Conseil Vélo de marque française

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
muffin top
Messages : 85
Enregistré le : 10 juil. 2013 22:43

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par muffin top » 24 sept. 2015 09:32

Squal76 a écrit : Corima = / R&D en France, mais question prod j'y suis passé 1 fois, je n'y ai pas vu bcp d'activité (pas de camion de livraison/expédition) ni bcp de machine de production... Sincèrement, Corima, je me pose des questions... :twisted:
Déjantage malgache

Posted: 22 Jun 2014 10:00 PM PDT
La société Corima est spécialisée dans la conception et la fabrication de roues de vélo en composite carbone.

Elle est titulaire de deux brevets français FR 2 672 251 et FR 2 702 707 qui concernent des jantes de roue.

En novembre 2008, elle a appris de l’un de ses distributeurs italiens que la société malgache Corimada, à laquelle elle avait sous-traité à compter de 1998 la fabrication de jantes et remis les moules et / ou machines nécessaires à cette fabrication, proposait sur le territoire italien des produits similaires aux siens à des prix défiant toute concurrence.

Ayant découvert, à la lecture du magazine L’Acheteur Cycliste n° 69 de février 2010, qu’une jante de roue constituant selon elle la contrefaçon de ses brevets venait d’être mise sur le marché sous la marque Strawber dont serait titulaire la société Corimada, elle a fait procéder le 17 février 2010 à une saisie-contrefaçon dans les locaux de la société éditrice du magazine précité, au terme de laquelle l’huissier instrumentaire s’est fait remettre contre paiement du prix deux exemplaires de jantes trouvés sur les lieux.

Ayant été informée de la présence au siège de la revue Cycle de deux roues Strawber livrées en décembre 2009 par une société Abelex en vue de leur promotion dans un article de la revue, elle a fait procéder le 1er mars 2010 à une saisie-contrefaçon dans les locaux de la société Abelex à Courtabœuf (91), puis elle a assigné les société Abelex et Corimada devant le TGI de Paris en contrefaçon et en concurrence déloyale.
.....

http://www.strawber.com/spip.php?article29
STRAWBER, c’est plus de 10 ans à vos côtés, toujours animé par les mêmes passions : cyclisme et technologie.

Fondée en 1998 la compagnie CORIMA Madagascar est le fruit d’une rencontre de deux passionnés de cyclisme et de technologie :
- Pierre MARTIN, PDG de CORIMA France : un acteur incontournable dans le développement technique et la fabrication de roue composite,
- Valéry FRAISE, PDG d’une entreprise de construction de bateaux en matériaux composites, basée a Madagascar.
Les deux hommes réunis par leur passion décident d’allier leurs compétences pour créer à Madagascar, en 1998, une unité de fabrication de roues en composite : CORIMA [COmpagnie de Réalisation Industrielle de MAdagascar].


Il s’en suivra 10 années de collaboration fructueuse avec CORIMA France durant lesquelles des milliers de roues seront fabriquées chaque année pour le plus grand bonheur des cyclistes. Fort de son expérience métier, des qualités et performances reconnues de ses produits, de son sérieux et son écoute du marché, CORIMA Madagascar décide de se lancer à son tour dans l’aventure :

Avatar de l’utilisateur
Squal76
Messages : 188
Enregistré le : 13 oct. 2011 10:32

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par Squal76 » 24 sept. 2015 20:05

Floc a écrit :
Squal76 a écrit : Corima = / R&D en France, mais question prod j'y suis passé 1 fois, je n'y ai pas vu bcp d'activité (pas de camion de livraison/expédition) ni bcp de machine de production... Sincèrement, Corima, je me pose des questions... :twisted:
Corima annonce du Made in France, il leur couterait beaucoup trop de ne pas le faire. Je ne vois pas l'intérêt de douter de leur production.
Quand tu passes sur le site de Corima, c'est limite un bunker et tu n'as accès qu'à une personne très sympathique et un magnifique showroom. Ca représente à peine 10% de la surface des bâtiments de Corima.

C'est un site industriel à la française qui protège son savoir faire.

Pour les expéditions, plus de 50% de leur prod est envoyée par la poste, alors pourquoi vouloir à tout prix voir des gros camions de transporteurs tous les jours ?

A moins d'apporter des preuves irréfutables il peut être dangereux de colporter ce genre de rumeurs... Au pire tu demandes à la DGCCRF de mener une enquête sur eux, mais j'ai bien peur que tes soupcons ne soient que le reflet d'une société à la recherche du moindre scandale et de théorie du complot.
T'es sympa Floc avec ma recherche de scandale :lol: Tu as sans doute eu droit de faire connaissance avec une personne sympathique de l'accueil et de voir le magnifique Showroom... :roll: mais puisque tu sous-entends que je recherche le scandale..., je vais te faire une confidence :wink: : je n'ai pas de preuve "matérielle" mais je me réserve le droit de douter eu égard à mon expérience (libre à chacun de croire ou pas en ce que j'écris) !
Si je te dis que j'y ai passé une journée complète (edit, j'y suis allé en 2011 ou 2012 donc après l'affaire Strawber)
que je suis passé de l'autre côté du Showroom, vu le bureau R&D (là il y avait du monde), passé dans la salle de réunion, et pissé dans leurs chiotte :lol:
- mais que je n'ai pas vu assez (selon moi, mais j'ai le droit de me planter...) de salariés (personnes physiques et voitures sur le parking), mouvement de personnel dans la journée, 3-4 personnes à l'atelier pas plus, ni de stock pour une prod' aussi élevée que prétend Corima (ce n'est pas le genre à fabriquer 3 paires par jour)
- que j'ai vu les machines à l'arrêt (suis-je tombé un jour de grève, de congés général, de repos grâce aux 35h, ou jour offert par l'employeur), que je n'ai vu que très peu de moules (peut-être n'ai-je pas tout vu du batiment mais je crois y avoir fait le tour, même de l'autre batiment Corima pour la partie aéronautique), et que j'ai vu pas plus d'une petite palette de cartons de jantes au "départ" pour Spinergy (eh oui, c'est corima qui fabrique(fabriquait ?) pour Spinergy)
- Après, je n'ai pas d'autres "preuves", je ne prétends pas que Corima ne fait pas français, mais eu égard à "l'affaire" Strawber", sortie en 2008 (bizarrement un sous-traitant qui fait du Corima à Madagascar) et à ce que j'ai vu (certainement plus que toi, à moi que tu bosses chez eux...) bah, j'ai moyennement confiance. D'autant que pour sticker un produit "made in France" dans le vélo, suffit de pas grand chose en modification de la valeur ajoutée... du style ponçage, stickage, montage, dévoilage, et hop, made in France ! mais la jante peut être sous-traitée sur une île lointaine, comme ce fut le cas avant 2008 !
Je conclurai par :
- Corima fait certainement de bonne roues, performantes (la gamme MCC est un bel exemple) et des modèles au bon rapport qualité/prix pour celles à rayons acier bien qu'ayant eu la réputation d'être mollasse (mais sans doute tu ne faisais pas de vélo à cette époque pour le savoir ? c'est une question pas une provoc')
- des roues (une marque) qui gagnent des grandes courses avec les pro (le Tour l'an dernier, Giro et Vuelta cette année si je ne me trompe pas) preuve que ça doit pas être si mal que ça
- mais que leurs patins liège c'est de la merde (là j'assume ce que je dis :mrgreen: ) et que leur jante (à pneu majoritairement) ne résiste pas à la chaleur en descente de col (qq copains en ont fait les frais)
Corima est sans doute une marque française (ça ne fait pas de doute vu son siège social) qui protège son savoir faire (reconnu dans l'aéronautique), mais par rapport à Mavic (autre exemple français dans le vélo), pour moi, y'a pas photo...
Quant à y envoyer la DGCCRF, ce n'est pas mon pb j'achète pas Corima, et je crois qu'ils (les agents de la DGCCRF) vont avoir pas mal de boulot avec les gasoils de chez VW, BMW et consorts :lol:
Donc libre à toi de croire ce que tu n'as pas vu... et tu n'es pas obligé de me croire
Modifié en dernier par Squal76 le 24 sept. 2015 20:27, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Squal76
Messages : 188
Enregistré le : 13 oct. 2011 10:32

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par Squal76 » 24 sept. 2015 20:22

shika a écrit :
Wow alors ça c’est du post détaillé merci! Je te crois volontiers sur la répartition production/R&D, même s’il ne faut pas négliger l’assemblage, la peinture, le contrôle qualité. Par exemple, pour ce qui est de Gitane je crois que les pièces sont effectivement fabriquées en Asie mais assemblées et peintes à Romilly sur Seine, pour Lapierre il me semble avoir lu que les cadres arrivent déjà peints, mais sauf à visiter chacun de ces sites ces infos sont difficilement vérifiables.

Concernant Cyfac, ils ne sont qu’à quelques encablures de chez moi (30km à vol d’oiseau en gros), le plus simple serait encore que j’y aille, le gros problème avec leur site c’est qu’il est difficile de se faire une idée du prix que ça peut coûter, que ça soit le cadre ou un vélo complet, mais au vu du prix des occasions sur troc-velo, je pense pas que ça puisse rentrer dans mon budget, par exemple celle-ci: http://www.troc-velo.com/velo-route-cou ... 423201.htm
Je suis sûr que si tu vas faire un saut chez Cyfac, tu n'achèteras pas autre chose même si in fine, c'est ton porte-monnaie qui fera la décision...

bendufff
Messages : 1447
Enregistré le : 14 oct. 2010 17:18

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par bendufff » 24 sept. 2015 20:45

Et pourquoi pas un Cube ? Faut bien faire vivre nos potes allemands. Ou un Pinarello, les ingénieurs italiens ont autant besoin de frics que les français. Ou un Cervélo, y'a nos cousins au Canada, alors donnons leur un peu de sous... On peut continuer longtemps. De toutes manières, pour l'écologie ça changera rien vu que le biclou fera un long voyage....
Après, donner des sous à des ingénieurs/monteurs français, italiens, martiens... ça fera marcher l'économie.

Sinon, l'occasion ça sera au moins écologique : tu recycles et tu évites un long voyage au biclou...

à+

Avatar de l’utilisateur
Squal76
Messages : 188
Enregistré le : 13 oct. 2011 10:32

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par Squal76 » 24 sept. 2015 20:57

bendufff a écrit :Et pourquoi pas un Cube ? Faut bien faire vivre nos potes allemands. Ou un Pinarello, les ingénieurs italiens ont autant besoin de frics que les français. Ou un Cervélo, y'a nos cousins au Canada, alors donnons leur un peu de sous... On peut continuer longtemps. De toutes manières, pour l'écologie ça changera rien vu que le biclou fera un long voyage....
Après, donner des sous à des ingénieurs/monteurs français, italiens, martiens... ça fera marcher l'économie.

Sinon, l'occasion ça sera au moins écologique : tu recycles et tu évites un long voyage au biclou...

à+
+1
précisions pour le recyclage "pur" (hors question de l'occasion, j'entends), la filière n'existe pas ou très -trop- peu dans le vélo en France et en Europe... les cadres carbone cassés finissent souvent à la déchetterie... mais le carbone commence à se recycler

shika
Messages : 2064
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par shika » 24 sept. 2015 22:14

bendufff a écrit :Et pourquoi pas un Cube ? Faut bien faire vivre nos potes allemands. Ou un Pinarello, les ingénieurs italiens ont autant besoin de frics que les français. Ou un Cervélo, y'a nos cousins au Canada, alors donnons leur un peu de sous... On peut continuer longtemps. De toutes manières, pour l'écologie ça changera rien vu que le biclou fera un long voyage....
Après, donner des sous à des ingénieurs/monteurs français, italiens, martiens... ça fera marcher l'économie.

Sinon, l'occasion ça sera au moins écologique : tu recycles et tu évites un long voyage au biclou...

à+
Bah j’ai pas exclu l’occasion, c’est cramé pour le Time sur lequel je lorgnais, mais disons que l’occasion y a quand même un tas de choses un peu compliquées. 1) les specs: sur troc-vélo il y a 94 Time et 17 Cyfac, soit 111 vélos. Si on considère la taille (entre 50 et 53 pour moi), ça diminue déjà, si on considère mon budget, ça réduit déjà à quelques unités. Si ensuite on considère le groupe, ça se compte sur les doigts d’une main. Et si on considère la région d’origine, ça coince, je suis pas contre aller dans une bonne partie de l’ouest de la France pour aller chercher un vélo, mais s’il est à Nice ou Annecy, ça va être chaud. Reste à tomber sur un vendeur courtois et fiable, et à ce que le vélo en question ne soit pas courtisé par un tas d’autres personnes qui vont se ruer dessus.

J’exclus pas, bien au contraire, mais il est clair que ça va me demander un peu de chance :)

Concernant la provenance du vélo et de nos voisins, c’est un sujet complexe pour moi qui va bien au-delà du patriotisme. Déjà c’est un terme que je n’aime pas trop car ça donne vite des relents de chauvinisme mal placé. Non, un produit chinois peut très bien être meilleur qu’un produit français (suffit de regarder du côté de Specialized par ex). Par contre, une chose est simple à comprendre. Une entreprise qui donne des emplois en France (pas nécessairement française d’ailleurs), ce sont des emplois en France, donc du chômage en moins en France, donc potentiellement des impôts en moins à payer pour ceux qui ont une activité professionnelle, donc du pouvoir d’achat en plus pour les uns et les autres, des emplois induits, de l’impôt sur les sociétés en plus, donc plus de revenus pour les communes où elles sont implantées, donc du budget en plus pour subventionner des associations locales, comme des clubs de triathlon par exemple, une balance commerciale moins déficitaire ou plus excédentaire, de la dette publique en moins. Bref, la liste est encore très longue, mais je pense que tu vois mieux où je veux en venir. Une bonne partie de ma famille a travaillé ou travaille chez Peugeot, je ne me vois pas acheter autre chose qu’une Peugeot ou une Citroën (même d’occasion en ce qui me concerne), acheter autre chose reviendrait à dire à mes proches que je me fiche de ce qui peut leur arriver si Peugeot n’arrive plus à joindre les deux bouts. On peut facilement étendre ce raisonnement à d’autres biens. Dans ce sens je vois ma démarche moins comme patriotique que solidaire.
Là où c’est compliqué c’est qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des produits qui ne sont pas made in RPC, même de marque française. Acheter un produit de marque française estampillé Made in Taïwan revient pour moi à cautionner le fait de délocaliser une production à l’étranger. Si c’est pour assurer la survie de l’entreprise dans un contexte fortement concurrentiel, c’est un moindre mal, mais si c’est pour augmenter les marges, ça me dérange plus. Dans tous les cas une entreprise n’est pas philantropique.

Après, je voudrais pas non plus donner des bons points aux uns ou aux autres. Par exemple, en ce qui concerne Corima vs Mavic. Dans tous les cas je pense que j’aurai à terme une paire de chaque.

Concernant nos voisins européens, c’est clairement un second choix pour moi, mais un choix important quand même. Je préfère un groupe Campagnolo à un Shimano ou SRAM, et de préférence fabriqué en Italie qui est dans la zone euro (la Roumanie, pas encore). Étant donné que Gitane fait partie de Cycleurope, comme Bianchi, je n’aurais rien contre le fait de prendre un Bianchi si celui-ci était fabriqué en Italie, mais ils sont fabriqués à Taïwan et les Bianchi en Campa sont hors de mon budget.

Voilà en gros ma démarche, c’est sans doute une goutte d’eau par rapport aux difficultés que rencontre notre pays, mais bon, les petits ruisseaux font les grandes rivières :) (et désolé pour le post un poil trop long xD)

[EDIT] Taïwan pour les cadres Bianchi

bendufff
Messages : 1447
Enregistré le : 14 oct. 2010 17:18

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par bendufff » 25 sept. 2015 14:18

Pour l'occasion, faut pas se démotiver, ça tourne pas mal. Fais des visites sur troc.... régulièrement...

Sinon (en plaisantant, bien sûr), j'exprimais juste le fait que d'acheter loin enlève des emplois en France mais en crée ailleurs... Donc ça ne me dérange (à part le bilan carbone de l'importation). Certes, les salariés ne sont pas forcément bien lotis, mais c'est en donnant du boulot à ces pays que les progrès sociaux s'y feront. Perso, je pense que chez nous il y a des (gros) problèmes mais je ne privilégie pas pour autant l'emploi français par rapport à celui d'autres pays... J'aime bien les gens même ceux qui habitent loin alors autant leur donner du boulot aussi... Entre mon voisin que je ne connais pas et un mec à l'autre bout de la planète, je n'ai aucune préférence...

Mais je comprends ta façon de voir les choses et la respecte également, t'inquiètes pas !

Allez, revenons-en aux choses cyclistes : regarde l'occasion ou privilégie un vélociste de ton coin voire avec un montage à la carte, ça le fera bosser de monter un biclou complet ! Et en plus ça sera ton voisin qui poura devenir ton pote !

à+

Avatar de l’utilisateur
Faab900
Messages : 1764
Enregistré le : 30 mars 2012 09:24
Localisation : 13

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par Faab900 » 25 sept. 2015 18:01


Avatar de l’utilisateur
EA75015
Messages : 74
Enregistré le : 11 sept. 2014 13:38
Localisation : Paris

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par EA75015 » 25 sept. 2015 20:20

Squal76 a écrit :
bendufff a écrit :Et pourquoi pas un Cube ? Faut bien faire vivre nos potes allemands. Ou un Pinarello, les ingénieurs italiens ont autant besoin de frics que les français. Ou un Cervélo, y'a nos cousins au Canada, alors donnons leur un peu de sous... On peut continuer longtemps. De toutes manières, pour l'écologie ça changera rien vu que le biclou fera un long voyage....
Après, donner des sous à des ingénieurs/monteurs français, italiens, martiens... ça fera marcher l'économie.

Sinon, l'occasion ça sera au moins écologique : tu recycles et tu évites un long voyage au biclou...

à+
+1
précisions pour le recyclage "pur" (hors question de l'occasion, j'entends), la filière n'existe pas ou très -trop- peu dans le vélo en France et en Europe... les cadres carbone cassés finissent souvent à la déchetterie... mais le carbone commence à se recycler
De toute façon étant donné l'énergie nécessaire pour produire du carbone et de la résine, un objet (vélo, voiture, bateau, moto ...) en carbone est tout sauf écologique ...

Avatar de l’utilisateur
sebsoupe
Messages : 1808
Enregistré le : 27 juin 2014 13:58

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par sebsoupe » 26 sept. 2015 09:51

EA75015 a écrit :De toute façon étant donné l'énergie nécessaire pour produire du carbone et de la résine, un objet (vélo, voiture, bateau, moto ...) en carbone est tout sauf écologique ...
donc un vélo en bambou :
http://inbo.fr/fr/velos-bois-bambou-/9-le-ventoux.html
:sm2:

Floc
Messages : 53
Enregistré le : 16 janv. 2015 20:29

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par Floc » 26 sept. 2015 20:45

Squal76 a écrit : et que leur jante (à pneu majoritairement) ne résiste pas à la chaleur en descente de col (qq copains en ont fait les frais)
Ils n'en n'ont pas le monopole ... c'est pas corima mais plutôt l'association carbone et pneu qui fait ça.

Pour tout le reste, on peux comprendre une certaine méfiance de ta part, mais c'est pas pour autant qu'on a la preuve qu'ils délocalisent. J'y suis passé 2 fois et pour moi la quantité de voiture présentes me semble largement compatible avec leur activité.
Je pourrai faire un parallèle avec les usines qui fabriquent les produits que je vends, mais ce serait long, mais pour moi je ne vois pas de quoi douter de la probité de Corima, même leur affaire Strawber.

shika
Messages : 2064
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par shika » 12 janv. 2016 19:00

Bon, ben j'ai un vélo, photos et précisions à venir :D

shika
Messages : 2064
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par shika » 13 janv. 2016 19:24

ImagePeugeot Izoard PE403 PC by Rémy, on Flickr
ImagePeugeot PE403 PC origin by Rémy, on Flickr

Bon ben voilà, budget limité donc j’ai eu ce vélo pour pas cher en attendant un autre plus récent quand je pourrai me le permettre, en attendant le facteur limitant c’est plutôt le bonhomme :)

Le vélo est un Peugeot Izoard dont voici la fiche technique :
http://www.bikeboompeugeot.com/Brochure ... E403PC.jpg

La selle est une specialized et n’est sans doute pas d’origine et les pédales sont des Look. Au final le cadre, les jantes et les pneus sont Made in France, c’est déjà pas si mal ! Pour le groupe c’est un shimano RX100, très robuste mais pas très léger. Le tout est plutôt en bon état à première vue, si vous avez quelques conseils là-dessus je suis preneur. Le vélo date de 92 donc il est pas très évolutif, entraxe de 126mm à l’arrière au lieu de 130 par exemple. Je pense surtout l’utiliser en vélotaf’ et en mulet d’hiver, j’aurais moins de regrets si on me le vole, je pensais à installer une dynamo moyeu histoire de pas bouffer des piles à gogo. Une conversion fixie pourrait aussi être fun à long terme.

Peut-être un jour sur l’Embrunman ? Avec un nom pareil, ce serait de circonstance :D

Avatar de l’utilisateur
octave
Messages : 2518
Enregistré le : 12 avr. 2007 19:31
Localisation : 92

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par octave » 14 janv. 2016 08:52

Le genre de velo indestructible!

Sympa en plus! Velotaf, sorties route avec, tu peux tout faire!

Juste un truc... Redescend la potence...
Je crains pour ton intégrité physique!

Avatar de l’utilisateur
EA75015
Messages : 74
Enregistré le : 11 sept. 2014 13:38
Localisation : Paris

Re: Conseil Vélo de marque française

Message non lu par EA75015 » 14 janv. 2016 10:46

shika a écrit : Les données du problème:
- budget: moins de 2000 euros
J'espère que t'as pas cramé le budget :D

Répondre