Références minimales pour ironman embrun

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par raoul » 27 mai 2019 11:27

h-tri a écrit :
27 mai 2019 10:32
triporteur a écrit :
27 mai 2019 09:22
l'opération j'y pense, mais pour le moment ce qui me bloque c'est que j'ai lu que je perdrais ma vision de près. et j'y tiens...
il faudrait que je me renseigne à nouveaux pour voir si c'est tjs vrai
Bon, on sort un peu du sujet mais je peux répondre sur ce point : pour ma part j'étais bine myope, je portais des lentilles (je ne faisais pas encore de triathlon à l'époque) et je me suis fait opérer en 2003. Résultat génial, vision parfaite, plus besoin de lunettes.
Sauf que dans mon cas (mais ça arrive heureusement à peu de monde seulement) en 2010 ma vue a recommencé à baisser et j'ai dû recommencer à porter des lunettes, d'abord seulement ponctuellement (conduite de nuit, cinéma...) et maintenant presque tout le temps. J'arrive tout de même à faire du sport sans lunettes même si parfois en vélo ou en trail ça me dérange un peu de ne pas mieux voir.

Sur la perte de la vision de près ce n'est pas tout à fait ça : tu ne perds pas la vision de près dans un premier temps, c'est juste que quand tu vieillis tu perds le bénéfice qu'ont les myopes de ne pas avoir besoin de lunettes pour regarder de près (vu que tu n'es plus myope).
Exact. Tout le monde perd sa capacité à voir de près entre 45 et 60 ans. Au final, il manque 2.5 à 3 dioptries. Normalement c'est le cristallin qui fait cet "auto focus" quand on est jeune.

Les myopes deviennent aussi presbytes, mais ont comme des lunettes pour voir de près pour autant qu'ils aient entre -1.0 et -3 dioptries de myopie.

Du coup, vu que j'avais 1.75 dioptries je n'ai opéré qu'un oeil. Du coup je verrais encore de près vieux jusqu'à 1 m/1.75 soit environ 50-60 cm car les dioptries sont l'inverse de la focale. On appelle cela la "bascule", il faut laisser entre 1.25 et 1.5 dioptries de myopie à l'oeil non directeur.

Tu peux faire des tests avec des lentilles pour voir si ton cerveau supporte la bascule.

Perso je suis très content, mais j'ai fait le PRK. Il semble qu'on voit un.chouilla mieux que l'opération avec volet, mais ça fait mal pendant une semaine (laser en surface, donc cicatrisation).

Ça fait 10 ans que ça n'a pas bougé un iota.

USAT
Messages : 2630
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par USAT » 27 mai 2019 11:59

triporteur a écrit :
27 mai 2019 09:22
l'opération j'y pense, mais pour le moment ce qui me bloque c'est que j'ai lu que je perdrais ma vision de près. et j'y tiens...
il faudrait que je me renseigne à nouveaux pour voir si c'est tjs vrai
ouch t'es passé pas loin en effet :(


j'ai bien prévu de refaire des sorties longues.
je ferai le test, mais je suis persuadé du résultat vu que c'est pareil qu'en trail

thanks
je ne sais pas ce que tu as mais il existe les implants, icl par exemple, qui ne détruisent rien.
Voici d'un des meilleurs spécialistes en la matière : https://www.docteurlevy.info/differents ... nts-phakes

j'ai mis ça ya..9 ans maintenant.

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 27 mai 2019 13:21

je ne connaissais pas du tout!
je suis myope, -4.25, 43 ans, ma vision de loin ne bouge plus, mais la presbytie m'a rattrapé. La vision de très près (10 cm) fonctionne très bien, mais le confort de lecture (EX: téléphone) baisse, je dois parfois enlever mes lunettes pour lire des petits trucs.

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par raoul » 28 mai 2019 08:04

triporteur a écrit :
27 mai 2019 13:21
je ne connaissais pas du tout!
je suis myope, -4.25, 43 ans, ma vision de loin ne bouge plus, mais la presbytie m'a rattrapé. La vision de très près (10 cm) fonctionne très bien, mais le confort de lecture (EX: téléphone) baisse, je dois parfois enlever mes lunettes pour lire des petits trucs.
Tu opères ton oeil directeur (celui avec lequel tu vises) normalement. Avec l'autre oeil, tu l'opères en laissant - 1.5 dioptries de myopie pour voir de près. Si ton cerveau supporte, ce sera un compromis intéressant pour ne jamais mettre de lunettes ou seulement par confort pour des actions ciblées (rouler de nuit en voiture sur des routes que tu ne connais pas ou lire de très près).

Tu peux faire des tests en mettant une lentille moins corrigées pour voir si tu supportes.

La distance de netteté c'est 1/dioptries. Donc 1/4.25 = 23.5 cm. Avec la profondeur de champ on gagne encore un chouilla. Ta myopie est trop forte pour avoir un vrai intérêt, sauf en lecture de près.

Avec 1.5 dioptries pour lire, cela fait 1/1.5 = 66 cm et avec la profondeur de champ on gagne quelques centimètres encore. Au-delà de 1.5 dioptries de différence ça fatigue un peu plus le cerveau. Le cerveau te rend une image nette et fait "la bascule" entre les yeux sans que tu te rendes compte de rien. Si tu laisses - 1 dioptries, cela te fait une vision nette à 1 m (1/1)... Donc trop loin pour lire.

Donc un peu de compromis au début avec la bascule, mais ensuite tes collègues seront jaloux, car les verres progressifs ou les lunettes de lecture sont aussi des compromis... Et il y a plein de travaux en distance intermédiaire où les autres hésitent entre mettre ou non les lunettes et où la bascule est géniale.

On s'écarte du sujet... Mais certains germes de l'eau de la piscine ou lac peuvent te faire perdre un oeil avec des lentilles... Les amibes ne sont pas sensibles aux anti-bio par exemple. J'ai eu la chance d'avoir un ophtalmo qui m'a envoyé en urgence en hôpital ophtalmique et m'a dit de ne même pas faire mon sac avant et la chance que le germe était sensible à un anti-bio spécifique. On était 4 à subir le même traitement dû à un souci de lentilles pour un bassin de 600 000 personnes...

Bref, attention avec les lentilles...

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 03 juin 2019 07:32

hello !

we/pont pas très productif en raison d'un combo gastro+sinusite :(

- j'ai refait une sortie lac+combi: je ne me suis pas noyé, top ! par contre les pieds remontent bcp, ça me cambre -> mal au dos. à travailler
- j'ai pris des prolongateur chez D4 (https://www.decathlon.fr/prolongateurs- ... 15713.html), Bonnes sensations, mais j'ai fixé ça a l'arrache, il faudra les régler correctement pour le valider (écartement, longueur, selle). à vue de nez ~5% de gain sur le plat

a+

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 18 juin 2019 08:49

voila, j'ai fait le granfondo ventoux:
136 km, 3300 d+, 1600 d- en 6h (+1h40 vs le 1er)
400/ 1300 au général, 40/150 en H 40-44
26 km/h avant le ventoux, 10-11 sur le ventoux

super parcours, très beau, très content de ma sortie, bonne descente aussi !
j'avais une bonne forme , jamais de drafting, je sortais systématiquement des groupes quand j'étais derrière qqun, et j'en ai tiré du monde sur le parcours...
hier, bien crevé, pas de jus dans les jambes


mais j'ai pas mal de questions orientées "chiffre", alors si vous passez par là, à vot' bon coeur:
FC:
sur la base des zones que j'avais calculées précédemment :
2h en i4 (151 - 165 bpm), dont 1h30/40 au ventoux à 155 bpm
2h20 en i3 ( 139 - 150)
50min en i2 (128-138)
143 en moyenne sur les 6h

du coup, je pense que mes zones, calculées sur le HT, ne sont pas bonnes du tout.
sur HT je tiens 155 pdt 20min (test FTP), là en vrai j'ai fait plus de 2h à ce bpm
j'imagine que l'écart est du à la chaleur sur HT (?)

est ce que sur une sortie de 6h, on peut déduire ses zones??

puissance
j'ai désormais un capteur de puissance (pédale assioma)
bon, il y a un écart avec le HT (à la baisse) du coup je ne connais plus ma FTP, disons entre 250 et 290

bref:
NP sur 6h = 210w (assioma) = entre 72- 84% FTP (pour une FTP entre 250 et 290) ===> est ce qu'avec une NP sur 6h on peut remonter à la FTP?

1h40 en z2 (146-197w)
2h en z3 (198-238w) --> 210 sur la montée du ventoux
1h en z4 (240-280w)
15min en z5 (281-320)

bon la encore ça ne colle pas trop avec ce que je vois sur le HT

tri
je lis à droite à gauche que le vélo sur un IM c'est ~300 TSS max pour pouvoir courir derrière, avec un IF de 0.7.
sur le granfondo mon TSS est entre 311 et 423 suivant la FTP (je prends TSS = IF² x durée *100)

pour faire TSS 300 sur 9h (estimation embrun), ca donne: IF = 0.58
ce qui donne une NP de 145 -170 (suivant le FTP 250-290)
et la c’est le drame : 145-170 me semble très faible pour finir le vélo d'embrun en 9h (j'ai en tête le message d'h-tri qui fait em en 8h30 avec un NP de 200)

avec un IF de 0.7, sur 9h ça donne 441 TSS, ce qui est trop gros pour courir derrière

du coup je suis un peu perdu avec tous les chiffres:
en partant du TSS 300, ça me fait un NP tellement faible que je serai hors BH
en partant du IF=.7, cà me fait un TSS tellement gros que le marathon va être impossible

merci pour vos lumières !

a+

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par raoul » 18 juin 2019 09:48

triporteur a écrit :
18 juin 2019 08:49
voila, j'ai fait le granfondo ventoux:
136 km, 3300 d+, 1600 d- en 6h (+1h40 vs le 1er)
400/ 1300 au général, 40/150 en H 40-44
26 km/h avant le ventoux, 10-11 sur le ventoux

super parcours, très beau, très content de ma sortie, bonne descente aussi !
j'avais une bonne forme , jamais de drafting, je sortais systématiquement des groupes quand j'étais derrière qqun, et j'en ai tiré du monde sur le parcours...
hier, bien crevé, pas de jus dans les jambes


mais j'ai pas mal de questions orientées "chiffre", alors si vous passez par là, à vot' bon coeur:
FC:
sur la base des zones que j'avais calculées précédemment :
2h en i4 (151 - 165 bpm), dont 1h30/40 au ventoux à 155 bpm
2h20 en i3 ( 139 - 150)
50min en i2 (128-138)
143 en moyenne sur les 6h

du coup, je pense que mes zones, calculées sur le HT, ne sont pas bonnes du tout.
sur HT je tiens 155 pdt 20min (test FTP), là en vrai j'ai fait plus de 2h à ce bpm
j'imagine que l'écart est du à la chaleur sur HT (?)

est ce que sur une sortie de 6h, on peut déduire ses zones??

puissance
j'ai désormais un capteur de puissance (pédale assioma)
bon, il y a un écart avec le HT (à la baisse) du coup je ne connais plus ma FTP, disons entre 250 et 290

bref:
NP sur 6h = 210w (assioma) = entre 72- 84% FTP (pour une FTP entre 250 et 290) ===> est ce qu'avec une NP sur 6h on peut remonter à la FTP?

1h40 en z2 (146-197w)
2h en z3 (198-238w) --> 210 sur la montée du ventoux
1h en z4 (240-280w)
15min en z5 (281-320)

bon la encore ça ne colle pas trop avec ce que je vois sur le HT

tri
je lis à droite à gauche que le vélo sur un IM c'est ~300 TSS max pour pouvoir courir derrière, avec un IF de 0.7.
sur le granfondo mon TSS est entre 311 et 423 suivant la FTP (je prends TSS = IF² x durée *100)

pour faire TSS 300 sur 9h (estimation embrun), ca donne: IF = 0.58
ce qui donne une NP de 145 -170 (suivant le FTP 250-290)
et la c’est le drame : 145-170 me semble très faible pour finir le vélo d'embrun en 9h (j'ai en tête le message d'h-tri qui fait em en 8h30 avec un NP de 200)

avec un IF de 0.7, sur 9h ça donne 441 TSS, ce qui est trop gros pour courir derrière

du coup je suis un peu perdu avec tous les chiffres:
en partant du TSS 300, ça me fait un NP tellement faible que je serai hors BH
en partant du IF=.7, cà me fait un TSS tellement gros que le marathon va être impossible

merci pour vos lumières !

a+
Essaie de déterminer tes zones avec précisions car i3 + i4 = 4h20. Cela montre une bonne préparation mais certainement aussi un SV1 tiré vers le haut par l'entraînement ! Il est très probable que SV1 soit entre 145 et 150 et qu'avec 145 comme limite haute tu ne prennes pas beaucoup de risque à Embrun.

On peut raisonner en temps limite pour définir une zone. Avec 6h à 143, y compris les descentes... Ton SV1 est au moins à 145, vu qu'on admet max 3h en i3 dans la littérature. Perso je dis 4h en vélo en récupérant dans les descente et buvant sucré.

Du coup i2 monte au moins jusqu'à 145 puls et watts associés. Tu stockes bien le glycogène.

Je pense qu'il te faudra au moins 10 sorties pour définir une FTP correcte et utiliser le TSS. Regardes ces données pour information pour l'instant, d'autant plus qu'il y a des différences entre ton HT et pédales.

Avatar du membre
Nico U.
Messages : 887
Enregistré le : 19 oct. 2004 17:13
Localisation : On the edge

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par Nico U. » 18 juin 2019 16:13

Si j’étais tombé sur ce genre de littérature a l'époque de mon premier Embrun, je crois bien que j'aurais été bien trop effrayé et que je n'aurais pas osé m'inscrire!

A l’époque pas de FTP, de TSS, d'IF, même pas de W, vous vous rendez compte?
On faisait la course sans avoir l’œil rivé sur un écran, ça laissait du temps pour lever la tête et admirer le paysage dans la Casse Déserte.
Mais bon, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre (je sais pas pourquoi mais elle sonne bien cette phrase).

J'ai quand même hâte d’être le 16 Août pour voir ce que donne la mise en application sur le terrain de toute cette analyse théorique.
Faut pas pousser mes mails dans les ordis..

Lag
Messages : 123
Enregistré le : 21 oct. 2018 13:10

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par Lag » 18 juin 2019 21:06

Tout à fait d’accord avec toi, toutes cette théorie me fou un peu la :sm10:

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 18 juin 2019 21:24

hello !
merci raoul, j'avais prévu de refaire mes zones, mais en extérieur, pas sur le HT.
10 sorties ça va être trop juste d'ici embrun, mais je cernerais un peu plus les zones que maintenant
je vais caler mes sorties longues sur 140-145 pour m'étalonner.
thanks


Nico U, Lag:
ah le bon chasseur et le mauvais chasseur :)
ben je fais avec ce qui existe en fait
y'a 10 ans, j'aurais fait avec le cardio
y'a 20 ans, avec les sensations
et dans 10 ans on aura un capteur dans le sang/muscles qui donnera le taux de lactates
pourquoi ne pas utiliser ce qui existe? ça ne me semble pas dénaturer le sport. j'ai regardé le paysage dimanche c'était super beau, et cela bien que je regardais le capteur de temss en temps
et autour de moi, y'a pas grand monde qui roulait sans techno.

bon allez, je raconte ma vie:
qd j'ai démarré la cap, je faisais tout au feeling et je rigolais de voir les gars bosser avec un cardio.
puis j'ai eu moins de temps pour m’entraîner, du coup, je suis passé du quantitatif au qualitatif, et là, il faut viser à peu près juste sur les zones poru optimiser le temps dispo, j'ai pris un cardio.
résultat, en m'entrainant moins, j'allais plus vite

j'ai pas assez de recul sur le vélo (début en mars) du coup j'essaie de construire des références avec les données que je peux avoir : cardio, puissance.
j'ai un pote qui fait du vélo depuis 25 ans, ça le fait rigoler aussi, mais depuis le temps il se connait.

de ma fenêtre, partir sur 9h de vélo en aveugle c'est pas très malin, mieux vaut, quand c'est possible, utiliser les moyens existants pour définir des zones de travail (entrainement) et des zones de course. pourquoi refuser une aide?
et puis ça me plait bien ces calculs sous xls

bref, chacun son approche en fonction de son expérience et de son attente

et j'espère que le 16 aout je pourrais dire que ça a servi à qqch :/

hop au lit
++

Lag
Messages : 123
Enregistré le : 21 oct. 2018 13:10

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par Lag » 18 juin 2019 21:43

Mais je ne dis pas que c’est nul ou pas comme cela qu’il faut s’y prendre. C’est juste que de tout calculer de la sorte me gâcherai le plaisir de me découvrir. Si j’avais été aussi méticuleux que toi j’aurais certainement perdue moins de temps. Moi Embrun j’ai fait 2 fois . La première année j’ai découvert été à l’écoute, donc beaucoup appris . Temps 12h50. Seconde année je me suis préparé en conséquence de mon expérience. Temps 11h28. Je kiffe cette façon de faire , oui ça fait un peu vieille école je sais. :wink:

Avatar du membre
Nico U.
Messages : 887
Enregistré le : 19 oct. 2004 17:13
Localisation : On the edge

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par Nico U. » 19 juin 2019 08:12

triporteur a écrit :
18 juin 2019 21:24

Nico U, Lag:
ah le bon chasseur et le mauvais chasseur :)
ben je fais avec ce qui existe en fait
y'a 10 ans, j'aurais fait avec le cardio
y'a 20 ans, avec les sensations
et dans 10 ans on aura un capteur dans le sang/muscles qui donnera le taux de lactates
pourquoi ne pas utiliser ce qui existe? ça ne me semble pas dénaturer le sport. j'ai regardé le paysage dimanche c'était super beau, et cela bien que je regardais le capteur de temss en temps
et autour de moi, y'a pas grand monde qui roulait sans techno.
Mon message était juste pour souligner le fait que cette approche hyper-scientifique de l'entrainement c'est UNE manière d'aborder le triathlon mais qu'on peut aussi pratiquer en apprenant sur soi-meme avec de l'expérience.
Quelle approche est la plus efficace? Je ne sais pas, c'est pour ca que j'ai envie de voir ce que ca donne pour toi ;-)

Perso il m'a fallu 3 participations a Embrun pour passer sous les 12h (tout juste) et une douzaine d'IM pour réaliser ma course la plus aboutie (moins de 10h a Nice). J'aurais peut-etre mis moins de temps avec une approche scientifique de l'entrainement... Est-ce que j'aurais acquis plus d'expérience pour autant et pris autant de plaisir? La question reste ouverte....
Faut pas pousser mes mails dans les ordis..

pom
Messages : 41
Enregistré le : 18 janv. 2019 15:23

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par pom » 19 juin 2019 08:56

Ca mériterait un sujet de savoir qui s'entraine comment ( excel/scientifique vs sensation/feeling vs mix des deux vs ? ) , dans quel contexte (age, objectifs, expérience en triathlonà et pour quel résultat.

J'avoue que je suis le sujet de triporteur avec intérêt mais que tous ces calculs me donnent plus la migraine que l'envie de m'y coller :)

PYC
Messages : 51
Enregistré le : 29 mai 2017 17:57

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par PYC » 02 juil. 2019 17:53

Ca y est, inscrit. Y a plus qu'à apprendre à faire du vélo sans roulettes (la distance, je l'ai)

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 04 juil. 2019 07:32

bienvenue !

de mon coté ya "plus" qu'à apprendre à nager droit ....
on va bien rigoler

Répondre