Placement en natation

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
PEB
Messages : 15
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Placement en natation

Message non lu par PEB » 21 juin 2019 21:26

[/quote] justement le côté où c'est blindé de monde. [/quote]
Si je saute des rochers en faisant la bombe, il y a moyen de se faire de la place ? :sm11:


[/quote] quand je l'ai fait je me suis mis à peu près au milieu, s'il fait beau et que t'es pas trop affuté, ça passe niveau fraicheur (car l'attente est longue) [/quote]
Plus sérieusement, je suis plutôt affuté (heureusement/malheureusement) et super frileux, avec en plus la maladie de Raynaud. Donc attendre dans l'eau n'est pas envisageable pour moi. Du coup, ma seul option sera de sauter de la berge à la dernière minute. C'est autorisé?

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 1932
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Placement en natation

Message non lu par coleopt » 21 juin 2019 21:38

Ne le prend pas mal , mais vu tes contraintes , tu n’as pas posé la question avant de t’inscrire ? Car cela peut provoquer ton abandon avant le début si tu dois attendre dans l’eau.

yoann-51
Messages : 3961
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Placement en natation

Message non lu par yoann-51 » 22 juin 2019 05:50

PEB a écrit :
21 juin 2019 21:26
justement le côté où c'est blindé de monde. [/quote]
Si je saute des rochers en faisant la bombe, il y a moyen de se faire de la place ? :sm11:


[/quote] quand je l'ai fait je me suis mis à peu près au milieu, s'il fait beau et que t'es pas trop affuté, ça passe niveau fraicheur (car l'attente est longue) [/quote]
Plus sérieusement, je suis plutôt affuté (heureusement/malheureusement) et super frileux, avec en plus la maladie de Raynaud. Donc attendre dans l'eau n'est pas envisageable pour moi. Du coup, ma seul option sera de sauter de la berge à la dernière minute. C'est autorisé?
[/quote]

C'est autorisé, mais Pour l'avoir fait une année c'est contre productif..... L'eau est tellement froide que tu vas te mettre à suffoquer et prendre un temps fou pour poser ta nage. Alors que si tu rentres dans l'eau avant, en prenant le temps de tempérer ton corps ta mise en action est beaucoup plus efficace.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

yoann-51
Messages : 3961
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Placement en natation

Message non lu par yoann-51 » 22 juin 2019 05:54

coleopt a écrit :
21 juin 2019 21:38
Ne le prend pas mal , mais vu tes contraintes , tu n’as pas posé la question avant de t’inscrire ? Car cela peut provoquer ton abandon avant le début si tu dois attendre dans l’eau.
C'est clair qu'une nouvelle fois la démarche m'étonne....
Le type revient au tri, n'aime pas l'eau froide, mais il s'inscrit sur le tri le plus cher de France 🤔
Alors qu'il y a tellement de petites épreuves sympa et conviviales pour reprendre en douceur.
Dans le style de l'Alpe tu as le tri de la Madeleine qui est bcp moins élitiste....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

PEB
Messages : 15
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Placement en natation

Message non lu par PEB » 22 juin 2019 13:36

Pour le choix de L'Alpe, c'est que je suis originaire du coin et serai en vacances en famille juste à côté.
Le "coût" familial est donc réduit (juste une journée pendant les vacances) et pas de frais de déplacement ni d'hôtel. Ce qui fait que "tout compris" le tri le plus cher de France me revient moins cher qu'un petit tri éloigné. En outre, ce sont des routes que je connais par coeur et ça fait des années que je me dis que si je refais un tri, ce sera celui-là. Effectivement, le côté "grosse organisation" me rebute un peu, mais l'un dans l'autre...
NB: Les 2 tri (un M et un L) que j'ai fait cette année étaient justement des petits tri, pas cher, sympa, avec peu de monde et ça m'allait très bien.
Pour l'eau froide, le L que j'ai fait se passait en Bretagne où l'eau était à 14°. Ça s'est bien passé, j'ai pu "poser ma nage" et me suis fait plaisir dans l'eau. J'étais psychologiquement préparé à plus souffrir du froid. Finalement, il n'y a qu'à T1 où j'ai eu froid.
Là, le post m'amène pas mal d'info qui me permette d'anticiper cette partie natation (le fait que le départ soit dans l'eau, lever la tête en nation pour se repérer, etc.). Je sais qu'à 14° ce sera gérable et agréable. Bien sûr j'irai dans l'eau avant d'éventuellement remonter sur les rochers (je n'anticipe pas trop comment je gérerai ce départ: si c'est attendre 2-3mn dans l'eau ça va, si c'est 15mn je ressortirai. On verra. A priori, seul T1 risque d'être un peu pénible avec les mains engourdies par le froid. Tout le reste sera du plaisir a priori (natation comprise). Je vais un peu travailler la partie natation et orientation (comme conseillé) => je viens de nager 5km en mer, en douceur, et remettrai cela régulièrement d'ici là (en lac ou en mer).

yoann-51
Messages : 3961
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Placement en natation

Message non lu par yoann-51 » 22 juin 2019 16:15

Franchement comme souvent il fait chaud, il ne faut pas t'en faire pourT1, le temps de sortir de l'eau te permet d'arriver au vélo réchauffé !
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

raoul
Messages : 2203
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Placement en natation

Message non lu par raoul » 22 juin 2019 17:23

PEB a écrit :
20 juin 2019 17:52
Merci pour vos retours.
Effectivement, c'est ce que j'ai fait sur les 2 tri auxquels j'ai participé (nager tranquillement, seul sur le côté). C'était possible car sur le M comme sur le Half, on était environ 300/350 concurrents. Là je vais faire l'Alpe D'Huez où on sera environ ...1500. J'ai peur de ne pas pouvoir me positionner sur le côté. En outre, j'ai envie d'essayer d'appuyer un peu plus sur la partie natation. En gros, en nageant "tranquillou" pour ne pas entamer les réserves, je sors fin du 1er tiers -je ne sais pas si ça correspond au niveau "débutant"-. Je me disais qu'en forçant un peu plus et en essayant de me placer dans les "bons pieds" (d'où ma question) je pourrai viser de sortir dans le 1er quart sans me mettre minable (ça m'évitera d'avoir à trop doubler en vélo, car avec le nombre de concurrents et la circulation, ce ne sera pas facile). Souvent, je lis "savoir se placer dans les bons pieds", donc je voulais savoir comment on faisait, vu que je n'en ai aucune idée (sauf à connaître à l'avance le niveau nat des autres concurrents et être capable de reconnaître leurs pieds dans l'eau :sm11:
NB: J'aurai l'occasion de nager un peu en mer et en lac d'ici l'Alpe, mais pas de quoi changer mon niveau :roll:
Oui il y a une technique.

Après 400 m environ, il fait trouver qqn qui te dépasse très lentement. C'est lui qu'il faut suivre, car il nage juste quelques secondes de mieux par 100 m et en drafting ça passe. S'il bat peu des pieds et qu'il est massif c'est encore mieux.

Évidemment si tu trouves qqn à 1000 m c'est bon également... :wink: La technique c'est de laisser passer quelques centaines de mètres pour nager avec ceux de ton niveau. Cette technique est favorisée si tu prends un départ rapide en léger sur-régime, il y a plus de choix dans ceux qui te re-dépassent.

J'y arrive bien un triathlon sur deux environ. Mais pars vite pour augmenter le choix et vise >80 kg et battement 2 temps si possible. Il me semble qu'on perd du temps dans les bulles des 6 temps.

FAYARD
Messages : 21152
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Placement en natation

Message non lu par FAYARD » 22 juin 2019 18:41

raoul a écrit :
22 juin 2019 17:23
PEB a écrit :
20 juin 2019 17:52
Merci pour vos retours.
Effectivement, c'est ce que j'ai fait sur les 2 tri auxquels j'ai participé (nager tranquillement, seul sur le côté). C'était possible car sur le M comme sur le Half, on était environ 300/350 concurrents. Là je vais faire l'Alpe D'Huez où on sera environ ...1500. J'ai peur de ne pas pouvoir me positionner sur le côté. En outre, j'ai envie d'essayer d'appuyer un peu plus sur la partie natation. En gros, en nageant "tranquillou" pour ne pas entamer les réserves, je sors fin du 1er tiers -je ne sais pas si ça correspond au niveau "débutant"-. Je me disais qu'en forçant un peu plus et en essayant de me placer dans les "bons pieds" (d'où ma question) je pourrai viser de sortir dans le 1er quart sans me mettre minable (ça m'évitera d'avoir à trop doubler en vélo, car avec le nombre de concurrents et la circulation, ce ne sera pas facile). Souvent, je lis "savoir se placer dans les bons pieds", donc je voulais savoir comment on faisait, vu que je n'en ai aucune idée (sauf à connaître à l'avance le niveau nat des autres concurrents et être capable de reconnaître leurs pieds dans l'eau :sm11:
NB: J'aurai l'occasion de nager un peu en mer et en lac d'ici l'Alpe, mais pas de quoi changer mon niveau :roll:
Oui il y a une technique.

Après 400 m environ, il fait trouver qqn qui te dépasse très lentement. C'est lui qu'il faut suivre, car il nage juste quelques secondes de mieux par 100 m et en drafting ça passe. S'il bat peu des pieds et qu'il est massif c'est encore mieux.

Évidemment si tu trouves qqn à 1000 m c'est bon également... :wink: La technique c'est de laisser passer quelques centaines de mètres pour nager avec ceux de ton niveau. Cette technique est favorisée si tu prends un départ rapide en léger sur-régime, il y a plus de choix dans ceux qui te re-dépassent.

J'y arrive bien un triathlon sur deux environ. Mais pars vite pour augmenter le choix et vise >80 kg et battement 2 temps si possible. Il me semble qu'on perd du temps dans les bulles des 6 temps.
Tu me fais rire Raoul :mrgreen: franchement, j’ai jamais été capable de voir si le mec devant moi nageait en 6 temps ou en 2 temps, en course, j’avais d’autres choses à étudier :lol:
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

mayo
Messages : 188
Enregistré le : 23 oct. 2018 20:44

Re: Placement en natation

Message non lu par mayo » 22 juin 2019 19:16

En 2017 on a clairement pas eu froid dans l'eau !!!

raoul
Messages : 2203
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Placement en natation

Message non lu par raoul » 22 juin 2019 19:54

FAYARD a écrit :
22 juin 2019 18:41
raoul a écrit :
22 juin 2019 17:23
PEB a écrit :
20 juin 2019 17:52
Merci pour vos retours.
Effectivement, c'est ce que j'ai fait sur les 2 tri auxquels j'ai participé (nager tranquillement, seul sur le côté). C'était possible car sur le M comme sur le Half, on était environ 300/350 concurrents. Là je vais faire l'Alpe D'Huez où on sera environ ...1500. J'ai peur de ne pas pouvoir me positionner sur le côté. En outre, j'ai envie d'essayer d'appuyer un peu plus sur la partie natation. En gros, en nageant "tranquillou" pour ne pas entamer les réserves, je sors fin du 1er tiers -je ne sais pas si ça correspond au niveau "débutant"-. Je me disais qu'en forçant un peu plus et en essayant de me placer dans les "bons pieds" (d'où ma question) je pourrai viser de sortir dans le 1er quart sans me mettre minable (ça m'évitera d'avoir à trop doubler en vélo, car avec le nombre de concurrents et la circulation, ce ne sera pas facile). Souvent, je lis "savoir se placer dans les bons pieds", donc je voulais savoir comment on faisait, vu que je n'en ai aucune idée (sauf à connaître à l'avance le niveau nat des autres concurrents et être capable de reconnaître leurs pieds dans l'eau :sm11:
NB: J'aurai l'occasion de nager un peu en mer et en lac d'ici l'Alpe, mais pas de quoi changer mon niveau :roll:
Oui il y a une technique.

Après 400 m environ, il fait trouver qqn qui te dépasse très lentement. C'est lui qu'il faut suivre, car il nage juste quelques secondes de mieux par 100 m et en drafting ça passe. S'il bat peu des pieds et qu'il est massif c'est encore mieux.

Évidemment si tu trouves qqn à 1000 m c'est bon également... :wink: La technique c'est de laisser passer quelques centaines de mètres pour nager avec ceux de ton niveau. Cette technique est favorisée si tu prends un départ rapide en léger sur-régime, il y a plus de choix dans ceux qui te re-dépassent.

J'y arrive bien un triathlon sur deux environ. Mais pars vite pour augmenter le choix et vise >80 kg et battement 2 temps si possible. Il me semble qu'on perd du temps dans les bulles des 6 temps.
Tu me fais rire Raoul :mrgreen: franchement, j’ai jamais été capable de voir si le mec devant moi nageait en 6 temps ou en 2 temps, en course, j’avais d’autres choses à étudier :lol:
Je nage avec la masse, j'ai peut-être plus de choix... :wink:

C'est le type qui te dépasse lentement, sérieux j'arrive bien à voir. Je change mon côté de respiration pour étudier le bon profil. Mais ça ne fonctionne pas toujours.

J'ai aussi essayé le départ à bloc et tu prends plusieurs pieds au fur et à mesure... Ça se fait aussi tout seul quand on en a marre de ne rien voir dans les bulles, on passe à un autre.

Sérieux je trouve sur IM qu'on a bien le temps de se rendre compte, mais le bon profil n'est pas toujours là.

Blackstar
Messages : 3982
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: Placement en natation

Message non lu par Blackstar » 23 juin 2019 08:00

Trouves toi des potes. :mrgreen:
phpBB [video]
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 1932
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Placement en natation

Message non lu par coleopt » 23 juin 2019 10:10

C'est le type qui te dépasse lentement, sérieux j'arrive bien à voir. Je change mon côté de respiration pour étudier le bon profil. Mais ça ne fonctionne pas toujours.
Je mettais toujours posé la question de "comment nageait Yannick Bourseaux", sur un tri je me suis retrouvé à coté de lui , je m’étais amusé à le regarder sous l'eau . Oui on peut étudier la natation d'un autre concurrent, mais il faut que l'eau le permette (voir plus loin que le bout de ses doigts) et qu'il ne fasse pas nuit. A l'Alpe, cela part de nuit?

PEB
Messages : 15
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Placement en natation

Message non lu par PEB » 23 juin 2019 13:51

@ Raoul: Merci pour ton retour qui répond précisément à ma question initiale. Sur les 2 précédents tri, j'avais un peu essayé cela mais sans trop insister. Là, je me concentrerai dessus. Question subsidiaire, tu te me derrière le concurrent qui te double ou légérement sur le coté (pour être "dans la vague")?
NB: @ Fayard, je pense que tu voulais "taquiner" Raoul. Mais je comprends bien son conseil de se mettre dans l'aspiration d'un concurrent qui a un battement de pied relativement lent et qui ne fait pas trop de bulles (i.e. le 2 temps) plutôt que derrière celui qui fait beaucoup de mousse avec son 6 temps (en même temps, peu de chance que ce dernier double et tienne le rythme longtemps).
@Blackstar: je vais rajouter la boxe à mon entraînement :idea:
@Coleopt: départ de jour (9h45) dans une eau limpide. Après, en natation, ce qui est difficile, ce n'est pas tant d'avoir l'image du mouvement parfait (après des années d'entraînement, je pense l'avoir acquise), que d'être capable de se représenter précisément dans l'espace pour la reproduire. Là, au vu de mes temps actuels, j'ai dû considérablement m'en éloigner. Pour autant, je suis difficilement capable d'identifier mes propres défauts sans un regard extérieur (j'imagine que si je me voyais filmé en train de nager, je les identifierai bien -et je prendrai peur :sm1: -).

raoul
Messages : 2203
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Placement en natation

Message non lu par raoul » 23 juin 2019 19:20

PEB a écrit :
23 juin 2019 13:51
@ Raoul: Merci pour ton retour qui répond précisément à ma question initiale. Sur les 2 précédents tri, j'avais un peu essayé cela mais sans trop insister. Là, je me concentrerai dessus. Question subsidiaire, tu te me derrière le concurrent qui te double ou légérement sur le coté (pour être "dans la vague")?
NB: @ Fayard, je pense que tu voulais "taquiner" Raoul. Mais je comprends bien son conseil de se mettre dans l'aspiration d'un concurrent qui a un battement de pied relativement lent et qui ne fait pas trop de bulles (i.e. le 2 temps) plutôt que derrière celui qui fait beaucoup de mousse avec son 6 temps (en même temps, peu de chance que ce dernier double et tienne le rythme longtemps).
@Blackstar: je vais rajouter la boxe à mon entraînement :idea:
@Coleopt: départ de jour (9h45) dans une eau limpide. Après, en natation, ce qui est difficile, ce n'est pas tant d'avoir l'image du mouvement parfait (après des années d'entraînement, je pense l'avoir acquise), que d'être capable de se représenter précisément dans l'espace pour la reproduire. Là, au vu de mes temps actuels, j'ai dû considérablement m'en éloigner. Pour autant, je suis difficilement capable d'identifier mes propres défauts sans un regard extérieur (j'imagine que si je me voyais filmé en train de nager, je les identifierai bien -et je prendrai peur :sm1: -).
Je ne maîtrise pas la technique de la vague, je n'ai jamais essayé. Je drafte derrière très proche mais sans toucher les pieds. Ça fait gagner bien 5" au 100 m, c'est pour cela qu'il faut attendre environ 400 m pour être sûr de drafter qqn d'un peu plus rapide, la sélection s'étant déjà faite.

Il faut s'entraîner à cela en piscine quand on est bcp dans une ligne d'eau. Mais ça tu dois le connaître si tu es nageur.

Bref augmente tes probabilités par un départ rapide, pour miser sur ceux qui font la course régulière et dépassent ensuite. Mais il ne faut pas être en dette d'oxygène non plus. Après, ça fonctionne aussi assez bien chez moi car j'ai une réserve de vitesse en anaérobie dans les trois sports. Tu peux aussi entraîner cela en faisant parfois des 25 m au taquet (sprint). Ça te permet de crochet ou rattraper le bon poisson.

Ensuite sur le long j'attends plus et le bon poisson est rare...

fred39
Messages : 126
Enregistré le : 11 mai 2015 23:58
Localisation : Lons le Saunier
Contact :

Re: Placement en natation

Message non lu par fred39 » 29 juin 2019 22:47

Petite expérience sur l'Alpes:
Difficile de passer dans la machine à laver car départ dans l'eau et ligne de départ très large donc à moins de jouer les 1ère place, tu peux trouver ta voie.
Pour l'eau froide, un petit truc: soit prendre une bouteille d'eau tiède et la vider à l'intérieur de la combi avant la mise à l'eau, soit rentrer dans l'eau et faire entrer l'eau froide à l'intérieur puis ressortir et faire un peu d'échauffement sur la berge avant le départ.
Ici, je ne crois pas qu'on puisse entrer puis ressortir de l'eau mais tu à le temps entre la mise à l'eau et le départ de te mettre sur les rochers à droite pour faire cet échauffement.
Comme je ne connaissais pas encore ce truc lors de ma participation à l'Alpes, je suis sorti de l'eau franchement violé, d'après ma femme, mais je n'ai pas pris le temps de me réchauffer et suis parti sans sentir mes pieds. Mais 15-20 minutes après j'étais bien chaud. Juste après les grands virages sous le lac tu peux mettre la gomme!
Ensuite parcours vélo plutôt cool, simplement j'ai pris un franc cou de chaud dans les premiers virages de l'Alpes et c'est apparemment très classique.

Bonne course!
C'est certes une grosse machine mais l'ambiance est super!

Répondre