HYDRATATION en course, quelques billes...

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Hypo-Crampe » 02 août 2015 12:32

OK je commence a saisir ton "profil" (dans le bon sens du termes),"l'idée que tu as du tri effort". Toi la course débute a pied donc avant jamais de mise en danger, c'est une stratégie répandu et qui a fait ces preuves.
Moi je suis plus sur un fil (physiologique et physique) maîtriser ou non suivant les années. C'est pour cela que je parlais de la difficulté d'avoir des retours mais sur des cas qui auraient été plus haut dans les pulls sur des formats longs, donc avec des tensions internes qui pour le coup ne passent rien.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 03 août 2015 13:32

Vu que j'y comprends toujours rien... :sm2:

Pouvez - vous décrire votre boisson idéale pour l'IM pour 25 degrés et 12 h de course ? Idéalement les substances en g/l ou le nom de la marque...

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2733
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par lopapy » 03 août 2015 15:24

Houla Raoul... Tu en demandes beaucoup !

Pour chaque personne c'est différents et dans mon écrit initial il y a un mode d'emploi de base pour y travailler.

Si cela se faisait d'un claquement de doigt je n'aurais pas écrit autant de pages sur le sujet... :lol:

Sinon, sur le vélo, hormis en course FFC ou la tension est au maximum, l'on doit être capable de manger quasi n'importe quoi. En sport porté la digestion se fait... Pas en CAP.

Et c'est là que le travail commence.

Et son propre calcul aussi...

Avec de la maltodextrine pure j'ai des athlètes (et moi même voire Sindball aussi) qui sont monté jusqu'à 140gr/l lors d'IM ou ils avaient besoin de carburant... ceci sans trop de souci...
Pour ma part ces hauts dosages furent réservés à des marathons ou je finissais en NS, mais avec un cycliste m'accompagnant pour boire toutes les 10' !

Je répète qu'hormis cas particulier, genre possiblement mister Krampe ou jour de très forte chaleur (Hawaï), en dessous de 13h/15h d'effort les sels minéraux ont, AMHA, peu d'intérêt.
Pour se rassurer, une bonne eau minérale...

L'Papy_au frais

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 03 août 2015 15:52

lopapy a écrit :Houla Raoul... Tu en demandes beaucoup !

Pour chaque personne c'est différents et dans mon écrit initial il y a un mode d'emploi de base pour y travailler.

Si cela se faisait d'un claquement de doigt je n'aurais pas écrit autant de pages sur le sujet... :lol:

Sinon, sur le vélo, hormis en course FFC ou la tension est au maximum, l'on doit être capable de manger quasi n'importe quoi. En sport porté la digestion se fait... Pas en CAP.

Et c'est là que le travail commence.

Et son propre calcul aussi...

Avec de la maltodextrine pure j'ai des athlètes (et moi même voire Sindball aussi) qui sont monté jusqu'à 140gr/l lors d'IM ou ils avaient besoin de carburant... ceci sans trop de souci...
Pour ma part ces hauts dosages furent réservés à des marathons ou je finissais en NS, mais avec un cycliste m'accompagnant pour boire toutes les 10' !

Je répète qu'hormis cas particulier, genre possiblement mister Krampe ou jour de très forte chaleur (Hawaï), en dessous de 13h/15h d'effort les sels minéraux ont, AMHA, peu d'intérêt.
Pour se rassurer, une bonne eau minérale...

L'Papy_au frais
J'ai toujours vu que ça se complique au marathon d'un IM... :D Je pense que je ne prenais pas assez de sucre/heure. Certains disent 60 g/h, je pense que ça doit tourner vers 100 g/h chez moi.

Il y a pleins de choses que je ne comprends pas... Quel intérêt de la maltodextrine pure ? Un complexe de sucre n'est - il pas plus intéressant ? Est-ce bien juste que la maltodextrine à chaînes longues et amidon rendent les sucres "rapides" "plus lents" ? Donc pourquoi prendre une maltodextrine pure par rapport à un complexe avec base maltodextrine, sucres (saccharose, glucose, fructose) électrolytes et vitamines ? Dans le sens que ne sachant pas ce qui fonctionne en raison de la loi du facteur limitant et du principe de prudence, mieux vaut prendre un peu de tout ?

Peux-tu citer au moins un exemple pour la compréhension (sur IM) ?

Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Hypo-Crampe » 03 août 2015 16:54

Je rejoints Raoul sur ma propre expérience et ma gestion de l'effort pour moi le malto c'est arrêt total a 30' de T2 sinon il faut que je prenne du charbon de beloque, sinon le bide à pied fait des siennes.
Pour la CAP c'est max 50g (sucres) a l'heure et 150MML au 1/4 heure maxi 700/800 mais pas plus ensuite de nouveau ça ballonne.
Mais comme je disais je suis toujours sur le fil haut de la zone S3 donc 100g/heure je pense pas supporter (mais j'ai jamais essayé non plus).Et ce besoin de sel aussi.
Ne penses tu (Raoul) que tes soucis viennent du faite qu' a vélo ton investissement FC trop "pépère" crée le désordre quand tu passes à pied avec une fatigue de plus de sept heures déjà et une alimentation glucidique trop importante par rapport à l'intensité FC.
J'ai souvent lu qu'il fallait avoir un apport glucidique dégressif avec le temps dans le secteur CAP. Vu que la FC doit s'élever pour maintenir la vitesse tout au long de cette partie de course.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 03 août 2015 18:13

Hypo-Crampe a écrit :Je rejoints Raoul sur ma propre expérience et ma gestion de l'effort pour moi le malto c'est arrêt total a 30' de T2 sinon il faut que je prenne du charbon de beloque, sinon le bide à pied fait des siennes.
Pour la CAP c'est max 50g (sucres) a l'heure et 150MML au 1/4 heure maxi 700/800 mais pas plus ensuite de nouveau ça ballonne.
Mais comme je disais je suis toujours sur le fil haut de la zone S3 donc 100g/heure je pense pas supporter (mais j'ai jamais essayé non plus).Et ce besoin de sel aussi.
Ne penses tu (Raoul) que tes soucis viennent du faite qu' a vélo ton investissement FC trop "pépère" crée le désordre quand tu passes à pied avec une fatigue de plus de sept heures déjà et une alimentation glucidique trop importante par rapport à l'intensité FC.
J'ai souvent lu qu'il fallait avoir un apport glucidique dégressif avec le temps dans le secteur CAP. Vu que la FC doit s'élever pour maintenir la vitesse tout au long de cette partie de course.
74 % de fcm pour 17.5 h c'est pépère ? Je fais cette stratégie justement pour être plus haut sur l'ensemble et j'ai monté ma fc moy par rapport à avant ou je faisais 6h en grand prix de la montagne...

D'après moi, mon problème est venu des 45' à fond pour rentrer dans les délais. J'ai même fait du sprint vers le lac... donc i3 - i4-i5 ... j'ai fait du rouge foncé 3 min...

Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Hypo-Crampe » 03 août 2015 19:03

Non mais mon idée n'est pas que tu te l'ai coulé douce à vélo mais que le delta entre les deux efforts moyen FC (vélo et CAP) produit ces problèmes. Si plus élevé à pied.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 03 août 2015 21:29

Hypo-Crampe a écrit :Non mais mon idée n'est pas que tu te l'ai coulé douce à vélo mais que le delta entre les deux efforts moyen FC (vélo et CAP) produit ces problèmes. Si plus élevé à pied.
Compris. Il faut que je m'en souvienne. :wink:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 03 août 2015 21:42

raoul a écrit :Vu que j'y comprends toujours rien... :sm2:

Pouvez - vous décrire votre boisson idéale pour l'IM pour 25 degrés et 12 h de course ? Idéalement les substances en g/l ou le nom de la marque...
Je ré - insiste un peu... Pour faciliter la lecture du post et parce que ça m'intéresse...

Pour moi (mais je ne suis pas au point du tout...) :

Ce serait :

1 l/h (pour mes 86 kg)
60 g/l de glucides + 40 g (gels et barres)
2/3 des glucides en chaînes longues (malto, voire amidon)
1/3 de mélange glucide, fructose, je ne sais pas dans quel mesure le Saccharose s'hydrolyse de toute façon en glucose et fructose...
1-2 g/l de sel donc 0.5 g/l de sodium environ
Vitamine b1, b6 et consort, je ne sais pas si réellement absorbable ou non, mais vu l'effort d'un IM on pourrait être en manque (loi du facteur limitant : elle n'est jamais remise en question...)
Pas de caféine (par déontologie vu que c'est érgogene et parce que ça fait pisser...)
Un peu d'acide citrique pour que ce soit bon avec tout ce sucre...

Et voilà...

A vous...

Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Hypo-Crampe » 04 août 2015 06:20

Bon dès que je peux, j'essai de retrouver mes carnets. Maintenant 100g de glucides a l'heure même pour 86kg je trouve cela beaucoup (mais t'as du faire ton calcul) et le sel trop peu ( là pour 86kg et 1l/h de boisson) pour 25° (es-tu dans le sud ou acceptes-tu facilement la chaleur?). Par contre je ne vois pas de barres avec protéines (au moins sur toutes la partie vélo).
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

Avatar de l’utilisateur
alan
Messages : 348
Enregistré le : 15 mars 2008 10:53
Localisation : volcano land
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par alan » 04 août 2015 06:25

raoul a écrit :Vu que j'y comprends toujours rien... :sm2:

Pouvez - vous décrire votre boisson idéale pour l'IM pour 25 degrés et 12 h de course ? Idéalement les substances en g/l ou le nom de la marque...
Image
allstickers.fr - Besoin de stickers sur mesure ? d'une décoration de roues personnalisée ? c'est ici -=>allstickers.fr

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 04 août 2015 09:28

:D
alan a écrit :
raoul a écrit :Vu que j'y comprends toujours rien... :sm2:

Pouvez - vous décrire votre boisson idéale pour l'IM pour 25 degrés et 12 h de course ? Idéalement les substances en g/l ou le nom de la marque...
Image
:lol:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 04 août 2015 09:33

Hypo-Crampe a écrit :Bon dès que je peux, j'essai de retrouver mes carnets. Maintenant 100g de glucides a l'heure même pour 86kg je trouve cela beaucoup (mais t'as du faire ton calcul) et le sel trop peu ( là pour 86kg et 1l/h de boisson) pour 25° (es-tu dans le sud ou acceptes-tu facilement la chaleur?). Par contre je ne vois pas de barres avec protéines (au moins sur toutes la partie vélo).
Je suis parti de 60 g/h en test et je tourne mieux à 100 g/h. Il y a un peu de protéine dans les barres. Je ne suis pas au point sur le sujet c'est pourquoi je suis attentivement le post...

Donc ça m'intéresse vos boissons types pour IM de 12 h à 25 degrés.

Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Hypo-Crampe » 04 août 2015 12:07

Bon avant toute chose je précise n'avoir aucun intérêt dans ces sociétés.

Donc moi a l'époque cela s' appelais "scientec nutrition" mais les compositions sont quasi similaire.

Donc pour 180 bornes 4 barres types:
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... o2-max-bar
Et a l'époque je prenais 3 gels "overstims" couleur verte c' était des no cramp de mémoire
http://www.overstims.com/gel-antioxydan ... ique-boite
Et 6 bidons dosés pour une température de 20°(donc volontairement sur dosé pour un IM comme Nice par exemple)
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... onic-power
Sur le parcours vélo ils donnaient des bouteilles d'eau j'en passait une voir deux avec "l’arrosage extérieur du besogneux".

A pied c'était eau au gobelet et 3 topettes de gel (env. 12) j'ai jamais tout pris, mais je crois dans la tête j'avais le sentiment d' être en garantie de ce côté là. (le troisième ne passait pas et le coca malheureusement je dois être le seul au monde a pouvoir supporter ce breuvage.)
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... ast-energy

Voilà au niveau de mon dosage pour un IM
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 05 août 2015 05:56

Hypo-Crampe a écrit :Bon avant toute chose je précise n'avoir aucun intérêt dans ces sociétés.

Donc moi a l'époque cela s' appelais "scientec nutrition" mais les compositions sont quasi similaire.

Donc pour 180 bornes 4 barres types:
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... o2-max-bar
Et a l'époque je prenais 3 gels "overstims" couleur verte c' était des no cramp de mémoire
http://www.overstims.com/gel-antioxydan ... ique-boite
Et 6 bidons dosés pour une température de 20°(donc volontairement sur dosé pour un IM comme Nice par exemple)
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... onic-power
Sur le parcours vélo ils donnaient des bouteilles d'eau j'en passait une voir deux avec "l’arrosage extérieur du besogneux".

A pied c'était eau au gobelet et 3 topettes de gel (env. 12) j'ai jamais tout pris, mais je crois dans la tête j'avais le sentiment d' être en garantie de ce côté là. (le troisième ne passait pas et le coca malheureusement je dois être le seul au monde a pouvoir supporter ce breuvage.)
http://www.stc-nutrition.fr/fr/nutritio ... ast-energy

Voilà au niveau de mon dosage pour un IM
OK. Merci.

Pour la boisson, j'ai vu que c'est 2/3 de sucres simples et 1/3 maltodextrine et qu'il y a de la caféine. Ça passait bien ?

Répondre