34° triathlon de Dijon 26 et 27 mai 2018

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
bebenageur
Messages : 231
Enregistré le : 12 oct. 2014 21:17

Re: 34° triathlon de Dijon 26 et 27 mai 2018

Message non lu par bebenageur » 15 juin 2018 21:30

Ok pour le pain d épices je te l ai dis ..
Pour information , j' ai toujours les manchettes et le petit sac siglé triathlon de Dijon ainsi que le tee shirt adidas boost , le jaune , de très bonne qualité même si pas vraiment de chez nous 😋
C est juste une remarque d un triathlete lambda qui trouve que 90€ c est cher le pain d epice .
Mais tkt pas on reviendra surement mes potes et moi en 2019 .

Drancis Frake
Messages : 98
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: 34° triathlon de Dijon 26 et 27 mai 2018

Message non lu par Drancis Frake » 15 juin 2018 22:56

dijon a écrit :
15 juin 2018 20:47
tu oublies le cadeau offert à tous les participants en plus du pain d'épice : la possibilité de bénéficier gratuitement des centaines de photos prises par nos photographes.
C'est quand même plus intéressant pour les concurrents qu'un tee shirt qui servira à nettoyer les vélos ou la médaille qui finira au fond d'un placard. Et en plus tous ces produits proviennent presque tous de chine ou de pays équivalents.
Au moins notre pain d'épice, il est fabriqué à Dijon.
Nous avons l'habitude, à Dijon, depuis 3 ou 4 ans d'offrir des lots de Dijon ou de la région dijonnaise : vins, pains d'épices, moutarde: ....
Bonsoir

J'ai du mal à comprendre l'état d'esprit de ces triathlètes qui viennent participer à un triathlon et qui ont besoin qu'on leur fasse des cadeaux ou qui réclament une médaille et / ou un T-shirt finisher. Il faut être englué dans le matérialisme pour en arriver là.
J'ai couru pour la première fois à Dijon en 1998 et par la suite j'y suis revenu quasiment tous les ans pendant 7 ans jusqu'à un changement professionnel. Il me semble qu'à l'époque on avait juste un t-shirt mais je n'ai pas souvenir que c'était une attente chez les triathlètes. Pour ma part je revenais tous les ans à Dijon parce que j'appréciais les différents parcours, avec un petit faible pour le parcours cycliste, l'organisation était impeccable et le cadre magnifique. Que demander de plus ?
J'ai aussi souvenir d'avoir goûter un excellent Marsannay rosé chez un négociant quelques heures après la course.
Mon retour au triathlon est prévu pour l'an prochain (2019) et Dijon est à mon programme.

Répondre