Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Enregistré le : 14 nov. 2009 11:29

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Jaginho » 26 févr. 2018 12:39

abdo_kassou a écrit :
26 févr. 2018 09:40
fils du vent a écrit :
25 févr. 2018 12:31
FAYARD a écrit :
24 févr. 2018 18:01


N’oublie pas de t’essuyer la bouche, il t’en reste un peu sur le bord des lèvres. :lol:
fayard c est avec ce genre de réponses que je comprends que t es juste un pauvre type.
Jalabert, je l'ai côtoyé comme d'autres futurs pros.
Je peux dire qu'il est très humaniste et un vrai passionné. Qu'à l'occasion d'un biathlon de fin de saison il m'a scotché en venant voir un triathlete du club, qui venait de participer honorablement et de discuter avec lui: il était au courant de ses excellentes perfs à Embrun, et ils ont parlé triathlon humblement et passionnément (Jaja venait d'être champion du monde du Clmi).
Que Jaja dés la catégorie jeune était au dessus de tout le monde (époque Armadeilh champion de France : en midi Pyrénées le niveau était artificiellement énorme): il les flinguait en beauté, avec une aisance et une vélocité synonyme de classe mondiale.
J'ajouterai qu'il est très intelligent (terme à définir: dans mon sens qu'il comprend vite et bien), et extrêmement bosseur (les plans d'entraînement de Manolo Sainz étaient dantesques, pas un Français n'en faisait autant): tous les ingrédients pour en faire un champion hors normes étaient réunis.

Je le vois plus comme une victime que comme un usurpateur. Sans dopage, je pense qu'il pouvait gagner encore plus.
Mais le système était ainsi fait, surtout dans les années 90, qu'il a eu le choix entre:
- une carrière à la Montcoutié avec quelques coups d'éclats et 9 chances sur 10 de redescendre amateur ou rester gregario (Montcoutié a eu la chance d'être reconnu comme propre par le milieu),
- la carrière que l'on connaît, l'assurance en travaillant dur (mais pas plus qu'un mineur de fond qui eux pour le coup jouaient avec leurs santé), de pouvoir assurer l'avenir de sa famille.
Dans ce système comment ne pas basculer? Relisez Bassons qui explique bien le moment où il a failli basculer de l'autre côté (ça s'est joué à une piqure mal faite).

Et pour les baveux de ce forum, apitoyez vous sur votre propre sort, et garder votre haine et votre rancœur pour mieux performer.

Je peux même ajouter sur Jaja, il a franchi un palier quand il s'est mis à l'EPO, mais ça a juste rééquilibré le rapport de force. Vers 98, il a décidé de ne plus toucher à certains produits (vu le contexte, aussi parce qu'il les considérait comme dangereux). Il a aussi espéré un moment que le milieu allait bouger, puisque tout le monde prenait les mêmes produits, il suffisait d'arrêter tous ensemble pour ne pas changer la hiérarchie. Il était aussi partisan d'une saison blanche, sans vélo pour assainir le milieu. Rien n'a bougé, pire! Amstrong a débarqué.
Du coup Jaja a reculé dans la hiérarchie et n'a jamais gagné Liège Bastogne Liège et n'a fait que des échappées de seconds couteaux (avec le maillot à pois à la clé).
Vous confondez tous, avoir été dopé ne veut pas dire que c'est un con, un asocial, qu'il n'aime pas le sport ou je ne sais quoi d'autres !!!

Ce mec a cotoyé tous les docs, managers... qui ont un passif avec le dopage, il doit juste dire "oui j'ai été dopé mais comme tous les autres champions de mon époque", voila, le mal est fait sauf qu'il se (re)crédibiliserait à faire cela. Sur son amour du sport et son niveau, aucun souci avec cela, Amstrong était un très bon triathlète avant...

Le gros souci de Jaja est qu'il refuse d'avouer et rien que pour cela, je le déteste car j'estime qu'il me prend pour un con ! (car je ne sais pas penser à la place des autres).

Quand tu vois ce que Virenque a pris dans la gueule, son relatif anonymat maintenant alors qu'au final, je pense que c'était kif kif bourricot en terme de charge...
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8024
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Boulegan » 26 févr. 2018 13:30

Jaginho a écrit :
26 févr. 2018 12:39
Vous confondez tous, avoir été dopé ne veut pas dire que c'est un con, un asocial, qu'il n'aime pas le sport ou je ne sais quoi d'autres !!!
Je ne pense qu'ils confondent tout...
Dire du Panda qu'il est sympa, intelligent, altruiste, bienveillant (ce qu'il est probablement) et je ne sais quoi encore, ça dilue le problème et ça justifie la tricherie, le mensonge, l'enrichissement et la notoriété qui en découle.
Et comme l'a soulevé @Kestrel plus haut, ça permet de justifier parfois ses propres comportements :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
mister dope
Messages : 867
Enregistré le : 08 juil. 2004 09:24

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par mister dope » 26 févr. 2018 13:59

Boulegan a écrit :
26 févr. 2018 13:30
Jaginho a écrit :
26 févr. 2018 12:39
Vous confondez tous, avoir été dopé ne veut pas dire que c'est un con, un asocial, qu'il n'aime pas le sport ou je ne sais quoi d'autres !!!
Je ne pense qu'ils confondent tout...
Dire du Panda qu'il est sympa, intelligent, altruiste, bienveillant (ce qu'il est probablement) et je ne sais quoi encore, ça dilue le problème et ça justifie la tricherie, le mensonge, l'enrichissement et la notoriété qui en découle.
Et comme l'a soulevé @Kestrel plus haut, ça permet de justifier parfois ses propres comportements :arrow:

+1 les garçons!

FAYARD
Messages : 18524
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par FAYARD » 26 févr. 2018 14:18

abdo_kassou a écrit :
26 févr. 2018 09:40
fils du vent a écrit :
25 févr. 2018 12:31
FAYARD a écrit :
24 févr. 2018 18:01


N’oublie pas de t’essuyer la bouche, il t’en reste un peu sur le bord des lèvres. :lol:
fayard c est avec ce genre de réponses que je comprends que t es juste un pauvre type.
Jalabert, je l'ai côtoyé comme d'autres futurs pros.
Je peux dire qu'il est très humaniste et un vrai passionné. Qu'à l'occasion d'un biathlon de fin de saison il m'a scotché en venant voir un triathlete du club, qui venait de participer honorablement et de discuter avec lui: il était au courant de ses excellentes perfs à Embrun, et ils ont parlé triathlon humblement et passionnément (Jaja venait d'être champion du monde du Clmi).
Que Jaja dés la catégorie jeune était au dessus de tout le monde (époque Armadeilh champion de France : en midi Pyrénées le niveau était artificiellement énorme): il les flinguait en beauté, avec une aisance et une vélocité synonyme de classe mondiale.
J'ajouterai qu'il est très intelligent (terme à définir: dans mon sens qu'il comprend vite et bien), et extrêmement bosseur (les plans d'entraînement de Manolo Sainz étaient dantesques, pas un Français n'en faisait autant): tous les ingrédients pour en faire un champion hors normes étaient réunis.

Je le vois plus comme une victime que comme un usurpateur. Sans dopage, je pense qu'il pouvait gagner encore plus.
Mais le système était ainsi fait, surtout dans les années 90, qu'il a eu le choix entre:
- une carrière à la Montcoutié avec quelques coups d'éclats et 9 chances sur 10 de redescendre amateur ou rester gregario (Montcoutié a eu la chance d'être reconnu comme propre par le milieu),
- la carrière que l'on connaît, l'assurance en travaillant dur (mais pas plus qu'un mineur de fond qui eux pour le coup jouaient avec leurs santé), de pouvoir assurer l'avenir de sa famille.
Dans ce système comment ne pas basculer? Relisez Bassons qui explique bien le moment où il a failli basculer de l'autre côté (ça s'est joué à une piqure mal faite).

Et pour les baveux de ce forum, apitoyez vous sur votre propre sort, et garder votre haine et votre rancœur pour mieux performer.

Je peux même ajouter sur Jaja, il a franchi un palier quand il s'est mis à l'EPO, mais ça a juste rééquilibré le rapport de force. Vers 98, il a décidé de ne plus toucher à certains produits (vu le contexte, aussi parce qu'il les considérait comme dangereux). Il a aussi espéré un moment que le milieu allait bouger, puisque tout le monde prenait les mêmes produits, il suffisait d'arrêter tous ensemble pour ne pas changer la hiérarchie. Il était aussi partisan d'une saison blanche, sans vélo pour assainir le milieu. Rien n'a bougé, pire! Amstrong a débarqué.
Du coup Jaja a reculé dans la hiérarchie et n'a jamais gagné Liège Bastogne Liège et n'a fait que des échappées de seconds couteaux (avec le maillot à pois à la clé).
Concernant le palmarès de Jaja, tu as dû oublier quelques trucs entre 1998 et 2002...les deux maillots à pois, les victoires d'étapes au TDF, son classement UCI en 1999 et 2000, sa deuxième place au tour de Suisse, ses victoires au tour de Romandie, du tour du pays basque, ses deux victoires à la classique Saint Sebastien en 2000 et 2001...etc. Moi je ne considere pas cela comme des échappées de second couteau parce que y a un paquet de cyclistes pro qui signeraient pour avoir les mêmes...mémoire sélective...
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Boubou Balboa
Messages : 3019
Enregistré le : 24 juin 2011 21:43

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Boubou Balboa » 26 févr. 2018 15:13

abdo_kassou a écrit :
26 févr. 2018 09:40
fils du vent a écrit :
25 févr. 2018 12:31
FAYARD a écrit :
24 févr. 2018 18:01


N’oublie pas de t’essuyer la bouche, il t’en reste un peu sur le bord des lèvres. :lol:
fayard c est avec ce genre de réponses que je comprends que t es juste un pauvre type.
Jalabert, je l'ai côtoyé comme d'autres futurs pros.
Je peux dire qu'il est très humaniste et un vrai passionné. Qu'à l'occasion d'un biathlon de fin de saison il m'a scotché en venant voir un triathlete du club, qui venait de participer honorablement et de discuter avec lui: il était au courant de ses excellentes perfs à Embrun, et ils ont parlé triathlon humblement et passionnément (Jaja venait d'être champion du monde du Clmi).
Que Jaja dés la catégorie jeune était au dessus de tout le monde (époque Armadeilh champion de France : en midi Pyrénées le niveau était artificiellement énorme): il les flinguait en beauté, avec une aisance et une vélocité synonyme de classe mondiale.
J'ajouterai qu'il est très intelligent (terme à définir: dans mon sens qu'il comprend vite et bien), et extrêmement bosseur (les plans d'entraînement de Manolo Sainz étaient dantesques, pas un Français n'en faisait autant): tous les ingrédients pour en faire un champion hors normes étaient réunis.

Je le vois plus comme une victime que comme un usurpateur. Sans dopage, je pense qu'il pouvait gagner encore plus.
Mais le système était ainsi fait, surtout dans les années 90, qu'il a eu le choix entre:
- une carrière à la Montcoutié avec quelques coups d'éclats et 9 chances sur 10 de redescendre amateur ou rester gregario (Montcoutié a eu la chance d'être reconnu comme propre par le milieu),
- la carrière que l'on connaît, l'assurance en travaillant dur (mais pas plus qu'un mineur de fond qui eux pour le coup jouaient avec leurs santé), de pouvoir assurer l'avenir de sa famille.
Dans ce système comment ne pas basculer? Relisez Bassons qui explique bien le moment où il a failli basculer de l'autre côté (ça s'est joué à une piqure mal faite).

Et pour les baveux de ce forum, apitoyez vous sur votre propre sort, et garder votre haine et votre rancœur pour mieux performer.

Je peux même ajouter sur Jaja, il a franchi un palier quand il s'est mis à l'EPO, mais ça a juste rééquilibré le rapport de force. Vers 98, il a décidé de ne plus toucher à certains produits (vu le contexte, aussi parce qu'il les considérait comme dangereux). Il a aussi espéré un moment que le milieu allait bouger, puisque tout le monde prenait les mêmes produits, il suffisait d'arrêter tous ensemble pour ne pas changer la hiérarchie. Il était aussi partisan d'une saison blanche, sans vélo pour assainir le milieu. Rien n'a bougé, pire! Amstrong a débarqué.
Du coup Jaja a reculé dans la hiérarchie et n'a jamais gagné Liège Bastogne Liège et n'a fait que des échappées de seconds couteaux (avec le maillot à pois à la clé).

ah-ah, quelle hypocrisie, quelle imposture! comme avec sarkozy qui déclare tolérance zéro avec les jeunes de banlieue mais qui explique dans philosophie magazine en avril 2007 qu'il n'y a de liberté que s'il y a transgression! donc, sans transgression, pas de liberté!
donc la lutte contre les délinquants s'applique à tous les animaux, mais certains animaux ont la liberté de commettre des délits!

question: est-ce que jalabert a une seule fois osé dénoncer le dopage d'un athlète? bonjour l'imposture du type, faites ce que je dis, pas ce que je fais.

t'es un esclave..

Fabien D
Messages : 104
Enregistré le : 10 mai 2017 08:35

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Fabien D » 26 févr. 2018 15:53

abdo_kassou a écrit :
26 févr. 2018 09:40

Je le vois plus comme une victime que comme un usurpateur. Sans dopage, je pense qu'il pouvait gagner encore plus.
Mais le système était ainsi fait, surtout dans les années 90, qu'il a eu le choix entre:
- une carrière à la Montcoutié avec quelques coups d'éclats et 9 chances sur 10 de redescendre amateur ou rester gregario (Montcoutié a eu la chance d'être reconnu comme propre par le milieu),
- la carrière que l'on connaît, l'assurance en travaillant dur (mais pas plus qu'un mineur de fond qui eux pour le coup jouaient avec leurs santé), de pouvoir assurer l'avenir de sa famille.
Dans ce système comment ne pas basculer? Relisez Bassons qui explique bien le moment où il a failli basculer de l'autre côté (ça s'est joué à une piqure mal faite).
Pas forcement d'accord avec ce qui était écrit dans ce message (donc j'ai supprimé), mais sur la partie au dessus, je le rejoins, surtout sur le "comment ne pas basculer". Je ne dis que je trouve normal de basculer, c'est là où vous n'avez sans doute pas compris ce que j'ai dit avant.
Je m'explique, quand Fayard dit que j'ai dit qu'il non pas de mental, c'est faux je n'ai pas dit ça, j'ai dit qu'ils étaient (pour beaucoup ) influençables (qui n'a rien a voir avec le mental, même dopé ils ont un mental de fou, voir hors du commun pour supporter la souffrance sur le vélo, en même temps on les a pas obligé, en plus ils vivent de leur passion).
Et on en revient à l'éducation ( et aux parents qui sont souvent complétement abrutis, combien de fois j'ai vue des parents se battre au bord de la route...), à la formation (et oui désolé). Pourquoi ne pas instaurer chez les espoirs ou juniors, ou même a l'école (dans un esprit plus général), des cours sur le dopage, des cours de médecine pour faire rentrer dans le crane que prendre des produits ce n'est pas bon. Au lieu d'avoir comme remède la seule suspension de 2 ans ou a vie qui au fond quand t'as 20 ans, tu le comprends pas et tu ne veux pas y penser...Avez vous déjà vu de la prévention, pas juste une pauvre affiche hein?

Et pour revenir sur le fait qu'ils soient influençables (nous le sommes tous plus ou moins sur diverses questions, sauf certains ici qui sont au dessus du lot...), je fais l'effort de le comprendre, d'un coté la galère, redevenir amateur après 1 ou 2 ans (j'en ai connu), et d'un autre coté on leur dit " si tu veux passer un cap, va falloir..." et ensuite t'avoir une chance de briller, gagner de l'argent, en plus ils voient ou on leur dit "c'est marche ou crève, tout le monde fait ça..."
C'est un système global, c'est le fonctionnement général (et c'est dépriment), un banquier qui joue en bourse avec l'argent des autres, c'est pareil, le mec qui fraude..., c’est pareil, la finalité c'est quoi, plus de reconnaissance et plus d'argent...faut être meilleur que l'autre, l'écraser...(ça marche au niveau humain, d'une ville, d'un pays envers un autres...),
Le pire, c'est qu'un banquier (personne n'aime un banquier) qui fraude et qui se fait prendre sera cuit pour longtemps, alors qu'un sportif, et je rejoins la plus part d'entre vous, qu'il avoue ou non, si il a une bonne tête, ça passera mieux, c'est là que c'est dommage. mérite-t-il pour autant de se faire cracher dessus, ou pire ? (Un mec comme LA, c'est encore un niveau au dessus).

C'est pour ça, hormis le biathlon que je trouve agréable à regarder, je ne regarde plus le sport (enfin le spectacle), je ne le suis quasiment plus. je fais mes courses, si je fais un bon résultat c'est cool (mais même ça au final je m'en fou), mais je ne regarde pas ce que fait le type devants ou derrière, je me fait juste plaisir. C'EST DU SPORT.

IRONMAN04
Messages : 874
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par IRONMAN04 » 26 févr. 2018 16:05

Salut,
Autant j’ai apprécié l’homme lorsque je l’ai croisé sur l’Indian Océan Triathlon, disponible, sympa et accessible,,,,, autant je n’accepte pas qu’un champion « adore » par le public et se déclarant propre commente à la télé un sport gangrené par le dopage, même aujourd’hui (même si encore cela va mieux qu’il y a une dizaine d’annees, quoique :?: )
Des qu’un cas de dopage intervient dans l’actualite, il n’a aucune crédibilité car il se garde bien d’aborder le sujet même si son ci-présentateur en parle. Quels commentaires peut il faire sur ces collègues cyclistes pris’par La patrouille alors que lui s’est débattu avec des accusations jamais conclues par un jugement et des sanctions justifiées. L’affaire Puerto en Espagne a été étouffé pour épargner le pays de la,mise à jour d’un dopage quasi d’etat, en tous cas généralisé. Ne trouvez pas étonnant que la Colombie nous sorte une génération de champions depuis 3-4 ans??? Tout comme la Sky qui ne fait signer que des futurs vainqueurs de grands tours???
Bref, tant que les procédures seront si complexes et permissives pour les dopes, les instances si frileuses,, et les fédérations avec des sanctions peu persuasives, les dopes se gaveront toujours autant. :!:
Je veux bien croire que Valverde était déjà un çrack chez les jeunes, ça rassure sur le sujet, mais qu’a son âge, après une suspension, des blessures sévères, il revienne encore plus fort qu’avant doit nous interpeller :?: :?: :?:
Remarquez, notre Jaja national était peut être l’ancetre de Wiggins et Froome en devenant le premier sprinter à se mettre à rouler et grimper. :wink:
Pour finir, par son silence il,paye l’omerta ambiante dans le cyclisme, et préserve ainsi (et je peux le comprendre) son image positive quoique l’on pense du personnage...
Pourquoi les chaines diffusant du cyclisme ne mettent plus en avant un gars comme Moncoutie à la (belle) carrière irréprochable et à la position anti dopage sur laquelle il n’a jamais bougé, même en activité, ça c’est courageux. :sm2:
Ou encore Bassons qui a un passé pro et les éléments pour commenter les performances époustouflantes des uns et des atres :?: :?:
Ciao
Modifié en dernier par IRONMAN04 le 26 févr. 2018 16:11, modifié 1 fois.

Fabien D
Messages : 104
Enregistré le : 10 mai 2017 08:35

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Fabien D » 26 févr. 2018 16:10

IRONMAN04 a écrit :
26 févr. 2018 16:05

Pourquoi les chines diffusant du cyclisme ne mettent plus en avant un gars comme Moncoutie à la (belle) carrière irréprochable et à la position anti dopage sur laquelle il n’a jamais bougé, même en activité, ça c’est courageux. :sm2:
Ou encore Bassons qui a un passé pro et les éléments pour commenter les performances époustouflantes des uns et des atres :?: :?:
Ciao
Ils en ont peut être pas envie! comment commenter quelque chose que l'on sait pourri mais dont on ne peut rien dire!

IRONMAN04
Messages : 874
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par IRONMAN04 » 26 févr. 2018 16:14

C’est vrai FabienD, mais les commentaires extravagants de certains commentateurs m’exasperent Au plus haut point... Eux aussi feraient mieux de tourner leur langue 7 fois avant de débité certaines éloges totalement irréalistes alors que quelquefois certains co présentateurs anciens pros se prennent à balancer certains propos qui laissent souvent penser que même eux n’y croient pas :wink: :wink: :wink:
Ciao

Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Enregistré le : 14 nov. 2009 11:29

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Jaginho » 26 févr. 2018 16:35

Fabien D a écrit :
26 févr. 2018 15:53
abdo_kassou a écrit :
26 févr. 2018 09:40

Je le vois plus comme une victime que comme un usurpateur. Sans dopage, je pense qu'il pouvait gagner encore plus.
Mais le système était ainsi fait, surtout dans les années 90, qu'il a eu le choix entre:
- une carrière à la Montcoutié avec quelques coups d'éclats et 9 chances sur 10 de redescendre amateur ou rester gregario (Montcoutié a eu la chance d'être reconnu comme propre par le milieu),
- la carrière que l'on connaît, l'assurance en travaillant dur (mais pas plus qu'un mineur de fond qui eux pour le coup jouaient avec leurs santé), de pouvoir assurer l'avenir de sa famille.
Dans ce système comment ne pas basculer? Relisez Bassons qui explique bien le moment où il a failli basculer de l'autre côté (ça s'est joué à une piqure mal faite).
Pas forcement d'accord avec ce qui était écrit dans ce message (donc j'ai supprimé), mais sur la partie au dessus, je le rejoins, surtout sur le "comment ne pas basculer". Je ne dis que je trouve normal de basculer, c'est là où vous n'avez sans doute pas compris ce que j'ai dit avant.
Je m'explique, quand Fayard dit que j'ai dit qu'il non pas de mental, c'est faux je n'ai pas dit ça, j'ai dit qu'ils étaient (pour beaucoup ) influençables (qui n'a rien a voir avec le mental, même dopé ils ont un mental de fou, voir hors du commun pour supporter la souffrance sur le vélo, en même temps on les a pas obligé, en plus ils vivent de leur passion).
Et on en revient à l'éducation ( et aux parents qui sont souvent complétement abrutis, combien de fois j'ai vue des parents se battre au bord de la route...), à la formation (et oui désolé). Pourquoi ne pas instaurer chez les espoirs ou juniors, ou même a l'école (dans un esprit plus général), des cours sur le dopage, des cours de médecine pour faire rentrer dans le crane que prendre des produits ce n'est pas bon. Au lieu d'avoir comme remède la seule suspension de 2 ans ou a vie qui au fond quand t'as 20 ans, tu le comprends pas et tu ne veux pas y penser...Avez vous déjà vu de la prévention, pas juste une pauvre affiche hein?

Et pour revenir sur le fait qu'ils soient influençables (nous le sommes tous plus ou moins sur diverses questions, sauf certains ici qui sont au dessus du lot...), je fais l'effort de le comprendre, d'un coté la galère, redevenir amateur après 1 ou 2 ans (j'en ai connu), et d'un autre coté on leur dit " si tu veux passer un cap, va falloir..." et ensuite t'avoir une chance de briller, gagner de l'argent, en plus ils voient ou on leur dit "c'est marche ou crève, tout le monde fait ça..."
C'est un système global, c'est le fonctionnement général (et c'est dépriment), un banquier qui joue en bourse avec l'argent des autres, c'est pareil, le mec qui fraude..., c’est pareil, la finalité c'est quoi, plus de reconnaissance et plus d'argent...faut être meilleur que l'autre, l'écraser...(ça marche au niveau humain, d'une ville, d'un pays envers un autres...),
Le pire, c'est qu'un banquier (personne n'aime un banquier) qui fraude et qui se fait prendre sera cuit pour longtemps, alors qu'un sportif, et je rejoins la plus part d'entre vous, qu'il avoue ou non, si il a une bonne tête, ça passera mieux, c'est là que c'est dommage. mérite-t-il pour autant de se faire cracher dessus, ou pire ? (Un mec comme LA, c'est encore un niveau au dessus).

C'est pour ça, hormis le biathlon que je trouve agréable à regarder, je ne regarde plus le sport (enfin le spectacle), je ne le suis quasiment plus. je fais mes courses, si je fais un bon résultat c'est cool (mais même ça au final je m'en fou), mais je ne regarde pas ce que fait le type devants ou derrière, je me fait juste plaisir. C'EST DU SPORT.
Il s'est (vraisemblablement) dopé, ok, avait-il le choix : oui , aurait-on fait pareil à sa place : chacun à sa réponse

Le débat est sur l'après carrière pro où il refuse de dire "oui j'ai été dopé" et c'est cela qui lui est reproché (en tout cas dans mon post initial), cette hypocrisie, malhonnêteté, intellectuelle, lâcheté (et j'ai des mots plus durs qui me viennent)que je trouve scandaleux. Je ne l'ai jamais croisé mais je vous promets que le jour où je le croise notamment en compet (car je ne me vois pas aller le faire chier qd il est avec ses potes et famille), je lui demande pk il n'avoue pas.

Après, vécu sur un stage club en montagne : smecta, doliprane voire meme anti-inflammatoire... non dopant les 2 premiers cités mais la conduite dopante est qd meme proche.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

Fabien D
Messages : 104
Enregistré le : 10 mai 2017 08:35

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Fabien D » 26 févr. 2018 17:24

Jaginho a écrit :
26 févr. 2018 16:35

Il s'est (vraisemblablement) dopé, ok, avait-il le choix : oui , aurait-on fait pareil à sa place : chacun à sa réponse

Le débat est sur l'après carrière pro où il refuse de dire "oui j'ai été dopé" et c'est cela qui lui est reproché (en tout cas dans mon post initial), cette hypocrisie, malhonnêteté, intellectuelle, lâcheté (et j'ai des mots plus durs qui me viennent)que je trouve scandaleux. Je ne l'ai jamais croisé mais je vous promets que le jour où je le croise notamment en compet (car je ne me vois pas aller le faire chier qd il est avec ses potes et famille), je lui demande pk il n'avoue pas.

Après, vécu sur un stage club en montagne : smecta, doliprane voire meme anti-inflammatoire... non dopant les 2 premiers cités mais la conduite dopante est qd meme proche.
on est d'accord.
y a 20 ans (je sais pas maintenant), beaucoup vidaient la boite de guronsan avant les courses....

Avatar de l’utilisateur
redg40
Messages : 363
Enregistré le : 04 juin 2008 21:20

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par redg40 » 17 avr. 2018 22:39

Fabien D a écrit :
26 févr. 2018 16:10
IRONMAN04 a écrit :
26 févr. 2018 16:05

Pourquoi les chines diffusant du cyclisme ne mettent plus en avant un gars comme Moncoutie à la (belle) carrière irréprochable et à la position anti dopage sur laquelle il n’a jamais bougé, même en activité, ça c’est courageux. :sm2:
Ou encore Bassons qui a un passé pro et les éléments pour commenter les performances époustouflantes des uns et des atres :?: :?:
Ciao
Ils en ont peut être pas envie! comment commenter quelque chose que l'on sait pourri mais dont on ne peut rien dire!
Moncoutié commente sur Europort :wink:

100km
Messages : 3136
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par 100km » 18 avr. 2018 10:27

Jaginho a écrit :
26 févr. 2018 16:35
Après, vécu sur un stage club en montagne : smecta, doliprane voire meme anti-inflammatoire... non dopant les 2 premiers cités
Et le 3eme non plus ! Les anti inflammatoires non steroïdiens sont rarement dopants : Voltarene (diclofenac), ibuprofene, feldene (piroximac)...
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Fab74ch
Messages : 1932
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par Fab74ch » 16 mai 2018 13:56

Il a gagné Aix avec 16' d'avance sur le second, et a une sacré pub dans Tous Le Sport :sm3: :sm3:

:sm10: :sm10: :sm10:

En sachant que le second (savignoni) :
"(...) Benoît Nave a "une réputation sulfureuse", commente l'un de ses confrères, qui se souvient qu'en 1997 un de ses protégés, le champion d'Europe 1995 de cross-country, Jean-Christophe Savignoni, avait été mis à pied la veille des championnats du monde de VTT pour un taux d'hématocrite supérieur à 50 %."

Source : http://www.cyclisme-dopage.com/actualit ... monde2.htm


Tout va bien...

lagz_spritz
Messages : 73
Enregistré le : 28 janv. 2018 08:35

Re: Jalabert "le dopage : pas ma culture"

Message non lu par lagz_spritz » 16 mai 2018 19:22

Et alors même s'il avoue , ça va vous faire quoi les gars sérieux ? Vous dormez pas la nuit pcq Jaja vous a collé une branlée sur un triathlon dont il se fout du classement général et où il est juste venu s'amuser ?
Et puis il va dire quoi : "Oui je me suis dopé mais j'ai pu gagné un max de blé grâce à ça et puis bon regardez je suis toujours en bonne santé" ?? Alors que vous dites qu'il faut justement prevenir le dopage chez les jeunes ??

Répondre