Sucres "lents" dans boisson maison

Quoi manger? Quoi boire?
shika
Messages : 1934
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par shika » 12 nov. 2017 07:45

Mmh je vais sortir des platitudes mais à quelle fréquence et quelle quantité tu bois? C'est plus facile de boire des petites gorgées souvent, genre si ta montre bippe tous les kilomètres tu bois un peu, pour ma part des fois même j'attends pas que la montre bippe, mais c'est juste un rappel pour boire avant d'avoir soif. J'en vois plein qui balancent leur bouteille après les ravitos. C'est débile, même si y a des zones de largage pour les déchets après les ravitos, moi je garde la bouteille jusqu'au ravito suivant et je m'en débarrasse là-bas. Et pour les courses où c'est des gobelets je vide le contenu des gobelets dans un bidon à main ça prend pas beaucoup plus de temps que d'en boire le contenu sur place. Bon après faut s'habituer à courir avec un truc dans les mains, j'ai plusieurs copains que ça dérange, pour ma part je vois pas comment faire une sortie longue sans ça.

PS reco de Nice une semaine après un marathon tu fais pas semblant, surtout après une année bien chargée ! (Embrun, natureman?)

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6067
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 BEST St Nazaire /La Turballe

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par Christian Robin » 19 nov. 2017 20:15

Bonjour Triathlonature
Tu nous dis avoir été guidé par les conseils d'un "nutritionniste"
Concernant les classements de Nicolas Aubineau, j'émets les plus grands doutes dans son palmarès des boissons énergétiques. Déjà, les conseils dont il nous abreuve sur Internet sont bien faibles par rapport aux mirifiques titres dont il se pare: en gros, il enfonce des portes ouvertes, et ça ne dépasse pas le niveau de la revue "Femmes Actuelles".
Ensuite, son classement est litigieux en ce sens qu'il accorde des points ET à la valeur énergétique des produits, ET à leur coût. Je pense que dans ces conditions, toutes proportions gardées, les meilleures roues qu'il faudrait acheter seraient les AKSIUM, et il faudrait foutre à la déchetterie des roues comme les Zipp 404 et autres, les C50 etc...
Si je me lance sur une épreuve longue, je cherche d'abord la qualité énergétique du produit. Mais on peut avoir un avis différent..
Par ailleurs, il ne procède qu'à une étude bibiographique, c'est à dire la compilation de fiches: pour moi, ça a autant de valeur que les commentaires de Vélo 101 " ce cadre est nerveux, il ne demande qu'à accélérer etc". Un chercheur digne de ce nom fait procéder à des analyses ( chromatographie, spectro de masse etc) S'il ne le fait pas, qu'il se taise.
Son gros défaut est ausside ne jamais aborder l'osmolarité des produits une fois dissous. J'ai vaguement l'impression qu'il ignore complètement cet aspect: il te balance des teneurs en sels divers, notamment la natrémie ( NaCl), alors qu'une simple consultation des constantes biologiques montrent que cette valeur augmente à l'effort, par la déshydratation qui entraîne sa concentration...prudence donc là dessus...
D'autre part, il fait passer les fabricants de produits pour des billes: depuis des lustres, on sait à peu près fabriquer des boissons énergétiques, la preuve, c'est qu'on y arrive nous mêmes, en tant que particuliers. Alors, imagine les gens dont c'est le métier....Overstim etc... Donc, à mon sens, il est impossible de noter 18/20une boisson, 13 la suivante, et descendre jusqu'à des notes négatives: Je doute donc de son honnêteté intellectuelle en classant Décathlon si loin devant: je n'ai jamais testé ce produit, je pense qu'il ne doit pas être mauvais, mais je me demande quels sont ses liens avec Décathlon, d'une part, et pôurquoi le tir de barrage qu'il fait contre les produits en bas de son tableau....Une des bases du marketing est de ne pas dire de mal de la concurrence. Aubineau se prétend indépendant, mais objectivement, favoriser une marque en dénigrant les autres pour moi le rend dépendant de cette marque, pour laquelle il fait le sale boulot.
Bref, pour moi, Aubineau = bidon.
le husky

gasolinefr
Messages : 109
Enregistré le : 16 janv. 2016 17:24

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par gasolinefr » 19 nov. 2017 20:45

shika a écrit :
12 nov. 2017 07:45
Mmh je vais sortir des platitudes mais à quelle fréquence et quelle quantité tu bois? C'est plus facile de boire des petites gorgées souvent, genre si ta montre bippe tous les kilomètres tu bois un peu, pour ma part des fois même j'attends pas que la montre bippe, mais c'est juste un rappel pour boire avant d'avoir soif. J'en vois plein qui balancent leur bouteille après les ravitos. C'est débile, même si y a des zones de largage pour les déchets après les ravitos, moi je garde la bouteille jusqu'au ravito suivant et je m'en débarrasse là-bas. Et pour les courses où c'est des gobelets je vide le contenu des gobelets dans un bidon à main ça prend pas beaucoup plus de temps que d'en boire le contenu sur place. Bon après faut s'habituer à courir avec un truc dans les mains, j'ai plusieurs copains que ça dérange, pour ma part je vois pas comment faire une sortie longue sans ça.

PS reco de Nice une semaine après un marathon tu fais pas semblant, surtout après une année bien chargée ! (Embrun, natureman?)
Merci Shika
J avais pas vu ta réponse. En fait je devrais renommer mon post en un terme plus générique genre hydratation et digestion car mon problème c'est plutôt la digestion lors d une cap longue que ce soit sur L, XL ou marathon sec. À Nice il y a 2 semaines j'avais ma gourde avec moi et je buvais des petites gorgées régulièrement et j'ai eu + mal au ventre qu au marathon de Paris où je prenais un verre d eau et 2 sucres tous les 5 kms. Donc peut être que dans mon cas j'ai intérêt à ne pas boire trop souvent pour laisser mon système digestif se reposer?? Il y en a ici qui ne carburent qu au coca et à l'eau en cap? (En respectant les proportions 1/3 2/3 pour avoir une osmolarité correcte) . L eau sucrée m a écœuré des les premières foulées à Embrun.
Sinon oui tu as raison j'ai eu une saison bien chargée 😉 mais j'ai envie de finir l Altriman en juillet prochain donc faut pas trop glander 😁

shika
Messages : 1934
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par shika » 19 nov. 2017 21:07

Christian Robin a écrit :
19 nov. 2017 20:15
Son gros défaut est ausside ne jamais aborder l'osmolarité des produits une fois dissous. J'ai vaguement l'impression qu'il ignore complètement cet aspect: il te balance des teneurs en sels divers, notamment la natrémie ( NaCl), alors qu'une simple consultation des constantes biologiques montrent que cette valeur augmente à l'effort, par la déshydratation qui entraîne sa concentration...prudence donc là dessus...
Alors ça je le supposais et c'est précisément pour ça que je demandais à gasolinefr si elle avait un coup de mou pour lui permettre de baisser la concentration de sa boisson. C'est du bon sens par contre est-ce qu'on sait la quantifier ? Parce que du coup il suffirait de préparer des boissons de concentration différente pour chaque stade de la course :) Ou alternative si on depend des ravitos sur l'épreuve, augmenter sa consommation d'eau par rapport aux boissons énergétiques. J'imagine que même simplement prendre la pression sanguine permettrait de mesurer l'effet de la déshydratation sur la durée. Après difficile de prévoir tout ça rien que la météo peut avoir un sacré impact là-dessus.

PS, les fabricants de boisson savent peut-être ce qu'ils font dans le domaine de l'apport énergétique, par contre niveau goût tous ne se valent pas, au marathon de Cheverny c'était Powerbar je crois, j'ai trouvé ça infect et pourtant à table je suis pas difficile ! Leurs barres sont pourtant pas si mauvaises :|

gasolinefr
Messages : 109
Enregistré le : 16 janv. 2016 17:24

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par gasolinefr » 19 nov. 2017 21:14

Vous êtes en train de dire qu'il faudrait diluer de plus en plus sa boisson au fur et à mesure de la course c est bien cela ?

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6067
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 BEST St Nazaire /La Turballe

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par Christian Robin » 20 nov. 2017 09:45

Bonjour Gasoline
Je ne vais pas parler pour Shika: il fait suivre d'un petit "smile" ironique sa phrase disant qu'il faudrait une boisson spécifique à chaque étape de la course....Ceci joint à une analyse en course de la pression sanguine relève de tests en labo , donc sans rapport avec les conditions de course.
Mon sentiment est qu'une boisson légèrement hypotonique ( 270 /280) restera hypotonique, dès lors que l'osmolarité sanguine théorique ( 300 mmosm/l.) se maintient....Comme il a été dit précédemment, certains ( beaucoup même je pense), prennent " un coup de flotte" à l'occasion d'un ravito, en plus de leur boisson. En pratique, sur le vélo, tout va bien, mais sur la cap, on est contraint de faire confiance à l'orga, à moins de trainer 3 litres de boisson dans un Camelback....
Bref, quand j'ai dit cela, je n'ai rien dit de bien intéressant :D
le husky

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par lopapy » 20 nov. 2017 11:20

Je ne rajouterais pas un puillième à l'écrit de l'Husky, il maitrise mieux que moi la problématique.

Je rajouterais que j'ai échangé avec un "jeune" diplomé d'un DU de nutrition sportive de Paris, qui m'a expliqué que le top en course serait... Le jus de raisin assaisonné avec un peu sel ! Du bon jus de raison, pas de l'industriel rajouté d'eau ou de fructose...

Faut que je trouve le temps de m'y consacrer, pas facile, mais les échanges étaient très intéressant.

L'Papy_Image

gasolinefr
Messages : 109
Enregistré le : 16 janv. 2016 17:24

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par gasolinefr » 20 nov. 2017 14:15

merci pour vos réponses, même si j'ai toujours pas compris si il fallait diluer + la boisson en fin de course ou pas :wink:
Lopapy j'ai déjà entendu le coup du jus de raisin mais pas pur par contre sinon osmolarité trop élevée: 1/3 jus de raisin, 2/3 eau faiblement minéralisée, puis pincée de sel, ça semble ok niveau dosage? Souvent essayé en vélo mais jamais en cap donc pourquoi pas essayer...

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par lopapy » 20 nov. 2017 14:35

Je ne vois pas l'intérêt de diluer en fin de course...

Ne JAMAIS oublier l'adage "mal au ventre tu as hydratation tu feras...
La preuve est que je crois que tu as écris qu'avec le coca cela a decoincé.
C'est donc bien la grosse osmolarité du coca qui a permis une réhydratation d'un corps déshydraté, et non en debloquant un estomac plein de boisson.
(Le coca ferait rapidement vomir beaucoup de produit si c'était le cas)

L'Papy

gasolinefr
Messages : 109
Enregistré le : 16 janv. 2016 17:24

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par gasolinefr » 20 nov. 2017 18:55

lopapy a écrit :
20 nov. 2017 14:35
Je ne vois pas l'intérêt de diluer en fin de course...

Ne JAMAIS oublier l'adage "mal au ventre tu as hydratation tu feras...
La preuve est que je crois que tu as écris qu'avec le coca cela a decoincé.
C'est donc bien la grosse osmolarité du coca qui a permis une réhydratation d'un corps déshydraté, et non en debloquant un estomac plein de boisson.
(Le coca ferait rapidement vomir beaucoup de produit si c'était le cas)

L'Papy
Oui le coca m a aidé au km 35 du marathon mais à ce moment là j'ai pris un petit verre de coca et un grand verre d'eau dans la foulée (je ne sais plus lequel des 2 j'ai pris en premier) donc osmolarité pas trop forte. Pourquoi une forte osmolarité réhydrate ? Suivant le principe de l'osmose ça devrait être le contraire non?
Prochaine sortie longue en cap je démarre au jus de raisin + eau et je finis au coca + eau pour tester?

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par lopapy » 21 nov. 2017 10:47

Blueberry a écrit :
30 oct. 2017 14:38
gasolinefr a écrit :
14 oct. 2017 20:23
En fait le caloreen c'est du malto et il n est plus commercialisé.
Changement de nom et de packaging: Nestle Resource. Dispo en pharmacie,
Je n'ai pas trouvé de malto pure sous ce nom, toujours avec des proteines.

Il a un nom spécial le maltodextrine re-packagé ?

L'Papy_Image

Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2183
Enregistré le : 14 nov. 2009 11:29

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par Jaginho » 21 nov. 2017 12:31

Christian Robin a écrit :
19 nov. 2017 20:15
Bonjour Triathlonature
Tu nous dis avoir été guidé par les conseils d'un "nutritionniste"
Concernant les classements de Nicolas Aubineau, j'émets les plus grands doutes dans son palmarès des boissons énergétiques. Déjà, les conseils dont il nous abreuve sur Internet sont bien faibles par rapport aux mirifiques titres dont il se pare: en gros, il enfonce des portes ouvertes, et ça ne dépasse pas le niveau de la revue "Femmes Actuelles".
Ensuite, son classement est litigieux en ce sens qu'il accorde des points ET à la valeur énergétique des produits, ET à leur coût. Je pense que dans ces conditions, toutes proportions gardées, les meilleures roues qu'il faudrait acheter seraient les AKSIUM, et il faudrait foutre à la déchetterie des roues comme les Zipp 404 et autres, les C50 etc...
Si je me lance sur une épreuve longue, je cherche d'abord la qualité énergétique du produit. Mais on peut avoir un avis différent..
Par ailleurs, il ne procède qu'à une étude bibiographique, c'est à dire la compilation de fiches: pour moi, ça a autant de valeur que les commentaires de Vélo 101 " ce cadre est nerveux, il ne demande qu'à accélérer etc". Un chercheur digne de ce nom fait procéder à des analyses ( chromatographie, spectro de masse etc) S'il ne le fait pas, qu'il se taise.
Son gros défaut est ausside ne jamais aborder l'osmolarité des produits une fois dissous. J'ai vaguement l'impression qu'il ignore complètement cet aspect: il te balance des teneurs en sels divers, notamment la natrémie ( NaCl), alors qu'une simple consultation des constantes biologiques montrent que cette valeur augmente à l'effort, par la déshydratation qui entraîne sa concentration...prudence donc là dessus...
D'autre part, il fait passer les fabricants de produits pour des billes: depuis des lustres, on sait à peu près fabriquer des boissons énergétiques, la preuve, c'est qu'on y arrive nous mêmes, en tant que particuliers. Alors, imagine les gens dont c'est le métier....Overstim etc... Donc, à mon sens, il est impossible de noter 18/20une boisson, 13 la suivante, et descendre jusqu'à des notes négatives: Je doute donc de son honnêteté intellectuelle en classant Décathlon si loin devant: je n'ai jamais testé ce produit, je pense qu'il ne doit pas être mauvais, mais je me demande quels sont ses liens avec Décathlon, d'une part, et pôurquoi le tir de barrage qu'il fait contre les produits en bas de son tableau....Une des bases du marketing est de ne pas dire de mal de la concurrence. Aubineau se prétend indépendant, mais objectivement, favoriser une marque en dénigrant les autres pour moi le rend dépendant de cette marque, pour laquelle il fait le sale boulot.
Bref, pour moi, Aubineau = bidon.
Je pense qu'il aide pas mal de personnes avec ces comparatifs. Certes les puristes comme toi trouveront tjs quelque chose à redire (et je ne dis pas que tu as tort... ni raison d'ailleurs ;-) ) mais au moins, il argumente sur pk il préconise telle qté, tel truc. On adhère ou pas, c'est un autre point. En tout cas, c'est intéressant de voir ce que propose la boisson Hydrixir vs Iso + et pk le prix au kg est 2x plus élevé chez Overstims ? Oui c'est leur métier mais qd tu compares ce que chaque boisson apporte (et c'est, à mon sens le but du comparatif), ben tu vois des trucs un peu bizarre...

Là où je viens prendre sa défense (virtuelle), c'est que tu sous entends qu'il n'est pas indépendant ("Aubineau se prétend indépendant"), on est dans un monde où balancer sans preuve est facile (voire lache) donc si tu as des billes n'hésite pas à partager sinon...

Ce qui est bon, c'est qu'il a été attaqué car il a tafé pour une marque (Nutratlétic) puis maintenant il est maqué (selon tes source niveau Public) avec Décathlon, bon si un jour Overstims est devant, il le sera avec eux, bref...

J'ai bien relus ses comparatifs avant d'écrire ici devant toi (car je risque de prendre cher mais Décathlon va me dédommager... je taquine), il met en avant Décathlon sur la boisson effort et barre mais Fenioux sur gel et Eafit sur récup. Ecoute, je n e suis pas choqué de voir Décathlon devant sur boisson effort en qualité/prix mais tu omets de dire qu'en qualité Effinov et Nutratlétic sont meilleurs... Merde, décidément, il bouffe à tous les ateliers Aubineau !

Perso, j'utilise la boisson Décathlon ainsi que d'autres marques mais elle a l'avantage de ne pas être chère et visiblement, de ne pas être si nulle que cela.

Je pense que N. Aubineau vulgarise un peu la dièt et cela emmerde certains qui en tiraient une certaines plus value sociale ou pécuniaire. Perso, j'ai bcp appris en lisant ces textes, je trouve qu'ils sont bien mais encore une fois, je comprends aussi que les techniciens n'aiment pas... Idem dans mon coeur de métier, qd on vulgarise, cela me soule

Pr conclure, si tu as des doutes sur ces titres, balance le ou...

Bref, tu critiques un truc en sous-entendant d'autres points sans en apporter la moindre preuve... welcome dans le milieu du web :sm1:
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

wylke
Messages : 20
Enregistré le : 19 oct. 2017 23:36

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par wylke » 06 déc. 2017 16:28

Pour le sucre utilisé, peut être que tu pourrais tester avec des sucres non raffinés et non transformés type rapadura. Ou éventuellement de la mélasse pour avoir un truc moins chimique que la malodextrine.

YoB
Messages : 197
Enregistré le : 20 mai 2010 08:44

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par YoB » 06 déc. 2017 21:48

Je suis loin de tout ça et je m'y connais pas. J'utilise une boisson qui semble me convenir, ou du moins qui ne me fait pas de mal.

Je dévie un peu du sujet, mais la question que je me pose est : pourquoi autant de boisson iso ou autre ? A l'entraînement je n'en utilise jamais, ayant maintenant trouvé celle qui me convient. Le propre de l'entraînement n'est-il pas de s'habituer au "manque" et de sortir de sa zone de confort ? Pour être plus fort en mode compétition avec un apport/confort amélioré par rapport à l'entraînement.
En compétition format XL : uniquement à vélo, 1 ravito sur 2 alternativement avec eau+gel. A pied : jamais ou très peu. Gel 1 ravito / 2, et je m'autorise du coca ou ce qu'offre l'orga dans le dernier tiers du Marathon.

J'ai peut-être tort, et en utilisant une autre marque/formule je serais peut-être plus fort, en attendant je n'ai encore jamais eu de problème en course et fini plutôt bien mes tri.
Chacun réagit cependant différemment et doit trouver la solution qui lui convient le mieux, surtout en la matière !

Désolé du hors sujet !

gasolinefr
Messages : 109
Enregistré le : 16 janv. 2016 17:24

Re: Sucres "lents" dans boisson maison

Message non lu par gasolinefr » 07 déc. 2017 13:59

wylke a écrit :
06 déc. 2017 16:28
Pour le sucre utilisé, peut être que tu pourrais tester avec des sucres non raffinés et non transformés type rapadura. Ou éventuellement de la mélasse pour avoir un truc moins chimique que la malodextrine.
Coucou
Depuis quelques semaines je teste dans mon bidon le sirop d érable avec le jus de citron et le sel mélangé à l'eau. J aime bien le goût et j'ai assez d énergie pour mes sorties longues. Je crois que j'ai trouvé ma solution 😉
Merci à tous 😁

Répondre