Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
dyson
Messages : 2188
Inscription : 04 juil. 2012 12:02
Localisation : tarbes 65

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par dyson »

une très belle épreuve en plus...
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Jaginho »

kestrel a écrit :
Bonjour,

IRONBASK par URKIROLAK Triathlon, Saint Jean de Luz, mais... avec 120 à 150 participants et une inscription à moins de 200€, on mourrait.
C'est bien connu, l'humain est très bling bling et il préfère payer 500€ et avoir strass et paillettes.

Donc on l'a arrêté, cqfd

Thierry
Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
yoann-51
Messages : 4153
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par yoann-51 »

Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :
Bonjour,

IRONBASK par URKIROLAK Triathlon, Saint Jean de Luz, mais... avec 120 à 150 participants et une inscription à moins de 200€, on mourrait.
C'est bien connu, l'humain est très bling bling et il préfère payer 500€ et avoir strass et paillettes.

Donc on l'a arrêté, cqfd

Thierry
Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.

Par comparaison le long organisé dans l'aube qui n'est quand même pas la region la plus attractive de france est maintenat compmet très vite ! Alors oui lorsqu'on subit un echec il faut aussi savoir se remettre en cause et arrêter de croire que c'est parce que les gens sont des boulets.....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
kestrel
Messages : 1095
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par kestrel »

yoann-51 a écrit :
Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :
Bonjour,

IRONBASK par URKIROLAK Triathlon, Saint Jean de Luz, mais... avec 120 à 150 participants et une inscription à moins de 200€, on mourrait.
C'est bien connu, l'humain est très bling bling et il préfère payer 500€ et avoir strass et paillettes.

Donc on l'a arrêté, cqfd

Thierry
Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.

Par comparaison le long organisé dans l'aube qui n'est quand même pas la region la plus attractive de france est maintenat compmet très vite ! Alors oui lorsqu'on subit un echec il faut aussi savoir se remettre en cause et arrêter de croire que c'est parce que les gens sont des boulets.....
Merci pour le conseil, mais voilà 3 ans qu'on l'a arrêté donc on a pas eu à attendre votre conseil judicieux pour faire notre propre critique.
Mais je maintiens, les gens d'aujourd'hui pour beaucoup préfèrent les strass et paillettes et surtout IRONMAN.
Je ne suis pas jaloux, je cours aussi sur le circuit IRONMAN, c'est juste un fait.

Thierry
kestrel
Messages : 1095
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par kestrel »

Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :
Bonjour,

IRONBASK par URKIROLAK Triathlon, Saint Jean de Luz, mais... avec 120 à 150 participants et une inscription à moins de 200€, on mourrait.
C'est bien connu, l'humain est très bling bling et il préfère payer 500€ et avoir strass et paillettes.

Donc on l'a arrêté, cqfd

Thierry
Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.
Les causes sont multifactorielles, mais un peu long à expliquer.
Quand on se lance sur une épreuve XXL, il faut avoir une équipe soudée, une volonté de fer, une patiente d'enfer, des bénévoles motivés et des participants, si il manque un ingrédient, c'est la mort à plus long terme.

Avant que notre épreuve ne devienne "pourri "aux yeux des participants, nous avons été réaliste et avons mis un terme à l'aventure, même si je ne désespère dans remettre un sur pied, un jour...

Thierry
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Jaginho »

kestrel a écrit :
Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :
Bonjour,

IRONBASK par URKIROLAK Triathlon, Saint Jean de Luz, mais... avec 120 à 150 participants et une inscription à moins de 200€, on mourrait.
C'est bien connu, l'humain est très bling bling et il préfère payer 500€ et avoir strass et paillettes.

Donc on l'a arrêté, cqfd

Thierry
Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.
Les causes sont multifactorielles, mais un peu long à expliquer.
Quand on se lance sur une épreuve XXL, il faut avoir une équipe soudée, une volonté de fer, une patiente d'enfer, des bénévoles motivés et des participants, si il manque un ingrédient, c'est la mort à plus long terme.

Avant que notre épreuve ne devienne "pourri "aux yeux des participants, nous avons été réaliste et avons mis un terme à l'aventure, même si je ne désespère dans remettre un sur pied, un jour...

Thierry
Salut,

Merci pour ton retour.

De mon point de vu, la majorité des triathlètes font 1 XL par an et une bonne partie vont débuter par l'IM question de prestige, de référence tout simplement.

Partant de ce constat, il est primordial de faire connaître son triathlon XL en terme de communication mais également en terme de différenciation vs les autres. Par exemple, Embrun est réputé le plus dur du monde, Altriman coté terroir et très difficile, IronMédoc comme très rapide. En terme de comm, qques partenariats avec des L pour faire gagner une ou pls places... je pense que le rôle de prescripteur est important dans les clubs.

Je pense qu'il serait intéressant de savoir ce qu'attendent les triathlètes (qui ont fait ou feront du long) d'une épreuve, qu'est ce qui orientent leur choix :
- période => trop tôt dans la saison c'est compliqué pour s’entraîner, trop proche de Nice ou Embrun...
- budget tout inclus (inscription et hébergement)
- spécificité du tri => rapide, bcp spectateurs, vallonné, paysage exceptionnel...

C'est mon expérience perso (que je sais partagé par certaines personnes), un XL qui permettra aux familles de s'occuper pendant au moins 5-6h sera une vraie plus value. Exemple : aire de jeu, structure gonflable, pk pas des animateurs pour la journée, calèche (je dis plein de trucs...).

La grosse question est : Pourquoi faire "ton" tri plutôt que Nice ou Embrun (pour ne citer que ces 2 la) ?
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
kestrel
Messages : 1095
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par kestrel »

Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :
Jaginho a écrit : Pk ton tri n'a pas rencontré son public ? Oui nous sommes cons à mettre 500€ à Nice mais il y a de la place pr tout monde. Il y a plein de tri moins cher qui fonctionne... C un peu facile de faire ta remarque mais il y a forcément une ou pls raisons qui ont expliqué cet échec.

Perso, connais ton épreuve de nom mais c tout.
Les causes sont multifactorielles, mais un peu long à expliquer.
Quand on se lance sur une épreuve XXL, il faut avoir une équipe soudée, une volonté de fer, une patiente d'enfer, des bénévoles motivés et des participants, si il manque un ingrédient, c'est la mort à plus long terme.

Avant que notre épreuve ne devienne "pourri "aux yeux des participants, nous avons été réaliste et avons mis un terme à l'aventure, même si je ne désespère dans remettre un sur pied, un jour...

Thierry
Salut,

Merci pour ton retour.

De mon point de vu, la majorité des triathlètes font 1 XL par an et une bonne partie vont débuter par l'IM question de prestige, de référence tout simplement.

Partant de ce constat, il est primordial de faire connaître son triathlon XL en terme de communication mais également en terme de différenciation vs les autres. Par exemple, Embrun est réputé le plus dur du monde, Altriman coté terroir et très difficile, IronMédoc comme très rapide. En terme de comm, qques partenariats avec des L pour faire gagner une ou pls places... je pense que le rôle de prescripteur est important dans les clubs.

Je pense qu'il serait intéressant de savoir ce qu'attendent les triathlètes (qui ont fait ou feront du long) d'une épreuve, qu'est ce qui orientent leur choix :
- période => trop tôt dans la saison c'est compliqué pour s’entraîner, trop proche de Nice ou Embrun...
- budget tout inclus (inscription et hébergement)
- spécificité du tri => rapide, bcp spectateurs, vallonné, paysage exceptionnel...

C'est mon expérience perso (que je sais partagé par certaines personnes), un XL qui permettra aux familles de s'occuper pendant au moins 5-6h sera une vraie plus value. Exemple : aire de jeu, structure gonflable, pk pas des animateurs pour la journée, calèche (je dis plein de trucs...).

La grosse question est : Pourquoi faire "ton" tri plutôt que Nice ou Embrun (pour ne citer que ces 2 la) ?
Pour nous les questions ont été bien plus simples que ça:

- a-t-on les moyens de nos ambitions= réponse non
- a-t-on les ressources pour le faire dans des conditions de sécurité normale= réponse non
- notre club a-t-il besoin de faire du profit= oui, mais pas à outrance, juste pour couvrir nos dépenses de fonctionnement(très importantes sur le poste piscine)

Jamais nous n'avons été cherché les raisons ailleurs mais il est vrai que si la sauce avait pu prendre, alors on aurait pu prétendre vouloir le continuer.

Après ce qui est certain, c'est que pour mettre en œuvre ce type d'épreuve c'est un très gros travail en amont ou il est difficile, sauf à y laisser des plumes, d'être Président d'un club, responsable de l'organisation, triathlète et père de famille- il y a un moment ou tu dois remettre les choses à leurs places et ou ta vie personnelle est ton moteur.
J'entend bien le désir de faire plaisir, aire de jeu etc. mais c'est déjà bien compliqué comme ça sans devoir te rajouter de la difficulté à la difficulté.
En ce sens ma vision diffère un peu considèrent qu'un organisateur et là pour mettre en place un triathlon et pas une foire d'activités.

Thierry
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Jaginho »

kestrel a écrit :Pour nous les questions ont été bien plus simples que ça:

- a-t-on les moyens de nos ambitions= réponse non
- a-t-on les ressources pour le faire dans des conditions de sécurité normale= réponse non
- notre club a-t-il besoin de faire du profit= oui, mais pas à outrance, juste pour couvrir nos dépenses de fonctionnement(très importantes sur le poste piscine)

Jamais nous n'avons été cherché les raisons ailleurs mais il est vrai que si la sauce avait pu prendre, alors on aurait pu prétendre vouloir le continuer.

Après ce qui est certain, c'est que pour mettre en œuvre ce type d'épreuve c'est un très gros travail en amont ou il est difficile, sauf à y laisser des plumes, d'être Président d'un club, responsable de l'organisation, triathlète et père de famille- il y a un moment ou tu dois remettre les choses à leurs places et ou ta vie personnelle est ton moteur.
J'entend bien le désir de faire plaisir, aire de jeu etc. mais c'est déjà bien compliqué comme ça sans devoir te rajouter de la difficulté à la difficulté.
En ce sens ma vision diffère un peu considèrent qu'un organisateur et là pour mettre en place un triathlon et pas une foire d'activités.

Thierry
C'est sur que tes 3 premiers points ne permettent pas d'aller plus loin, je pense que c'est un principe un peu sans fin dans le sens où les bénévoles sont du coin, généralement sensibilisés au sport et donc des inscrits potentiels que tu n'as pas donc tu rames... Bref, ça doit être hyper compliqué !

On est d'accord que la priorité est la famille, le dire ne coute rien et permet aussi de comprendre certains choix.

Après, où je ne suis pas dac avec ton raisonnement, c'est qu'un organisateur n'a pas pour objectif d'organiser au sens primaire de la chose mais il a pour objectif d'assurer le succès de son organisation. En tirant les traits, tu ne peux pas te contenter d'avoir le parcours, parc à vélo, arbitres... sans te questionner sur "pk les gens viendraient".

Je suis volontairement été trop loin avec structure gonflable... mais il peut y avoir des bases qui vont contenter les familles de sportifs(ves) qui vont peut etre faire le choix de ton tri plutot qu'un autre grace à cela. Tu (nous) sommes parents, nous savons ce qui pèse dans un tri XL et si l'orga peut résoudre qques points, pk s'en priver ? Atelier maquillage, jeux divers et variés ne demandent pas grand chose, 1 ou 2 BAFA suivant le nb d'enfants. Et pour avoir gérer cela dans une petite course locale, les collectivités aiment cela.

Je suis persuadé que ton tri mérite d'exister, la cote basque a tout pour elle, elle a tout pour attirer facilement du monde. Mer, Paysage, Difficultés potentielles, reste à voir la période. Et l'IronMédoc peut te faire mal aussi...

Mais j'ai peur qu'on ait de moins en moins le choix dans les épreuves et je trouve cela dommage donc c'est tjs embettant de perdre une épreuve qui aurait sa place, me semble-t-il.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
dyson
Messages : 2188
Inscription : 04 juil. 2012 12:02
Localisation : tarbes 65

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par dyson »

pour le mal que l'ironmedoc peut faire je ne suis pas sur:
parcours plat à hourtin et dernier week end de mai
parcours valloné et mi septembre pour st jean
la date est meme mieux en fin d'été suivant les personnes pour l'entrainement et les sorties longues en vélo
IRONchris31
Messages : 583
Inscription : 23 mars 2016 16:01

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par IRONchris31 »

L'IM de NICE rentre environ 2 000 000€ d'inscription, touche en nature des aides logistiques de la ville de Nice, partenaire ravitos par exemple. ....bref ils ont pas beaucoup de frais. ....Donc quand ils ont payé la "licence " à l'IM et les divers frais de sécurité. ....il doit bien rester en cash entre 800 000€ et 1 000 0000€ pour les "gentils organisateurs"......
Tout ça pour dire qu'il y a aucun mal à gagner de l'argent, ...on est dans un monde capitaliste....mais bosser Gratos, pour que d'autres se gavent....j'avoue quand même avoir du mal avec cette idée.
Avatar de l’utilisateur
chocho
Messages : 2152
Inscription : 12 nov. 2004 18:17
Localisation : COUTRAS.

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par chocho »

Il ne faut pas voir le mal partout, Ironman fait aussi dans l'humanitaire...

https://www.crowdrise.com/ironman-for-r ... NVU9In0%3D :sm10:
2020 V 4:
CCCE Triathlon

06/09 CASTELJALOUX 70.3 2° V4.
20/09 LIBOURNE 70.3 3° V4.
Silver0l
Messages : 7524
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Silver0l »

IRONchris31 a écrit :L'IM de NICE rentre environ 2 000 000€ d'inscription, touche en nature des aides logistiques de la ville de Nice, partenaire ravitos par exemple. ....bref ils ont pas beaucoup de frais. ....Donc quand ils ont payé la "licence " à l'IM et les divers frais de sécurité. ....il doit bien rester en cash entre 800 000€ et 1 000 0000€ pour les "gentils organisateurs"......
Tout ça pour dire qu'il y a aucun mal à gagner de l'argent, ...on est dans un monde capitaliste....mais bosser Gratos, pour que d'autres se gavent....j'avoue quand même avoir du mal avec cette idée.
Puisque c'est si facile d'organiser un IM rentable, kestrel dois vraiment être une grosse buse pour ne pas être arrivé à pérenniser son épreuve et à s'en mettre plein les poches lui et son club... :roll:
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 7524
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Silver0l »

chocho a écrit :Il ne faut pas voir le mal partout, Ironman fait aussi dans l'humanitaire...

https://www.crowdrise.com/ironman-for-r ... NVU9In0%3D :sm10:

Parce que toi tu as donné plus de 15000$ pour l'Equateur?
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Jaginho »

dyson a écrit :pour le mal que l'ironmedoc peut faire je ne suis pas sur:
parcours plat à hourtin et dernier week end de mai
parcours valloné et mi septembre pour st jean
la date est meme mieux en fin d'été suivant les personnes pour l'entrainement et les sorties longues en vélo
Sauf que comme je disais, je pense que la très grosse majorité des triathlètes font 1 XL par an.

IM a démocratisé le long dans le sens où IM est devenu le nom d'une distance, une épreuve, une référence... tant mieux pour eux. Plutot que d'avoir cette réflexion facile de dire "tant qu'ils auront des blaireaux qui mettent 500€" (je ne parle pas de toi dyson mais d'une manière générale, c'est la pensée), pk ne nous posons-nous pas la bonne question "pk ces blaireaux acceptent de mettre ce budget?" "pk les gens font l'IM de Nice?" Avec les réponses à ces 2 questions, tu auras un axe clair pour avancer en tant qu'orga car tu sais que ceux qui ne le font pas, c'est en gde partie à cause du cout.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
Avatar de l’utilisateur
Nono le motard
Messages : 272
Inscription : 20 oct. 2011 14:34

Re: Bénévoles (dindons de la farce ?) des épreuves "privées"

Message non lu par Nono le motard »

Jaginho a écrit : Sauf que comme je disais, je pense que la très grosse majorité des triathlètes font 1 XL par an.
:?: :?: :?: ab bon :!: :?:

Je suis dans un club de 65 triathlètes, il y a 1 membre qui fait un Iron tous les ans et en général 1 ou 2 tentent l'aventure chaque année. Mais sur les 65, à l'heure actuelle on doit être 5 ou 6 à avoir testé le XL. Et parmi les 60 autres, il n'y en a pas 10 qui ont l'envie et la prétention de vouloir tester un jour.
Et dans les clubs voisins, c'est un peu le même constat.

L'ironman n'est pas une fin en soi pour tout triathlète.

Concernant l'Ironbask, j'ai participé à la 2ème et dernière édition (cf signature). Ca a été une réussite et franchement, à 135 € (de mémoire) l'inscription, je ne comprends pas qu'il n'y ait pas eu plus de participants, surtout la 2ème année vu que la première s'était bien passée également. Le site est super, les parcours natation et vélo magnifiques, la Càp est roulante, franchement, il y a tout pour que ça prenne et que ça dure, .... si les triathlètes veulent bien venir.

Après, il est sans doute plus "rassurant" pour certains débutant d'aller faire 180 bornes de plat dans le Médoc que d'aller découvrir le pays basque et ses magnifiques points de vue ......
Répondre