Non-assistance concurrent accidenté...

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Non-assistance concurrent accidenté...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 29 juin 2018 22:26

Ce week-end à sur l'Ironman de Nice, un concurrent Suisse a lourdement chuté ce qui lui a valu un rapatriement médical. Son commentaire sur Facebook m'a interpellé (je me suis permis de le partagé sur la page d'Onlinetri). Je le copie ici :

J'aimerais ajouter quelque chose à propos de cet accident qui me rend pensif. Pendant que j'étais dans le fossé seul en France, aucun des triathlètes ne s'est arrêté et s'est occupé de moi. Tous, et il y en a eu quelques-uns, n'ont fait que passer. Je ne comprends pas. Il ne s'agit pas de vie et de mort dans une course, et même la qualification d'Hawaï n'est pas le paradis sur terre. Pensez-y la prochaine fois quand quelqu'un a besoin d'aide.

original:

I would like to add something to the accident that makes me thoughtful. While I was lying in the ditch alone in France, not one of the triathletes stopped and took care of me. All, and there were quite a few, just drove by. I can't understand. It's not about life and death in a race, and even the Hawaii qualification is not heaven on earth. Please think about it the next time when someone needs help.
Je n'ai aucune idée d'où il était dans le flux des athlètes... mais effectivement ça questionne :?

Face à un concurrent à terre esseulé le bon sens voudrait qu'un arrêt s'impose non :? ? En matière de "psychologie sociale" c'est moins évident, le nombre des concurrents fait qu'il y a une diffusion de la responsabilité : chacun pense qu'un autre aura pris soin d'avertir les secours et se sent moins responsable d'agir! Soyez conscient du phénomène & face à une situation anormale agissez, mieux vaut 2 personnes qui préviennent les secours qu'aucune!

Il y a aussi la copie des comportements un passe sans s'arrêter, ceux derrière l'imite... il n'est pas évident d'avoir un comportement différent de celui d'un groupe. Focalisé dans leur course ou sur la route, certains n'ont peut-être pas vu le blessé. Si j'en juge au nombre d'athlètes qui font coucou à la caméra difficile d'imaginer que tout le monde est à la limite de ses capacités sur de telles courses.

Si vous chutez et avez besoin d'aide : appelez à l'aide, ne comptez pas sur "la foule" pour venir d'elle même. c'est même parfois mieux d'interpellé qq en particulier dans une foule (ça casse l'effet de diffusion de responsabilité, la personne c'est que c'est à elle qu'on s'adresse et non au groupe en entier).

T.

Avatar de l’utilisateur
Mathdok
Messages : 1710
Enregistré le : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Mathdok » 29 juin 2018 22:35

Hallucinant... Monde de merde.
Le week end dernier sur la Supergranfondo Galibier Izoard mon peloton passe devant un gars en sang assis sur le bord, j'ai été le seul à lui demander si ça allait. Je ne comprends pas. Je ne tenterai pas d'explication de comptoir, d'autres s'en chargeront vite ici j'imagine.
C'est triste c'est tout. Là aussi faudra t'il faire cocher une close à l'inscription pour que chacun s'engage à porter secours à son prochain?
"Les jambes qui tournent sur la terre qui tourne, c’est la vie qui repousse ses limites" Eric Fottorino

Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8341
Enregistré le : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Joel » 29 juin 2018 22:40

En trail tu t'engages à porter assistance (enfin sur les trails qui ont gardé l'esprit ...).
Optimiser votre position vélo ?
http://www.velofitting.com

Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le chemin est le bonheur.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 29 juin 2018 22:44

Joel a écrit :
29 juin 2018 22:40
En trail tu t'engages à porter assistance (enfin sur les trails qui ont gardé l'esprit ...).
Ca c'était avant... :? J'ai souvenir d'une athlète féminine qui était tombé et à laquelle personne n'avait apporté assistance l'année dernière... ça avait fait polémique comme quoi justement l'esprit trail se barrait en c... acahuètes.

T.

Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8341
Enregistré le : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Joel » 29 juin 2018 23:05

Thierry *OnlineTri* a écrit :
29 juin 2018 22:44
Joel a écrit :
29 juin 2018 22:40
En trail tu t'engages à porter assistance (enfin sur les trails qui ont gardé l'esprit ...).
Ca c'était avant... :? J'ai souvenir d'une athlète féminine qui était tombé et à laquelle personne n'avait apporté assistance l'année dernière... ça avait fait polémique comme quoi justement l'esprit trail se barrait en c... acahuètes.

T.
:(
Optimiser votre position vélo ?
http://www.velofitting.com

Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le chemin est le bonheur.

scur64
Messages : 105
Enregistré le : 11 sept. 2015 11:28

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par scur64 » 30 juin 2018 07:39

Joel a écrit :
29 juin 2018 22:40
En trail tu t'engages à porter assistance (enfin sur les trails qui ont gardé l'esprit ...).
Pas nécessaire de l'écrire dans le règlement pour une course ayant lieu en France, il suffit de gentillement rappeler la loi française.

Article 223-6

Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.


Après je vais être honnête, ce n'est pas un comportement pieu, mais avec 6 mois d'entrainement focalisé sur cette course, ayant dépensé beaucoup d'argent (dont 500€ pour le simple dossard), je ne m'éterniserai pas sur place si je vois que la personne ne va pas trop mal et que les secours ont pu être prévenu correctement.
Mieux vaut s'arrêter, qu'avoir une maman (ou autre) morte sur la conscience.

warp1977
Messages : 1087
Enregistré le : 13 avr. 2012 10:36

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par warp1977 » 30 juin 2018 07:42

Je ne me permettais pas de juger les concurrents ne s'étant pas arrêtés, on manque d'éléments.
Était-il visible dans le fossé? Ou se faisait-il entendre?
Je suppose qu'il etait conscient, pas de détresse vitale. Était-ce absolument nécessaire que quelqu'un s'arrête ?
Je suis prêt à parier que s'il avait été inanimé, tout les concurrents se seraient arrêtés ( enfin j'espère..).
Enfin, s'il s'est envoyé seul dans le fossé par manque de prudence, trop de prise de risque, il est bien mal placé pour faire une leçon de moral à ceux visant une potentielle qualif qui ne s'arrêtent pas...

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 30 juin 2018 07:43

Mathdok a écrit :
29 juin 2018 22:35
Hallucinant... Monde de merde.
Le week end dernier sur la Supergranfondo Galibier Izoard mon peloton passe devant un gars en sang assis sur le bord, j'ai été le seul à lui demander si ça allait. Je ne comprends pas. Je ne tenterai pas d'explication de comptoir, d'autres s'en chargeront vite ici j'imagine.
C'est triste c'est tout. Là aussi faudra t'il faire cocher une close à l'inscription pour que chacun s'engage à porter secours à son prochain?
Les phénomènes de diffusion de responsabilité et de copie de comportement ne sont pas des explications de comptoir ;) C'est scientifiquement démontré en psychologie sociale, la seule clé est d'alerter les gens sur ces "biais" et que chacun se sente responsable. Cela vaut pour toutes les situations de la vie!

T.

Avatar de l’utilisateur
Leonick
Messages : 2605
Enregistré le : 14 oct. 2004 07:26
Localisation : Champigny
Contact :

Re: Non-assistance concurrent accidenté...

Message non lu par Leonick » 30 juin 2018 08:33

qui, sur un triathlon, a son téléphone avec lui durant le vélo et la càp ?
Après, dans le fossé, était-il visible de la route ? sur les éditions de Nice il y a une vingtaine d'années, des concurrents qui chutaient en passant au dessus des barrières de sécurité, il y en avait de nombreux. Sauf que depuis la route ne ne les voyions pas et s'il n'y avait pas eu des personnes au niveau des glissières tentant de les remonter, jamais nous n'aurions pu (enfin moi en tous cas), savoir qu'un concurrent était en contrebas de la route.
Quand tu es dans des parcours sinueux et potentiellement dangereux, tu regardes la route et pas le paysage.
visiblement sa chute est arrivée après le km 114, car il y a son temps de passage

Avatar de l’utilisateur
Mathdok
Messages : 1710
Enregistré le : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Mathdok » 30 juin 2018 09:06

Thierry *OnlineTri* a écrit :
30 juin 2018 07:43
Mathdok a écrit :
29 juin 2018 22:35
Hallucinant... Monde de merde.
Le week end dernier sur la Supergranfondo Galibier Izoard mon peloton passe devant un gars en sang assis sur le bord, j'ai été le seul à lui demander si ça allait. Je ne comprends pas. Je ne tenterai pas d'explication de comptoir, d'autres s'en chargeront vite ici j'imagine.
C'est triste c'est tout. Là aussi faudra t'il faire cocher une close à l'inscription pour que chacun s'engage à porter secours à son prochain?
Les phénomènes de diffusion de responsabilité et de copie de comportement ne sont pas des explications de comptoir ;) C'est scientifiquement démontré en psychologie sociale, la seule clé est d'alerter les gens sur ces "biais" et que chacun se sente responsable. Cela vaut pour toutes les situations de la vie!

T.
ce n'est pas ce que je pointais. La responsabilité est effectivement affaire de chacun, la loi le dit, l'entendement et la morale également.
Mon commentaire visait à une explication sociétale ou psychologique que je me garderai bien de porter n'en ayant pas les compétences mais je fais confiance aux gros bras du forum pour s'y engouffrer de plein pieds
"Les jambes qui tournent sur la terre qui tourne, c’est la vie qui repousse ses limites" Eric Fottorino

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 30 juin 2018 09:27

warp1977 a écrit :
30 juin 2018 07:42
Je ne me permettais pas de juger les concurrents ne s'étant pas arrêtés, on manque d'éléments.
Était-il visible dans le fossé? Ou se faisait-il entendre?
Je suppose qu'il etait conscient, pas de détresse vitale. Était-ce absolument nécessaire que quelqu'un s'arrête ?
Je suis prêt à parier que s'il avait été inanimé, tout les concurrents se seraient arrêtés ( enfin j'espère..).
Enfin, s'il s'est envoyé seul dans le fossé par manque de prudence, trop de prise de risque, il est bien mal placé pour faire une leçon de moral à ceux visant une potentielle qualif qui ne s'arrêtent pas...
Il s'agit d'un pro crédité d'un temps nat de 1h05 et sans temps intermédiaire à vélo l'accident a du se produire au début du parcours... apparement 5 cotes + clavicule cassées il est peu probable qu'il dansait sur le bord de la route.

Même si sa chute relève d'un Darwin Award, sauf pour ceux qui le suivait directement, c'est impossible de le savoir. ça n'est donc pas une excuse pour ne pas au moins s'arrêter pour lui demander s'il est ok et/ou prévenir le bénévole suivant et/ou les secours. Dans le cas présent apparement c'est un concurrent qui s'est rabattu devant lui...

Après difficile de savoir s'il était visible dans le fossé et à quelle allure ça roulait à cet endroit, en étudiant ces données il n'est pas impossible que je sois passé devant sans le voir (j'aurais demandé à mon motard de s'arrêter de toute évidence!!).

Au dela de ce cas particulier, je doute fortement que 100% des athlètes s'arrêterait en voyant un de leur semblable seul HS sur la route...

T.

geraud
Messages : 2969
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par geraud » 30 juin 2018 09:33

warp1977 a écrit :
30 juin 2018 07:42
Je ne me permettais pas de juger les concurrents ne s'étant pas arrêtés, on manque d'éléments.
Était-il visible dans le fossé? Ou se faisait-il entendre?
Je suppose qu'il etait conscient, pas de détresse vitale. Était-ce absolument nécessaire que quelqu'un s'arrête ?
Je suis prêt à parier que s'il avait été inanimé, tout les concurrents se seraient arrêtés ( enfin j'espère..).
Enfin, s'il s'est envoyé seul dans le fossé par manque de prudence, trop de prise de risque, il est bien mal placé pour faire une leçon de moral à ceux visant une potentielle qualif qui ne s'arrêtent pas...
Je suis assez d accord sur le fait qu il est difficile de juger sur un seul temoignage.
On ne peut pas comparer avec un trail, ou tu es parfois perdu en pleine montagne, ou meme les secours, une fois prevenus, mettent du temps a intervenir.
Ce n est pas non plus un entrainement, la il y a tout un service d organisation ou de securite.
Si le gars sur le bord de la route n a pas l air gravement blessé, si tu es a un stade de la course ou il y a une presence assez importante d arbitres... tu peux aussi estimer qu il n est pas justifié de s arreter
Je ne cherche pas a disculper les concurrents. Mais simplement sans plus d elements c est difficile de les juger.

Personnellement sur un trail de haute montagne, meme si le gars semble juste épuisé, je me renseigne quand un gars est avachi au bord du fossé. Sur un triathlon, un gars qui se tient debout, au bord de la route, avec la trifonction visiblement bien rapee par le goudron, ben ca depend...

geraud
Messages : 2969
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: S'arrêter pour un concurrent blessé sur une épreuve...

Message non lu par geraud » 30 juin 2018 09:44

Thierry *OnlineTri* a écrit :
30 juin 2018 09:27
warp1977 a écrit :
30 juin 2018 07:42
Je ne me permettais pas de juger les concurrents ne s'étant pas arrêtés, on manque d'éléments.
Était-il visible dans le fossé? Ou se faisait-il entendre?
Je suppose qu'il etait conscient, pas de détresse vitale. Était-ce absolument nécessaire que quelqu'un s'arrête ?
Je suis prêt à parier que s'il avait été inanimé, tout les concurrents se seraient arrêtés ( enfin j'espère..).
Enfin, s'il s'est envoyé seul dans le fossé par manque de prudence, trop de prise de risque, il est bien mal placé pour faire une leçon de moral à ceux visant une potentielle qualif qui ne s'arrêtent pas...
Il s'agit d'un pro crédité d'un temps nat de 1h05 et sans temps intermédiaire à vélo l'accident a du se produire au début du parcours... apparement 5 cotes + clavicule cassées il est peu probable qu'il dansait sur le bord de la route.

Même si sa chute relève d'un Darwin Award, sauf pour ceux qui le suivait directement, c'est impossible de le savoir. ça n'est donc pas une excuse pour ne pas au moins s'arrêter pour lui demander s'il est ok et/ou prévenir le bénévole suivant et/ou les secours. Dans le cas présent apparement c'est un concurrent qui s'est rabattu devant lui...

Après difficile de savoir s'il était visible dans le fossé et à quelle allure ça roulait à cet endroit, en étudiant ces données il n'est pas impossible que je sois passé devant sans le voir (j'aurais demandé à mon motard de s'arrêter de toute évidence!!).

Au dela de ce cas particulier, je doute fortement que 100% des athlètes s'arrêterait en voyant un de leur semblable seul HS sur la route...

T.
100% surement pas.
Mais les reactions seraient tres differentes entre un gars inanimé et un gars qui a visiblement pris une bonne gamelle.

Je suis d accord avec toi qu on ne peut pas savoir ce qui lui est arrivé. Mais il arrive aussi fréquemment que pour une chute qui n a pas l air d une gravité vitale, des coureurs ne s arretent pas mais le disent au signaleur suivant. Et on ne le sait pas non plus; et il ne le sait probablement pas non plus, mais certains l ont peut etre fait.

Pour moi, un gars qui passe, voit un coureur manifestement amoché mais sans que ce soit gravissime, et crie en passant, au signaleur suivant, qu il faut appeler les secours pour une chute intervenue 500m plus tot, il a fait ce qu on pouvait attendre de lui.
Hawaii ne merite pas qu on laisse un gars mourir sur la route. Mais a l inverse, pourquoi reprocher a quelqu un de ne pas avoir sacrifié son objectif, s il a prevenu un signaleur d une chute pas gravissime non plus, alors qu il n aurait pas pu faire grand chose de plus en s arretant?

geraud
Messages : 2969
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Non-assistance concurrent accidenté...

Message non lu par geraud » 30 juin 2018 09:47

Thierry, en parlant d accident a Nice, tu sais s il est confirmé qu il y a eu un accident mortel comme ecrit sur le sujet Ironman Nice 2018?

Akunamatata
Messages : 1453
Enregistré le : 01 mars 2006 11:00

Re: Non-assistance concurrent accidenté...

Message non lu par Akunamatata » 30 juin 2018 09:55

en swimrun, il y a encore cet esprit d'entraide, et puis comme on court en binôme, c'est même une règle essentielle, en milieu parfois hostile, se porter secours mutuellement..

Répondre