appel au Masters

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
IRONMAN04
Messages : 1038
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: appel au Masters

Message non lu par IRONMAN04 » 20 déc. 2018 09:57

Salut Ferrari,
Ton post me rassure dans la mesure où comme toi, avec un genou en vrac, la CAP me semble désormais interdite, quoique si j’arrivai à faire ne serait ce qu’une séance pour pouvoir participer à des S et soyons fou des M, la passion pourrait survivre.... Comme toi la vie est belle... :wink:
Ciao

Vank
Messages : 1922
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40

Re: appel au Masters

Message non lu par Vank » 20 déc. 2018 10:39

fred39 a écrit :
20 déc. 2018 01:16
Bonsoir
Encore une fois le plus vieux du post.
Non, pas vraiment :lol: :wink:

Denis Pierrat est plus vieux que toi et moi aussi par la même occasion (60 ans cette année).

Donc: découverte du triathlon à Tarbes au milieu des années 80 avec l'arrivée dans mon unité d'alors du très regretté Serge Lecrique. Première "vraie" expérience en 1989 à Pau sur une épreuve organisée par ma nouvelle unité. A partir de là pratique en pointillés car pas compatible avec ma carrière professionnelle. Quelques longues interruptions aussi suite à accident de vélo en 1999 (3 lombaires HS) ou maladie en 2006. Maintien malgré tout en permanence d'un niveau correct en CàP (sub 33 au 10 kil à 40 ans). Reprise timide en 2010 puis plus sérieuse en 2012 après départ à la retraite. Premières expériences sur IM "pour voir" en 2012 et 2013. A partir de 2014 podium systématique voire victoire sur chaque IM, 70.3 qualificatif ou monde ITU. 9h35 sur IM à 58 ans. Reste à enfin réussir une bonne course à Kona (j'entends par là en sortir satisfait ce qui n'a pas été le cas jusqu'à présent). Une paire de DNF également. A nos âges vouloir terminer "à tout prix" (en cas de blessure ou maladie bien sûr) est une connerie sans nom et le meilleur moyen de "raccrocher" plus tôt que prévu……………. De toute façon avec le coach qui m'entraîne depuis 2015 c'est à l'entraînement qu'il faut être vaillant :sm3: Pas de place pour la "caresse". La course en devient une véritable sinécure.
Les masters ont un gros travail de préparation musculaire à mettre en place tant il est vrai que ce sont les qualités musculaires (force, tonicité, souplesse,....) qui s'étiolent le plus rapidement.
Au niveau volume d'entraînement une moyenne autour de 15h hebdo avec des pics entre 0 et 30h (les 30h hebdo seulement 6 semaines par an en 3 blocs de 2 semaines sur stages que je participe à encadrer…
Niveau contenu beaucoup de séances de qualité (contenu variable suivant la période),du très long et du musculairement exigeant (plio, càp et bike avec D+,...….etc)
Handicapé depuis août 2017 par une blessure difficile à soigner (entorse du pied dite de Lisfranc) qui me contraint depuis à limiter la CàP à 3 séances par semaine. Je travaille à corriger ça avec un petit bouquin que je recommande: "corriger le pied sans semelle" de Frédéric Brigaud. Autres ouvrages intéressants pour nous les vieux: ceux de Christophe Carrio. Pour ceux qui ne connaitraient pas je vous laisse la curiosité de découvrir. Il y a pas mal de choses à tester et adopter :wink:
J'allais oublier: beaucoup de ski de fond l'hiver; :sm3:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

FAYARD
Messages : 19776
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: appel au Masters

Message non lu par FAYARD » 20 déc. 2018 13:35

Vank a écrit :
20 déc. 2018 10:39
fred39 a écrit :
20 déc. 2018 01:16
Bonsoir
Encore une fois le plus vieux du post.
Non, pas vraiment :lol: :wink:

Denis Pierrat est plus vieux que toi et moi aussi par la même occasion (60 ans cette année).

Donc: découverte du triathlon à Tarbes au milieu des années 80 avec l'arrivée dans mon unité d'alors du très regretté Serge Lecrique. Première "vraie" expérience en 1989 à Pau sur une épreuve organisée par ma nouvelle unité. A partir de là pratique en pointillés car pas compatible avec ma carrière professionnelle. Quelques longues interruptions aussi suite à accident de vélo en 1999 (3 lombaires HS) ou maladie en 2006. Maintien malgré tout en permanence d'un niveau correct en CàP (sub 33 au 10 kil à 40 ans). Reprise timide en 2010 puis plus sérieuse en 2012 après départ à la retraite. Premières expériences sur IM "pour voir" en 2012 et 2013. A partir de 2014 podium systématique voire victoire sur chaque IM, 70.3 qualificatif ou monde ITU. 9h35 sur IM à 58 ans. Reste à enfin réussir une bonne course à Kona (j'entends par là en sortir satisfait ce qui n'a pas été le cas jusqu'à présent). Une paire de DNF également. A nos âges vouloir terminer "à tout prix" (en cas de blessure ou maladie bien sûr) est une connerie sans nom et le meilleur moyen de "raccrocher" plus tôt que prévu……………. De toute façon avec le coach qui m'entraîne depuis 2015 c'est à l'entraînement qu'il faut être vaillant :sm3: Pas de place pour la "caresse". La course en devient une véritable sinécure.
Les masters ont un gros travail de préparation musculaire à mettre en place tant il est vrai que ce sont les qualités musculaires (force, tonicité, souplesse,....) qui s'étiolent le plus rapidement.
Au niveau volume d'entraînement une moyenne autour de 15h hebdo avec des pics entre 0 et 30h (les 30h hebdo seulement 6 semaines par an en 3 blocs de 2 semaines sur stages que je participe à encadrer…
Niveau contenu beaucoup de séances de qualité (contenu variable suivant la période),du très long et du musculairement exigeant (plio, càp et bike avec D+,...….etc)
Handicapé depuis août 2017 par une blessure difficile à soigner (entorse du pied dite de Lisfranc) qui me contraint depuis à limiter la CàP à 3 séances par semaine. Je travaille à corriger ça avec un petit bouquin que je recommande: "corriger le pied sans semelle" de Frédéric Brigaud. Autres ouvrages intéressants pour nous les vieux: ceux de Christophe Carrio. Pour ceux qui ne connaitraient pas je vous laisse la curiosité de découvrir. Il y a pas mal de choses à tester et adopter :wink:
J'allais oublier: beaucoup de ski de fond l'hiver; :sm3:
Je confirme pour Christophe Carrio, merci pour le livre de Brigaud... :wink:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

le cabiste
Messages : 34
Enregistré le : 25 août 2015 20:56

Re: appel au Masters

Message non lu par le cabiste » 20 déc. 2018 15:59

un peu plus vieux (62 ans) pas de sport jusqu'en 2008 sauf golf (Handicap 4) puis ultratrail: Diagonale des fous, UTMB, Templiers pour vivre une aventure avec 7 marathons (newYork Boston rome paris) puis passe au triathlon car je commençais à avoir mal au genou dans les descentes
2014 premier half 2015 premier IM puis 1 ou 2 par an avec 2 Half et World 70.3 en afrique du sud
entre 10 et 18 h d'entrainement par semaine avec qq stages en Espagne, 2 cyclos: ardechoise et etape du tour, qq sommets d'alpinisme (Mt Blanc, les 4000 de SaasFee, Chamonix-Zermatt)
que des séances de qualité avec coach, bcp de nat car plaisir, de la piste pour la VMA, pas de seance diesel ni au feeling
de la chance car à ce jour aucune blessure mais j'ai commencé très tard le sport d'endurance et toujours très encadré
en terme de perf pas très rapide (3h28 au marathon à 59 ans, 1h03 nat sur IM wales, jamais fait de 10km) mais endurant, bonne nutrition (suis médecin) et gros mental
et à partir de janvier la retraite ce qui va me permettre de me consacrer à 100% pour une qualif si possible pour Kona mais rien ne dit que l'augmentation du volume d'entrainement sera bénéfique ou ne nuira pas au plaisir (il est fréquent de voir des elites qui en passant pro ne progressent pas): on verra

tribrasil
Messages : 157
Enregistré le : 10 mai 2007 00:02
Localisation : Morocco
Contact :

Re: appel au Masters

Message non lu par tribrasil » 20 déc. 2018 20:07

Bravo le Cabiste ! mais question ...jamais de séance d'endurance ....hummm , la base
de l'entrainement c'est quand même un peu d'endurance non? (dixit tous les coachs , plutôt 70% du volume total ...)
donc le débat est ouvert héhéhé ? :sm2: :sm2:
Brasil un pays tropical !!!

tribrasil
Messages : 157
Enregistré le : 10 mai 2007 00:02
Localisation : Morocco
Contact :

Re: appel au Masters

Message non lu par tribrasil » 20 déc. 2018 20:17

Comme le débat est ouvert et les réponses sont plutôt très ...expérimentées ...je fais un half fin avril , puis full Lanzarote fin mai , puis half en octobre & M une semaine après ..
je suis actuellement avec 2 ou 3 entrainements de nat. ( mon sport d'origine water polo ,donc pas de problème pour avaler des bornes )
vélo x 3 ou 4 (avec un petit enchainement le samedi 2h vélo + 1hcap) et Cap X 3ou 4 , (une séance cap & PPG , une séance piste , une séance log run , une séance enchainement après le vélo ), soit un total de entre 13 & 15h semaine , quand penser vous ? :sm2:
(je vis seul en expatriation ....donc boulot / sport / dodo ..)
Thank's
Brasil un pays tropical !!!

fred39
Messages : 91
Enregistré le : 11 mai 2015 23:58
Localisation : Lons le Saunier
Contact :

Re: appel au Masters

Message non lu par fred39 » 20 déc. 2018 21:07

Super de retrouver des amis qui seront dans ma future catégorie V5... et que du lourd!. Heureusement que je ne cherche pas un podium.

Sinon, je constate que nous sommes tous dans le même timing: environ 15h d'entraînement hebdo environ, car il est difficile de rester ne forme avec seulement 5-7h hebdo comme nos jeunes. Et toujours plein de projets, même si certain de trouve un peu limité par des blessures anciennes.
Mais la discussion ne tourne pas au TaMalOu, classique et roborative.

Bon courage à tous, en espérant vous croiser sur une prochaine course

Gadagne
Messages : 5651
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: appel au Masters

Message non lu par Gadagne » 20 déc. 2018 23:50

Non, perso 5 à 6h d'entrainement semaine, et je suis toujours au top ,c'est les mauvais qui s'entrainent .

fred39
Messages : 91
Enregistré le : 11 mai 2015 23:58
Localisation : Lons le Saunier
Contact :

Re: appel au Masters

Message non lu par fred39 » 21 déc. 2018 00:13

Il est vrai que je suis un mauvais mais je ne fait pas du tri pour être au dessus des autres.
Gardagne tu as toujours des mots gentils... Garde ta naque pour les courses!
Il est vrai que la carne est toujours en meilleure forme! C'est ce que je constate tous les jours au boulot et sans doute dans le sport de haut niveau qui ne me concerne pas.

CAPOU71
Messages : 4
Enregistré le : 18 oct. 2016 18:21

Re: appel au Masters

Message non lu par CAPOU71 » 21 déc. 2018 08:51

Hello masters et jeunots
c'est depuis le fond du lit que je reposte, opéré hernie discale et canal lombaire trop étroit le 4/12, une semaine de bon à remarcher et puis à nouveau des douleurs qui ne passent pas malgré la prise d'antalgiques: tramadol et dafalgan, je revois le chirurgien en janvier...patience. Auparavant 9 mois de traitement/galère après la découverte de nodules poumon gauche. C'est pendant un séjour au pays de Gadagne et d'une sortie vélo avec lui que j'ai constaté des grosses difficultés à respirer, très bon souvenir néanmoins logement et accueil au top. C'était en 08/2017 et je " repartais" après une prothèse de hanche installée en 04/2017. Dix ans auparavant j'ai subi une lobectomie poumon droit due à une tumeur de la taille d'un poing.
J'arrive à 70 ans en 2019 et ne désespère pas de remonter à vélo et de me tirer la bourre avec mes vieux potes même si les moyennes ne seront plus ce qu'elles étaient sans avoir été démesurées non plus. Début du tri vers 45 ans après beaucoup de vélo, de cap, ski, randos et autres plaisirs, entrainements entre 8 et 25 heures, du sprint à Embrun avec une prédilection pour les distances half, jamais rien gagné, quelques placettes mais un immense plaisir sur toutes les séances d'entrainement et sur toutes les épreuves, avant, pendant et après à les refaire avec les copains.
Voilà mon vécu basique, plaisant, joyeux, excessif parfois mais sans regrets et avec l'espoir de pouvoir continuer dans quelques semaines. :sm2:
L essentiel: prendre du bon temps et en être conscient, vive le triathlon!!!

Gadagne
Messages : 5651
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: appel au Masters

Message non lu par Gadagne » 21 déc. 2018 08:55

Salut mec, ouah tu peux pas dire que je suis dans la vraie vie comme sur le forum ? :wink:

J’espere Te revoir, on ira rouler je te passerais mon vae speebike tu me feras peter la tronche :lol:

Bon courage pour le reste, benj’

Avatar de l’utilisateur
Yo L
Messages : 1971
Enregistré le : 19 nov. 2004 15:56
Localisation : Villeurbanne

Re: appel au Masters

Message non lu par Yo L » 21 déc. 2018 09:05

Vank a écrit :
20 déc. 2018 10:39

Les masters ont un gros travail de préparation musculaire à mettre en place tant il est vrai que ce sont les qualités musculaires (force, tonicité, souplesse,....) qui s'étiolent le plus rapidement.
Bonjour,

justement, je pense que c'est le point important à ne pas négliger après 50 ans.

@ vank --> comment mets tu en place ta prépa musculaire ? tte l'année, uniquement en prépa hivernale ?
A te lire

Par ailleurs, une étude (sérieuse, j'en sais rien !) semblait montrer que la VMA chute de la même proportion après 50 ans chez les sédentaires et les sportifs d'endurance qui ne font "que" de l'endurance à faible intensité ...

D’où l’intérêt, semble t-il, à maintenir de la VMA régulièrement.
Il me semble que l'avantage de notre sport est de pouvoir la réaliser (la VMA) dans la discipline qui nous va bien.

Je viens de commander le bouquin de Joe Friel :wink:
Modifié en dernier par Yo L le 21 déc. 2018 09:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Yo L
Messages : 1971
Enregistré le : 19 nov. 2004 15:56
Localisation : Villeurbanne

Re: appel au Masters

Message non lu par Yo L » 21 déc. 2018 09:09

Gadagne a écrit :
20 déc. 2018 23:50
Non, perso 5 à 6h d'entrainement semaine, et je suis toujours au top ,c'est les mauvais qui s'entrainent .
Très certainement, mais sur des efforts en compétition n’excédant pas 2 h 30 _ 3 h ?

Gadagne
Messages : 5651
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: appel au Masters

Message non lu par Gadagne » 21 déc. 2018 11:17

Non, sur des efforts de 10 minutes maxi, après c’est allure rando quoi.

FAYARD
Messages : 19776
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: appel au Masters

Message non lu par FAYARD » 21 déc. 2018 11:28

CAPOU71 a écrit :
21 déc. 2018 08:51
Hello masters et jeunots
c'est depuis le fond du lit que je reposte, opéré hernie discale et canal lombaire trop étroit le 4/12, une semaine de bon à remarcher et puis à nouveau des douleurs qui ne passent pas malgré la prise d'antalgiques: tramadol et dafalgan, je revois le chirurgien en janvier...patience. Auparavant 9 mois de traitement/galère après la découverte de nodules poumon gauche. C'est pendant un séjour au pays de Gadagne et d'une sortie vélo avec lui que j'ai constaté des grosses difficultés à respirer, très bon souvenir néanmoins logement et accueil au top. C'était en 08/2017 et je " repartais" après une prothèse de hanche installée en 04/2017. Dix ans auparavant j'ai subi une lobectomie poumon droit due à une tumeur de la taille d'un poing.
J'arrive à 70 ans en 2019 et ne désespère pas de remonter à vélo et de me tirer la bourre avec mes vieux potes même si les moyennes ne seront plus ce qu'elles étaient sans avoir été démesurées non plus. Début du tri vers 45 ans après beaucoup de vélo, de cap, ski, randos et autres plaisirs, entrainements entre 8 et 25 heures, du sprint à Embrun avec une prédilection pour les distances half, jamais rien gagné, quelques placettes mais un immense plaisir sur toutes les séances d'entrainement et sur toutes les épreuves, avant, pendant et après à les refaire avec les copains.
Voilà mon vécu basique, plaisant, joyeux, excessif parfois mais sans regrets et avec l'espoir de pouvoir continuer dans quelques semaines. :sm2:
L essentiel: prendre du bon temps et en être conscient, vive le triathlon!!!
Pfff, t’es gâté, toi. :shock: :shock: bon courage et vivement la reprise. :sm2:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Répondre