Page 1 sur 14

Un troisième Ironman en France...

Posté : 28 mars 2018 20:42
par chocho
Ouest France du 24/03 :

"Les Sables Vendée triathlon ont un rêve. Celui d'organiser un triathlon distance Ironman (3,8 km nation, 180 km à vélo et 42,2 km de course à pied) avec le label de l'organisateur mondial privé. Olivier Schiek, président Ironman Europe, ainsi qu'Yves Cordier, directeur pour la France, ont prévu de rencontrer le club, lundi 23 avril. L'enjeu est de taille car la course attirerait environ 10 000 personnes, entre les athlètes et les accompagnateurs. Mais rien n'est assuré, puisque le club est en concurrence avec une autre ville de Bretagne ou de Normandie.

Les Sables Vendée triathlon, au-delà du palmarès de leur licencié Frédérik Van Lierde, pour se démarquer, compte s'appuyer, entre autres, sur la réputation de la ville et sur le Vendée Globe."

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 07:38
par braziou
l'IM va s'implanter à La Réunion
Plus d'infos Mardi

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 08:16
par flu
Ça caille plus aux Sables mais on risque pas de se faire bouffer par des requins ... :mrgreen:

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 08:59
par braziou
Dans le lagon c'est bon , il y a déjà le XTerra

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 10:28
par claude
flu a écrit :
01 avr. 2018 08:16
Ça caille plus aux Sables mais on risque pas de se faire bouffer par des requins ... :mrgreen:
Justement... les IM c'est devenu pépère maintenant... ça remettrait un peu de suspense et de déraisonnable :mrgreen:

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 15:29
par guigui49
flu a écrit :
01 avr. 2018 08:16
Ça caille plus aux Sables mais on risque pas de se faire bouffer par des requins ... :mrgreen:
Peu faire très beau aussi selon la date envisagée :wink: on en saura plus d'en 3 semaines :mrgreen:

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 01 avr. 2018 19:05
par jat.gab
flu a écrit :
01 avr. 2018 08:16
Ça caille plus aux Sables mais on risque pas de se faire bouffer par des requins ... :mrgreen:
Quoi ???

phpBB [video]


https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... es-4926999

:mrgreen:

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 24 avr. 2018 12:27
par guigui49

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 25 avr. 2018 06:23
par Bryce
Première étape en 2020 ?
Le LSVT entend franchir étape après étape. Primo en 2020 à travers l’organisation d’un demi Ironman (Ironman 70.3) soit 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21 km de course à pied. Secundo, ultérieurement, un Ironman, le Graal avec 3,8 km de natation, 180 km à vélo et 42,2 km de course à pied.

Un dossier solide
Yves Cordier et Oliver Schieck se sont notamment accordés sur un point clef : le dossier présenté par le LSVT a de solides atouts pour recevoir ce label attribué par l’organisateur mondial privé. Le mot de la fin reviendra à la direction d’Ironman dont le siège se situe à Tampa en Floride.

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 26 juin 2018 12:31
par chocho

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 11 juil. 2018 09:50
par guigui49
https://actu.fr/pays-de-la-loire/sables ... 13455.html

Les Sables-d’Olonne. Un IronMan au calendrier ? Le verdict sera connu « d’ici deux semaines »
Candidats à l'organisation d'un IronMan, les dirigeants des Sables Vendée Triathlon seront prochainement fixés. Ils croisent les doigts.
Publié le 11 Juil 18 à 9:49

Le dossier de candidature porté par Les Sables Vendée Triathlon dans l’organisation d’un IronMan se trouve aujourd’hui en Floride, dans les bureaux de la direction d’IronMan dont le siège est situé à Tampa.

« Le projet suit son cours. Nous avançons dans nos discussions. Il reste deux semaines, je pense, d’ici l’annonce officielle » livre Patrick Girard, un des deux présidents du club de triathlon des Sables.

Alors que l’organisateur privé souhaite s’implanter sur le littoral atlantique, la cité sablaise se trouve en concurrence avec trois ou quatre villes.

Au mois d’avril dernier, les responsables du club, élus, partenaires privés, avaient accueilli Yves Cordier (directeur Ironman France) et Oliver Schieck (président Ironman Europe) à qui le projet avait été présenté. Une opération séduction qui avait clairement conquis ces dirigeants.

Pour mémoire le LSVT entend franchir étape après étape. Primo en 2020 à travers l’organisation d’un demi Ironman (Ironman 70.3) soit 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21 km de course à pied. Secundo, un Ironman, le Graal avec 3,8 km de natation, 180 km à vélo et 42,2 km de course à pied.

La balle est désormais dans le camp de la grande direction américaine. Verdict avant la fin du mois.

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 11 juil. 2018 12:02
par chocho
Etonnant que les 3 ou 4 autres villes ne se fassent pas connaitre, ne communiquent pas... :!: :?:

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 12 juil. 2018 06:54
par guigui49
chocho a écrit :
11 juil. 2018 12:02
Etonnant que les 3 ou 4 autres villes ne se fassent pas connaitre, ne communiquent pas... :!: :?:
Sûrement un choix personnelle....
Aux Sables ils veulent jouer sur la comm', après les "bruits" sont une ville en Bretagne, une un peu plus au Sud des Sables et une grosse ville dans le Nord....

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 04 août 2018 18:59
par débutant
chocho a écrit :
11 juil. 2018 12:02
Etonnant que les 3 ou 4 autres villes ne se fassent pas connaitre, ne communiquent pas... :!: :?:
Pas décidé, pas signé, probablement.

Re: Un troisième Ironman en France...

Posté : 06 août 2018 18:20
par charlesb06
Lille communique:

http://www.lavoixdunord.fr/428439/artic ... se-en-2019
Après Nice, Aix-en-Provence et Vichy, Lille deviendra-t-elle la quatrième ville de France à accueillir un Ironman, ces triathlons longue distance voire, pour certains, « de l’extrême » ? Jean-Paul Delbert y croit dure comme fer. Le Marcquois, 60 ans, 42 marathons et plusieurs Ironman à son actif, défend le dossier d’un Ironman 70.3 (lire par ailleurs) avec ardeur depuis plusieurs années. Avec, notamment, le soutien de la Métropole européenne de Lille (MEL).

« Ils ont été très séduits par les sites et par leur potentiel »
En avril, il a reçu à Lille, durant deux jours, Yves Cordier, directeur d’Ironman France, et Oliver Schiek, président d’Ironman Europe. Avec pour mission de leur présenter les sites qui pourraient accueillir les épreuves : la Deûle, entre l’écluse du Grand Carré et la passerelle du Colysée de Lambersart, pour la natation ; le site de la Citadelle pour la course à pied ; les routes de campagne, de Lambersart à Comines, pour le vélo… « Ils ont été très séduits par les sites et par leur potentiel, assure Jean-Paul Delbert. Ils trouvent que le site de la natation ressemble beaucoup à celui de Roth, en Allemagne. » Roth, l’une des références en Europe pour les amateurs d’Ironman. « Lille a des atouts que beaucoup d’autres villes n’ont pas et elle est très bien située en Europe », fait valoir Jean-Paul Delbert, membre du club Royal triathlon Lille.

Jean-Paul Delbert croit en la candidature de Lille pour accueillir l’Ironman.
Jean-Paul Delbert croit en la candidature de Lille pour accueillir l’Ironman.
Il imagine déjà l’esplanade du Champ de Mars, « un site idéal depuis qu’il a été réaménagé », comme le cœur de l’épreuve. Les concurrents démarreraient la natation pas très loin, à l’écluse du Grand Carré (1,9 km), récupéreraient leurs vélos sur l’esplanade pour une boucle de 90 km (Lambersart, Pérenchies, Warneton, Comines…) puis passeraient de nouveau par le Champ de Mars pour se lancer à l’assaut du semi-marathon (21,1 km) et boucler l’Ironman.

Le départ de l’Ironman pourrait être donné de l’écluse du Grand Carré, pour une distance à la nage de 1,9
km.
Le départ de l’Ironman pourrait être donné de l’écluse du Grand Carré, pour une distance à la nage de 1,9 km.
Un parcours qui semble idéal. Est-ce à dire que c’est déjà dans la poche pour Lille ? Pas vraiment. La ville est en concurrence avec Les Sables d’Olonne, un candidat visiblement très sérieux. « Yves Cordier et Oliver Schiek ont visité Les Sables peu de temps après Lille, indique M. Delbert. Là-bas, ils leur ont sorti le grand jeu ! » Et ont mis en avant leur expérience dans l’organisation de grands événements, avec par exemple le Vendée Globe. Car avec l’Ironman, on parle de « 2 500 concurrents potentiels » et des retombées économiques non négligeables.

La décision pourrait tomber ces prochains jours. Jean-Paul Delbert garde espoir. Et glisse : « Comme Ironman réorganise son calendrier et ses courses en Europe, peut-être que les deux villes, Les Sables-d’Olonne et Lille, seront retenues en 2019 ! »