Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo IM

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
Avatar de l’utilisateur
bédéhème
Messages : 1481
Inscription : 23 sept. 2010 16:13
Localisation : Phare Ouest

Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo IM

Message non lu par bédéhème »

Bon, voilà ce qui me taraude depuis peu.
Je m'adresse à ceux qui ont déjà fait des IM.
Je n'ai encore jamais participé à une épreuve si longue, du coup, sur mon vélo, j'ai toujours pu être autonome pour l'alimentation et la boisson.

J'en vient donc à ma(mes) question(s) à la noix :
Si j'ai 3 porte-bidons sur mon vélo au départ des 180 km, comment je gère les ravitaillements ?
Je laisse mes bidons vides et j'en prends d'autres ?
A la fin de la course, je les garde ?
Pourquoi ne pas partir avec un seul bidon, histoire de tenir jusqu'au 1er ravitaillement, et en choper 2 autres au 1er poste ? (Comme en formule 1, pour être léger :lol: :lol: )

C'est niais comme questions, je sais... Dslé... :oops:
favouille73
Messages : 2925
Inscription : 22 sept. 2005 20:53

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par favouille73 »

il est inutile de se charger comme un chameau. Profite des ravitaillements pour prendre les bidons.
Généralement je pars avec 2 bidons (1 contenant de l'eau et l'autre, aérodrink contenant de la boisson énergétique). A chaque ravito je remplis l'aérodrink avec de la boisson (soit celle fournie par l'organisation soit la mienne) et prends un bidon d'eau. Je tiens toute la course ainsi. Il est important de garder un bidon d'eau car s'il fait chaud, c'est plus sympa de s'asperger avec de l'eau qu'avec de la boisson...
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par ironturtle »

Voilà,
Sauf que j'aime bien être chargé comme un chameau, ça évite de se retrouver sans rien pendant 60 bornes comme à Nice 2005!
Alors j'emmène deux gourdes de gel, des barres, et 3 bidons pour eau, coca et boisson énergétique. Avec ça je suis paré!!
Image
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par aurelie.218 »

Idem, je me pare aux aléas^^
Je ne sais pas si sur mon prochain IM, j'aurai des verres, des bouteilles ou des bidons...........alors je prends mes 2 bidons (75 cl et 50 cl) pour assurer le coup, et je les rechargerai à un ravito en temps voulu.

Sur mon premier IM à Zurich, nous avions des bidons....mais j'avais préféré garder mes propres gourdes, de meilleure qualité (donc je m'étais arrêtée aux ravitaillements)...tant pis pour le poids :mrgreen:

Sinon, sur les sorties de 160-210 km que je m'envoie en full-autonomie, j'ai mes 2 bidons...et en plus une bouteille d'eau de 50 cl dans une des poches de mon maillot :lol: Ca me sert de réserve si jamais je n'arrive pas à trouver une fontaine alors que mes 2 bidons sont vides... Je crois que si je devais m'aligner sur Embrun par exemple, j'opterai pour cette même stratégie.

Niveau bouffe, j'ai cette espèce de mini sacoche de cadre (estampillés Ironman, Overstims....ces bidules : http://www.magic-sportfood.de/out/pictu ... e_Gels.jpg). J'arrive à y caser 6 barres de céréales. Le reste (biscuits, pain d'épices, bonbons :lol: ) tient dans une poche de ma trifonction ou maillot vélo. :D
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1292
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par superyoyo »

ironturtle a écrit :j'emmène deux gourdes de gel
Tu prend des gels, tu les ouvres et tu les verses dans les gourdes ? :shock:
Je vais faire Nice le 26 juin, j'ai payé cher, je compte bien utiliser les ravitaillements mis à ma disposition. Donc départ avec une petite gourde et deux ou trois barres que j'aime bien. C'est tout
iron cri
Messages : 534
Inscription : 17 oct. 2007 11:58

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par iron cri »

ironturtle a écrit :Voilà,
Sauf que j'aime bien être chargé comme un chameau, ça évite de se retrouver sans rien pendant 60 bornes comme à Nice 2005!
Alors j'emmène deux gourdes de gel, des barres, et 3 bidons pour eau, coca et boisson énergétique. Avec ça je suis paré!!
Image

ET Comme ça tu pars faire 180 pitons chargé comme une mule et tu trimbales le poids d'un âne mort :mrgreen:
TO BE OR NOT TO BE
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par ironturtle »

Je me suis déjà exprimé là-dessus. :wink:
Mon objectif n'est pas le tien. Je me contente de finir Hawaii ou Lanzarote dans les délais. :mrgreen: :mrgreen:
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par ironturtle »

superyoyo a écrit :
ironturtle a écrit :j'emmène deux gourdes de gel
Tu prend des gels, tu les ouvres et tu les verses dans les gourdes ? :shock:
Je vais faire Nice le 26 juin, j'ai payé cher, je compte bien utiliser les ravitaillements mis à ma disposition. Donc départ avec une petite gourde et deux ou trois barres que j'aime bien. C'est tout
Ben oui , je les prépare la veille, les garde au frais et les consomme le jour de la course. Une gourde contient plusieurs gels. Nickel!
Ah oui Nice. J'avais payé cher moi aussi et me suis retrouvé sans rien sur les 60 premiers kms. Bon OK j'avais qu"à nager plus vite que 1h36 mais en même temps on a droit à 2h20 non? Alors heureusement que j'étais chargé comme une mule. Ah oui iron-cri celui-là aussi je l'avais fin i dans les délais, tout comme Roth ou Klagenfurt. Une mule c'est assez solide. :mrgreen: :mrgreen:
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Avatar de l’utilisateur
pacman76
Messages : 8351
Inscription : 24 juin 2008 12:40

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par pacman76 »

Concernant le ravito Sale Pour moi un petit casse croute
Que prenez vous pour ne pas qu'il tourne a la chaleur ? (aliments permettant d'eviter de pourrir a la chaleur et d'avoir de mauvaises surprises)
Desole suis pas habitue au chaud dans ma region :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par aurelie.218 »

Je prévois des crackers de ce type :

Image

Ou des TUC :

Image
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
tilaris
Messages : 741
Inscription : 06 sept. 2010 10:41
Localisation : The Hague (Pays bas)

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par tilaris »

ironturtle a écrit :
superyoyo a écrit :
ironturtle a écrit :j'emmène deux gourdes de gel
Tu prend des gels, tu les ouvres et tu les verses dans les gourdes ? :shock:
Je vais faire Nice le 26 juin, j'ai payé cher, je compte bien utiliser les ravitaillements mis à ma disposition. Donc départ avec une petite gourde et deux ou trois barres que j'aime bien. C'est tout
Ben oui , je les prépare la veille, les garde au frais et les consomme le jour de la course. Une gourde contient plusieurs gels. Nickel!
Ah oui Nice. J'avais payé cher moi aussi et me suis retrouvé sans rien sur les 60 premiers kms. Bon OK j'avais qu"à nager plus vite que 1h36 mais en même temps on a droit à 2h20 non? Alors heureusement que j'étais chargé comme une mule. Ah oui iron-cri celui-là aussi je l'avais fin i dans les délais, tout comme Roth ou Klagenfurt. Une mule c'est assez solide. :mrgreen: :mrgreen:
Sérieusement tu n'avais plus rien aux ravito ? même pas a boire ??
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par ironturtle »

Et non, ils n'ont pas géré à cause de la chaleur les premiers ont pris plus que prévu et nous on n'avait rien ou dans un bled les bénévoles ramassaient les bidons des autres concurrents, les remplissaient à une fontaine "eau non potable" et nous les tendaient. :sm1: :sm1:
C'était mon premier IM, je ne m'étais pas chargé comme une mule mais le propre de l'homme est de tenir compte de ses expériences et je me suis dit "plus jamais je ne me laisserai surprendre" car là j'avais été sérieusement déshydraté.
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
NICO69007
Messages : 7488
Inscription : 26 nov. 2008 19:43

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par NICO69007 »

ironturtle a écrit :Et non, ils n'ont pas géré à cause de la chaleur les premiers ont pris plus que prévu et nous on n'avait rien ou dans un bled les bénévoles ramassaient les bidons des autres concurrents, les remplissaient à une fontaine "eau non potable" et nous les tendaient. :sm1: :sm1:
C'était mon premier IM, je ne m'étais pas chargé comme une mule mais le propre de l'homme est de tenir compte de ses expériences et je me suis dit "plus jamais je ne me laisserai surprendre" car là j'avais été sérieusement déshydraté.
c'est pour ça que tu as un tres mauvais souvenir de Nice alors. Je comprend mieux maintenant !!
C'est dans l'effort que l'on se retouve, c'est le meilleur moyen d'apprendre à se connaitre.
Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6084
Inscription : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V7 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par Christian Robin »

bédéhème a écrit :Bon, voilà ce qui me taraude depuis peu.
Je m'adresse à ceux qui ont déjà fait des IM.
Je n'ai encore jamais participé à une épreuve si longue, du coup, sur mon vélo, j'ai toujours pu être autonome pour l'alimentation et la boisson.

J'en vient donc à ma(mes) question(s) à la noix :
Si j'ai 3 porte-bidons sur mon vélo au départ des 180 km, comment je gère les ravitaillements ?
Je laisse mes bidons vides et j'en prends d'autres ?
A la fin de la course, je les garde ?
Pourquoi ne pas partir avec un seul bidon, histoire de tenir jusqu'au 1er ravitaillement, et en choper 2 autres au 1er poste ? (Comme en formule 1, pour être léger :lol: :lol: )

C'est niais comme questions, je sais... Dslé... :oops:
Bonsoir, Bédéhème
Ta question n'est pas niaise: elle est même fondamentale.

Le premier point est de savoir ce que tu veux boire, une boisson calculée, ou celle, aléatoire, de l'orga. Si c'est le cas, pas de souci, tu fais confiance :shock:

Ensuite, quel est le parcours: si c'est plat, comme Roth, tu peux charger un peu la bête....trois bidons de 750, ça fait 2,250 kg, tout de même. Si c'est pentu, il faut être le plus léger possible...mais un Boeing ne vole jamais sans poids de carburant...
Perso, je suis adepte du Camelback, que je trouve pratique, mais on n'est pas obligé de penser comme moi.
Sachant que tu vas consommer entre 750 g et 1 litre à l'heure, tu pars mettons avec deux bidons ( voire un seul) de mélange, et quand tu as vidé le premier et bien entamé le second , tu as gardé par devers toi non pas des gels, comme le dit Ironturtle, mais de la poudre, genre Hydrénergy, d'abord parce qu'avant de diluer un gel, il va falloir secouer :evil: contrairement à la poudre, et qu'ensuite, les gels sont du glucose, qui vont te donner soit une boisson sous dosée, soit une boisson bien dosée, mais osmolairement désastreuse.
Donc, tu fais le plein avec ça: poudre et flotte du ravito....
12 sachets d'hydrénergy, ça tient dans les poches de la trifonction, ça pèse 250 grammes, ça te fait 6 litres de mélange, plus celui que tu as emmené au départ.....à 30 de moyenne, tu tiens plus de 6 heures...
( je n'ai pas d'action chez Hydrénergy, je pense que chez les autres marques, on doit pouvoir trouver l'équivalent: ce sont des boissons isotoniques, je le répète, contrairement aux gels...
(Perso, je prépare ma poudre moi même, dans deux gourdes)
Si jamais tu as droit à un ravito perso à mi course, c'est encore mieux
Enfin, je trouve sympa l'idée d'avoir un petit casse dalle salé sur les coups de midi: On a en parlé avec Lo Papy: théoriquement, ce n'est pas indispensable, mais en pratique, ça fait du bien (pain au lait, Saint Moret, tranche de jambon) Si tu crains que la chaleur ne le fasse tourner, ne te plains pas: pense aux concombres espagnols et à ceux qui en sont morts :mrgreen:
AMHA
le husky
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Dans la série des questions cons : ravitaillement vélo I

Message non lu par ironturtle »

NICO69007 a écrit :
ironturtle a écrit :Et non, ils n'ont pas géré à cause de la chaleur les premiers ont pris plus que prévu et nous on n'avait rien ou dans un bled les bénévoles ramassaient les bidons des autres concurrents, les remplissaient à une fontaine "eau non potable" et nous les tendaient. :sm1: :sm1:
C'était mon premier IM, je ne m'étais pas chargé comme une mule mais le propre de l'homme est de tenir compte de ses expériences et je me suis dit "plus jamais je ne me laisserai surprendre" car là j'avais été sérieusement déshydraté.
c'est pour ça que tu as un tres mauvais souvenir de Nice alors. Je comprend mieux maintenant !!
Entre autres... Le reste était à l'avenant. Manque de respect TOTAL des concurrents lents.
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Répondre