#jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2018 17:39

sebenfer a écrit :
04 juil. 2018 17:01
Le parcours vélo n'était absolument pas sécurisé. Un jour, ça se finira mal pour un athlète ou un piéton.
Il y a eu un accident sur le GP féminin d'ailleurs non?

T.

Avatar de l’utilisateur
Leonick
Messages : 2622
Enregistré le : 14 oct. 2004 07:26
Localisation : Champigny
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Leonick » 04 juil. 2018 18:42

Thierry *OnlineTri* a écrit :
04 juil. 2018 16:09
Virtuellement organiser une manche de grand prix ne coûte rien à la fédé vu que c'est à elle même qu'elle doit régler les droits d'organisations... ;)
pourquoi s'en ferait-elle cadeau ? d'autant plus que l'organisateur n'est pas la fédé elle-même mais une société commerciale. La licence organisateur c'est les concurrents open qui vont la payer. Mais de ce que je me souvient avoir vu il y a quelques années au sujet des chaiers des charges orga, en plus de la licence orga, tu dois payer un certain nombre de nuités/restauration pour des officiels fftri. Ca rajoute des coûts.
Et puis quand tu vends aux éventuels sponsors le fait que le triathlètes est CSP++, faut bien que tu en ai. Et quel meilleur moyen d'avoir du CSP++ que de faire payer plus cher pour un CD qu'une grande partie des distances L non labellisés en France ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2018 19:56

Leonick a écrit :
04 juil. 2018 18:42
Thierry *OnlineTri* a écrit :
04 juil. 2018 16:09
Virtuellement organiser une manche de grand prix ne coûte rien à la fédé vu que c'est à elle même qu'elle doit régler les droits d'organisations... ;)
pourquoi s'en ferait-elle cadeau ? d'autant plus que l'organisateur n'est pas la fédé elle-même mais une société commerciale...
Ce n'était pas le cas avant (tu faisais références aux premières éditions), la ligue IDF puis la fédération étaient les organisateurs avant qu'effectivement une société se créer dédié à l'organisation d'évènement.

Si c'est la fédé qui organise le prix du GP devient est juste une écriture comptable, d'un coté c'est inscrit en dépense d'organisation de l'autre en recette.
Leonick a écrit :
04 juil. 2018 18:42
La licence organisateur c'est les concurrents open qui vont la payer


Ca dépend du jeu des subventions... (de + en + rare mais à une époque cela pouvait aider d'avoir une épreuve à label! C'est la D1 qui permettait de s'offrir un bel Open et pas l'inverse).
Leonick a écrit :
04 juil. 2018 18:42
Mais de ce que je me souvient avoir vu il y a quelques années au sujet des chaiers des charges orga, en plus de la licence orga, tu dois payer un certain nombre de nuités/restauration pour des officiels fftri. Ca rajoute des coûts.
Oui dans le cas du Triathlon de Paris on peut imaginer qu'un certain nombre d'élus fédéraux seront là qu'il y ai ou non un GP...
Leonick a écrit :
04 juil. 2018 18:42
Et puis quand tu vends aux éventuels sponsors le fait que le triathlètes est CSP++, faut bien que tu en ai. Et quel meilleur moyen d'avoir du CSP++ que de faire payer plus cher pour un CD qu'une grande partie des distances L non labellisés en France ?
Lescure président des riches :lol: :lol:

A priori l'épreuve n'a pas fait le plein (je n'ai pas de message indiquant que c'était complet ou alertant que ça allait bientôt l'être). Même si pour un triathlon c'est très cher, le budget inscription reste minime par rapport à des évènements comme le semi (62€?) ou le marathon de Paris (100+€?) qui sont marginalement moins cher mais qui accueillent 10 à 15x plus de participants tout en devant sécuriser un parcours moins long...

Je suppose que les motivations pour le sponsoring diffère d'un partenaire à l'autre, je conçois difficilement de faire une politique tarifaire en fonction de ça. A priori les partenaires sont contents quand ils peuvent toucher bcp de monde donc moins l'inscription est chère, plus il y aura de monde, plus ils sont contents ;) Si c'est un partenaire dans le triathlon, l'intérêt est aussi d'avoir affaire à des gens qui sont engagés dans la discipline et prêt à investir dans le matos, pas simplement des quidams qui sont là pour un one-shot (c'est le soucis des courses à obstacle par exemple, la majorité en fait une de temps en temps pour rigoler entre pote mais n'ira pas investir dans du matos spécifiques, c'est pour cela qu'il n'y a pas de marché spécifique au niveau du matos il me semble et que cela reste de la bricole...). Un prix bien plus élevé que la moyenne du marché freinera ceux qui en font pas mal et pourra se révélé contre productif...

Organiser à Paris c'est cher, organiser depuis les attentats c'est plus cher, historiquement quand la fédé organise les inscriptions sont chères... là on cumule les 3 à mon avis faut pas chercher plus loin :p


T.

Tung
Messages : 2013
Enregistré le : 05 sept. 2014 14:54

Message non lu par Tung » 04 juil. 2018 20:14

Thierry *OnlineTri* a écrit :
04 juil. 2018 16:48
Le triathlon devient un simple chemin de croix à subir pour se déclarer finisher et donc "triathlète" ou "sportif" :? :? Le phénomène n'est pas qu'en triathlon on a exactement la même chose sur marathon, ultra-trail, cyclo et toutes les disciplines d'endurance je suppose.
Alors, je pensais bien qu'on allait y venir au culte du "finisher" comme le marathon avec celui de Paris et le scandale des plus de 6h cette année.
Je mettrais un petit bémol sur le triathlon comparé au marathon.
Non pas que je sous estime la course à pied, mais tu sais bien que sur cette distance, il est aisé d'y participer (100€, un certificat médical, une paire de pompes, un short et un tshirt), on peut marcher vite, trottiner, s'arrêter à tous les ravitos, faire ses selfies live sur instagram, et arriver en 6h00 réclamer sa médaille et la photo finish.

Alors que sur le M de Garmin, il y a un minimum d'investissement personnel dans l'entrainement (nager, pédaler, courir, enchainer ...) et d'équipement.
On sait tous que la natation ça fait déjà une sélection naturelle. Ce n'était pas un XS mais bien une distance olympique. Vu de l'extérieur, vu du parisien branché qui veut se la raconter au bureau le lundi matin, ce n'est pas un innocent qui va tenter de s'inscrire, même pour le glorieux titre du #jesuistriathlete.

Celui qui le fait pour ça, j'espere juste qu'il en a bien chié avant et pendant, et s'il est finisher, il l'aura pas volé sa médaille.

J'ai beaucoup de sportifs dans mon entourage, et même s'ils sont bons dans leur discipline, ils sont loin d'imaginer être capable d'enchainer 1500m de nage / 40kms vélo et 10kms de cap.

Soyons indulgents, ce sport mérite à être connu, et ceux qui l'ont fait pour la première fois, à mon avis ils vont s'en rappeler.

Avatar de l’utilisateur
sebenfer
Messages : 399
Enregistré le : 13 déc. 2005 17:38

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par sebenfer » 04 juil. 2018 20:46

Thierry *OnlineTri* a écrit :
04 juil. 2018 17:39
sebenfer a écrit :
04 juil. 2018 17:01
Le parcours vélo n'était absolument pas sécurisé. Un jour, ça se finira mal pour un athlète ou un piéton.
Il y a eu un accident sur le GP féminin d'ailleurs non?

T.
Un sérieux... (ma compagne). Un autre moins grave... Toujours avec des piétons... Sans compter ceux qui ont été évité de justesse ou qu'on ne connait pas. Un circuit vélo dans Paris, c'est bon pour le Tour de France ou les Jeux, quand t'as les moyens de barriérer à 100% des deux côtés de la rue.
Là, c'est juste du grand n'importe quoi. Les voitures qui quittaient leur stationnement, parfois à contre-sens...

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2018 21:13

sebenfer a écrit :
04 juil. 2018 20:46
Un sérieux... (ma compagne). Un autre moins grave... Toujours avec des piétons... Sans compter ceux qui ont été évité de justesse ou qu'on ne connait pas. Un circuit vélo dans Paris, c'est bon pour le Tour de France ou les Jeux, quand t'as les moyens de barriérer à 100% des deux côtés de la rue.
Là, c'est juste du grand n'importe quoi. Les voitures qui quittaient leur stationnement, parfois à contre-sens...
Merde :cry: :cry: Bon rétablissement à elle...

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re:

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2018 23:32

Tung a écrit :
04 juil. 2018 20:14
Alors, je pensais bien qu'on allait y venir au culte du "finisher" comme le marathon avec celui de Paris et le scandale des plus de 6h cette année.
Je mettrais un petit bémol sur le triathlon comparé au marathon.
Non pas que je sous estime la course à pied, mais tu sais bien que sur cette distance, il est aisé d'y participer (100€, un certificat médical, une paire de pompes, un short et un tshirt), on peut marcher vite, trottiner, s'arrêter à tous les ravitos, faire ses selfies live sur instagram, et arriver en 6h00 réclamer sa médaille et la photo finish.

Alors que sur le M de Garmin, il y a un minimum d'investissement personnel dans l'entrainement (nager, pédaler, courir, enchainer ...) et d'équipement.
On sait tous que la natation ça fait déjà une sélection naturelle. Ce n'était pas un XS mais bien une distance olympique. Vu de l'extérieur, vu du parisien branché qui veut se la raconter au bureau le lundi matin, ce n'est pas un innocent qui va tenter de s'inscrire, même pour le glorieux titre du #jesuistriathlete.

Celui qui le fait pour ça, j'espere juste qu'il en a bien chié avant et pendant, et s'il est finisher, il l'aura pas volé sa médaille.

J'ai beaucoup de sportifs dans mon entourage, et même s'ils sont bons dans leur discipline, ils sont loin d'imaginer être capable d'enchainer 1500m de nage / 40kms vélo et 10kms de cap.

Soyons indulgents, ce sport mérite à être connu, et ceux qui l'ont fait pour la première fois, à mon avis ils vont s'en rappeler.
Personnellement dans mes "jeunes et folles" années j'ai bien mieux digéré le triathlon olympique sans prépa que le marathon sans prépa :lol: :lol:

Le dernier finisher sur le triathlon de Paris est aux alentours de 4h30 alors sur le marathon de Paris le temps médian chez les hommes est d'un peu plus de 4h00 et chez les femmes de 4h30... ;) comme tu le mentionnes même en bouclant la ligne d'arrivée 6h30 après le départ des derniers, c'était encore un beau binz avec des concurrents qui affluaient!

Mais ce n'est pas mon propos de savoir ce qui est le plus dur ^^ ;) Quand on est mal préparé et/ou sans condition physique acceptable bien sûr que ça va faire mal et qu'on est content d'en finir quelque soit l'épreuve! Chacun est libre bien-sûr libre de concourir comme il veut (y compris se faire un marathon avec des chaussure de ski :shock: ), mais ce n'est pas ça qui rendra la chose "formidable" pour autant... (à ce tarif je vais aller m'extasier devant celui qui arrivera à finir le marathon du médoc en étant le plus bourré!!!)

Le vrai challenge est d'arriver à se préparer correctement et de s'aligner sur la ligne de départ avec un état de forme adéquat ;) Là on est en position d'apprendre plein de choses en plus d'être finisher ;)

T.

NicoWRC
Messages : 26
Enregistré le : 17 janv. 2016 13:43

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par NicoWRC » 05 juil. 2018 09:48

sebenfer a écrit :
04 juil. 2018 20:46
Thierry *OnlineTri* a écrit :
04 juil. 2018 17:39
sebenfer a écrit :
04 juil. 2018 17:01
Le parcours vélo n'était absolument pas sécurisé. Un jour, ça se finira mal pour un athlète ou un piéton.
Il y a eu un accident sur le GP féminin d'ailleurs non?

T.
Un sérieux... (ma compagne). Un autre moins grave... Toujours avec des piétons... Sans compter ceux qui ont été évité de justesse ou qu'on ne connait pas. Un circuit vélo dans Paris, c'est bon pour le Tour de France ou les Jeux, quand t'as les moyens de barriérer à 100% des deux côtés de la rue.
Là, c'est juste du grand n'importe quoi. Les voitures qui quittaient leur stationnement, parfois à contre-sens...
Il y a 2ans je m'étais inscrit.... en tant que bénévole, pour voir un peu l envers du décor :)

J'étais pont de Iena, donc juste sous la tour Eiffel où se terminait le vélo avec un 90 droite en sortant du pont et le début de la CAP de l'autre côté.

Parmi les bénévoles avec moi, un groupe de personnes venues du nord (???) Mais pas du tout familier avec le triathlon.

Les gens faisaient n'importe quoi et ne respectaient pas les consignes... pire, comme on les bloquait pour les envoyer par vague quand il n'y avait pas de concurrents pendant quelques secondes... alors certains piétons allaient plus loin pour traverser librement !

Ce qui devait arriver, arriva et une nana à pied qui traversait s est pris un vélo de plein fouet ! (Un mec dans les premiers donc il avançait !)
Elle est restée sur le carreau et les pompiers s en sont occupe pendant les 3/4 de la course où j'ai du gueuler aux participants de ralentir et serrer à droite car en sortie de virage il y avait les secours sur la gauche de la route !!!

Sans compter tous les piétons qui gueulaient car on ne les laissait pas traverser... mais en fin de parcours vélo avec 3500 participants, c'est un flot permanent de vélos, donc on ne pouvait faire traverser que rarement...

Bref...

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 05 juil. 2018 09:57

NicoWRC a écrit :
05 juil. 2018 09:48
Ce qui devait arriver, arriva et une nana à pied qui traversait s est pris un vélo de plein fouet ! (Un mec dans les premiers donc il avançait !)
Elle est restée sur le carreau et les pompiers s en sont occupe pendant les 3/4 de la course où j'ai du gueuler aux participants de ralentir et serrer à droite car en sortie de virage il y avait les secours sur la gauche de la route !!!
:cry: :cry:

Qui est responsable dans ces cas là?

- Le cycliste du fait du code de la route?
- L'organisateur qui n'aura pas mis en place de moyens suffisants pour éviter le carton?
- Le piéton qui aura ignorer les bénévoles?

T.

USAT
Messages : 2272
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par USAT » 05 juil. 2018 10:30

Thierry *OnlineTri* a écrit :
05 juil. 2018 09:57
NicoWRC a écrit :
05 juil. 2018 09:48
Ce qui devait arriver, arriva et une nana à pied qui traversait s est pris un vélo de plein fouet ! (Un mec dans les premiers donc il avançait !)
Elle est restée sur le carreau et les pompiers s en sont occupe pendant les 3/4 de la course où j'ai du gueuler aux participants de ralentir et serrer à droite car en sortie de virage il y avait les secours sur la gauche de la route !!!
:cry: :cry:

Qui est responsable dans ces cas là?

- Le cycliste du fait du code de la route?
- L'organisateur qui n'aura pas mis en place de moyens suffisants pour éviter le carton?
- Le piéton qui aura ignorer les bénévoles?

T.
personne est responsable. empressement, mauvaise évaluation de la situation, non respect de quelques règles de bon sens ; un accident n'a pas tjr une personne qui en est la cause.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 05 juil. 2018 12:01

USAT a écrit :
05 juil. 2018 10:30
Thierry *OnlineTri* a écrit :
05 juil. 2018 09:57
NicoWRC a écrit :
05 juil. 2018 09:48
Ce qui devait arriver, arriva et une nana à pied qui traversait s est pris un vélo de plein fouet ! (Un mec dans les premiers donc il avançait !)
Elle est restée sur le carreau et les pompiers s en sont occupe pendant les 3/4 de la course où j'ai du gueuler aux participants de ralentir et serrer à droite car en sortie de virage il y avait les secours sur la gauche de la route !!!
:cry: :cry:

Qui est responsable dans ces cas là?

- Le cycliste du fait du code de la route?
- L'organisateur qui n'aura pas mis en place de moyens suffisants pour éviter le carton?
- Le piéton qui aura ignorer les bénévoles?

T.
personne est responsable. empressement, mauvaise évaluation de la situation, non respect de quelques règles de bon sens ; un accident n'a pas tjr une personne qui en est la cause.
Je parlais légalement... quelles règles s'appliquent sur un parcours fermé à la circulation? Les piétons ont-ils toujours la priorité?

On imagine bien que si l'accident a des conséquences graves, la victime ou la famille de la victime ne manquera pas de porter plainte.

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 06 juil. 2018 00:28

Départ de l'Open (via la page https://www.facebook.com/IronWifeFr)
phpBB [video]


Le clip officiel du GP (via la page de la fédé)
phpBB [video]


T.

Avatar de l’utilisateur
Nichrome
Messages : 574
Enregistré le : 15 sept. 2015 19:43

Re: #jesuistriathlete... le triathlon de Paris un attentat contre notre sport???

Message non lu par Nichrome » 06 juil. 2018 06:40

FAYARD a écrit :
04 juil. 2018 12:54
Tung a écrit :
04 juil. 2018 10:00

Spéciale dédicace à Fayard :lol: :lol: :lol: :lol:
https://www.instagram.com/p/Bkse6J_gsTK/
Ça manque de fréquence, la tête sort trop l’eau à chaque respiration ce qui entraîne l’effet anguille. Les genoux sont trop pliés pour les battements, le coude n’est pas cassé dans le trajet sous marin...etc. Y a du boulot !!!
Mais là c'est plus une anguille c'est une algue molle dans l'eau... Putain tu fais une épreuve qui demande d'utiliser tes bras juste 30mn et tu mets aucune force, aucune energie, aucun tonus, c'est mollasson, c'est pas une question de technique mais d'envie là.

Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24428
Enregistré le : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re:

Message non lu par Bryce » 06 juil. 2018 07:36

Tung a écrit :
04 juil. 2018 20:14

J'ai beaucoup de sportifs dans mon entourage, et même s'ils sont bons dans leur discipline, ils sont loin d'imaginer être capable d'enchainer 1500m de nage / 40kms vélo et 10kms de cap.
Par contre souvent, lorsqu'on commence à parler des distances, on entend : bon nager 2 ou 4 km c'est pas un soucis...

Je leur avoue qu'avant de faire du tri jamais je n'avais nagé 4 km et encore moins en mer ou lac. C'est une distance qui semble courte, peut-être en comparaison aux 40, 90 ou 180km de vélo...
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"

Avatar de l’utilisateur
Nichrome
Messages : 574
Enregistré le : 15 sept. 2015 19:43

Re: Re:

Message non lu par Nichrome » 06 juil. 2018 07:55

Bryce a écrit :
06 juil. 2018 07:36
Tung a écrit :
04 juil. 2018 20:14

J'ai beaucoup de sportifs dans mon entourage, et même s'ils sont bons dans leur discipline, ils sont loin d'imaginer être capable d'enchainer 1500m de nage / 40kms vélo et 10kms de cap.
Par contre souvent, lorsqu'on commence à parler des distances, on entend : bon nager 2 ou 4 km c'est pas un soucis...
tu parles de mecs totalement néophytes voir non pratiquants là. A ce compte là, on entend effectivement de très grosses conneries tous les jours. Un mec qui a déjà nagé au moins une fois prend vite la mesure de ce que c'est 4km sans combi...

Répondre