Impossible de se maintenir au delà du seuil

Que faire quand ça va pas?
100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 12 mars 2018 12:57

Bonjour,

Voilà depuis l'année dernière je ne fais quasiment que des sorties longues en nat (>1h) et vélo (>3h) et pour des problèmes de TFL et ménisques je ne fais pour ainsi dire plus de CAP. Résultat, je me suis sûrement diésélisé mais la CAP m'est quand même très difficile à tenir, dès que mon cœur dépasse le seuil (vers 158bpm - 40 ans) grosse perte d'énergie. Avant j'arrivai à tenir, j'avais la niake, et là ca fait comme si je devenais tout mou, je suis obligé de marcher pour redescendre et essayer de repartir. Quand j'y arrive... Cette semaine j'ai même tenté un 10km pour me remettre à la CAP et bien au 3ème km ce qui devait arriver arriva. Bon OK j'ai pris un départ rapide mais pas plus que d'habitude, pas à ce point en tout cas puisque j'ai mis le clignotant à droite :oops: Par contre si je dois partir à 8km/h je pense pouvoir tenir longtemps mais à quoi bon. C'est vrai que j'ai pris 20Kg depuis 1 an mais quand même.

Niveau cœur pas de problème à priori. J'ai fait récemment un test d'effort avec scintigraphie et 0 soucis. Ma pulsation est de 40 au repos, 188 max.

Niveau tension pas terrible. Rien de dramatique mais les 25 de tensions m'ont fait arrêter le test d'effort alors que je commençais à peine à rentrer dans le dur. Le holter de tension n'a rien révélé.

Bon je prends pas mal de chimie mais quand même (antidépresseur, anxiolitiques, biothérapie), ils ont été introduits il y a quelques temps déjà et je n'ai pas noté de pertes de capacités à leur arrivé, au contraire même pour la biothérapie !

Voilà je sollicite vos avis !
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

FAYARD
Messages : 19021
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par FAYARD » 12 mars 2018 13:03

Comment voudrais tu que l´on te réponde correctement. Tu as une pathologie assez lourde et tu prends pas mal de médicaments. À part l’avis d’un médecin spécialisé, je ne vois pas.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 12 mars 2018 13:09

Je ne sais pas si le problème vient de l’entraînement ou de la physiologie. Peut être un peu des 2, mais les médecins disent que je dois faire du sport, mais peut être pas à ce point. Bon c’est vrai que j’écoute rarement leur avis et dans le cadre de ma pathologie bien m’en a pris.

Merci quand même d’avoir pris le temps de répondre FAYARD
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Fafa44
Messages : 163
Enregistré le : 25 sept. 2016 19:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Fafa44 » 12 mars 2018 14:47

J'ai repris "que" 3/4kg, bein je les sens passer (+15/20s/km)...20kg j'imagine même pas...
Mollo avec les médocs, car pas mal sont métabolisés par le foie, donc confirme avec ton médecin qu'ils sont bien compatible avec l'activité sportive, sinon tu va finir avec une hépatite.

moumoutte
Messages : 338
Enregistré le : 13 août 2016 17:29

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par moumoutte » 13 mars 2018 14:11

100km a écrit :
12 mars 2018 12:57
et là ca fait comme si je devenais tout mou, je suis obligé de marcher pour redescendre et essayer de repartir.
Désolé si c'est hors propos, mais pour ma part ce genre de sensation arrive quand je ne m'échauffe pas assez et que justement je veux partir trop vite.

Au mois de septembre, comme une bourrique , je voulais courrir plus vite et progresser. Mes sorties j'y allais a balle, et dès le départ. Résultat après 20min de course plus de jus... genre plus rien. Et quand je regardais ma courbe de vitesse on voyait très nettement qu'elle baissait au fur et à mesure de la sortie à fréquence cardiaque égale.
Depuis, j'ai pris la bonne habitude de partir beaucoup plus tranquille et de bien m'échauffer pour faire un réveil musculaire en douceur. Depuis, je ne constate plus ce problème...

bristos
Messages : 223
Enregistré le : 09 févr. 2016 16:08

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par bristos » 13 mars 2018 16:09

Cocktail molotov! + 20kg+ médoc anxiolitique!
J'ai 5kgs depuis les fêtes et je galère avec la cap ! Alors 20...

Gadagne
Messages : 4714
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Gadagne » 13 mars 2018 16:40

c'est pas le poids mais les médocs dont il faut se méfier :idea:

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 13 mars 2018 18:20

Oui j’approuve puisque quand j’ai repris la Cap j’ai fait un 10k à bloc du début à la fin, avec les 98Kg sans soucis.

Le problème c’est que sans anti dépresseurs je ne serai probablement plus là.

Et la biothérapie me permet juste d’avoir une vie « normale », sinon je marche en 3min/50m vu que j’ai le corps d’un homme de 80 ans alors que j’en ai la moitié. La liste des effets secondaires est dingue y’a toutes les maladies possibles. Évidement puisque je vis sans système immunitaire. Si je les arrête c’est pire, j’aurai le droit au cocktail de corticoïdes, antidouleurs de classe III, anti inflammatoires très violents genre sulfasalazine, methotrexate et autres. Et oui, tout ce qui vient avant c’est comme si je buvais de l’eau. Alors une seule petite injection hebdo d’un immunosuppresseur c’est pas la mort

Mais passons, je pratique depuis 8 ans et mes perfs régressent :( alors que c’est l’inverse pour tout mes congénères. Mais on vieillit tous, avec nos couacs et bobos. Ras le bol

Ou alors je me dis qu’à 80 ans je vous mettrai tous à l’amende étant donné que j’aurai l’habitude de ce corps qui s’impose. Toutes façons c’est lui qui gagnera à la fin
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Gadagne
Messages : 4714
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Gadagne » 13 mars 2018 18:40

Est-ce que tu prends des benzodiazépines ?En ce cas c'est déjà une performance de faire une activité sportive intensive .

Puisque tu en parles peux-tu nous lister ton ordonnance ?

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 14 mars 2018 08:03

Ouf non pas de Benzo, j’ai réussi à échapper à ça

Sinon Atarax, venlafaxine 75 et Enbrel
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

tomP
Messages : 59
Enregistré le : 23 oct. 2013 14:25

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par tomP » 14 mars 2018 12:01

Bonjour 100Km,
évidement les médicaments que tu prends ne sont pas bien terribles quand on fait du triathlon, mais je pense qu'il faut que tu essaies de redescendre au niveau du poids. je pense que chacun d'entre nous quelque soit le niveau, si on lui mettait un pack d'eau sous chaque bras et qu'on lui disait "vas y court maintenant", aurait un gros coup de moins bien!
il ne faut pas oublier non plus que tu as une maladie inflammatoire et que même sous biothérapie l’inflammation est partout. la course a pieds étant des trois sports le plus traumatisant, il génère le plus d’inflammation aussi. je pense que ça peut créer comme une alerte ou un frein au niveau de ton corps.
la perte de poids t'aidera également a faire baisser ta tension, a soulager tes articulations et aussi a te sentir mieux. même si c'est plus facile a dire qu'a faire.

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 14 mars 2018 15:20

Merci tomP,
Je fais souvent le yoyo entre +20 et -20Kg et ca marche par phase. Et là je suis clairement en phase montante, peut-être que les médocs y sont pour quelque chose. Impossible de faire baisser mon poids :( Dur dur alors qu'avant je pouvais manger n'importe quoi il baissait sans efforts à un moment où mon Crohn était le plus actif il faut dire...
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

tomP
Messages : 59
Enregistré le : 23 oct. 2013 14:25

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par tomP » 14 mars 2018 16:18

il y a 6 ans je faisais aussi 98kg et maintenant je fais entre 76 et 82.
je suis atteint de rhumatismes psoriasique et j'ai également 40 ans. comme toi (de ce que j'ai vu dans d'autre post) j'ai eu une vie de dingue et c'est ce qui m a mis dedans. il y a quatre ans je me suis explosé une cheville en trail( je ne savais pas encore que j'avais la maladie mm si j'avais des douleurs que je n'arrivais pas expliquer) quand on m a dit que je ne pourrais peut être plus courir car mon cartilage avait sévèrement morflé j'ai fait ma 1ere grosse poussée. au moins la c’était clair!

qd j'ai repris l'entrainement apres l'accident j'ai commencé a faire des auras on m'a mis sous propranolol.
je l'ai arrêté a force d etre d'obliger d'appeler qq1 en vélo a la moitié de ce que je savais faire avant, j'en pouvais plus.
j'ai refusé le methotrexate.
j'ai recouru contre avis medical (pincement a la cheville) et j'ai eu des problèmes de pulse; mon cœur s'emballait des que je passais les 10km/h.
j'ai fait un test d'effort, eco cardiaque, et comme toi rien au coeur mais une tension forte.

je n'ai eu aucune aide du corps medical qui ne comprend pas notre pratique ou notre besoin.

bref pour faire court j'ai repris doucement l'entrainement en faisant le "deuil d'avant".
j'ai amélioré mon hygiène de vie a commencer par le sommeil, je lutte pour maintenir mon poids au tour de 80kg. pris des compléments alimentaires etc.. pour la nourriture tu dois etre bien informé, je passe.
j ai transféré mes entrainements de CAP sur le Velo, je nage + ce qui me détend pas mal et me fait du bien au niveau articulaire mais de plus petites distances. je ne recours que deux mois avant un tri (deux par an) juste une demie heure après le velo une fois par semaine.
j'ai réussi a finir le ventouxman et bandol l'année dernière apres avoir baché en CAP a royan en 2016 a cause de l'inflammation. finir est pour moi une victoire maintenant. temps pis si je marche la moitié du semi, tant pis si on me double...et tant pis si je suis dans le dernier tiers. le plaisir est ailleurs

FAYARD
Messages : 19021
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par FAYARD » 14 mars 2018 19:52

tomP a écrit :
14 mars 2018 16:18
il y a 6 ans je faisais aussi 98kg et maintenant je fais entre 76 et 82.
je suis atteint de rhumatismes psoriasique et j'ai également 40 ans. comme toi (de ce que j'ai vu dans d'autre post) j'ai eu une vie de dingue et c'est ce qui m a mis dedans. il y a quatre ans je me suis explosé une cheville en trail( je ne savais pas encore que j'avais la maladie mm si j'avais des douleurs que je n'arrivais pas expliquer) quand on m a dit que je ne pourrais peut être plus courir car mon cartilage avait sévèrement morflé j'ai fait ma 1ere grosse poussée. au moins la c’était clair!

qd j'ai repris l'entrainement apres l'accident j'ai commencé a faire des auras on m'a mis sous propranolol.
je l'ai arrêté a force d etre d'obliger d'appeler qq1 en vélo a la moitié de ce que je savais faire avant, j'en pouvais plus.
j'ai refusé le methotrexate.
j'ai recouru contre avis medical (pincement a la cheville) et j'ai eu des problèmes de pulse; mon cœur s'emballait des que je passais les 10km/h.
j'ai fait un test d'effort, eco cardiaque, et comme toi rien au coeur mais une tension forte.

je n'ai eu aucune aide du corps medical qui ne comprend pas notre pratique ou notre besoin.

bref pour faire court j'ai repris doucement l'entrainement en faisant le "deuil d'avant".
j'ai amélioré mon hygiène de vie a commencer par le sommeil, je lutte pour maintenir mon poids au tour de 80kg. pris des compléments alimentaires etc.. pour la nourriture tu dois etre bien informé, je passe.
j ai transféré mes entrainements de CAP sur le Velo, je nage + ce qui me détend pas mal et me fait du bien au niveau articulaire mais de plus petites distances. je ne recours que deux mois avant un tri (deux par an) juste une demie heure après le velo une fois par semaine.
j'ai réussi a finir le ventouxman et bandol l'année dernière apres avoir baché en CAP a royan en 2016 a cause de l'inflammation. finir est pour moi une victoire maintenant. temps pis si je marche la moitié du semi, tant pis si on me double...et tant pis si je suis dans le dernier tiers. le plaisir est ailleurs
J'ai un ami à qui on vient de diagnostiquer cette maladie. Les médecins ne semblent pas trop concernés par son besoin de faire du sport, sauf qu'il a juste un peu plus de trente ans !!! C'est une belle saloperie ce truc...va falloir qu'il fasse avec...pour l’instant il n'a eu que des infiltrations pour soulager la douleur dans un genou, pas encore les médocs, d'ailleurs le traitement est trés lourd d'aprés ce que j'en sais.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 15 mars 2018 16:22

tomP a écrit :
14 mars 2018 16:18
il y a 6 ans je faisais aussi 98kg et maintenant je fais entre 76 et 82.
je suis atteint de rhumatismes psoriasique et j'ai également 40 ans. comme toi (de ce que j'ai vu dans d'autre post) j'ai eu une vie de dingue et c'est ce qui m a mis dedans. il y a quatre ans je me suis explosé une cheville en trail( je ne savais pas encore que j'avais la maladie mm si j'avais des douleurs que je n'arrivais pas expliquer) quand on m a dit que je ne pourrais peut être plus courir car mon cartilage avait sévèrement morflé j'ai fait ma 1ere grosse poussée. au moins la c’était clair!

qd j'ai repris l'entrainement apres l'accident j'ai commencé a faire des auras on m'a mis sous propranolol.
je l'ai arrêté a force d etre d'obliger d'appeler qq1 en vélo a la moitié de ce que je savais faire avant, j'en pouvais plus.
j'ai refusé le methotrexate.
j'ai recouru contre avis medical (pincement a la cheville) et j'ai eu des problèmes de pulse; mon cœur s'emballait des que je passais les 10km/h.
j'ai fait un test d'effort, eco cardiaque, et comme toi rien au coeur mais une tension forte.

je n'ai eu aucune aide du corps medical qui ne comprend pas notre pratique ou notre besoin.

bref pour faire court j'ai repris doucement l'entrainement en faisant le "deuil d'avant".
j'ai amélioré mon hygiène de vie a commencer par le sommeil, je lutte pour maintenir mon poids au tour de 80kg. pris des compléments alimentaires etc.. pour la nourriture tu dois etre bien informé, je passe.
j ai transféré mes entrainements de CAP sur le Velo, je nage + ce qui me détend pas mal et me fait du bien au niveau articulaire mais de plus petites distances. je ne recours que deux mois avant un tri (deux par an) juste une demie heure après le velo une fois par semaine.
j'ai réussi a finir le ventouxman et bandol l'année dernière apres avoir baché en CAP a royan en 2016 a cause de l'inflammation. finir est pour moi une victoire maintenant. temps pis si je marche la moitié du semi, tant pis si on me double...et tant pis si je suis dans le dernier tiers. le plaisir est ailleurs
Par où je commence... merci de ton témoignage qui me rassure mais m'effraie également. En effet faire le deuil de la vie d'avant, ca j'y arrive toujours pas

Ton parcours ressemble tellement au miens. Moi aussi je ne m'entraîne quasiment plus qu'à base de nat + vélo mais j'aimerai tellement pouvoir courir car j'en ai marre de finir en marchant. J'ai quand même réussi à préparer un marathon ainsi !
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Répondre