Et si on se presentait un peu plus ?

Chaque utilisateur peut créer son propre sujet afin d'y présenter son projet sportif et faire le suivi de sa préparation.
Theoreal
Messages : 4
Enregistré le : 13 oct. 2016 09:24

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Theoreal » 02 mars 2018 13:59

IronPion a écrit :
02 mars 2018 12:56
Hi !
Eh bien là, t'es pas au Réal, t'es dans la tribu des fondus de triathlon... Welcome !
Haha thanks! :D Il fallait s'y attendre^^ prenons le comme Théo the real à l'anglaise :wink:
Le cycliste n’est pas un survivant folklorique du passé. C’est un pionnier de l’avenir. :sm3:

Ennaeteride
Messages : 174
Enregistré le : 28 mars 2017 08:29

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Ennaeteride » 18 avr. 2018 08:59

Bonjour,

je m'appelle Ennaeteride, et ceux qui ne savent ce que cela signifie, car, oui-da ! c'est un mot, peuvent me parler quand même. Je n'ai peur des mots des autres ni des mien, quoiqu'Ennaeteride puisse faire figure, à tort, d'épouvantail.

La symbolique de ce à quoi se rapporte ce nom qui me désigne sur ce forum a pris beaucoup d'importance dans ma vie récemment. Ce nom pourrait à bien des égards alors être un aptonyme.
Je n'ai pas le physique d'un œuf, plutôt d'un endomorphe mâtiné mésomorphe qui mange le tout-venant ad libitum et à l'envi et à l'envie.

Je ne suis triscaidécaphobe, et mon chef n'est subinfundibuliforme. Les entonnoirs de collection portant le numéro treize me laissent de marbre, même s'ils sont en plastique ou en savon d'Alep, ou portent un autre nombre sur eux.

Je vous salue bien bas – car c'est ce que ma mère m'a appris à faire devant les inconnus.

Bien cordialement à vous,

Ennaeteride

Jerome.A
Messages : 1672
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Jerome.A » 18 avr. 2018 09:19

En tout cas tu es pret pour ecrire les questions dans question pour un champion :)
By failing to prepare you are preparing to fail

Ennaeteride
Messages : 174
Enregistré le : 28 mars 2017 08:29

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Ennaeteride » 18 avr. 2018 10:30

Jerome.A a écrit :
18 avr. 2018 09:19
En tout cas tu es pret pour ecrire les questions dans question pour un champion :)
Tout ce qui m'est favorable m'est bon à prendre, avec ou sans obséquiosité, merci !


NB (New Balance) : j'ai oublié un s dans mon message de présentation. Mes confuses.

jsonline
Messages : 31
Enregistré le : 14 sept. 2016 09:28
Localisation : Nantes

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par jsonline » 09 mai 2018 23:01

AGE : 43 ans
1. REGION : Pays de Loire
2. ETUDES / DIPLOMES PASSEES : (BEP, BTS,..) BAC+4 scientifique
3. ACTIVITE : Informaticien
4. FAMILLE : marié, 1 fille.

5. SPORTS AVANT LE TRI : natation sans club puis 1 an de water polo un peu décevant, puis du vélo en FFCT.
6. MEILLEUR SOUVENIR SPORTIF HORS TRI: En natation, sur la saison 2003-2004 j'ai fini premier du classement national (on devait être environ une trentaine de participants) des Audax (cf http://audax.pagesperso-orange.fr/autre ... tation.htm) avec 28kms réalisés sur les 8 séances d'épreuve de la saison. En vélo, au début des années 2000 aussi, j'ai fait un chouette voyage de 450 kms sur 3 jours avec un copain.

7. LICENCE : DANS LA REGION ou NON : (OUI ou NON) non, je n'ai jamais encore eu de licence de triathlon. J'ai juste une licence FFCT.
8. ANNEE DEBUT DANS LE TRIATHLON : (...petite recherche dans mes archives là...)... 1997 : 8 triathlons en 7 années (tous de la taille S).
Arrêt long puis reprise en 2015 : 4 triathlons (3XS puis 1S) depuis ma reprise.

9. MEILLEURE SAISON TRI : C'est difficile de choisir, en particulier de comparer mes triathlons "de jeunesse" avec ceux "depuis ma reprise".
10. LES 3 PLUS BEAUX TRI DE FRANCE : Je ne sais pas, je n'en connais pas assez.
11. QUELLE AMBITION REVEE : Pouvoir faire encore de nombreuses années au moins 1 ou 2 triathlons par an.

antdx
Messages : 2
Enregistré le : 18 juin 2018 17:23

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par antdx » 18 juin 2018 17:56

Bonjour à tous,
je m'appelle Antoine, j'ai 28 ans
1. REGION : Hauts de France
2. ETUDES / DIPLOMES PASSEES : Bac +5 / diplôme d'ingénieur
3. ACTIVITE : Consultant en entreprise
4. FAMILLE : FRERES & SOEUR : En couple, pas d'enfant, deux frères
5. SPORTS AVANT LE TRI : 10 ans de natation / 7 ans de football américain (dont 6 en tant qu'arbitre)
6. MEILLEUR SOUVENIR SPORTIF HORS TRI:
En natation : qualification pour les championnats de France de 3ème division (ça remonte à très très longtemps)
En football américain : Arbitre sur une coupe d'Europe et arbitre sur un match de l'équipe de France junior

7. LICENCE : DANS LA REGION ou NON : Non, mais j'y pense très fortement
8. ANNEE DEBUT DANS LE TRIATHLON : 2018 (3 triathlons 1XS et 2S, objectif de faire un M cette année)

9. MEILLEURE SAISON TRI : J'y répondrai dans quelques années :)
10. LES 3 PLUS BEAUX TRI DE FRANCE : idem, promis dans quelques années :D
11. QUELLE AMBITION REVEE : Aller titiller un ironman dans 5 ans

Avatar de l’utilisateur
IronPion
Messages : 3265
Enregistré le : 07 sept. 2006 20:45
Localisation : Tourainie Centrale
Contact :

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par IronPion » 18 juin 2018 18:57

Salut Antoine,
Bonne suite à toi et au plaisir de te voir dans 5 ans... LOL !
So good... Always smiling before...
And now (10 janvier 2009) : Show must go on... !
http://www.fabricepion.com
Le Tours'NMan : http://toursnman.com/fr/index.php

zeerder
Messages : 2
Enregistré le : 29 juin 2018 12:07

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par zeerder » 29 juin 2018 14:08

Bonjour à tous,

Romuald, 25ans

1. REGION : Normandie
2. ETUDES / DIPLOMES PASSEES : BTS transport
3. ACTIVITE : Agent d’exploitation
4. FAMILLE : FRERES & SOEUR : En couple, bientôt papa, 1 frère 1 sœur
5. SPORTS AVANT LE TRI : VTT, enduro moto
6. MEILLEUR SOUVENIR SPORTIF HORS TRI: les sorties enduro en vtt du côté de Perpignan, terrain de jeu exceptionnel.

7. LICENCE : DANS LA REGION ou NON : Non, et vu le règlement du club, ça donne pas envie
8. ANNEE DEBUT DANS LE TRIATHLON : Pas encore fait course, sûrement la première au mois de septembre

11. QUELLE AMBITION REVEE : L’ironman 70.3 dans quelque année si vraiment j’accroche avec ce sport

Avatar de l’utilisateur
IronPion
Messages : 3265
Enregistré le : 07 sept. 2006 20:45
Localisation : Tourainie Centrale
Contact :

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par IronPion » 29 juin 2018 14:53

Salut Zeer !
si vraiment j’accroche avec ce sport... Fais gaffe, quand tu tombes dedans :mrgreen: ...
Allez, welcome chez nous §
So good... Always smiling before...
And now (10 janvier 2009) : Show must go on... !
http://www.fabricepion.com
Le Tours'NMan : http://toursnman.com/fr/index.php

Runner33
Messages : 4
Enregistré le : 11 juil. 2018 13:31

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Runner33 » 11 juil. 2018 13:44

Bonjour !
Kévin 22 ans, novice total dans le milieux ! :mrgreen:
1. REGION : Gironde, Var.
2. Etudes : BTS automatisme/ formation mécanicien aero.
3. Activité : Employé
4. Famille : néant.
5. Sports avant le tri : running, Vtt, boxe
6. Meilleur souvenir : match de boxe amateur, pleins de sensations exceptionnels et un fair play fameux de même pour l'ambiance.
8. Année début dans le triathlon : Coureur de base, j'aimerais me mettre au triathlon progressivement.
Dans un premièr temps par un entraînement adapté en natation et l'investissement d'un bicycle. :sm3:

Avatar de l’utilisateur
IronPion
Messages : 3265
Enregistré le : 07 sept. 2006 20:45
Localisation : Tourainie Centrale
Contact :

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par IronPion » 11 juil. 2018 18:03

Eh bien bonjour à toi, coureur Girondin, tu as tapé à la bonne porte !
Éclate toi bien et attention, tu risques de chopper le virus rapide :D !
So good... Always smiling before...
And now (10 janvier 2009) : Show must go on... !
http://www.fabricepion.com
Le Tours'NMan : http://toursnman.com/fr/index.php

Timatanga
Messages : 16
Enregistré le : 07 sept. 2018 12:49

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Timatanga » 07 sept. 2018 13:09

Bonjour à tous,

Morgan, 30 ans, cycliste qui s'oriente vers le Triathlon.

Région : Franche Comté
Diplôme : Ecole de commerce
Job : Chargé d'affaire Pro
Pacsé et un fils de deux ans
Souvenir sportif : MB Race Ultra 2016/2017/2018
1er Triathlon bientôt : Auxonne le 09/09/2018. Un format S.
Ambiton pour 2019 une course format IronMan
La douleur est temporaire, l'abandon est définitif.

Jerome.A
Messages : 1672
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Jerome.A » 07 sept. 2018 15:25

Ne brule pas les etapes, fait toi plaisir prend 2-3-4 ans pour monter sur XXL progressivement
By failing to prepare you are preparing to fail

Timatanga
Messages : 16
Enregistré le : 07 sept. 2018 12:49

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Timatanga » 07 sept. 2018 20:31

Pour ma part c'est sur du long que je m'éclate en cyclisme Route et VTT, l'idée est de transposer cela au Triathlon et donc d'aller vers une distance XXL.
Je ne part pas de 0 mais avec une base foncière solide et des charges d'entrainement de l'ordre de 10h hebdo. (Natation et Course en récupération et entrainement croisés).
La douleur est temporaire, l'abandon est définitif.

Drancis Frake
Messages : 98
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: Et si on se presentait un peu plus ?

Message non lu par Drancis Frake » 30 sept. 2018 15:24

Né en 1963 à Paris, triathlète depuis 1997. Arrêt du triathlon depuis 2006 principalement pour raison professionnelle. Retour espéré en 2019

Localisation :
Je vis actuellement dans une ville nouvelle sans âme du coté de Disney en Seine et Marne, mais heureusement j'ai une magnifique forêt à portée de main, la campagne à 2km et 2 belles piscines dont une très récente à moins de 5 km. Le terrain est idéal pour m'entraîner, la Vallée du Grand Morin est aussi un agréable terrain de jeu.

Études :
Un CAP de dessinateur industriel (une véritable passion), un bac F1 en construction mécanique, des diplômes de mécanicien de la Marine Nationale et plusieurs années en sciences humaines au CNAM dans le domaine de l'ergonomie (santé au travail). Une tentative pour obtenir un brevet d'état d'éducateur sportif. Bilan : J'éprouve un certain dégoût pour notre au système éducatif avec cette obsession à l'apprentissage par cœur, je n'ai jamais pu m'y adapter, je déteste ce bachotage qui rend idiot. Ceci dit mes cours au CNAM ont été très enrichissants, une grosse claque au niveau de mes idées, ma manière de percevoir l'humain. Inspirant. J'ai « grandi » ! Comme on dit. (C'est à la mode, ça fait bien de le dire.)

Activité pro :
Artisan depuis 2009 car il faut bien se nourrir. Avantages : l'indépendance et la rencontre de clients souvent sympathiques, en particulier les retraités. Inconvénients : épuisant, des journées parfois à rallonge et quelques rares de clients un peu "prise de tête". Je ne manque pas de travail et on me rappelle souvent, ce qui est bon signe.

Sinon 5 ans dans la Marine Nationale comme second maître mécanicien. 10 mois d'école de mécanicien, 4 ans en unité navigante. Je n'étais pas fait pour ce milieu et cette ambiance. Avantage : je connais maintenant parfaitement le Golfe de Gascogne. D'octobre à avril y naviguer est génial, dans le bateau c'était « Je marche sur les cloisons façon Matrix » avec l'esthétique du geste en moins. Inconvénients : L'armée n'est vraiment pas ce que l'on fait de mieux pour cultiver l'imagination et la créativité. J'y ai aussi rencontré beaucoup d'alcooliques. Mais ne dit-on pas que l'armée fait de nous des Hommes ?...
Ensuite plusieurs années en PME dans la sous-traitance (mal traitance) automobile. Je dis « mal-traitance » car travailler pour les constructeurs automobile ce n'est pas très bon pour la santé.

Origines :
Africaines à coup sûr. Des cousins Orang-outang et Gorilles, que je trouve plutôt sympathiques, quelques affinités au niveau de mon ADN avec les arbres et les fleurs, ce qui me rassure. Plutôt perplexe face à l'Humanité capable du meilleur (fascinant) comme du pire, et en ce moment, quand on voit les gus à la tête de certains (grands) pays je me dit qu'on est en bonne voie vers le pire.
Un pied en Angleterre et un pied en France mais je déteste les frontières et je ne supporte pas les idéologies nationalistes, ce sont des insultes à la Liberté. Je me sais surtout appartenir à l'Humanité, je partage les mêmes besoins fondamentaux que les 7 milliards de personnes qui m'entourent. Je suis conscient d'avoir ce que d'autres n'ont pas, conscient de mon impuissance face à cet état de faits, conscient d'être dans un monde qui, structuré tel qu'il l'est aujourd'hui, ne changera rien. Je reviendrais dans 10000 ans pour voir si l'Humanité a progressé.

Mais aussi :
Un père pervers narcissique dénué de toute finesse intellectuelle et complètement paranoïaque (ça donne du piment à sa vie car pour le reste elle est sans intérêt)
Une mère snobinarde ratée engluée dans des principes et qui avait compris que les enfants sa puent et sa crient tout le temps et donc que leur place était en nourrice façon 18ème siècle. C'était aussi meilleur pour leur santé. Retour au bercail à 8 ans, ambiance familiale façon pogo déjanté, le tout arrosé de whisky et de gin tonic, les coups de Doc' (à coque) dans la gueule et les tibias en guise de pédagogie. Vous l'avez compris, des années merveilleuses pleines de joie de vivre et idéale pour mon épanouissement... Heureusement j'avais mon train électrique, mon meccano, une collection de vieux Science et Vie avec lesquels je nourrissais ma curiosité et mon imagination, et un... vélo. J'étais sauvé !
Une sœur avec laquelle j'ai peu d'affinité mais ce qui me rassure : elle ne fait de mal à personne.
Pour résumer : Avec le temps j'ai compris que le modèle familial chrétien vantant les liens fraternels c'est de la mauvaise science fiction. Je n'aime pas que l'on me saoule avec ça. Les meilleures valeurs sont l'amitié et l'amour sincère que l'on a pour quelqu'un, le reste c'est du flan.
A part ça, plutôt solitaire car fortement introverti.

Sports pratiqués :
Judo : mais comme je déteste me battre contre quelqu'un... Je n'en garde aucun bon souvenir, ça m'ennuyait.

Rugby : Je me demande comment j'ai pu vivre ça. Un gabarit nullement adapté (une allumette de face et de profil) et aucun sens du jeu. Il fallait que je m'ouvre aurait dit un psychologue ne connaissant rien des travaux Jung. Ce ne fût vraiment pas la bonne méthode, au contraire. Malgré cela une finale en Challenge Balandrade en 1983 perdue contre Quillan 39 à 0. A l'époque le jeu de rugby n'était pas aussi structuré qu'aujourd'hui, le déplacement des joueurs sur le terrain s'apparentait à une envolée d'étourneaux, à chaque sortie de mêlée ça courrait dans tous les sens jusqu'à l'asphyxie. Avec le recul je reconnais sans honte que je n'y avais pas ma place, j'avais l'impression de ne servir à rien.Je garde malgré cela une certaine fascination pour ce sport, j'adore regarder jouer les All Blacks. A l'époque le marchand de cycle aurait préféré me voir sur un de ses vélos... Ce ne fut que partie remise.

Athlétisme en 1989 après avoir quitté la Marine : L'éveil ! Un plaisir fou sur la piste malgré mon niveau modeste : 52'' sur 400m et 2' sur 800m mais j'adorais les séances de 5x 300m à bloc avec 1' de récup. à la fin desquelles le lactate suintait de tout le corps, en particulier des fessiers et des quadriceps.

Triathlon depuis 1997 : Que du plaisir à l'entraînement comme en course. Un niveau correct à vélo qui m'a permis de prendre confiance en moi. Aujourd'hui j'ai toujours la même envie de progresser. Beaucoup de difficultés en natation. En CP un tendon d'Achille gauche souvent capricieux.

Autres activités  « physiques »:
La danse (classique et jazz) pendant quelques années. Une très belle expérience dans le milieu artistique mais malheureusement trop tardive pour vraiment m'éclater. Un changement radical par rapport à l'ambiance du rugby et de la Marine. Des profs à la pédagogie exceptionnelle. Une période bénéfique.
Le yoga depuis 2 ans avec une prof adorable et attachante. Une philosophie qui finalement se rapproche de ce que je cherche à travers le triathlon : pas d'esprit de compétition malsain, pas besoin de me comparer aux autres, juste se faire du bien , se préserver sans pression externe, sans avoir à rendre de compte. Progresser sagement.

Meilleurs souvenir sportifs :
Ma tentative sur 400 mètres haies : Une haie complètement explosée et un muscle crural sectionné au-dessus du genoux. Attelle pendant plusieurs semaines. :mrgreen:
Quand j'étais môme, faire des tours de pâté de maison sur mon petit vélo « demi-course » à 3 vitesses (avec garde-boues chromés, dynamo et porte bagages) jusqu'à épuisement.
Les entraînements à l'athlétisme.
Le triathlon pour l'effort à fournir.
La découverte de la pratique du vélo en montagne lors de ma première participation à l'Embrunman en 1999. Que du bonheur !
Les longues sorties à vélo en solo
Le plaisir de retrouver la piste d'athlétisme pour certains de mes entraînements, toujours les mêmes sensations de légèreté dans la foulée et les prises d'appui.

Pires souvenirs sportifs :
Mes deux années en club à mes débuts : Histoires de fesses, jalousie de certains pour les résultats des autres, jusqu'à répandre des rumeurs de dopage. Besoin de se comparer : « Combien as tu fait de kilomètres ce week-end et à quelle moyenne ? » Les classements. Sans intérêt ! Quelques triathlètes sympathiques mais ambiance globale malsaine. Des comportements de mômes. Par la suite j'ai préféré voler de mes propres ailes et j'ai bien fait. Dans mes déplacements j'ai toujours rencontré des personnes agréables avec lesquelles il est facile de discuter, triathlètes ou pas. Ça évite aussi de s'enfermer dans un milieu, une communauté.

Mes projets sportifs :
Embrunman en 2019 avec un objectif à 11h59'59''. Beaucoup de travail en perspective. Je m'y prépare, je me teste.J'ai repris le chemin des sorties à vélo de plus de 120km et à la descente de vélo : Gloups ! Je comprends qu'il va falloir batailler ferme pour retrouver de bonnes sensations en course à pied. J'ai un un tendon d'Achille encore un peu sensible. Je ne m'affole pas

24 heures du Mans à vélo en solo en 2020 :
Un duo était prévu mais comme en physique des particules, entre la théorie et les faits d'expérience il y a souvent divergence. La théorie est à reprendre et les paramètres d’expérimentation sont à revoir , il faut juste être optimiste pour repartir sur de bonnes bases pour une autre fois... j'espère.
J'ai toujours été fasciné par les 24 heures du Mans auto alors lorsque j'ai appris que cela existe à vélo je me suis dit : C'est pour moi !
Beaucoup d'entraînement et de réflexion sur mon entraînement en perspective Je vise une distance parcourue de 700 à 800 km mais je sais que les inconnues sont nombreuses et elles peuvent être impitoyables. Une modeste aventure, sans prétention. Rien à voir avec les aventures de Scott et Amundsen en Antartique, c'était à l'époque de l'aventure haut de gamme.

Ensuite : Participer à des Ironman un peu partout dans le monde (Canada, Australie) dans que mon corps l'acceptera et en fonction des mes moyens financiers du moment.

Entraîner un peu si l'occasion se présente de nouveau. Partager mon goût de l'effort, continuer à apprendre et partager mes (maigres) connaissances (Je n'ai pas fait STAPS, je suis autodidacte).
Transmettre un état d'esprit : Le triathlon est un sport difficile et je trouve que ça monte à la tête de nombreux triathlètes. Je sais que mes propos peuvent choquer, voire irriter, mais étaler sa 650ième place sur 1000 au départ d'une course (dont 250 abandons), sa 30ième place sur 40 dans sa catégorie d'âge, je ne vois pas vraiment ce que cela apporte. Se vanter pour essayer d'exister ? C'est du plaisir éphémère sauf pour ceux et celles en quête de « gloriole » qui ont besoin d'en mettre plein la vue systématiquement devant des amis ou des collègues de travail qui sont plutôt adeptes des plateaux TV.
Rassurer en insistant sur le fait qu'en étant bien entraîné on peut finir « bien » et en se surprenant soi-même par les chronos réalisés. Un entraînement bien conduit c'est l'assurance d'être serein le jour J.

Je suis également allergique à l'olympisme, je n'ai aucune admiration pour Coubertin qui n'avait rien d'un humaniste. Ce qui s'apparentait au début à une parade militaire s'est transformée en une mascarade économico-politique avec la « Beauté du sport et de ses valeurs » en paravent pour cacher des dessous qui ne sont guère sexy.

Voilà !

Répondre