Page 2 sur 2

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 27 déc. 2016 09:18
par xophe

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 28 déc. 2016 09:18
par Vank
Hypo-Crampe a écrit : Carrément 50/11 c'est pas ridicule . Mise à part sur des grands faux plats descendant ou tu risques de te faire doubler par des types aux plateaux
énormes pour le reste c'est un braquet qui permets de belle chose et surtout de courir derrière :wink:
Je ne comprends pas le bien fondé de cette affirmation :?:

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 28 déc. 2016 17:15
par Hypo-Crampe
Dans le sens ou emmener des grosses galettes n'est pas forcement un gage de réussite sur half ou IM.
Peut-être que cela convient à certains mais dans une grande majorité avoir un braquet adapter pour pouvoir
courir léger. Je ne disais pas cela dans le sens "développement des braquets" mais dans l' idée du coussin de sécurité
Prendre 50/36 12/27 au lieu de 53/39 permet d' avoir un coup de mou sans toutefois t' exploser les guibolles avant
la CAP
Il est clair que le ratio 50/13 ou 53/14 est discutable

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 28 déc. 2016 20:17
par matafan
Un gros plateau ça te permet de pédaler fort dans les descentes, ce qui est utile en CLM pur mais pas trop en triathlon.

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 29 déc. 2016 14:09
par Vank
Hypo-Crampe a écrit :Dans le sens ou emmener des grosses galettes n'est pas forcement un gage de réussite sur half ou IM.
Peut-être que cela convient à certains mais dans une grande majorité avoir un braquet adapter pour pouvoir
courir léger. Je ne disais pas cela dans le sens "développement des braquets" mais dans l' idée du coussin de sécurité
Prendre 50/36 12/27 au lieu de 53/39 permet d' avoir un coup de mou sans toutefois t' exploser les guibolles avant
la CAP
Il est clair que le ratio 50/13 ou 53/14 est discutable
Sauf à aller dans des extrêmes style plateau de 54 et plus, il y a une multitude de combinaisons qui permettent de s'adapter à toutes les situations de profil de parcours, de cadence de pédalage optimale (donnée individuelle) etc...... sans s'exploser les guibolles (sic)
Les soucis d'alignement de chaîne optimal pour gagner 1.5 W (cf lien proposé par xophe supra) ne devraient pas, imo, préoccuper le triathlète de base tant il y a de gains bien plus substantiels à gagner par ailleurs.
Tout ça pour dire que les paramètres essentiels qui permettent de (bien) courir derrière (sic) ne sont pas à rechercher du côté des plateaux utilisés (tant qu'on reste dans des solutions classiques).
Ce qui permet de bien courir sur les distances que tu évoques c'est:
1- d'une part, pendant la course une gestion intelligente de la partie cycliste et énormément de combinaisons de braquets le permettent; on va pas refaire le débat ici, ceux qui s'intéressent un tant soit peu au sujet savent comment faire;
2 - d'autre part, et avant tout, un entraînement course à pied digne de ce nom. Je l'ai déjà écrit sur ce forum par le passé mais la partie la plus difficile, physiquement parlant, de l'entraînement c'est clairement la partie course à pied (à mon avis hein!).

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 29 déc. 2016 17:31
par damy74
Vank a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :Dans le sens ou emmener des grosses galettes n'est pas forcement un gage de réussite sur half ou IM.
Peut-être que cela convient à certains mais dans une grande majorité avoir un braquet adapter pour pouvoir
courir léger. Je ne disais pas cela dans le sens "développement des braquets" mais dans l' idée du coussin de sécurité
Prendre 50/36 12/27 au lieu de 53/39 permet d' avoir un coup de mou sans toutefois t' exploser les guibolles avant
la CAP
Il est clair que le ratio 50/13 ou 53/14 est discutable
Sauf à aller dans des extrêmes style plateau de 54 et plus, il y a une multitude de combinaisons qui permettent de s'adapter à toutes les situations de profil de parcours, de cadence de pédalage optimale (donnée individuelle) etc...... sans s'exploser les guibolles (sic)
Les soucis d'alignement de chaîne optimal pour gagner 1.5 W (cf lien proposé par xophe supra) ne devraient pas, imo, préoccuper le triathlète de base tant il y a de gains bien plus substantiels à gagner par ailleurs.
Tout ça pour dire que les paramètres essentiels qui permettent de (bien) courir derrière (sic) ne sont pas à rechercher du côté des plateaux utilisés (tant qu'on reste dans des solutions classiques).
Ce qui permet de bien courir sur les distances que tu évoques c'est:
1- d'une part, pendant la course une gestion intelligente de la partie cycliste et énormément de combinaisons de braquets le permettent; on va pas refaire le débat ici, ceux qui s'intéressent un tant soit peu au sujet savent comment faire;
2 - d'autre part, et avant tout, un entraînement course à pied digne de ce nom. Je l'ai déjà écrit sur ce forum par le passé mais la partie la plus difficile, physiquement parlant, de l'entraînement c'est clairement la partie course à pied (à mon avis hein!).
+1 Si avec la config actuelle tu te sens pas trop court dans les descentes, ou avec un trop gros braquet en bosse, ou obligé de passer sans cesse de la plaque au p'tit plateau au moindre faux plats, coup de vent c'est que tu dois pas être loin de TA vérité.
Sinon tu ajuste en conséquence, peu importe ce que font et ce qu'en pense les autres

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 29 déc. 2016 20:26
par velochinois
C'est un peu hors sujet mais c'est quoi pour le coup une gestion intelligente de la partie cycliste? Déja je pense qu'il faut une précision mathématique sur l'alimentation, ca m'a deja joué des tours sur marathon.

Sinon pour ce qui est de ma question initiale je vois que il y a parmi les derniers nés des appellations de pédaliers le "mid-compact" 52/36 qui m'a l'air pas mal polyvalent.

J'ai roulé hier avec un mec qui roule pas mal et qui fait des courses il m'a aussi donné l'argument pour le plateau de 53 que en peloton ca roule plus vite (HS pour ce sujet aussi) mais c'est un truc que j'avais pas pris en compte.

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 30 déc. 2016 14:38
par crazyvivien
Je suis en 52/36 avec une cassette 11/32. Le 52/11 je l'ai mis une seule fois pour l'instant en 1000kms de sortie. Le 36/32 je le mets tout le temps dans les cols quand il y a du gros %.

Pour l'instant je n'ai pas dépassé les 2000m de dénivelé positif sur une sortie, mais je pense que quand on va taper dans les 3/4000 voir plus, c'est plus agréable d'avoir un 50/34 pour pouvoir mouliner et récupérer un peu.

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 30 déc. 2016 14:52
par Rocky Rider
matafan a écrit :Un gros plateau ça te permet de pédaler fort dans les descentes, ce qui est utile en CLM pur mais pas trop en triathlon.
et à faire des relances de cochon...indispensable en peloton et en CLM mais inutile (sauf pour les meilleurs) en triathlon.

Pour ma part c'est 50/38 et 11/23 sur triathlon plat à vallonné et 50/34 et 11/23 voir 11/25 sur triathlon de montagne.
Ca passe partout, je ne fais pas des temps vélo exceptionnels mais je ne suis absolument jamais sur 50/11. De toute façon, sur L, dès que je dépasse les 50km/h (voir même les 45) je suis en roue libre pour récupérer et m'alimenter.

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 15 avr. 2018 21:56
par ELTITO
On associe souvent le 34 au 50.
Y’a t’il un ‘’risque’’ mécanique à monter un 36 avec un 50 dents?

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 16 avr. 2018 05:40
par Merri
Aucun et au contraire, cela permet de réduire un peu l'écart entre les deux plateaux, qui oblige à descendre une cascade de pignons quand on passe sur le 34 pour éviter de faire de la moulinette.

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 16 avr. 2018 06:57
par Rocky Rider
ELTITO a écrit :
15 avr. 2018 21:56
On associe souvent le 34 au 50.
Y’a t’il un ‘’risque’’ mécanique à monter un 36 avec un 50 dents?
Pour ma part :

- 50/39 en configuration de base
- 50/34 en configuartion montagne
- 50/36 si j'hésite entre la configuration de base ou de montagne ;)

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 16 avr. 2018 07:20
par ELTITO
Rocky Rider a écrit :
16 avr. 2018 06:57
ELTITO a écrit :
15 avr. 2018 21:56
On associe souvent le 34 au 50.
Y’a t’il un ‘’risque’’ mécanique à monter un 36 avec un 50 dents?
Pour ma part :

- 50/39 en configuration de base
- 50/34 en configuartion montagne
- 50/36 si j'hésite entre la configuration de base ou de montagne ;)
J’ai réussi à acheter un 34, mais je n’arrive pas à trouver de 36 dents pour un Ultegra 6700 (10V en 5 trous)....

Re: Interêt des plateaux > 50 dents en TT

Posté : 16 avr. 2018 07:22
par Rocky Rider
Essaye la marque spécialité TA sur alltriks ou autre...