Inferno Triathlon

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
swimmy
Messages : 80
Inscription : 16 mars 2008 18:24

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par swimmy »

Pour ma part j'avais un 34x25 ce qui malgré tout était limite à certains passages car le vélo est mon point faible (pas plus de 1 an de vélo avant de faire l'Inferno)...
VTT: en gros une montée 1100 D+ et une longue descente avant 4 km de route pour finir, mais une bonne partie de la montée est aussi sur goudron, donc faisable si on n'a pas les cuisses explosées comme je les avais au départ (il est très difficile de faire les derniers km de montée du Grosse Sheidegg en souplesse!!). Sur la descente un peu technique et pas mal boueuse (il pleuvait en 2009) avec quelques passages délicats je me suis bien amusé car c'est mon point fort et j'ai repris quelques places (mais les écarts étaient forts conséquents à ce moment de la course). Les ravitos sont nombreux et très bien approvisionnés ce qui explique qu'on ait pas besoin de Camelback. C'est le cas de toute l'épreuve où on ne peut pas faire mieux côté ravitos avec des milliers de bidons distribués sans parler de la nourriture solide...
CàP: 2200 D+ après 8h d'effort c'est presque du surhumain! On marche presque tout le temps (hormis les 4 premiers km en faux plat descendant qu'on a monté à VTT juste avant). Il faut de la patience et passer à Müerren avant 18h (barrière horaire) alors qu'il reste encore 1300 D+ à se taper!
Bref du très dur mais un grand bonheur et un prix d'inscription pas du tout exagéré quand on voit la logistique associée (au total 6 "parcs" ou lieux à gérer même si on a que 3 transitions)!! En tout cas contrairement aux IM on voit que le pognon n'est pas volé!
Cordialement!

XD
Messages : 834
Inscription : 18 juil. 2004 11:50
Localisation : toulouse

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par XD »

Hello

N'ayant pas été retenu a la loterie du Norseman :? .... je vais certainement tenter l'aventure suisse :D

Je regarde tout ça .... et je reviendrais poser qlqs questions si besoin :wink:

Tcho
XD

maniol
Messages : 1
Inscription : 15 févr. 2011 21:56

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par maniol »

Juste le plus beau triathlon du monde (en fait j'en sais trop rien). Je l'ai fait en 2009...j'en suis encore tout ému!
Image

Akunamatata
Messages : 1516
Inscription : 01 mars 2006 11:00

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Akunamatata »

quelques belles photos de l'escapade en suisse allemande (c'est propre :o , un vrai musée !)

Image

Image

Image

Image

un petit recit de Jeff sur le site de Vitrolles tri
''Pour ma première expérience de triathlon long, j'ai choisi l'Inferno Triathlon, allez savoir pourquoi ?

Des chiffres parlent parfois plus que des mots alors en quelques chiffres l’Inferno c'est 3,1Km de natation, 97km de vélo de route avec 2200m de dénivelé +, 30Km de VTT avec 1200m de dénivelé +, et enfin 25Km de trail avec 2200m de dénivelé et une arrivée à près de 3 000m d’altitude.

Me concernant, l’enfer ne fut pas forcement le dénivelé dantesque, mais plutôt les différentes barrières horaires fixées par l’organisation… L’aventure commence donc par la natation, épreuve qui m’a permis d’un peu (trop) visiter le lac, vu que j’ai toujours autant de mal pour m’orienter, surtout quand le point de mire est à 3Km ! Place ensuite au vélo de route, ou dès 500m on aborde le premier col de 19Km avec déjà des pentes a plus de 10%. Une fois la bascule faite, le parcours offre un replat de 40Km ou il faut en principe maintenir du rythme pour gagner du temps, mais voila… les jambes étaient déjà bien fatiguées ! Arrive alors le deuxième col de 17Km avec une moyenne supérieure à 10% et des passages à 13%. Inutile de préciser que ce fut compliqué… Les 97 km laissent place au VTT. Ouf : je vais pouvoir enfin mouliner !! Enfin pas tout de suite : départ en cote sur 11km sans aucun répit et même quelques pentes phénoménales !!!! Vu que mon état de forme allait en déclinant, je me doutais bien qu'à partir de ce moment, finir cette course deviendrait très difficile. Nous basculons au sommet sur une descente très roulante puis plus technique sur sa partie finale. Je rentre au parc pour le départ des 25 km de course à pied avec un peu d'avance sur la limite horaire mais pas assez pour être serein. Car depuis mon coup de pompe au 30km vélo, le classement n’était plus ma préoccupation mon seul objectif était de finir… La course à pied démarre sur 5km de plat. Petit calcul mental : il reste 2 200m de dénivelé à faire sur 20km ! Débuta alors une lutte contre les barrières horaires surtout celle du 17ème Km à Murren fixée à 18h. Lutte que j’espérais parfois perdre juste pour que cela se termine enfin… L Je passe finalement Murren à 18h. Je ne savais plus s’il fallait être soulagé d’y être arrivé ou inquiet de pouvoir continuer l’aventure ! Du coup reste à franchir la barrière horaire de 19h30 au km22 avec 1000m de dénivelé à gravir. Mes dernières forces furent jetées dans la bataille, enfin après que les grosses crampes qui m'ont cloué pendant quelques minutes au sol soient passées, et que les secouristes m’aient massé dans un poste de secours. Victoire puisque j’arrive au km 22 à 19h30. Victoire… sauf que les trois derniers kilomètres sont les plus raides de la course ! Mais pour être honnête ils sont aussi les plus extraordinaires. Je crois que c'est à ce moment de la course que j'ai été le mieux et j'ai pu prendre un peu d'avance par rapport à la fin de la course. Je termine finalement en 14h04min pour une limite en 14h15min.

Nous avons été très surpris par le niveau général des athlètes sur la course. Malgré une centaine d'abandon sur un total de 380 partants, les athlètes sont hyper préparés. Je dois reconnaitre que même dans une bonne journée, je serais resté certainement en fin de course. Voila une course que je vais classer dans le tiroir des ''expériences de vie'' à côté de l'UTMB et de la Diagonale des Fous... »
JF Bisogno
d'autres photos par ici

Avatar de l’utilisateur
Leonick
Messages : 2719
Inscription : 14 oct. 2004 07:26
Localisation : Champigny
Contact :

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Leonick »

c'est vrai que moi, c'est la barrière horaire qui me fait hésiter à y aller

Gevrey Chambertin
Messages : 146
Inscription : 02 nov. 2004 08:01

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Gevrey Chambertin »

Je confirme c'est une course exceptionnelle. Très dure mais magnifique quand elle se déroule sous le soleil. La plus difficile que je connaisse. À faire absolument !!!

Gevrey Chambertin
Messages : 146
Inscription : 02 nov. 2004 08:01

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Gevrey Chambertin »

Leonick a écrit :c'est vrai que moi, c'est la barrière horaire qui me fait hésiter à y aller
Les infos sur wwww.inferno.ch en anglais ou allemand

Avatar de l’utilisateur
marcel le chameau
Messages : 57
Inscription : 12 sept. 2008 10:43
Localisation : alsace

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par marcel le chameau »

salut Jeff

félicitations pour ta course et sympa ton récit. Me retrouve il y deux ans, plus ou moins le même chrono je crois.
Heureux de voir que de plus en plus de français vont la bas, c'est une très belle course, loin des "standards" , et au milieu de paysages grandioses. Ce qui la rend vraiment unique je pense.
Un peu d'histoire : Inferno est un nom donné par les Anglais et c'est le nom de la descente de ski, piste noire qui part du sommet Schilthorn (3000m) et qui descend jusqu'a 600m. la CAP se fait en grande partie sur cette piste. D'ou le nom de la course.
Ce sont les Anglais qui dans les années 1920 allaient skier à Muerren qui ont eu l'idée d'escalader le Schilthorn , les skis sur le dos. Et de redescendre jusque dans la vallée à 600 m d'altitude. La course existe toujours et a lieu tous les ans en Janvier. Tout le monde peut y participer, il y a des chronos de folie et aussi des skieurs du dimanche, bonne ambiance.
Donc les triathlètes n'ont rien inventé, on la joue même plus facile, car pour nous c'est en été et sans les skis sur le dos... :o
Bravo à tous les finishers en tous cas

Avatar de l’utilisateur
Leonick
Messages : 2719
Inscription : 14 oct. 2004 07:26
Localisation : Champigny
Contact :

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Leonick »

Gevrey Chambertin a écrit :Les infos sur wwww.inferno.ch en anglais ou allemand
:cry:
Site Temporarily Closed
For further information please contact the webmaster.
bon, sinon on trouve les infos via google https://www.google.fr/search?q=intitle% ... thlon+2012"

une question, au niveau organisation perso : c'est pas trop galère de devoir emmener ses affaires (et les récupérer) dans 4 parcs de transition différents ? surtout de devoir refaire le chemin en sens inverse après avoir finit la course (donc redescendre chercher sa voiture et retourner aux parcs récupérer son matos) ?

Gevrey Chambertin
Messages : 146
Inscription : 02 nov. 2004 08:01

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Gevrey Chambertin »

Leonick a écrit :
Gevrey Chambertin a écrit :Les infos sur wwww.inferno.ch en anglais ou allemand
:cry:
Site Temporarily Closed
For further information please contact the webmaster.
bon, sinon on trouve les infos via google https://www.google.fr/search?q=intitle% ... thlon+2012"

une question, au niveau organisation perso : c'est pas trop galère de devoir emmener ses affaires (et les récupérer) dans 4 parcs de transition différents ? surtout de devoir refaire le chemin en sens inverse après avoir finit la course (donc redescendre chercher sa voiture et retourner aux parcs récupérer son matos) ?
Ci joint les barrières horaires :

06.30 Start Swimming at Lido Thun
20.30 Closing time on Schilthorn

The closing time will be strictly adhered to for reasons of safety. Competitors who do not achieve the following intermediary times will be not be permitted to continue the race:

Transition area Oberhofen fin natation 08.15 h
Transition area Grindelwald fin vélo route 13.15 h
Transition area Stechelberg fin VTT 16.30 h
Alpine sports centre Mürren milieu cap 18.00 h
Schilthorntraverse (food supply station) 19.30 h

Sinon pas de souci avec les différents parcs, tu poses tout la veille et l'organisation te ramene tes affaires au pied du téléphérique que tu prends pour redescendre de la course à pied. Tu laisses ta voiture à cet endroit; le matin de le course (4h30) et tu prends un navette qui t'amene au départ.
Il vaut donc mieux loger vers le pied du téléphérique : Stechelberg.

Voila si d'autres questions : MP

Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 3133
Inscription : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par triathlonnature »

Déjà l'Allemand je maîtrise peu mais c'est surtout le VTT qui m'a dissuadé de ne pas le faire, je suis archi nul et la descente doit être un vrai poème, mais chapeau à ceux qui le font

Merri
Messages : 881
Inscription : 06 févr. 2009 19:45

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Merri »

La descente à VTT c'est rien par rapport à la montée !! Je n'avais jamais vu ça... (édition 2011, j'imagine que cette année c'est la même chose)... La plus belle épreuve à laquelle j'ai participé, sans conteste.
Yes, we can't.

Tonhydro
Messages : 96
Inscription : 14 juin 2008 16:59

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Tonhydro »

Salut à tous,

On a participé à l'Inferno cette année avec un pote Hydros (Ludo). Perso je n'ai pas été au bout.

J'ai en effet été arrété à Muerren (à 9 kms du sommet) à 18h11, cad 11' après la barrière horaire. Il faut être honnète, je n'aurais surement pas continué quoi qu'il arrive, j'étais cuit complet, sauf peut-être avec bcp d'avance sur cette dead-line, ce qui paraît improbable.

J'ai vécu une course moyenne, avec des sensations variables : une course à pied tanquille (pourquoi s'énerver sur 3 kms ?...), une première moitié de vélo bien, mais en sentant que les jambes n'étaient pas super, des difficultés qui commence dans le gros col, très dur, avec des crampes dans les pentes raides. Le VTT (qui n'en est pas vraiment, 17 kms de route sur 30) a été compliqué pour moi, avec souvent des crampes et une grande lassitude qui s'installait, sauf la descente, je me suis en effet fait bien plaisir, et j'ai rattrapé qques concurrents. Puis le départ en cap, où je me suis éteint petit à petit.

J'ai fais surement qques erreurs de préparation et de gestion de course, mais c'est avant tout une course TRES TRES dure, avec une densité de niveau de malade (scrutez un peu le classement), et je n'étais pas au niveau, c'est tout.

L'organisation est au top, les paysages magnifiques, même si hier c'était moyen (des températures hivernales et du brouillard), un accueil et des encouragements chaleureux.

C'est vraiment une course à faire, mais très bien préparé, et le coin est vraiment super beau, à 3h de route d'Annecy, je ne suis pas près d'oublier la vue de la face nord de l'Eiger, un mythe !
A+ Tonio

bigmarc
Messages : 537
Inscription : 11 févr. 2005 08:08

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par bigmarc »

Inscription faite pour cette édition 2015 8) (c'est aujourd'hui qu'ouvrent les inscriptions)

D'autres forumeurs tentés par l'aventure ?

Avatar de l’utilisateur
Kepper
Messages : 27
Inscription : 04 déc. 2009 08:52

Re: Inferno Triathlon

Message non lu par Kepper »

:sm2: je te rejoins me voici inscrit !!!

Keep training.

Arnaud
"AUTOMOBILISTE : Pourquoi me frôles-tu avec mépris et insolence? Que t'ai-je fait? Tu ne me connais pas d'ailleurs, tu ignores si j'ai une famille à charge, des enfants qui attendent mon retour, une femme qui compte sur moi "
Guillaume Prébois

Répondre