Paris-Brest-Paris 2019

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Cristoballe
Messages : 2
Inscription : 30 juil. 2013 10:04

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par Cristoballe »

Jerome.A a écrit :
26 juin 2019 21:47
en gros TROP DE MONDE.

impossible de dormir, manger, dormir la ou c'est prévu, puis pour moi et ca c perso, ce genre d épreuve c'est du solo c'est pas pour rouler en peloton.
faire la queue pour ravitailler son bidon, re faire la queue pour tamponner son brevet, re re faire la queue pour la douche, ou une couchette....

Apres c'est certainement une très belle épreuve a faire en Off, et pas besoin d'attendre 4 ans.
Tout ça c'est de l'intox, tout était vraiment nickel sur le PBP 2019, foi d'un finisher !

Tonhydro
Messages : 96
Inscription : 14 juin 2008 16:59

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par Tonhydro »

Exactement, perso je n'ai pas fait la queue plus de 15"-20", encore une fois l'orga est énorme (2500 bénévoles, d'une sympathie exemplaire). Pour ce qui est de rouler en solo, je comprends la différence de point de vue, ce n'est pas le même type d'épreuve que la transcontinentale race.

Trapanelle en nat
Messages : 153
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par Trapanelle en nat »

FAYARD a écrit :
25 août 2019 18:55
shika a écrit :
24 août 2019 19:23
Et ben c'est quand je lis un CR pareil que je comprends l'histoire des brevets. 200 bornes à côté c'est de la roupie de sansonnet. Respect en tous cas, bonne récup.
Bah moi ça me donne pas du tout envie de faire un truc pareil. :sm1:
Exactement pareil, je fais les épreuves par plaisir. Je veux bien souffrir un peu, mais là, on a l'impression que c'est de la souffrance à tous les niveaux, famille, sport et on a l'impression que tu regrettes après coup de l'avoir fait et que du coup, tu envie les japonais.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2917
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par lopapy »

Cette course, avec la transjurassienne, sont les 2 grosses compétitions que je n'aurais pas fait malgré des envies.

Pour le PBP de cette année, j'ai encore un pote qui fini en 48h, un autre qui en est à son 3ème (54h et 56h) et qui a amené sa femme en 78h pour son troisième.

Les années précédentes, malheureusement pour moi, j'ai beaucoup d'athlètes qui ont eu les mêmes peurs que
jbtri a écrit :
24 août 2019 10:32
Voici un CR malheureusement complètement subjectif
.../...
Après un Ironman, j’ai une joie intense, je prends un shoot de six mois de prozac.
Là j’ai trop souffert pour être heureux ou fier.
Ça viendra peut-être avec le temps, mais pour l’instant, je suis complètement démoli.
Autant sur un trail ou un ultraTriathlon, finir avec de grosses difficultés physique peut se gérer en... Se couchant par terre...
En vélo s'acharner quand on a des hallucinations, des membres très douloureux, des plaies, peut être... Mortel !

Il me reste en mémoire des athlètes suivis sur ultra, faisant 3 ou 4 IM/an voire double et triple (genre Herminator), venir m'expliquer le calvaire des 150 derniers km, avec, malgré des phares, une vue défaillante, une angoisse permanente et parfois, un temps affreux de nuit qui fait croire à une course d'halloween. Jbtri doit être encore capable d'imaginer comment aurait été son final par temps pluvieux... :sm1:
Il y en a qui, après une chute, sans gravité, sont resté dans le caniveau quelques dizaines de minutes pour tenter de récupérer et... Calmer leur angoisse !

Du coup, mes suivis m'ont coupé l'envie d'être un jour au départ de ce monument.

Ufoot reste, pour moi, aussi une référence dans ce type d'épreuve

C'est une grosse épreuve ou il faut savoir prendre son temps !

L'Papy
Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

hemerodrome
Messages : 16
Inscription : 20 août 2010 15:53
Localisation : Ardèche
Contact :

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par hemerodrome »

Bonjour

c'est une épreuve à part assurément, en revanche si on s'y prépare correctement elle peut être magique :lol:

Papy je n'ai qu'une chose à te dire si tu en as l'occasion fait le au moins une fois et j'ai bien pensé à toi durant ce P-B-P (hydratation...)

un CR ... sans souffrance :sm11:
http://bikeinardeche.fr/?p=211

Merci Mathdok
http://bikeinardeche.fr => partage et échange

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2917
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par lopapy »

Sacré Hémé...

Tu es trop modeste, tu as réalisé quelque chose d'énÔrme, tu ne le réalises peut être pas.
Et en plus, pas de souci stomacaux comme une certaine nuit :mrgreen: , c'est l'idéal !

Bon... Tu n'es pas non plus un athlète lambda.
Peux tu rappeler tes temps et ta place sur Spartathlon et UTMB ?

Tu avais déjà toute mon admiration pour tes performances passées, et là, malgré le temps qui passe (pour tout le monde), tu as encore crevé le plafond, tu es top ! Bravo !

L'Papy_respect_ :sm6:

Edit : Peu de coureur ont un finish aussi "facile" que le tien. La Tortue avait fini avec énormément de difficultés. Il faut dire qu'il avait tenté de suivre le Lapin sur 800kms avant d'exploser...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

jbtri
Messages : 82
Inscription : 30 sept. 2015 22:23

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par jbtri »

Tonhydro :
Tu as fait le PBP que j’aurais aimé faire : jamais seul.
Malheureusement, en choisissant de partir dans les derniers SAS du lundi matin et en choisissant de faire de longues pauses la nuit, je savais à l’avance que ma deuxième et troisième journées se passeraient en solo.
Les cyclistes que je rencontrais étaient tous plus lents que moi.
J’ai dû faire 800km tout seul. Mais à posteriori, les 300 premiers KM où je suis resté planqué dans les roues de gars beaucoup plus forts que moi ne sont pas particulièrement satisfaisants. J’ai plus de satisfaction à avoir fait mon PBP à moi, même si ça aurait été plus sympa à 2 ou 3.

Hemerodrome :
Bravo, on n’a vraiment pas le même niveau !
Incroyable performance !

shika
Messages : 2860
Inscription : 20 sept. 2015 14:51

Re: Paris-Brest-Paris 2019

Message non lu par shika »

28 de moyenne sur 1200 bornes :shock:

Répondre