Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7436
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

USAT a écrit : 30 avr. 2020 20:36 Voila j'ai retrouvé la conférence sur le vélo en france et aux pays bas par Frédéric Héran - économiste des transports et urbaniste à l'Université de Lille.

ça commence aux alentours de 10'20

https://www.youtube.com/watch?v=dgPJtmMTIZw

si vous avez le temps c'est très instructif.
merci pour le partage très intéressant effectivement...

T.
flu
Messages : 747
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par flu »

Silver0l a écrit : 30 avr. 2020 16:06 Quel bande de rageux... on nous offre 50 euros pour réparer les vélos et ça trouve à râler.

C'est sûr que c'est pas avec ça qu'on va se payer la dernière paire de roues carbone et que ça remplace pas 12 000 km de pistes cyclables, mais bon, il y a des milliers (des millions?) de vieux vélos qui dorment dans les caves, c'est l'occasion rêvée de passer chez le vélociste, changer les freins ou dévoiler les roues, et c'est parti pour un usage beaucoup plus généralisé du vélo dans nos villes et campagnes...
Oui, comme évoqué dans un autre billet, le motif économique est une raison pour laquelle les plus modestes n'adhèrent pas au velo . Pour un budget de triathlétiques, 50 € c'est à peine l'inscription à un M mais pour des budgets très serrés, cela peut faire pencher la balance. C'est donc encourageant.
Après 20 millions, ce n'est rien eu égard aux 500 milliard débloqués par Europe (voire plus ), c'est 0.00004% :D
geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par geraud »

Z_orglub a écrit : 30 avr. 2020 13:30
warp1977 a écrit : 30 avr. 2020 12:28 Et en Hollande, quand tu sors du boulot, ton vélo n'a pas bougé :lol:
A Paris ou Nice ( pour ne parler que de ce que je connais ), ton vélo sera parti faire une balade sans toi :oops:
C'est peut-être exagéré ? Un vélo qui ne paye pas de mine, avec un gros U ne devrait pas se faire voler ou si ?

Pour moi c'est plutôt un problème de pistes cyclables. Je vis en province, et je fais tous mes déplacements en vélo, par tous les temps. Ma ville a de bonnes infrastructures et j'arrive à me sentir à peu près en sécurité. Par contre, je vais souvent à Paris pour le boulot, et là je ne le sens pas. J'ai pas envie de risquer ma vie. Je crois qu'on a plus de chance d'être blessé ou tué en circulant en vélo que de mourir du covid en prenant le métro.
C est exagéré dans les 2 sens. Pour avoir vécu plusieurs années aux Pays Bas il y a un business énorme de vélos "d occasion" on va dire. La quantité de vélo volés et revendus... c est comme dans les sous doués avec la mob 😁
FAYARD
Messages : 24974
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par FAYARD »

Kenzo a écrit : 30 avr. 2020 16:39 Carte des pistes cyclables aménagées en Europe

:arrow: http://cartographie.troyesenselle.fr/europe/


On voit bien que l'Europe du Nord est bien mieux pourvue en pistes cyclables, particulièrement la Belgique et les Pays-Bas. A la différence de l'Allemagne et de la Suisse eh bien la France :roll: ainsi que les pays d'Europe du sud et de l'est font figure de pays en retard...
Je ne serais pas aussi dur que toi en regardant cette carte. Il nous manque surtout des pistes en ville. Notre réseau routier est très dense en France, il y a une multitude de petites routes tranquilles pour faire du vélo, aucun intérêt d’y faire des pistes cyclables. Quand je suis partit pédaler en Allemagne un été, j’ai été surpris par leur réseau routier, il est moins dense que le nôtre à première vue, et heureusement qu’il y a des pistes cyclables en dehors de certaines villes sinon impossible de mettre un vélo sur certaines routes à cause de la circulation. J’ai parfois eu beaucoup d’appréhension quand il n’y avait pas de piste et que la circulation était très dense, je me suis dit que c’était risqué, mais finalement non parce que les automobilistes et même les routiers font attention à toi, mais je n’ai quand même pas croisé de vélo sur ces routes bondées. Et surtout impossible de prendre une autre route moins fréquentée, y avait pas le choix alors que chez nous, pour aller d’un point A à un point B tu as plusieurs possibilités.
Outre les pistes cyclables, c’est la mentalité des gens qu’il faut changer, faire accepter aux automobilistes que la route ne leur appartiennent pas et qu’un vélo a le droit d’être là. Ça ça passe aussi par une volonté politique avec des campagnes de publicité où le cycliste n’est pas décrit comme un fou furieux irrespectueux et une fermeté de la justice avec des sanctions sévères pour les assassins qui écrasent des cyclistes. Si demain le moindre chauffard se prend 5,7 ou même 10 ans pour un homicide involontaire parce qu’il a commis un manquement délibéré à une règle de prudence imposée par la loi ou le règlement, et que les pouvoirs publics communiquent là dessus, tu vas voir que le comportement va changer. Parce qu’on va pas pouvoir faire des milliers de kilomètres de pistes cyclables dans nos villes en quelques mois, et puis ça va coûter des milliards. C’est maintenant que le virage doit être pris, mais je n’y crois pas, Macron n’est pas un ardent défenseur du vélo, et au niveau local on ne peut pas compter sur les verts, ils font une percée aux élections certes, mais on est loin du compte pour l’instant.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 24974
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par FAYARD »

Z_orglub a écrit : 30 avr. 2020 13:30
warp1977 a écrit : 30 avr. 2020 12:28 Et en Hollande, quand tu sors du boulot, ton vélo n'a pas bougé :lol:
A Paris ou Nice ( pour ne parler que de ce que je connais ), ton vélo sera parti faire une balade sans toi :oops:
C'est peut-être exagéré ? Un vélo qui ne paye pas de mine, avec un gros U ne devrait pas se faire voler ou si ?

Pour moi c'est plutôt un problème de pistes cyclables. Je vis en province, et je fais tous mes déplacements en vélo, par tous les temps. Ma ville a de bonnes infrastructures et j'arrive à me sentir à peu près en sécurité. Par contre, je vais souvent à Paris pour le boulot, et là je ne le sens pas. J'ai pas envie de risquer ma vie. Je crois qu'on a plus de chance d'être blessé ou tué en circulant en vélo que de mourir du covid en prenant le métro.
Réduire cela à un simple manque de pistes cyclables n’est pas juste. Matériellement c’est compliqué et très coûteux de multiplier les pistes en ville, alors qu’il suffit de faire évoluer la mentalité des automobilistes vers une acceptation du partage de la route. Le vélo devrait être la norme en ville, pas la voiture. Et je te trouve bien sympathique avec les Lyonnais, mais également avec les pouvoirs publics de cette ville concernant le vélo. Je ne m’y sens pas en sécurité, et pourquoi avoir interdit les vélos sur les voies du tramway, c’était plutôt pratique et plus sécurisant.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Z_orglub »

FAYARD a écrit : 01 mai 2020 07:39 Réduire cela à un simple manque de pistes cyclables n’est pas juste. Matériellement c’est compliqué et très coûteux de multiplier les pistes en ville, alors qu’il suffit de faire évoluer la mentalité des automobilistes vers une acceptation du partage de la route. Le vélo devrait être la norme en ville, pas la voiture. Et je te trouve bien sympathique avec les Lyonnais, mais également avec les pouvoirs publics de cette ville concernant le vélo. Je ne m’y sens pas en sécurité, et pourquoi avoir interdit les vélos sur les voies du tramway, c’était plutôt pratique et plus sécurisant.
Oui, je suis d'accord que c'est important aussi. Mais c'est pas si simple non plus. Il y aura toujours une toute petite minorité d'emmerdeurs en voiture.

Je suis grenoblois :wink: je trouve que la ville a fait énormément d'efforts, on a plein de nouvelles pistes partout, beaucoup de gens font du vélo maintenant, et je m'y sens en sécurité. Les voitures ne sont quasiment jamais un problème en ville parce que je suis rarement sur la route. La ou j'ai des problèmes avec les voitures, c'est plutôt sur les routes de campagnes. Des connards qui klaxonnent sans raison, des jeunes qui crient pour faire peur, des gens qui roulent comme des fous sans respectant la distance etc... on connait tous ça je pense. Ça concerne très peu de gens, mais il en suffit de très peu comme ça pour faire chier tout le monde. Un peu comme les taggeurs...

Il y a pas mal d'automobilistes mécontents de la la tournure des choses à Grenoble, mais on ne pourra jamais contenter tout le monde. Ce qui est amusant, c'est que quand j'étais étudiant, j'aurais été du coté de ces automobilistes. Je prenais ma voiture pour chaque déplacement. Avant d'avoir essayé, je n'avais pas compris que le vélo était si pratique (pourtant je faisais du vélo sportif, j'étais pas réfractaire), je trouvais des excuses : le vol, le mauvais temps... Et un jour j'ai eu un déclic, et je ne suis jamais revenu en arrière. J'espère que l'après confinement pourra donner cette nouvelle impulsion.

Un autre truc marrant, c'est que les gens mécontents sont très très vocaux. En lisant les réseaux sociaux, on a l'impression que le maire écolo de Grenoble est détesté de tous, et finalement, il fait le meilleur score de loin au 1er tour des dernières municipales.

En ville, j'ai plutôt le "problème" des piétons. Il m'arrive de rouler sur le trottoir très ponctuellement, la ou la piste cyclable est particulièrement dangereuse (j'ai déjà vu des accidents). Une simple ligne blanche sur la route, on est juste entre les voitures garées en bataille, et les voitures qui roulent (parfois vite). Forcément, même quand on fait très attention, qu'on roule au pas, de rares piétons font la gueule. Bon, je reconnais qu'on pourrait dire que c'est moi le problème...

De manière générale, les choses évoluent dans le bon sens. Je pense que le problème est surtout une simple question de respect. On voit des connards en vélo aussi. Bien sur la différence est que les automobilistes sont potentiellement les plus dangereux, et aussi les plus encombrant. Il n'y a pas de raison que la route leur appartienne.
Jerome.A
Messages : 2475
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Jerome.A »

Le velo aujourd hui c'est la liberte et l efficaite du scooter il y a 20 ans en ville.
rapide efficace peu cher. Aujourd hui circuler en scoot ds les grandes villes c'est une galere.
Mais la voiture aura toujours ses fan, par contre je trouve qu io est bcp plus securisant de rouler en velo ds les villes qu a la champagne.
J'ai eu mon lot de portieres, queues de poisson et cartons divers plus les chutes qui arrivent parfois, mais presque toujours contre une voiture a faible allure ou arrete et egalement pas plus de 20-25kmh de mon cote (en ville).
Des qu'on sort des villes l'accident en velo contre une voiture ne pardonne plus.
By failing to prepare you are preparing to fail
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Z_orglub »

Le vélo c'est super quand on vit en ville. Par contre, dès que l'on sort du centre ville, ça devient beaucoup plus dur. Je comprends que c'est pas pour tout le monde. Mais là aussi, il est des bonnes initiatives, par exemple à Grenoble, ils ont mis en place des espèces d'autoroute à vélo qui relient les villes de l'agglomération.

Il y a des gens motivés qui bricolent des solutions. Vélo dans la voiture et ils se garent dans un parking relais (quand il y en a ...), ou une partie du trajet en train, et l'autre en vélo. Mais il faudrait que tout ça se systématise.

Ce serait bien par exemple d'avoir des grands parking relais, ou l'on pourrait garer voitures et vélo à l'entrée des villes. J'aimerais bien par exemple quand je vais dans une ville de province, pouvoir me garer à un parking (sécurisé) sans avoir à rentrer dans la ville, louer un vélo en état de marche, et aller jusqu'au centre ville via une autoroute à vélo. On peut rêver.
FAYARD
Messages : 24974
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par FAYARD »

Z_orglub a écrit : 01 mai 2020 11:16
FAYARD a écrit : 01 mai 2020 07:39 Réduire cela à un simple manque de pistes cyclables n’est pas juste. Matériellement c’est compliqué et très coûteux de multiplier les pistes en ville, alors qu’il suffit de faire évoluer la mentalité des automobilistes vers une acceptation du partage de la route. Le vélo devrait être la norme en ville, pas la voiture. Et je te trouve bien sympathique avec les Lyonnais, mais également avec les pouvoirs publics de cette ville concernant le vélo. Je ne m’y sens pas en sécurité, et pourquoi avoir interdit les vélos sur les voies du tramway, c’était plutôt pratique et plus sécurisant.
Oui, je suis d'accord que c'est important aussi. Mais c'est pas si simple non plus. Il y aura toujours une toute petite minorité d'emmerdeurs en voiture.

Je suis grenoblois :wink: je trouve que la ville a fait énormément d'efforts, on a plein de nouvelles pistes partout, beaucoup de gens font du vélo maintenant, et je m'y sens en sécurité. Les voitures ne sont quasiment jamais un problème en ville parce que je suis rarement sur la route. La ou j'ai des problèmes avec les voitures, c'est plutôt sur les routes de campagnes. Des connards qui klaxonnent sans raison, des jeunes qui crient pour faire peur, des gens qui roulent comme des fous sans respectant la distance etc... on connait tous ça je pense. Ça concerne très peu de gens, mais il en suffit de très peu comme ça pour faire chier tout le monde. Un peu comme les taggeurs...

Il y a pas mal d'automobilistes mécontents de la la tournure des choses à Grenoble, mais on ne pourra jamais contenter tout le monde. Ce qui est amusant, c'est que quand j'étais étudiant, j'aurais été du coté de ces automobilistes. Je prenais ma voiture pour chaque déplacement. Avant d'avoir essayé, je n'avais pas compris que le vélo était si pratique (pourtant je faisais du vélo sportif, j'étais pas réfractaire), je trouvais des excuses : le vol, le mauvais temps... Et un jour j'ai eu un déclic, et je ne suis jamais revenu en arrière. J'espère que l'après confinement pourra donner cette nouvelle impulsion.

Un autre truc marrant, c'est que les gens mécontents sont très très vocaux. En lisant les réseaux sociaux, on a l'impression que le maire écolo de Grenoble est détesté de tous, et finalement, il fait le meilleur score de loin au 1er tour des dernières municipales.

En ville, j'ai plutôt le "problème" des piétons. Il m'arrive de rouler sur le trottoir très ponctuellement, la ou la piste cyclable est particulièrement dangereuse (j'ai déjà vu des accidents). Une simple ligne blanche sur la route, on est juste entre les voitures garées en bataille, et les voitures qui roulent (parfois vite). Forcément, même quand on fait très attention, qu'on roule au pas, de rares piétons font la gueule. Bon, je reconnais qu'on pourrait dire que c'est moi le problème...

De manière générale, les choses évoluent dans le bon sens. Je pense que le problème est surtout une simple question de respect. On voit des connards en vélo aussi. Bien sur la différence est que les automobilistes sont potentiellement les plus dangereux, et aussi les plus encombrant. Il n'y a pas de raison que la route leur appartienne.
Je te croyais Lyonnais, évidemment je comprends mieux tes écrits si tu parles de Grenoble !!! Cette ville est toujours citée en exemple pour les déplacements à vélo.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 24974
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par FAYARD »

Jerome.A a écrit : 01 mai 2020 11:33 Le velo aujourd hui c'est la liberte et l efficaite du scooter il y a 20 ans en ville.
rapide efficace peu cher. Aujourd hui circuler en scoot ds les grandes villes c'est une galere.
Mais la voiture aura toujours ses fan, par contre je trouve qu io est bcp plus securisant de rouler en velo ds les villes qu a la champagne.
J'ai eu mon lot de portieres, queues de poisson et cartons divers plus les chutes qui arrivent parfois, mais presque toujours contre une voiture a faible allure ou arrete et egalement pas plus de 20-25kmh de mon cote (en ville).
Des qu'on sort des villes l'accident en velo contre une voiture ne pardonne plus.
Et comme on ne pourra jamais faire de pistes cyclables sur les routes de campagne et c’est tant mieux parce qu’ecologiquement ça n’aurait pas de sens, il faut faire évoluer la mentalité des automobilistes.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 638
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par felipe »

La pratique du vélo se confronte à plusieurs obstacles.
Certains de ces obstacles pourraient être résolus rapidement et à moins de frais.

1 : distance pour dépasser un cycliste.
La distance est rarement respecté et les policiers ne la font pas respecter (absence d'appareils pour mesurer cette distance).
Il faudrait modifier le code de la route en indiquant que le dépassement se fait en changeant totalement de voie (et non pas à cheval sur la ligne médiane).
Là, les forces de l'ordre n'auront pas besoin d'appareils pour mesurer la distance et pourront sanctionner facilement les automobilistes qui s'amusent à raser les cyclistes.
Coût pour l'état: 0 €
Délai : quelques semaines
Voir ca permettrait de ramasser du pognon.
De toute façon, il faut toujours panacher prévention et répression pour faire évoluer les mentalités.



2 : sécurité des vélos.
Il faudrait rendre le marquage des vélos obligatoires très rapidement. Gravage pour les vélos en métal et etiquette resine pour les velos carbone. Cela réduirait la possibilité de revente.
Coût pour l'état : 0 €
Delai : quelques semaines
Certaines villes gravent gratuitement.

Mise en place également de parkings vélos avec surveillance vidéo. La caméra n'empêche pas le vol mais permet d'identifier les voleurs.
Là il faut un peu d'investissement...
Coût : ?
Delai: quelques mois.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
Fafa44
Messages : 286
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Fafa44 »

Ce que dit Frédéric Héran est très intéressant.
La différence de paradigme entre - enlever le vélo de la route - ou - tranquilliser le trafic ce qui permet de remettre le vélo sur la route- explique la différence de structures pour la circulation des cyclos que l'on peut observer d'une ville à l'autre.

Dans le premier cas (ce qui est le cas dans mon bled de 9000 hab) les pistes cyclables sont principalement aménagées sur les trottoirs et sont inutilisables ou dangereuses. En gros c'est du barbouillage pour répondre aux directives d'aménagements, sans réel objectif de permettre de circuler à vélo.

Dans le deuxième cas, les zones 30 et les vrais couloirs de circulation permettent d'utiliser le vélo comme moyen de locomotion. Ce qui est plus le cas de plus grosses villes, comme Grenoble ou Strasbourg.

Le point qu'il a peut être omis est que le développement du système routier et du tout bagnole s'est associé au développement du trafic pendulaire et de l’étalement urbain, donc on a développer notre dépendance à voiture. Avant les employés vivaient beaucoup plus proche de leur lieux de travail.
Dorénavant la société française change et s'urbanise, les campagnes se vident, la cellule familiale rapetisse. En associant cela avec la tranquillisation du trafic en centre ville, le terrain pour le retour du vélo est propice.
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Kenzo »

Image
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo au déconfinement

Message non lu par Kenzo »

Fais du vélo, fais du vélo !
Tu vas te faufiler partout
Et doubler toutes les autos
Fais du vélo, fais du vélo
! 🎵 🎵

:arrow: http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine ... 312340.php
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Répondre