"Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Pelvoux
Messages : 1287
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Pelvoux »

ironmule a écrit :
Pelvoux a écrit :
Leonick a écrit :même s'il n'avait pas visé l'or au départ càp, il n'aurait pu finir sur le podium. Il a donc eu raison de tenter !
...Donc analyse d'avant course du coach c'est: objectif le bronze, y a une place de 3 à prendre derrière les brownlee profil bas et fait ce que tu sais faire. 10 dernier km régulier au chrono ( mais sait il combien il vaut?), et n'essaie pas de suivre les cinglés devant, c'est pas tes qualités.
et c'est ce que le sud af a fait, résultat la médaille.
Si on suit cette logique il ne devait pas non plus rouler en vélo, juste laisser ses adversaires + forts que lui en càp se fatiguer (BB contre Mola/Muray). C'est aussi ce qu'à fait le sud af.

Mais du toutes évidences VL avait décidé d'y aller au panache, pour l'or. Peut-être était-il très confiant dans sa course à pied.
tu fais juste ta part, pas plus pas moins que les autres. mais c'est le staff qui est fautif selon moi. moulai je cite: faut être à 120 %... . Déjà être à 100 %, optimiser, et après on voit...
Dutch
Messages : 3371
Inscription : 24 juin 2011 21:43

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Dutch »

Squal76 a écrit :je n'ai suivi la course qu'en pointillé mais ai vu l'essentiel. Alors si cette course ne donne pas envie de faire du tri (et même le tri avec drafting), je ne comprends plus rien :roll:
à part ça, les frères Brownlee sont justes hyper impressionnants d'être tous les 2 là le jour J, tant ils ont dominé/écrasé l'épreuve après une saison 2015 (il me semble) en demi-teinte. Bcp les pensaient cramés, c'est tout l'inverse...
qui pensait alistair brownlee cramé?

son historique de couse en itu 8)

http://www.triathlon.org/athletes/resul ... r_brownlee

2016: 4 courses, 3 victoires + 36e
2015: 4 courses, 2 victoires, 2e, 10e
2014: 9 courses, 6 victoires, 2e, 4e, 4e
2013: 6 courses, 3 victoires, 2e, 52e, did not finish

le mec c'est une légende!

http://wts.triathlon.org/athletes/profi ... r_brownlee

32 séries mondiales : 21 victoires (sur 25 podiums)

:sm27:
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Jaginho »

Pelvoux a écrit :
ironmule a écrit :
Pelvoux a écrit :
...Donc analyse d'avant course du coach c'est: objectif le bronze, y a une place de 3 à prendre derrière les brownlee profil bas et fait ce que tu sais faire. 10 dernier km régulier au chrono ( mais sait il combien il vaut?), et n'essaie pas de suivre les cinglés devant, c'est pas tes qualités.
et c'est ce que le sud af a fait, résultat la médaille.
Si on suit cette logique il ne devait pas non plus rouler en vélo, juste laisser ses adversaires + forts que lui en càp se fatiguer (BB contre Mola/Muray). C'est aussi ce qu'à fait le sud af.

Mais du toutes évidences VL avait décidé d'y aller au panache, pour l'or. Peut-être était-il très confiant dans sa course à pied.
tu fais juste ta part, pas plus pas moins que les autres. mais c'est le staff qui est fautif selon moi. moulai je cite: faut être à 120 %... . Déjà être à 100 %, optimiser, et après on voit...
Mille fois oui, il a été dit ici et certainement ailleurs qu'il fallait lui mettre un lièvre en vélo pr rester planquer comme le sud af qui fait 3. Alors si ça se trouve ds 4 ans nos 2 autres français feront podium et mes culpa mais pr vl, ce choix a été une connerie.

A ce niveau, il sait combien il vaut sur 10km, sauf s'il a le boulard ou si on le met plus haut que sa place (je ne le connais pas, comme cela il fait humble), il sait que les frangins et surtout Alistair sont des oufs et surtout des mecs à 30' donc jamais il aurait du y aller. VL si c lui qui a décidé ou le staff a commis une faute tactique. On apprend de ses erreurs mais celle-ci fait mal car il devait être 3.

PS: Son coach cap est (était c sur mais quid du présent) celui de mekhissi.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
Fab74ch
Messages : 3403
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Fab74ch »

Non mais c'est pourtant clair : VL s'en tape d'etre 3! Rien ou 3 pour lui c'est pareil, donc à quoi bon vouloir le faire gêrer sa course? Sur une course d'un jour, un bon jour, les bb auraient pu avoir une défaillance, et lui être bien.
Ça ne l'a pas fait et ça remet tout en cause?
Mais quel panache en tout cas! :sm2:
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2215
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par kent 7 »

Merci Vincent Luis :sm2: c'est la 1ére fois que je vibre en suivant un tri avec drafting 8)

Il a tout tenté et serré le moteur : tant pis ! belle course pleine de panache ; les "stratèges " d'après course me feront toujours marrer :sm3:

Les BB sont ... comment dire : ... impressionnants

Image
" Le succès , c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme " Winston Churchill
Dutch
Messages : 3371
Inscription : 24 juin 2011 21:43

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Dutch »

Jaginho a écrit :
Pelvoux a écrit :
ironmule a écrit :
Si on suit cette logique il ne devait pas non plus rouler en vélo, juste laisser ses adversaires + forts que lui en càp se fatiguer (BB contre Mola/Muray). C'est aussi ce qu'à fait le sud af.

Mais du toutes évidences VL avait décidé d'y aller au panache, pour l'or. Peut-être était-il très confiant dans sa course à pied.
tu fais juste ta part, pas plus pas moins que les autres. mais c'est le staff qui est fautif selon moi. moulai je cite: faut être à 120 %... . Déjà être à 100 %, optimiser, et après on voit...
Mille fois oui, il a été dit ici et certainement ailleurs qu'il fallait lui mettre un lièvre en vélo pr rester planquer comme le sud af qui fait 3. Alors si ça se trouve ds 4 ans nos 2 autres français feront podium et mes culpa mais pr vl, ce choix a été une connerie.

A ce niveau, il sait combien il vaut sur 10km, sauf s'il a le boulard ou si on le met plus haut que sa place (je ne le connais pas, comme cela il fait humble), il sait que les frangins et surtout Alistair sont des oufs et surtout des mecs à 30' donc jamais il aurait du y aller. VL si c lui qui a décidé ou le staff a commis une faute tactique. On apprend de ses erreurs mais celle-ci fait mal car il devait être 3.

PS: Son coach cap est (était c sur mais quid du présent) celui de mekhissi.
conynx, le corre, raphael ont courru moins de 30 minutes en 2016 aux 10 km de nice ou de cannes, et luis est plus fort que ces 4 gars, il a déjà gagné une série mondiale, a couru avec ali et johny brownlee, gomez, murray et mola sur des séries mondiales, donc il est aussi sous les 30 minutes en 10 km sec, sauf qu'il n'a jamais fait de 10 km 'athlétisme' :?:
daplayer27
Messages : 529
Inscription : 28 oct. 2012 17:49

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par daplayer27 »

du coup il continu ou pas ?? :mrgreen:
eric d a écrit :grace a mes calculs, j'ai pu calculer que les calculs etaient aproximatifs. mes calculs sont donc juste.
FAYARD
Messages : 25726
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit :
FAYARD a écrit :
Silver0l a écrit :
Le pb c'est que même si sans doute VL peut rejoindre le bloc de droite, ce sera à quel prix? Il va y laisser combien de plumes?

De toute façon, il n'a aucun intérêt à profiter d'être à la corde pour être en tête. Le seul scénario exclu, c'est V. Luis qui sort en tête à T1, fait tout le vélo tout seul, pose à T1 avec 1' d'avance et finit confortable la CAP. Sortir en tête à T1 ne sert à rien, si ce n'est à se fatiguer pour rien. Quoiqu'en dise Fayard sur l'inutilité du drafting :lol: , si on vise la gagne, le bon scénario c'est de se planquer dans un petit groupe de très bon nageurs, mené par un Varga ou un Schoeman qui se sacrifient pour faire le trou avec Mola et ceux qui ne sont pas dans le groupe de tête, puis rouler à bloc en se relayant proprement, pour finir sur la CAP en petit comité. La bonne stratégie pour les BB c'est de faire en sorte que Mola et Luis ne soient pas dans ce petit comité, ou qu'ils aient payé beaucoup trop cher pour y être, et on dirait que c'est ce qu'ils veulent mettre en place par leur stratégie peu orthodoxe de placement au départ.

Mola, Murray, Alarza et consorts attendent avec impatience ta science du drafting en nat parce que visiblement ils ne sont pas content aprés toi, ils pensaient pouvoir sortir dans le 1er pack avec cette méthode mais finalement ils ne leur restent que leur yeux pour pleurer....le drafting en eau libre est trés, trop, difficile à mettre en place.
Ce que tu ne comprends pas, c'est que Rio vient encore une fois de démontrer toute la pertinence d'une utilisation avisée du drafting.

Le drafting te permet de suivre un gars qui nage 2 ou 3 s au 100 plus vite que toi, mais pas 5 ou 6.

Là où les Brownlee sont malins, c'est qu'ils ont utilisé le drafting pour suivre Varga (un gars qui vaut 3'52 au 400), ce qui leur a permis de nager au dessus de leur niveau.

Ce qui veut dire que même si Mola avait eu le niveau pour drafter les BB tout seuls (disons parce qu'il est au niveau des BB moins 3 sec au 100), il n'avait pas le niveau pour suivre les BB draftant Varga, parce qu'il y a au moins 5 sec au 100 d'écart entre Varga et Mola. :idea:

D'où Mola / Murray qui se font reléguer dans le 2ème pack en nat et qui ratent le bon pack en vélo - et à partir de là la course est pliée pour eux, vu l'énergie que les BB (et dans une moindre mesure V. Luis) ont ensuite mis pour creuser l'écart.

En tout cas, respect absolu pour les BB, fins tacticiens sur la nat, gros rouleurs en vélo (c'est vraiment eux qui ont animé la course et l'échappée à 10) et excellents coureurs sur la fin. De très très grand champions :sm6: :sm6: :sm6:
Je comprends surtout que t'es une pipe en natation....et que tu n'as jamais gagné 3 s au 100m grâce au drafting en eau libre...Silver le roi de la théorie mais pas de la pratique....
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
vic
Messages : 4186
Inscription : 15 avr. 2008 14:23

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par vic »

FAYARD a écrit :
Silver0l a écrit :
FAYARD a écrit :

Mola, Murray, Alarza et consorts attendent avec impatience ta science du drafting en nat parce que visiblement ils ne sont pas content aprés toi, ils pensaient pouvoir sortir dans le 1er pack avec cette méthode mais finalement ils ne leur restent que leur yeux pour pleurer....le drafting en eau libre est trés, trop, difficile à mettre en place.
Ce que tu ne comprends pas, c'est que Rio vient encore une fois de démontrer toute la pertinence d'une utilisation avisée du drafting.

Le drafting te permet de suivre un gars qui nage 2 ou 3 s au 100 plus vite que toi, mais pas 5 ou 6.

Là où les Brownlee sont malins, c'est qu'ils ont utilisé le drafting pour suivre Varga (un gars qui vaut 3'52 au 400), ce qui leur a permis de nager au dessus de leur niveau.

Ce qui veut dire que même si Mola avait eu le niveau pour drafter les BB tout seuls (disons parce qu'il est au niveau des BB moins 3 sec au 100), il n'avait pas le niveau pour suivre les BB draftant Varga, parce qu'il y a au moins 5 sec au 100 d'écart entre Varga et Mola. :idea:

D'où Mola / Murray qui se font reléguer dans le 2ème pack en nat et qui ratent le bon pack en vélo - et à partir de là la course est pliée pour eux, vu l'énergie que les BB (et dans une moindre mesure V. Luis) ont ensuite mis pour creuser l'écart.

En tout cas, respect absolu pour les BB, fins tacticiens sur la nat, gros rouleurs en vélo (c'est vraiment eux qui ont animé la course et l'échappée à 10) et excellents coureurs sur la fin. De très très grand champions :sm6: :sm6: :sm6:
Je comprends surtout que t'es une pipe en natation :shock: :shock: :shock: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ....et que tu n'as jamais gagné 3 s au 100m grâce au drafting en eau libre...Silver le roi de la théorie mais pas de la pratique....
:sm1: :P

:wink:

:arrow:
Top number one en nombre de vues : done.
Manneken disparu : merci Gérald ?
Echoes
Messages : 235
Inscription : 18 mars 2015 16:08

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Echoes »

tri-yann a écrit :Puis Schoemen n'a pas mis un coup de pédale sur la partie vélo ...
Cette course m'a redonné l'intérêt pour le triathlon avec drafting.
On ne saura jamais mais, si Vincent avait laissé les BB se cramer à vouloir dynamiter le velo, aurait il couru + vite que Schoerer ?
Silver0l
Messages : 7879
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit :
Silver0l a écrit :
FAYARD a écrit :

Mola, Murray, Alarza et consorts attendent avec impatience ta science du drafting en nat parce que visiblement ils ne sont pas content aprés toi, ils pensaient pouvoir sortir dans le 1er pack avec cette méthode mais finalement ils ne leur restent que leur yeux pour pleurer....le drafting en eau libre est trés, trop, difficile à mettre en place.
Ce que tu ne comprends pas, c'est que Rio vient encore une fois de démontrer toute la pertinence d'une utilisation avisée du drafting.

Le drafting te permet de suivre un gars qui nage 2 ou 3 s au 100 plus vite que toi, mais pas 5 ou 6.

Là où les Brownlee sont malins, c'est qu'ils ont utilisé le drafting pour suivre Varga (un gars qui vaut 3'52 au 400), ce qui leur a permis de nager au dessus de leur niveau.

Ce qui veut dire que même si Mola avait eu le niveau pour drafter les BB tout seuls (disons parce qu'il est au niveau des BB moins 3 sec au 100), il n'avait pas le niveau pour suivre les BB draftant Varga, parce qu'il y a au moins 5 sec au 100 d'écart entre Varga et Mola. :idea:

D'où Mola / Murray qui se font reléguer dans le 2ème pack en nat et qui ratent le bon pack en vélo - et à partir de là la course est pliée pour eux, vu l'énergie que les BB (et dans une moindre mesure V. Luis) ont ensuite mis pour creuser l'écart.

En tout cas, respect absolu pour les BB, fins tacticiens sur la nat, gros rouleurs en vélo (c'est vraiment eux qui ont animé la course et l'échappée à 10) et excellents coureurs sur la fin. De très très grand champions :sm6: :sm6: :sm6:
Je comprends surtout que t'es une pipe en natation....et que tu n'as jamais gagné 3 s au 100m grâce au drafting en eau libre...Silver le roi de la théorie mais pas de la pratique....
Bien sûr que j'ai gagné 3s au 100 en draftant. :roll: Et c'est pas de la théorie. N'importe qui peut constater qu'en draftant on peut suivre un nageur un peu plus fort que soi...

Ton éternel argument de Mola tient juste pas la route 1 seconde - j'ai expliqué pourquoi plus haut.

D'ailleurs t'es à peu près le seul à croire ici que le drafting sert à rien en nat. Si tout le monde drafte en nat, c'est pour le plaisir de se prendre des baffes :lol: !

Je sais que ça ne te convaincra pas parce que Mola gnagnagna... mais pour les autres quelques bonnes lectures qui démontrent (et même quantifient) l'intérêt du drafting...

http://fftri.com/files/pdf/Drafting%20e ... tion_0.pdf (voir notamment la biographie à la fin)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9710869
http://www.nager-en-eau-libre.fr/consei ... fiques.htm
et surtout 8) :
http://silberblog.graphz.fr/15-conseils ... triathlon/
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
FAYARD
Messages : 25726
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par FAYARD »

Vincent a tenté un coup de folie, il n'a aucun compte à rendre, il ne devait aucune médaille à la France. Il a tenté de gagner l'or, il a échoué. C'est surtout triste pour lui, c'est sa vie, pas la notre.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
chocho
Messages : 2175
Inscription : 12 nov. 2004 18:17
Localisation : COUTRAS.

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par chocho »

En tout cas lors de son interview d'après course, il avait l'air d'avoir fait une overdose de triathlon :cry: :cry:

L'envie est absente, cela va être difficile de reprendre le chemin du stade ou de la piscine :sm1:

Il m'avait plus l'air d'un MANAUDOU prêt à tourner la page :!: :?:
2020 V 4:
CCCE Triathlon

06/09 CASTELJALOUX 70.3 2° V4.
20/09 LIBOURNE 70.3 3° V4.
Dutch
Messages : 3371
Inscription : 24 juin 2011 21:43

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par Dutch »

FAYARD a écrit :Vincent a tenté un coup de folie, il n'a aucun compte à rendre, il ne devait aucune médaille à la France. Il a tenté de gagner l'or, il a échoué. C'est surtout triste pour lui, c'est sa vie, pas la notre.
:sm6:

encore heureux qu'il n'ait aucun compte à rendre, et surtout pas aux mecs de france télévision qui passent d'une épreuve / discipline à une autre selon les 'chances' de médailles des français-es :evil: .
le message c'est que les athlètes francais ne sont que du bétail tout juste bon à ramener des médailles non pas tant à la france, qu'aux présentateurs télévision de france 2 qui pourront jouer aux fier-à-bras dans leur studio!

vincent luis a explosé, il a couru 30 secondes de plus que l'an dernier sur le même parcours :cry:

trimes a écrit:
temps de vélo
57:30 (Javier gomez – 2015) VS 55:01 (Henri Schoeman – 2016)

course à pied
30:30 (Richard Murray 2015) VS 30:34 (Richard Murray 2016)

Le temps en course à pied de Richard Murray est d’autant plus remarquable puisqu’il est signé après un vélo nettement plus appuyé. En complément, Vincent Luis court seulement 30 secondes plus lentement durant les Jeux.

Méa-culpa des média francais?
C’est un sujet épineux. Avec la saison 2015 de Vincent Luis, il était réaliste de croire dans ses chances de podium. Mais la machine s’est un peu emballée afin de créer le buzz. Entre sa seconde place au Championnat de France de cross, son documentaire avec intérieur-sport. L’intérêt médiatique a créé certaines attentes qui n’étaient plus basées sur ses plus récents résultats des 3 derniers mois puisqu’il n’y a pas eu de confrontation avec les Brownlee, Mola, Murray sur cette période.

Évidemment, pour un athlète de haute performance, cela est tout à fait normal de croire en son potentiel et de véhiculer une certaine assurance. D’ailleurs, ses sponsors lui demanderont d’aller dans cette direction.

Le traitement médiatique doit justement dépasser l’aspect patriotique du sport sinon on ne sera jamais en mesure de trouver cette fameuse recette pour gagner.

La vrai question est donc de savoir si on lui rend vraiment service en créant des attentes qui viennent juste créer plus de sollicitations avant la course. Qui paye l’addition quand la machine s’est réellement emballée trop vite…

Dans l’exercice, il faudrait analyser si les Brownlee ont été aussi disponibles dans les derniers jours.

Lorsqu’un athlète ne performe pas, il a ce sentiment de ne pas mériter le support de la communauté. Vincent a tout donné et il a joué sa carte à fond.

Pierre Le Corre a manqué de peu d’être dans le groupe de tête et il se fera piéger plus tard en se faisant bloquer par une chute.
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1640
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: "Si je suis champion olympique, j'arrête le triathlon"

Message non lu par abdo_kassou »

Gros bide Français, juste une 7eme place très loin des objectifs. Les jeunes étaient trop tendres et David Hauss auraient fait dans les 10.
Gros bide Espagnol, Mola sort pourtant à 16"!!! C'est dire que c'est passé prêt... Les autres à la rue.
Gros bide des forumers qui plebescitaient VL vainqueur ou placé: il était évident que sa préparation sans compétition était une erreur grave et incompréhensible à ce niveau. Il a manqué de rythme course. Perso j'avais mis Murray, mais les Brownlee ont fait une course parfaite.
Gros bide pour la retransmission TV, brésilienne, aucune infos, gros plans interminables sur le premier, les autres? Connaissent pas! Pour les néophytes ça a dû leur paraître long.
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
Répondre