Des avis sur la progression envisageable

Chaque utilisateur peut créer son propre sujet afin d'y présenter son projet sportif et faire le suivi de sa préparation.
Avatar de l’utilisateur
alban26
Messages : 321
Enregistré le : 13 sept. 2015 08:57
Localisation : La Voulte (07)

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par alban26 » 14 févr. 2019 08:56

Pour apporter un bémol à tout ça la natation (surtout transposer sur le long après) c'est quand même le sport des 3 ou le ratio temps investis versus temps gagné au total sur une course et le moins bénéfique
On ne passe pas assez de temps dans l'eau comparé au vélo et à la course à pied :|

francky48
Messages : 2665
Enregistré le : 26 nov. 2008 16:21

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par francky48 » 14 févr. 2019 13:26

Ça dépend du passé sportif Alban. Pour un gars qui débute la natation et qui vaut autour de 30/35 mn sur 1500m, avec 2 ou 3 séance de 45' par semaine pendant 6 mois, il y a facilement entre 5 à 7 minutes à gratter je pense. Maintenant c'est sûr que 45' de natation si tu comptes le trajet aller retour le changement dans les vestiaires, tu as vite bouffé 1h30 mais bien nager " économique " peut également te faire gagner du temps sur les 2 autres disciplines. :wink:

Avatar de l’utilisateur
alban26
Messages : 321
Enregistré le : 13 sept. 2015 08:57
Localisation : La Voulte (07)

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par alban26 » 14 févr. 2019 13:34

Je parlais surtout sur une course
Sur un longue distance le %age de temps passer dans l'eau versus le temps sur le vélo et le temps à pied est minoritaire
Je voulais dire que c'est beaucoup d'investissement pour peu de gain sur un chrono final le jour de la course

Après, et moi le premier, je prends plus de plaisir à chaque fois que je vois les chrono baisser dans le bassin (ou sur ma montre :mrgreen: ) et que je "bataille" moins dans l'eau !

francky48
Messages : 2665
Enregistré le : 26 nov. 2008 16:21

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par francky48 » 14 févr. 2019 14:29

alban26 a écrit :
14 févr. 2019 13:34
ou sur ma montre )
Quoi ..... tu mets une montre pour aller nager ???? Non mais allô quoi .... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
alban26
Messages : 321
Enregistré le : 13 sept. 2015 08:57
Localisation : La Voulte (07)

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par alban26 » 14 févr. 2019 14:35

Il m'arrive même parfois de mettre mes affaires de natation dans mon sac IM :sm3:

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 1932
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par coleopt » 14 févr. 2019 19:37

Je voulais dire que c'est beaucoup d'investissement pour peu de gain sur un chrono final le jour de la course
Au contraire plus tu nages , plus ton temps final sera bon , car la natation joue un rôle important sur le reste de la course , vu la dépense d’energie .

Lag
Messages : 106
Enregistré le : 21 oct. 2018 13:10

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par Lag » 15 févr. 2019 08:36

exact, le temps de gagné n'est seulement celui pris sur ton chrono natation. Sans compter l’état d'esprit dans lequel tu commence ta course, le nombre de personne que j’entends dire que la course commencera après la natation ou voir des visages complétement stressés juste avant le départ par l’appréhension de passé par la case "washing machine" :? je trouve ça dommage de gâcher un tel plaisir.

JeanValjean
Messages : 112
Enregistré le : 23 oct. 2018 12:22

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par JeanValjean » 25 juin 2019 13:56

Il est temps de redonner des news non? :D

J'ai un peu de retard par rapport à mon premier triathlon qui s'est déroulé il y a maintenant un peu plus de deux semaines, j'avais choisi de partir sur un "half", la "Presqu'ile Race" en Bretagne. J'habite en région parisienne mais je suis Breton d'origine, et je ne pouvais rêver mieux comme première course juste à côté de là où j'ai grandi.

J'ai eu pas mal de remarques sur la distance pour un premier, mais je me connais suffisamment pour ne pas avoir eu de gros doutes.

Comme je l'avais dit dans mes premiers messages j'ai beaucoup insisté sur le vélo depuis ma reprise du sport, j'ai donc abordé la course avec environ 4000km en 2019 (7000 depuis la reprise en septembre), avec un stage en montagne de 4-5 jours un peu plus d'un moins avant (450km et 8000m d+).

Concernant la natation, après des débuts catastrophiques j'ai progressé en allant aux entraînements club bourrés d'éducatifs régulièrement en décembre, janvier et février. J'ai ensuite lâché prise pour me concentrer un peu plus sur le vélo.

En course à pied je n'ai jamais été régulier, il aurait fallu dépasser allègrement les 10h hebdo pour avoir un volume digne de ce nom.

Le mois avant-course:

Après le stage en montagne début mai j'étais exténué, je n'ai rien fait pendant la deuxième semaine de mai, et ensuite, comme je l'avais dit sur un autre sujet axé sur le vélo, le moi de mai possédait quelques contraintes (notamment en terme d'alimentation si vous voyez ce que je veux dire).
Après une semaine de léthargie je me suis dit allons-y, et j'ai trouvé d'excellentes sensations en vélo, j'ai même fait des sorties de plus de 100km à jeun (finies difficilement cependant) et j'ai pu donné de l'intensité sur des courtes séances (alors que ça me paraissait impensable). Bref j'ai roulé correctement mais 1 seule séance de cap et pas de nat.

(en aparté, pendant cette période, je me suis trouvé d'une légèreté incroyable (suite du stage en montagne faut dire aussi), mais j'ai atteint une nouvelle fcmax en vélo par exemple, je n'encourage pas cette pratique, mais j'ai trouvé ça très étonnant)

La semaine avant-course:

Vacances à la maison chez les parents, le plaisir de rouler en Bretagne a pris le dessus, j'en ai bien trop fait, et j'ai su rapidement que je n'allais pas pouvoir récupérer pour la course.
En course à pied, après 5 semaines pendant lesquelles je n'ai effectué qu'une séance, j'ai couru le jeudi avant la course, 2*15min d'allure + 4*30/30 que j'ai correctement terminé, ça m'a plutôt rassuré.

Pour la nat un peu pareil, rien pendant 5 semaines avant la course. 1ère nage en eau libre le jeudi en fin de journée et premier test de la comb, bilan: dur...Le lendemain (vendredi) j'étais obligé de me refaire une séance en piscine pour me rassurer, en étant conscient que je n'allais pas arriver en état de première fraîcheur le dimanche.

8h d'effort la semaine avant la course, c'était forcément trop et je le savais.

La course:

Presqu'ile Race: 1900m nat, 82km vélo 1200m d+, cap: trail 18,5km avec 450m d+

Natation: 2 boucles sortie à l'Australienne. Dès la plongé dans l'eau WAOUW, l'impression de rejoindre un autre monde, le début se déroule bien, même si les bouées me paraissent à une éternité, je sens bien que je fais des zigzag mais ça reste correcte, la combinaison change bien la donne, je nage toujours avec 1 ou 2 personnes ayant le même rythme et je sens bien que ça aide. Je commence à fatiguer sur le dernier bord par contre et le froid de l'Atlantique (15°) commence à me paralyser. La sortie de l'eau n'est pas évidente, il faut retrouver ses esprits, il y a un monde fou sur place (dont ma famille) et ça booste! J'ai le smile en voyant tous les vélos dans le parc, moi qui pensait finir à la ramasse.

T1: c'est un calvaire, c'est la première fois que je le fait, j'enlève mes deux manches en même temps et me retrouve coincé :lol: , la transition dure plus de 4min.

Vélo: Dès le premier coup de pédale je sens que ça va pas être incroyable, et j'ai du mal à rentrer dedans, je me fais doubler sans cesse dans la première longue montée avant de stabiliser, je me mets jamais dans le dur avec mon cardio pour m'aider. Le circuit que je découvre (x3) comporte une succession de 6 bosses courtes et raides sans temps-mort ( :shock: ), cela ne me convient pas du tout malgré mon gabarit. Le deuxième tour se déroule bien, j'ai l'impression que ça revient et je me dit que je vais pouvoir me faire plaisir dans le 3ème. On entre dans le dernier tour, le circuit débute par une longue montée 1.5km, la météo est au rendez-vous c'est inespéré, il y a un monde fou, et j'accélère, je double bien 10 gars, mais les cuisses commencent à brûler donc le dernier tour ce sera prudent.

T2: pourri, je zippe mal par deux fois mes chaussures

Cap: Ah ouai, ça va pas être évident cthistoire, un mot en tête: gérer. Je prends mon allure et me fais doubler par des fusées (je réalise ensuite qu'il s'agissait de concurrents dans leur 2ème tour avec leur collier, oufff). Quelques minutes plus tard, j'entends "Allez Arnaud", ah, je me marre intérieurement, je me doute de qu'il il s'agit, c'est Arnaud Guilloux qui me double dans son 3ème tour absolument tranquille qui s'en va vers la victoire (à peine 4min au kil).
Je galère de plus en plus mais je sens que je suis bien niveau cardio, j'en garde sous le coude pour tout donner sur le dernier tour, objectif: courir dans les montées! Et ça marche miraculeusement, avec presque aucun entrainement dans les jambes en cap j'encaisse bien, et je double un paquet de concurrents qui marchent dans les montées..Je file vers l'arrivée aussi vite que je peux, après une cap qui m'a paru une éternité, je suis super heureux d'en avoir terminé!!

Journée de rêve, dans ma région natale, dans un cadre superbe, une organisation au top du top, un public fou, un circuit (x3) en vélo et (x3) en cap superbe (en même temps c'est la Bretagne 8) ) et superbement pensé pour les supporters (si on est accompagné on se fait encourager 6 ou 7x au total: magique!). Même entre concurrents l'ambiance était bonne (Bis les Bretons :D ).

Résultat: 1ère moitié natation, 1ère moitié vélo (29.5km/h, déçu), et vélo début du 2ème tiers (+20 places environ). et un peu plus de 5h.

Voilà j'ai pris un plaisir fou qui me conforte dans l'idée d'avoir choisi le triathlon, c'est exactement pour ça que je m'y suis mis! Et je comptabilise tellement d'axes de progression pour la suite donc c'est top j'avais un smile comme ça :D pendant la semaine qui a suivi la course!Je reviendrai l'année prochaine avec des objectifs plus précis et une meilleure préparation!

Prochain rdv l'Evergreen 118 en septembre, une autre paire de manche!

C'est long, mais ça m'a tellement procuré d'émotions (toutes positives) qu'il fallait que je mette ça à l'écrit.

pom
Messages : 28
Enregistré le : 18 janv. 2019 15:23

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par pom » 25 juin 2019 14:54

Bravo. Bien joué :D

kestrel
Messages : 753
Enregistré le : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par kestrel » 25 juin 2019 19:41

Lag a écrit :
15 févr. 2019 08:36
exact, le temps de gagné n'est seulement celui pris sur ton chrono natation. Sans compter l’état d'esprit dans lequel tu commence ta course, le nombre de personne que j’entends dire que la course commencera après la natation ou voir des visages complétement stressés juste avant le départ par l’appréhension de passé par la case "washing machine" :? je trouve ça dommage de gâcher un tel plaisir.
Le plaisir absolu
https://youtu.be/kal0eU2cf8I

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6494
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des avis sur la progression envisageable

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 01 juil. 2019 08:38

kestrel a écrit :
25 juin 2019 19:41
Le plaisir absolu
phpBB [video]
Ca c'était avant :D Je pense qu'en terme de législation le pilote du drone est dans l'illégalité à survoler les athlètes ainsi mais c'est sur du coup ça fait de belles images :lol:

Répondre