Page 1 sur 2

Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 14:13
par carltri
Salut à tous,
J'aimerais de précieux conseils quant au fait que systématiquement quand je descend du vélo et quelque soit le format (M/L), j'ai de suite des points de côtés importants qui me freine et donc m'empêche de courir comme je l'aimerais et surtout me ralentisse !
A titre d'exemple, Pour un M je prends un gel avant la NAT, 1 gel dès le début vélo avec de l'eau essentiellement, 1 derniers avant la CAP, puis plus rien ensuite. je fait toujours attention de bien diluer en bouche, mais systématiquement mal de ventre ....
Autre exemple en septembre derniers pour le triath'LONG de Royan, 1 gel avant la NAT, 1 autre dès le début du vélo et ensuite les ravitos réguliers sur la route (eau, banane, isotonique et 1 gel high five) et bien douleur direct au ventre au début du semi qui m'ont complètement handicapé pendant quasiment toute la course...
Pour info, je respecte le petit déj 3h avant et une alimentation équilibré la semaine précédente.

Merci d'avance pour tous les conseils, j'en ai besoin !!!

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 15:48
par Kr1stof
C'est un pique nique que tu nous fais sur un M :D

Un gel avant la nat et un en fin de vélo pour te rassurer c'est bien suffisant

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 21:07
par carltri
Oui en effet j'ai tendance à en rajouter à tort je suis d'accord !
Du coup, crois tu que ce soit l’excès de gel qui soit à l'origine de c'est troubles??
Que dois je consommer alors sur un long sachant que c'est inévitable?

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 21:14
par noir zedir
Pas sur que ce désagrément soit du à la nutrition. Est ce que ce phénomène se manifeste a l’entrainement ? Position sur le vélo, système digestif qui fait des nœuds du a une crispation excessive, stress...... etc..

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 21:21
par Hypo-Crampe
Si récurrent le problème n'est pas la bouffe.
Mais la position vélo, l' intensité au début de la CAP, l'anxiété par rapport à la transition ou un problème ostéopathique.

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 23:32
par FAYARD
Hypo-Crampe a écrit :Si récurrent le problème n'est pas la bouffe.
Mais la position vélo, l' intensité au début de la CAP, l'anxiété par rapport à la transition ou un problème ostéopathique.
Sauf que la liste est encore très longue....trouver la ou les causes ne sera pas simple... :sm1:

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 12 nov. 2016 23:38
par Joel
Quand je faisais encore du coaching j'ai eu ça sur certains athlètes qui ne supportaient pas les intensités élevées et/ou trop fréquentes.
Le remède dans ce cas était de l'intensité trés ciblé et peu fréquente et une base aérobie lente plus importante que la moyenne.
En général ce sont des athlètes qui n'ont pas besoin de beaucoup de rythme et qui ont une période d'affutage trés courte.
Si c'est ça pour toi il faut couper les séances de rythme ou allures spécifiques course et ne faire que de l'endurance très souple en attendant de récupérer.
Ca peut prendre parfois 1 ou 2 mois. Ensuite faut reprendre très progressivement.

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 13 nov. 2016 08:10
par carltri
Merci à vous pour les infos,
Je pense tester une alimentation de course plus "naturelle", j'ai vraiment l'impression que tt c'est produit ne font pas bon ménages avec mon ventre...
Pour ce qui est de la position sur le vélo, j'avais l'intention de faire une étude posturale avec un pro, c'est peut être un élément de réponse!
Je pratique le triathlon depuis 2 ans seulement et je me demandais un peu bêtement si il était possible sur un L de ne pas manger mais seulement boire (alternance d'eau et de boisson ISO ou autre) en sachant que j'aurais fait le plein en glucides le matin et la semaine précédente ?

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 13 nov. 2016 16:39
par Hypo-Crampe
Y ça, mais faut tester cela ne marche pas sur tout le monde
http://www.nutri-site.com/dossiers/regi ... omplet.htm

Sinon pour la course tu peux prendre du semi liquide overtim's en faisant un temps (je sais pas si cela existe encore)

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 13 nov. 2016 22:52
par carltri
Merci Hypo-crampe, il me reste à tester tt ça et voir ce qui me va le mieux avant d'attaquer la saison 2017 !!

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 15 nov. 2016 10:06
par bnt734
Un peu les memes symptomes que toi mais seulement sur les efforts plus long que M. Tout va bien pour la nat et le velo et la dès que la cap commence, le calvaire aussi. Crampes aux ventres, parfois obligé de s'arreter.
Le pire a été cet été au CD de l'Alpe avec la chaleur ou j'ai tout de suite compris avec les gels et la boisson énergétique chaude que ca n'allait pas le faire.
Pour info j'utilisais les gel Decathlon Ultra Gel 500.

Du coup j’essaie d’éviter ces gels maintenant meme lors des sorties velo d'entrainement, j'utilise notamment la boisson sport d'Alain Roche (http://www.boutique-diet-sport-energy.c ... duits.html) que j'ai découvert via le forum et j'en suis ravi. Idem pour le "ptit dej" avant la natation le matin.
A voir sur le long terme / effort plus intense ce que ca donne, surement avec en complément barre de cereales solides mais je vais essayer d'eviter ces gels maintenant qui me semblent trop riches en tout mais pas compatibles avec mon systeme intestinal :p

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 15 nov. 2016 10:34
par Diabollo
J’ai les mêmes problèmes également sur M ou L. Dans mon cas je ne pense pas que c’est l’alimentation qui pose problème mais plutôt l’intensité de l’effort.

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 15 nov. 2016 15:16
par Hypo-Crampe
Lorsque l'on prend boisson de l' effort et autre compléments alimentaires il faut aussi faire attention à l' excès de vitamines etc...
en fonction du croisement journalier de tous ces produits. Bien vérifier les % journaliers.
Toutes les offres ne sont compatibles entre elles et encore plus pour des efforts d' intensités ou l' organisme est plus sensibles en particulier
en termes de digestion.

Après pour les intensités elles mêmes , c'est étonnant au 21ème siècle (avec tout les montres, capteurs, tableurs en tout genre)
de se rendre à tel point malade si elles ont été testées et validées à l' entrainement.

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 15 nov. 2016 16:39
par bnt734
Joel a écrit :Quand je faisais encore du coaching j'ai eu ça sur certains athlètes qui ne supportaient pas les intensités élevées et/ou trop fréquentes.
Le remède dans ce cas était de l'intensité trés ciblé et peu fréquente et une base aérobie lente plus importante que la moyenne.
En général ce sont des athlètes qui n'ont pas besoin de beaucoup de rythme et qui ont une période d'affutage trés courte.
Si c'est ça pour toi il faut couper les séances de rythme ou allures spécifiques course et ne faire que de l'endurance très souple en attendant de récupérer.
Ca peut prendre parfois 1 ou 2 mois. Ensuite faut reprendre très progressivement.
Hello,
Merci pour ton retour. Cependant je n'ai pas compris l'histoire des 1 ou 2 mois? C'est la période d'affutage avant une course afin de respecter le remede de l’intensité très ciblée mais peu fréquente?
J'ose espérer que ces douleurs ventrales qui arrivent lors de la cap seront pour mon cas résolu en supprimant simplement les gels mais je dois aussi prendre en compte l'aspect intensité élevée.
C'est arrivé lors que mon 1er Half avec un préparation tronquée a cause d'un soucis au genou et lors de l'Alpe d'Huez où j'avais bien souffert de la chaleur en velo... mais jamais lors d'efforts plus violent en cap seule ou velo..

Re: Mal de ventre, point de côté pendant la CAP...

Posté : 15 nov. 2016 17:41
par Joel
Les 1 ou 2 mois c'est la pèriode ou il ne faut faire que de l'endurance à basse intensité pour (je schématise) réaprendre à ton organisme à utiliser les graisses comme carburant.
là tu ne tourne qu'au super qui est en petite quantité et tu es en panne rapidement.
Les pros de la diét t'expliqueront ça mieux que moi (ça fait plus de 10 ans que je ne fais plus ça :-) )