HYDRATATION en course, quelques billes...

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par lopapy » 27 août 2015 10:31

Le Vitargo semble hors de prix et parait similaire au waxy maize...

Celui ci est plus abordable !

A ce sujet voici un article intéressant avec un rappel sur le Vitargo :sm2:

Malgré plusieurs citations dans l'écrit initial, je n'ai personnellement pas encore testé ces 2 produits...

L'Papy_ 8)

morpheusio
Messages : 139
Enregistré le : 08 mai 2006 09:39

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par morpheusio » 27 août 2015 14:51

lopapy a écrit :Le Vitargo semble hors de prix et parait similaire au waxy maize...

Celui ci est plus abordable !

A ce sujet voici un article intéressant avec un rappel sur le Vitargo :sm2:

Malgré plusieurs citations dans l'écrit initial, je n'ai personnellement pas encore testé ces 2 produits...

L'Papy_ 8)

Merci pour le lien. je vais m'y pencher

le vitargo est fait à base d'orge alors que le waxy maize est à base de mais
Concernant le prix, ça peut paraitre bcp plus cher par ex.: 24.50€/kg de vitargo alors qu'une boisson comme Hydrixir coûte "seulement "19.60 les 600g soit 32.66€/kg et que dans hydrixir tu as 92% de sucres à 4.20€/kg.....

Désolé je dévie, mais tout ça pour dire, que je fais ma boisson maison avec seulement ce qu'il me faut (faudrait) 8)
J'y rajoute pour le gout du sirop ou HE , voir mixer avec pastèque ou melon et en fonction de l'utilisation des électrolytes et(ou bicarbonate de Na)

Mais le plus important, c'est le ressentie à l'utilisation des différents produits, je ne sens pas de différence à utiliser hydrixir et du simple sirop, les produits qui contiennent du malto (qui permettrait de recharger dans la durée) me mettent le ventre et la tuyauterie en vrac et enfin depuis que je prends du Vitargo, je me sens bien sur mes entraînements long et(ou) difficile et j'arrive à enchaîner et à supporter de grosses charges d'entrainement

En tout cas merci à toi L'Papy, car j'apprécie bcp te lire et ton éclairage me permet d'apprendre énormément
Tout pour faire avancer le tri !!

VC Eckwersheim - Triathlon (67)

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par raoul » 28 août 2015 09:25

Je prends du Vitargo en demi dose pendant 3 jours en complément du régime hyperglucidique avant course objectif.

Concrètement :

- J-3 : dernière sollicitation au-dessus du seuil, mais à 2/3 d'une séance "normal" de fractionné.
- J-3 à J-1 : régime hyperglucidique + demi dose de Vitargo. Je ne mange pas plus, mais moins gras et digeste en faisant attention à mettre des pâtes, riz, céréales au menu.

Résultats :

Le temps de maintien au-dessus de sv1 est multiplié par 1.5 à 2 (×2 en ne faisant que manger des barres, des gels et de la boisson sucrée).

Je suis assez convaincu pour l'utilisation du Vitargo, mais attention à la prise de poids... Il ne faut pas manger plus...

Avatar de l’utilisateur
V-Omega
Messages : 74
Enregistré le : 18 août 2015 00:29
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par V-Omega » 30 nov. 2015 14:30

Nouvel article du Dr Fabrice KUHN qui atteste qu'il faut boire à sa soif, ou du moins qu'il n'est pas nécessaire de tout faire pour éviter coute que coute une petite déshydratation :

http://www.thierrysouccar.com/blog/spor ... re-sa-soif
Tous nos articles sont sur notre site internet : http://www.v-omega.com

- Recettes diététiques
- Descriptions des aliments
- Conseils sur la nutrition

Retrouver sur notre page Facebook une sélection des meilleurs articles sur la diététique sportive.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par lopapy » 03 déc. 2015 11:29

Bien biaisé ce type d'étude...

Je peux, avec le même type de population, affirmer que l'on peut manger aussi à sa faim de bons mets solide, énergétique, avec un apport certain !

Vouiméééé, nous sommes sur un vélo, avec un effort sur 40kms...
Prendre le même solide en CAP et c'est la catastrophe... Comme faire 40kms sous 35°C en CAP en étant déshydraté sans avoir soif, je vous souhaite bien du plaisir... (comment je biaise aussi ? :lol: )

Quand on voit que les kényans raflent toutes les courses qui font moins de 2h30' en buvant 1 verre d'eau, on pourrait aussi écrire que sur marathon, pas besoin de boire plus qu'un verre. Hors au dessus de ces temps, il pètent régulièrement car ils ne savent pas s'hydrater/s'alimenter...

L'Papy_attention_aux_raccourcis...

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6067
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 BEST St Nazaire /La Turballe

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Christian Robin » 17 janv. 2016 17:42

lopapy a écrit :Bien biaisé ce type d'étude...

Je peux, avec le même type de population, affirmer que l'on peut manger aussi à sa faim de bons mets solide, énergétique, avec un apport certain !

Vouiméééé, nous sommes sur un vélo, avec un effort sur 40kms...
Prendre le même solide en CAP et c'est la catastrophe... Comme faire 40kms sous 35°C en CAP en étant déshydraté sans avoir soif, je vous souhaite bien du plaisir... (comment je biaise aussi ? :lol: )

Quand on voit que les kényans raflent toutes les courses qui font moins de 2h30' en buvant 1 verre d'eau, on pourrait aussi écrire que sur marathon, pas besoin de boire plus qu'un verre. Hors au dessus de ces temps, il pètent régulièrement car ils ne savent pas s'hydrater/s'alimenter...

L'Papy_attention_aux_raccourcis...
Bonjour Lopapy et meilleurs voeux
effectivement bien biaisée, cet pseudo étude ! un clm de 40 km, ça va chercher entre 50 ' et 1 heure ( j'entends pour les bons, et encore moins pour les très bons, voir les excellents)
Il me semble qu'à moins de partir archi sec, sur une épreuve sèche, un gars bien entraîné et costaud qu'il boive " à la sensation" ou selon un programme précis par exemple deux gorgées toutes les 8/10' ne va pas trouver de différence: ce qui ressort de l'étude.

Ici, nous parlons souvent longue distance, , à partir de 2 heures...jusqu'à...jusqu'à :oops: et nous voyions des gars bien écroulés.
On peut remarque ce que disent les managers du TDF: sur une étape en pleine chaleur: entre 10 et 16 bidons, avec lesquels ils s'arrosent aussi, bien sûr.

Enfin, toutes ces évidences étant étalées, inutilement d'ailleurs, puisqu'elles sont des évidences, je me pose ces questions:
Quel but poursuit l'auteur de l'étude ? quel est son apport au problème de l'hydratation ? Quelle solution concrète apporte-t'il à nous triathlète ? quelle est la supériorité de son absence de méthode par rapport aux modestes tentatives se fondant sur des données physiologiques qui ont cours ?
Prouver qu'on peut faire de la neurochirurgie avec la bitte et le couteau ?
le husky

Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1539
Enregistré le : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Rocky Rider » 17 mars 2016 08:30

Après avoir lu l'intégralité de la discussion je ne suis pas trop avancé.
Je souhaite faire une boisson à base de mélanges de sucres qui puisse me servir à l'année, en compétition comme à l'entrainement, été comme hiver.
Je ne m'attends pas à une boisson miracle, dosée au mol près, mais un bon compromis que j'aurais bien pris l'habitude à assimiler à l'entrainement.
De toute façon même si ma boisson n'est pas parfaite ça ne sera pas pire que celles du commerce, très chères et pleine de produit chimique.

Au début j'étais parti sur un simple mélange rapadura (sucre intégral) et fructose mais je ne savais pas dans quelles proportion faire mon mélange. 2 tiers / 1 tiers ?

La malto semble conseillée pour sa faible osmoralité.
Je prendrai alors celle là : https://www.nutrimuscle.com/produits/MD ... escription

Dans ce cas faire quel mélange ?
Rapadura/fructose/malto ? L'un des sucres est de trop et peut être supprimé ?
Je sais que le fructose ne fait pas l'unanimité mais il a l'avantage d'avoir un faible IG ce qui peut être intéressant sur le long. Et encore plus si la boisson est consommée sur le vélo alors qu'il y la càp à suivre.
Quel dosage me conseillez vous ?

Je répète que je ne veux pas une recette miracle mais une idée de dosage que je pourrais ensuite affiner après expérience sur le terrain.

Merci beaucoup pour votre aide et votre patience.
Mon CV Sportif : https://www.t2area.com/cb-profile/502-rocky-rider.html

Le calendrier 2017 des triathlons et duathlons longue distance : https://www.t2area.com/calendrier.html

olivemiller
Messages : 607
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par olivemiller » 17 mars 2016 13:41


Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1539
Enregistré le : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Rocky Rider » 17 mars 2016 20:43

olivemiller a écrit :Ben moi j'ai retenu : 80g de Malto + 30 g de fructose/l
cf. §6 du billet de Lopapy
Puis :
viewtopic.php?f=8&t=39886&start=75#p893814
viewtopic.php?f=8&t=39886&start=30#p777591
Je te remercie, c'est à peu près ce que je pensais faire avec une proportion de 2/3 malto 1/3 fructose...
Sinon une idée du dosage si on intègre du sucre intégral ?
Mon CV Sportif : https://www.t2area.com/cb-profile/502-rocky-rider.html

Le calendrier 2017 des triathlons et duathlons longue distance : https://www.t2area.com/calendrier.html

Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1539
Enregistré le : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Rocky Rider » 29 mars 2016 16:33

olivemiller a écrit :Ben moi j'ai retenu : 80g de Malto + 30 g de fructose/l
cf. §6 du billet de Lopapy
Puis :
viewtopic.php?f=8&t=39886&start=75#p893814
viewtopic.php?f=8&t=39886&start=30#p777591
Aujourd'hui lors d'une "sortie" d'1h15 d'HT j'ai fait un premier test :

Pour un bidon de 500ml :

- 30g de Malto
- 10g de Fructose
- 10g de Rapadura.

A quelque chose près ça fait du 95g de glucide au litre...c'est imbuvable tellement c'est sucré :sm10:
Du coup, malgré la soif je n'ai presque rien bu :(

Je site le Dr Hugues DANIEL et le Dr Fabrice KUHN dans leur livre "La Nutrition de l'Endurance"
La teneur idéale pour la performance se situe entre 60 et 80g de glucides par litre mais une teneur entre 40 et 90 g/L est acceptable
Pour exemple une dosette G02 propose 35g de glucides (dont 24g de sucre) par bidon soit 70g de glucides (dont 28g de sucre par litre).

Prochain essai (peut être demain), je teste en divisant par deux et j'ajusterais ensuite. Je préfère quand même avoir une boisson sous dosée que surdosée...sinon je ne la bois pas !
Mon CV Sportif : https://www.t2area.com/cb-profile/502-rocky-rider.html

Le calendrier 2017 des triathlons et duathlons longue distance : https://www.t2area.com/calendrier.html

Avatar de l’utilisateur
SezanneTri
Messages : 81
Enregistré le : 29 janv. 2010 15:54

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par SezanneTri » 19 avr. 2016 14:57

Il est possible d'aller bien au dela des 100gr/l...

Avec 30g de Malto + 10g de Fructose et 10g de Rapadura ce n'est pas le poids du sucre qui t'a tué, mais le pouvoir sucrant !

OLAF SABATSCHUS, contact pro donne par Fanchm à Akunamatata (si mes souvenirs des lectures de ce post et de ces liens sont exacts, a vérifier...) , franchissait allègrement les 120/130 gr/l

Ceci avec des "sucres" au gout neutre !

jat.gab
Messages : 314
Enregistré le : 26 mai 2015 10:20

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par jat.gab » 20 avr. 2016 07:26

Bonjour,

Je suis en prépa pour le L du Mt Blanc (mon 1er L) et je me pose pas mal de questions : quoi emmener sur mon vélo ? Adepte à l'entraînement des recettes d'Alain Roche, j'utilise la base de sa crême sport diluée dans l'eau, la même que celle qu'il vend mais en maison :

http://www.boutique-diet-sport-energy.c ... nergy.html

Et pour l'instant ça me convient plutôt bien...

Par contre, quel est la moyenne de consommation d'un cycliste sur ce type d'épreuve (4-5h d'effort) de liquide pour s'hydrater ? Bon je me doute un peu de la réponse, ça dépend du coureur, de la chaleur... :)

Merci de votre aide :wink:

Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1539
Enregistré le : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Rocky Rider » 20 avr. 2016 07:56

J'ai justement voulu faire un essai pour me remplacer l'alimentation solide par cette préparation. J'ai juste fait un test chez moi avec 50g de poudre (recette maison) dans un bidon de 500ml...au bout d'une gorgée l'opercule était obstrué et le liquide ne passait plus.

Je pense donc que cette crème peut être un très bon complément à une boisson énergétique mais il faut réussir à trouver un moyen de bien la diluer.
Je n'ai fait qu'un seul test, si quelqu'un d'autre peut rapporter son expérience !
Mon CV Sportif : https://www.t2area.com/cb-profile/502-rocky-rider.html

Le calendrier 2017 des triathlons et duathlons longue distance : https://www.t2area.com/calendrier.html

jat.gab
Messages : 314
Enregistré le : 26 mai 2015 10:20

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par jat.gab » 20 avr. 2016 08:03

Tu avais mis quelle dose pour combien de liquide ? Moi j'ai testé avec 70g pour 700ml et pas de problème avec ma prépa maison, je secoue juste un petit peu le bidon pour bien mélanger.

Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1539
Enregistré le : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Rocky Rider » 20 avr. 2016 08:17

jat.gab a écrit :Tu avais mis quelle dose pour combien de liquide ? Moi j'ai testé avec 70g pour 700ml et pas de problème avec ma prépa maison, je secoue juste un petit peu le bidon pour bien mélanger.
Rocky Rider a écrit :J'ai juste fait un test chez moi avec 50g de poudre (recette maison) dans un bidon de 500ml...au bout d'une gorgée l'opercule était obstrué et le liquide ne passait plus.
;)

Je referai un test. Il suffit juste qu'un grumeau ait bouché l'opercule dès le début...mais ça inspire la méfiance pour un jour de compet !
Ca dépend peut être aussi du bidon utilisé. J'avais pris un bidon vélo classique !
Mon CV Sportif : https://www.t2area.com/cb-profile/502-rocky-rider.html

Le calendrier 2017 des triathlons et duathlons longue distance : https://www.t2area.com/calendrier.html

Répondre