Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Vank » 02 janv. 2018 11:22

coleopt a écrit :
02 janv. 2018 10:51
j’ai sorti une fois le CLM sur un tri avec un peu dénivelé, celui de Aydat en Auvergne , j’ai vite compris ma connerie. Maintenant ce n’est que sur des trucs comme Royan ou Vichy , et je ne passe donc pas mon temps à changer de plateau et jouer du levier de vitesse. Mais il faudrait que je compte sur une sortie combien de fois j’utilise les leviers pour avoir une réponse réellement correcte.
C'est sûr que ça dépend aussi de où tu habites. Je passe la moitié de mon temps dans le Vercors où je sors moins souvent le P5 que le CMT ou le BH c'est sûr. Mais je m'astreins néanmoins à le faire régulièrement ne serait-ce que pour rouler avec en descente, chose pas innée pour tout le monde, moi le premier :lol:
Et pour descendre il faut aussi monter. :wink:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Avatar de l’utilisateur
Almabiker
Messages : 271
Enregistré le : 11 avr. 2012 21:31
Localisation : Le 01 et le 13

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Almabiker » 02 janv. 2018 13:32

Pour moi CLM = électrique

Rien que pour l'avantage d'avoir le passage de vitesse aux freins et aux prolongateurs --> sur un route l'intérêt est moindre je trouve.

Trop de mecs se restreignent avec leurs vélos de chrono et ne l'utilisent que sur des parcours "ou l'on reste sur la plaque" ou ne le prennent pas parce que "ça monte" --> soit parce que leur position dessus n'est pas bonne soit parce que le changement de vitesse sur les prolongateurs en mécanique n'est pas pratique quand ça grimpe.

Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec les vitesses sous la main. Sur le plat tu y gagne grâce à la position aéro et encore plus en descente où l'avantage de la position aéro devient encore plus grand avec la vitesse.

Seulement pour pouvoir utiliser le vélo de chrono sur tous les parcours, il faut y être habitué et donc rouler régulièrement avec :idea: :wink:

Autre chose, le di2 n'aime pas trop les voyages, j'ai vu beaucoup d'athlètes sur ironman bâcher ou faire la course en singlespeed parce qu'ils avaient pincé un câble ou autre chose, les exemples sont nombreux! Un fil électrique, ça reste très fragile.

Problèmes que je n'ai pas encore vu avec le etap mais les vélos équipés en di2 sont tout de même beaucoup plus nombreux.
Modifié en dernier par Almabiker le 02 janv. 2018 13:52, modifié 1 fois.

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Vank » 02 janv. 2018 13:45

Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Seulement pour pouvoir utiliser le vélo de chrono sur tous les parcours, il faut y être habitué et donc rouler régulièrement avec :idea: :wink:
Pas mieux :sm6:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Choupix
Messages : 950
Enregistré le : 28 nov. 2008 17:26

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Choupix » 02 janv. 2018 13:51

Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec le passage de vitesse aux poignées de frein.
Pourquoi sur certains chronos du Pro Tour y a des cadors qui partent avec un modèle route ou qui changent pendant le parcours ?

Avatar de l’utilisateur
Almabiker
Messages : 271
Enregistré le : 11 avr. 2012 21:31
Localisation : Le 01 et le 13

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Almabiker » 02 janv. 2018 13:54

Choupix a écrit :
02 janv. 2018 13:51
Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec le passage de vitesse aux poignées de frein.
Pourquoi sur certains chronos du Pro Tour y a des cadors qui partent avec un modèle route ou qui changent pendant le parcours ?
Parce que c'est des cadors peut-être :idea: et que cela ne sert à rien de s'identifier à eux :wink:

Et peut-être aussi parce qu'ils ont la possibilité de changer de vélo sur le parcours ce qui est impossible en triathlon.

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Vank » 02 janv. 2018 13:55

Choupix a écrit :
02 janv. 2018 13:51
Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec le passage de vitesse aux poignées de frein.
Pourquoi sur certains chronos du Pro Tour y a des cadors qui partent avec un modèle route ou qui changent pendant le parcours ?
:idea: Parce qu'ils ne passent pas assez de temps sur leur vélo de chrono et ne sont pas super à l'aise dessus, tout pro soient-ils? :idea:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Gadagne
Messages : 4982
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Gadagne » 02 janv. 2018 18:33

Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Pour moi CLM = électrique

Rien que pour l'avantage d'avoir le passage de vitesse aux freins et aux prolongateurs --> sur un route l'intérêt est moindre je trouve.

Trop de mecs se restreignent avec leurs vélos de chrono et ne l'utilisent que sur des parcours "ou l'on reste sur la plaque" ou ne le prennent pas parce que "ça monte" --> soit parce que leur position dessus n'est pas bonne soit parce que le changement de vitesse sur les prolongateurs en mécanique n'est pas pratique quand ça grimpe.

Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec les vitesses sous la main. Sur le plat tu y gagne grâce à la position aéro et encore plus en descente où l'avantage de la position aéro devient encore plus grand avec la vitesse.

Seulement pour pouvoir utiliser le vélo de chrono sur tous les parcours, il faut y être habitué et donc rouler régulièrement avec :idea: :wink:

Autre chose, le di2 n'aime pas trop les voyages, j'ai vu beaucoup d'athlètes sur ironman bâcher ou faire la course en singlespeed parce qu'ils avaient pincé un câble ou autre chose, les exemples sont nombreux! Un fil électrique, ça reste très fragile.

Problèmes que je n'ai pas encore vu avec le etap mais les vélos équipés en di2 sont tout de même beaucoup plus nombreux.
Ahhhhhhh voilà un vrai compte rendu , et je partage son avis, en tri c'est mieux le DI2 ,en pur CLM bof vu qu'on fait tout sur la plaque, et aussi, pour l'avoir vécu j'ai niqué un cable DI2, en Chine à 2jours de la course=tout sur la plaque enfin j'avais monté un 50 pour passer la bosse avec le 21 et trop petit en descente, donc celui qui voyage doit privilégier le mécanique :idea:

USAT
Messages : 2253
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par USAT » 02 janv. 2018 22:57

Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Pour moi CLM = électrique

Rien que pour l'avantage d'avoir le passage de vitesse aux freins et aux prolongateurs --> sur un route l'intérêt est moindre je trouve.

Trop de mecs se restreignent avec leurs vélos de chrono et ne l'utilisent que sur des parcours "ou l'on reste sur la plaque" ou ne le prennent pas parce que "ça monte" --> soit parce que leur position dessus n'est pas bonne soit parce que le changement de vitesse sur les prolongateurs en mécanique n'est pas pratique quand ça grimpe.

Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec les vitesses sous la main. Sur le plat tu y gagne grâce à la position aéro et encore plus en descente où l'avantage de la position aéro devient encore plus grand avec la vitesse.

Seulement pour pouvoir utiliser le vélo de chrono sur tous les parcours, il faut y être habitué et donc rouler régulièrement avec :idea: :wink:

Autre chose, le di2 n'aime pas trop les voyages, j'ai vu beaucoup d'athlètes sur ironman bâcher ou faire la course en singlespeed parce qu'ils avaient pincé un câble ou autre chose, les exemples sont nombreux! Un fil électrique, ça reste très fragile.

Problèmes que je n'ai pas encore vu avec le etap mais les vélos équipés en di2 sont tout de même beaucoup plus nombreux.
J'apporterais quelques nuances : en montée si tu restes sur les prolong et de part la géométrie du clm, tu développes moins de watts donc tu monteras moins vite qu'avec un route, la résistance à l'air étant très réduite. Toutes les bosses que j'ai pu faire à bloc, je monte plus vite en route au delà de 3% de pente, dès que la vitesse est inférieure à 27/28 km/h.

En descente..faut voir les descentes, si tu maîtrises bien ton sujet, alors oui c'est mieux le clm, mais de ce que j'ai pu voir depuis qq années, c'est pas la majorité, j'en fais partie, même si ça se travaille et ça vient. une descente technique pas encore... mais ça peut se discuter :)

Je te rejoins quand tu dis qu'il faut rouler en clm pour le maîtriser. et pas qu'aux beaux jours, il faut au moins faire une sortie semaine même l'hiver, garder les bons réflexes, les acquis. Et puis c'est super plaisant.

Le seul truc que j'aime pas en clm, c'est quand on est sur les prolong, on est encore plus vulnérable niveau accident. (Et j'en reviens aux descentes à ce propos, ça va encore plus et en cas de besoin ben c'est encore plus dangereux)

Sinon c'est dommage de se restreindre à des parcours roulants avec un clm en effet. avec une bonne condition physique et l’habitude, on est gagnant, sauf en haute montagne bien sûr.

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Vank » 03 janv. 2018 09:58

Gadagne a écrit :
02 janv. 2018 18:33
donc celui qui voyage doit privilégier le mécanique :idea:
:idea: ou l'eTAP :idea:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Avatar de l’utilisateur
Le Gros
Messages : 817
Enregistré le : 31 mars 2005 17:04
Localisation : A table !!!

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Le Gros » 03 janv. 2018 10:40

perso, ça fait 3 ans que je suis indécis pour me lancer...le surcoût me parait énorme, mais sur CLM l'électrique me parait un gros plus. Si je devais franchir le pas (sur route le DA méca me parait suffisamment réactif pour mon usage), ce serait E-tap pour palier les pb de cables, c'est vrai le méca sur le clm a ses limites, devoir tricoter en bout des prolongateurs suite à un fait de course (style une moto d'arbitre qui me plante dans un long faux plat étroit en pilant devant moi pour distribuer des cartons aux gars que je suis en train doubler , sur les parcours parfois hachés que l'on n'a pas repéré (style la côte du cimetière après le 90°), j'ai l'impression de perdre beaucoup de temps dans ces cas là. enfin sur les parties montantes ou sinueuses où l'on peut être diablement efficace si bien posé sur le base bar, et là le petit bouton de droite manque. Il y a aussi les cas ou l'on s'entraine à plusieurs, sur les périodes de regroupement, l'éléctrique avec commande au BB me parait plus sécurisant...

Gadagne
Messages : 4982
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Gadagne » 03 janv. 2018 11:57

oh lala comme tu te prends le chou alors que tu roules comme un minime fille :roll:

Avatar de l’utilisateur
Almabiker
Messages : 271
Enregistré le : 11 avr. 2012 21:31
Localisation : Le 01 et le 13

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Almabiker » 03 janv. 2018 13:50

USAT a écrit :
02 janv. 2018 22:57
J'apporterais quelques nuances : en montée si tu restes sur les prolong et de part la géométrie du clm, tu développes moins de watts donc tu monteras moins vite qu'avec un route, la résistance à l'air étant très réduite. Toutes les bosses que j'ai pu faire à bloc, je monte plus vite en route au delà de 3% de pente, dès que la vitesse est inférieure à 27/28 km/h.
En même temps sauf si c'est 300m ou 400 de faux plat il faut être un peu à la masse pour faire une montée les mains sur les prolongateurs :?

Il suffit de mettre les mains sagement au niveau des poignées de frein et ça monte aussi bien qu'un vélo classique :wink:
Vank a écrit :
03 janv. 2018 09:58
Gadagne a écrit :
02 janv. 2018 18:33
donc celui qui voyage doit privilégier le mécanique :idea:
:idea: ou l'eTAP :idea:
Yes l'etap me parait être la meilleure solution si l'on veut de l'électrique sans avoir la fragilité d'un di2 :wink: après une saison et demie avec et plusieurs voyages dans la valise, je pense pouvoir dire que c'est fiable :!:

Avatar de l’utilisateur
Le Gros
Messages : 817
Enregistré le : 31 mars 2005 17:04
Localisation : A table !!!

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Le Gros » 03 janv. 2018 13:56

Gadagne a écrit :
03 janv. 2018 11:57
oh lala comme tu te prends le chou alors que tu roules comme un minime fille :roll:
Tu ne veux pas aller créer un forum "swift" et aller y vivre par procuration les perfs de ta chérie? ca ferait des vacances :D

Fafa44
Messages : 167
Enregistré le : 25 sept. 2016 19:28

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Fafa44 » 03 janv. 2018 14:02

Gadagne a écrit :
02 janv. 2018 18:33
Almabiker a écrit :
02 janv. 2018 13:32
Pour moi CLM = électrique

Rien que pour l'avantage d'avoir le passage de vitesse aux freins et aux prolongateurs --> sur un route l'intérêt est moindre je trouve.

Trop de mecs se restreignent avec leurs vélos de chrono et ne l'utilisent que sur des parcours "ou l'on reste sur la plaque" ou ne le prennent pas parce que "ça monte" --> soit parce que leur position dessus n'est pas bonne soit parce que le changement de vitesse sur les prolongateurs en mécanique n'est pas pratique quand ça grimpe.

Sauf qu'un CLM, à partir du moment ou l'effort est solitaire, ça te fait gagner du temps sur tous les parcours, en montée tu n'en perds pas si tu es bien posé dessus et avec les vitesses sous la main. Sur le plat tu y gagne grâce à la position aéro et encore plus en descente où l'avantage de la position aéro devient encore plus grand avec la vitesse.

Seulement pour pouvoir utiliser le vélo de chrono sur tous les parcours, il faut y être habitué et donc rouler régulièrement avec :idea: :wink:

Autre chose, le di2 n'aime pas trop les voyages, j'ai vu beaucoup d'athlètes sur ironman bâcher ou faire la course en singlespeed parce qu'ils avaient pincé un câble ou autre chose, les exemples sont nombreux! Un fil électrique, ça reste très fragile.

Problèmes que je n'ai pas encore vu avec le etap mais les vélos équipés en di2 sont tout de même beaucoup plus nombreux.
Ahhhhhhh voilà un vrai compte rendu , et je partage son avis, en tri c'est mieux le DI2 ,en pur CLM bof vu qu'on fait tout sur la plaque, et aussi, pour l'avoir vécu j'ai niqué un cable DI2, en Chine à 2jours de la course=tout sur la plaque enfin j'avais monté un 50 pour passer la bosse avec le 21 et trop petit en descente, donc celui qui voyage doit privilégier le mécanique :idea:
@ vous deux: C'était quoi comme montage? Routage interne ou externe? Car quand je vois certains montages en externe avec batterie fixée en dessous du cadre, voir en dessous de l'axe du pédalier, je me dis que certains cherchent la merde quand même....
Pour ma part, j'étais partit pour du 105 (RS505) en hydraulique et avait trouvé un set de commande avec étriers et disques sur le net en occaz, et à côté de chez moi un gars vendait le même set mais en Di2 (RS795), à la finale vu que j'ai pu vérifier le matos avant achat et économisé sur les frais d'envoi, cet ensemble m'est revenu moins cher que pour le 105.

Par contre le surcoût et la difficulté pour trouver les autres composants en occaz m'ont un peu fait regretter ce choix, j'ai du opter pour du neuf pour certaines pièces (ex. dérailleur AR à chape moyenne).

Vu que mon cadre est "DI2 compatible", tout le routage est en interne, slot en embout de guidon, et un câble sort du cintre, dans la même gaine que la durite. Donc avant d'arracher qq chose il faut y aller.

Le montage est vraiment aisé, c'est plug and play, donc ce peut être une bonne option pour celui qui a le budget pour monter du DI2 sur son CLM.
Après c'est vrai qu'en cas de souci, un câble ou un dérailleur de rechange ça se trouve assez facilement en cas de pépin, les composants DI2 beaucoup moins...

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Vélo CLM: Mécanique ou électrique ?

Message non lu par Vank » 03 janv. 2018 15:59

Almabiker a écrit :
03 janv. 2018 13:50
après une saison et demie avec et plusieurs voyages dans la valise, je pense pouvoir dire que c'est fiable :!:
Pas mieux 8)
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Répondre