Préparation rapide cyclo

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Seillonaz
Messages : 128
Enregistré le : 18 janv. 2018 22:12

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Seillonaz » 04 mai 2018 11:33

ah bon et laquelle Dimitri. peut -être que tu as quelque chose à m'apprendre. Si ça peut m'aider à en faire le moins possible pour réussir mes objectifs alors je prends note des remarques.

FAYARD
Messages : 19157
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par FAYARD » 04 mai 2018 11:51

Seillonaz a écrit :
04 mai 2018 11:33
ah bon et laquelle Dimitri. peut -être que tu as quelque chose à m'apprendre. Si ça peut m'aider à en faire le moins possible pour réussir mes objectifs alors je prends note des remarques.
Tu peux pas dire que rouler à Sv2 soit une partie de plaisir, une zone de confort, sans souffrance, c'est tout l'inverse.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Seillonaz
Messages : 128
Enregistré le : 18 janv. 2018 22:12

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Seillonaz » 04 mai 2018 15:30

FAYARD a écrit :
04 mai 2018 11:51
Seillonaz a écrit :
04 mai 2018 11:33
ah bon et laquelle Dimitri. peut -être que tu as quelque chose à m'apprendre. Si ça peut m'aider à en faire le moins possible pour réussir mes objectifs alors je prends note des remarques.
Tu peux pas dire que rouler à Sv2 soit une partie de plaisir, une zone de confort, sans souffrance, c'est tout l'inverse.
"s'entrainer fort ce n'est pas faire 100km/jour à V2 tous les jours. N'importe quel pimpim de mon accabit est capable de le faire par contre augmenter le volume et augmenter l'intensité à V4 là ça demande un peu de récupération."

Ai je parler de sv1 ou Sv2? Il n'en est pas question ici.

Je parle de V2 V4 selon Antoine Vayer, la pleine puissance en cyclisme. Ce sont des allures de travail en watt, voilà pourquoi je parle d'intensité.
Nous ne devons pas avoir eu les mêmes cours de lecture. Lire ce n'est pas interpréter à travers ses propres filtres. Si quelque chose vous semble incohérent alors demander des explications et vous auriez vu tout de suite que je ne faisais pas référence aux seuils ventilatoire.

http://www.educacaocerebral.com/soft/Po ... clisme.pdf
page 20 et ultérieure.

USAT
Messages : 2249
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par USAT » 04 mai 2018 18:32

Seillonaz a écrit :
04 mai 2018 15:30
FAYARD a écrit :
04 mai 2018 11:51
Seillonaz a écrit :
04 mai 2018 11:33
ah bon et laquelle Dimitri. peut -être que tu as quelque chose à m'apprendre. Si ça peut m'aider à en faire le moins possible pour réussir mes objectifs alors je prends note des remarques.
Tu peux pas dire que rouler à Sv2 soit une partie de plaisir, une zone de confort, sans souffrance, c'est tout l'inverse.
"s'entrainer fort ce n'est pas faire 100km/jour à V2 tous les jours. N'importe quel pimpim de mon accabit est capable de le faire par contre augmenter le volume et augmenter l'intensité à V4 là ça demande un peu de récupération."

Ai je parler de sv1 ou Sv2? Il n'en est pas question ici.

Je parle de V2 V4 selon Antoine Vayer, la pleine puissance en cyclisme. Ce sont des allures de travail en watt, voilà pourquoi je parle d'intensité.
Nous ne devons pas avoir eu les mêmes cours de lecture. Lire ce n'est pas interpréter à travers ses propres filtres. Si quelque chose vous semble incohérent alors demander des explications et vous auriez vu tout de suite que je ne faisais pas référence aux seuils ventilatoire.

http://www.educacaocerebral.com/soft/Po ... clisme.pdf
page 20 et ultérieure.
Le seuil anaérobie c'est pas une question de lecture, c'est de la physiologie, que ce soit pour Vayer, Grappe, ou toi ou moi. Par abus de language quand on parle de seuil on parle de SV2, seuil anaérobie.

Et oui tu en parles des seuils anaérobie DONC tu parles de seuils ventilatoires : ventiler = respirer, le mot Anaérobie = sans oxygène = effort ou l'o2 est en dette la ventilation ne suffit plus = le taux sanguins d'ions lactate qui augmentent ( Jambes qui brûlent) c'est pas compliqué. La medecine considère que ce seuil est atteint quand les lactates sont à 4 mmol)/L. Pour SV1 le taux est de 2. En pratique, l'entrainement peut repousser ce taux, et puis c'est de la biologie, donc pas exact. Ces taux sont arbitraires. Entrainement de résistance aux lactates, le plus dur a mon avis.

J'ai regarder ton pdf et V4 c'est une zone défini entre 2 %. SV2 c'est un seuil, c'est pas la même chose. tu ne pas te ballader à sv2, et ni en V4 selon ta définition. Ce genre d'allure c'est l'allure clm.

Tu veux parler de watts pas de soucis ça sera plus clair : Quel est ta pma? et a quel % te met tu pour bosser ton seuil ana?

++

Mopimoi
Messages : 21
Enregistré le : 06 janv. 2015 16:57

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Mopimoi » 15 juin 2018 14:54

Houla Seillonaz, tu as réussi à t'attirer les foudres que Gregouz avait évité :D.

Comme promis, je viens donner quelques nouvelles des fois que ça intéresserait quelqu'un un jour :

J'ai eu le feu vert du kiné début Mai (enfin, plutôt un feu orange) et sachant que je partais en vacances la semaine suivante sans vélo, j'ai décidé de faire un début volontairement trop gros pour choquer le corps sans que ça nuise à l'entrainement qui allait suivre (grâce à la semaine de vacances). Du coup sur 2 jours j'ai fait 190km avec 2600m D+ (~ 2 sorties de 30km, une de 50km et une de 70km). Ensuite, repos d'une semaine sans sport comme prévu.

Ca nous amène donc au 14 Mai, première semaine d'entrainement :
14 Mai : 30km/400D+, allure tranquille
15 Mai : 66km / 1 279 D+, allure tranquille
16 Mai : deux fois 30km / 400m D+, allure tranquille
17 Mai : 30km / 400D+, allure tranquille
18-19 Mai : repos
20 Mai : 170km / 3500D+, allure très tranquille sauf 1h15 a bloc au milieu du parcours (dans le Ventoux)

(Allure tranquille = ~80-85% FCMax)

La première semaine visait à refaire un minimum de foncier, d'ou les allures tranquilles. Au total +/- 370km, les jambes en vracs (je couine dans les escaliers) et l'estomac tout autant en vrac (déglingué par la sortie au Ventoux... :sm10: )

Deuxième semaine beaucoup plus tranquille avec seulement deux fois 30km/400D+ les 23 et 24 Mai (plus quelques broutilles... 75km au total).
Petite semaine, mais beaucoup de pluie (et de flemme ?). Les jambes sont refaites et prêtes à repartir

Troisième semaine :
28 Mai : 30km/400D+, allure tranquille
29 Mai : 30km/400D+ avec au milieu 10 sprint de 10 secondes entrecoupés de 2min30 de repos (sur les conseils de Gregouz). Deuxième sortie de 25km/300D+, allure tranquille.
30 Mai : 30km/400D+ avec 15min en force, 10min en vélocité et 5min d'une seule jambe (la 'faible')
31 Mai : 30km /400D+, allure un peu moins tranquille
1 Juin : repos
2 Juin : 130km, 1250D+, allure pas tranquille du tout (90km en groupe et 40km en solitaire, 34km/h de moyenne)
Repos le 3 Juin

Donc la troisième semaine marquait le début du qualitatif, je commence les exo de type force, vélocité, sprint etc... Et je fini la semaine avec une grosse sortie à grosse allure pour achever la vidange des réserves. Au total, 287km/3000D+ et pas trop trop éclaté : ça commence à aller mieux !

Quatrième semaine, on augmente encore un peu le volume :
4 Juin : 30km / 400D+, allure tranquille sauf 10min à PMA
5 Juin : 30km / 400D+, 20min à 110-120rpm, 20min en force et 20min allure tranquille + 2/3 sprints en démarrant des feux rouges. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 10min en force, 10min en vélocité et une dizaine de sprints de 10 secondes entrecoupés de 3min de repos. Le reste en allure tranquille.
6 Juin : 30km/400D+ avec une séance de 10*30/30 au milieu. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 20min de force et 20min de vélocité, le reste tranquille
7 juin : 30km/400D+ avec concentration sur la technique de pédalage (c'est pas facile en fait de se concentrer là dessus!) et 5min en danseuse (ce qui n'est pas dans mes habitudes). Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 2*10min à PMA et le reste tranquille.
8 Juin : 30km/400D+ en récup donc allure tranquille et moulinage
9 Juin : sortie "choc" avec 136km / 4300D+ allure 'comme on peut' : Ventoux par les 3 faces. Seillonaz conseillait un week-end choc avec 130km/3000D+ le samedi et 180km/4000D+ le dimanche.. ne pouvant pas rouler les deux jours, j'ai fait un mix avec 4300D+ sur seulement 130km : je confirme que c'était choquant pour mon corps :mrgreen:
10 Juin : repos bien mérité.

Au total, 394km / 7500D+ et pas mal de qualitatif, donc une très bonne semaine.

Cinquième semaine :
11 Juin : 30km /400D+ en mode récup
12 Juin : 30km/400D+ dont 10min à fond. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 5min de force et 5min à PMA, le reste tranquille
13 Juin : 30km/400D+ avec 10 sprints de 10 secondes entrecoupés de 3min de relâche.
14 Juin : 177km/3300D+ dont 10min à PMA, +/-1h30 à fond (dans le Ventoux, encore une fois...) et 2 fois 10min à fond (enfin... a fond de ce que je pouvais encore à ce moment).
15 Juin (aujourd'hui) : 30km/400D+ en moulinant pour récupérer.

Rien de prévu pour ce week-end, éventuellement une sortie VTT allure balade du dimanche, donc on peut considérer que la semaine est terminée : 340km / 5500D+. Je suis content d'avoir pu enchainer 2 grosses semaines, ça veut dire que les jambes reviennent.

J'entre ensuite dans les 2 dernières semaines, ou je vais sévèrement lever le pied : quelques sorties tranquilles (30km/400D+, évidemment :D ) avec un peu de qualitatif, environ 200km la semaine prochaine et 100km la suivante. Je ferai une sortie déblocage d'une heure le jeudi (l'épreuve est le samedi) avec baffrage de glucides pour optimiser le carb loading des derniers jours.

Ensuite, je reviendrai vous dire si tout ça a marché :sm2:. Mais dans tous les cas, merci pour vos conseils, j'ai l'impression que ça marche plutôt bien jusqu'ici !

Drancis Frake
Messages : 87
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Drancis Frake » 15 juin 2018 23:17

USAT a écrit :
30 avr. 2018 09:26
Gregouz a écrit :
13 avr. 2018 09:09
Coucou,

Tu peux faire l'entrainement EPII (entrainement par intervalle d'intensité) tu connais peut-être déjà ? C'est issu des travaux du Dr Gibala qui montre qu'en faisant ce type de séance on développe 3 voir 4 x plus d'endurance qu'une séance d'endurance classique. En gros un entrainement de 1 h00 correspond au adaptation physique d'une sortie de 3/4 h. J'ai déja testé habitant en IDF et c'est redoutable, là je prépare l’ardéchoise ainsi.
Entrainement EPII : échauffement puis 3 min endurance 70% FC max salve de sprint 7-9 secondes maximum répétez 10 fois (7/8 fois la 1ere fois pour voir comment ça passe) et tu peux faire 2 blocs ainsi voir 3 si t'es solide donc sur une sortie de 2/3 h possibilité de faire un bon boulot. J'ai rien inventé j'ai lu cela sur le site d'un coach cyclisme bien connu sur le net. Avant que les intégristes (j'en ai repéré qqn :D ) du forum me tombe dessus, je précise que j'émets seulement un avis, une proposition, une aide éventuelle et je n'ai aucun passé de cycliste pro mais en sport en général je suis pas un manche :D . A+
personne ne t'ai tombé dessus tu as du pot :D
Je confirme, ce type de séance est très efficace et elle ne sort pas du chapeau de quelques illuminés, on en parle dans quelques bouquins à la bibliographie bien fournie (Par exemple : Physiologie du sport et de l'exercice, dernière édition, aux éditions Deboeck). On peut l'intégrer sans problème dans une période d'affutage pour maintenir son VO2max. Les séances sur HT vont durer au maximum 40 minutes. Perso j'applique la version 30'' (en lâchant tous les watts)/ 2'30'' de récup. à allure endurance fondamentale en 6 répétitions. Ce type d'entraînement sollicite toute les filières énergétiques et tous les types de fibre musculaire avec la charge mentale nécessaire pour y arriver, ce qui expliquerait peut-être son efficacité. Un rapide calcul nous démontre qu'avec ce type d'entraînement on reste dans une proportion endurance fondamentale / effort intense de 90% endurance pour 10% intensité. Quand on a un travail éprouvant physiquement, comme c'est le cas pour moi, j'apprécie ce type d'entraînement efficace qui de plus n'est pas épuisant. Je ne suis pas persuadé que cela remplace complètement les très longues séances mais ça aide. C'est une piste d'expérimentation pour les physiologistes et les entraîneurs.

Seillonaz
Messages : 128
Enregistré le : 18 janv. 2018 22:12

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Seillonaz » 18 juin 2018 19:05

Mopimoi a écrit :
15 juin 2018 14:54
Houla Seillonaz, tu as réussi à t'attirer les foudres que Gregouz avait évité :D.

Comme promis, je viens donner quelques nouvelles des fois que ça intéresserait quelqu'un un jour :

J'ai eu le feu vert du kiné début Mai (enfin, plutôt un feu orange) et sachant que je partais en vacances la semaine suivante sans vélo, j'ai décidé de faire un début volontairement trop gros pour choquer le corps sans que ça nuise à l'entrainement qui allait suivre (grâce à la semaine de vacances). Du coup sur 2 jours j'ai fait 190km avec 2600m D+ (~ 2 sorties de 30km, une de 50km et une de 70km). Ensuite, repos d'une semaine sans sport comme prévu.

Ca nous amène donc au 14 Mai, première semaine d'entrainement :
14 Mai : 30km/400D+, allure tranquille
15 Mai : 66km / 1 279 D+, allure tranquille
16 Mai : deux fois 30km / 400m D+, allure tranquille
17 Mai : 30km / 400D+, allure tranquille
18-19 Mai : repos
20 Mai : 170km / 3500D+, allure très tranquille sauf 1h15 a bloc au milieu du parcours (dans le Ventoux)

(Allure tranquille = ~80-85% FCMax)

La première semaine visait à refaire un minimum de foncier, d'ou les allures tranquilles. Au total +/- 370km, les jambes en vracs (je couine dans les escaliers) et l'estomac tout autant en vrac (déglingué par la sortie au Ventoux... :sm10: )

Deuxième semaine beaucoup plus tranquille avec seulement deux fois 30km/400D+ les 23 et 24 Mai (plus quelques broutilles... 75km au total).
Petite semaine, mais beaucoup de pluie (et de flemme ?). Les jambes sont refaites et prêtes à repartir

Troisième semaine :
28 Mai : 30km/400D+, allure tranquille
29 Mai : 30km/400D+ avec au milieu 10 sprint de 10 secondes entrecoupés de 2min30 de repos (sur les conseils de Gregouz). Deuxième sortie de 25km/300D+, allure tranquille.
30 Mai : 30km/400D+ avec 15min en force, 10min en vélocité et 5min d'une seule jambe (la 'faible')
31 Mai : 30km /400D+, allure un peu moins tranquille
1 Juin : repos
2 Juin : 130km, 1250D+, allure pas tranquille du tout (90km en groupe et 40km en solitaire, 34km/h de moyenne)
Repos le 3 Juin

Donc la troisième semaine marquait le début du qualitatif, je commence les exo de type force, vélocité, sprint etc... Et je fini la semaine avec une grosse sortie à grosse allure pour achever la vidange des réserves. Au total, 287km/3000D+ et pas trop trop éclaté : ça commence à aller mieux !

Quatrième semaine, on augmente encore un peu le volume :
4 Juin : 30km / 400D+, allure tranquille sauf 10min à PMA
5 Juin : 30km / 400D+, 20min à 110-120rpm, 20min en force et 20min allure tranquille + 2/3 sprints en démarrant des feux rouges. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 10min en force, 10min en vélocité et une dizaine de sprints de 10 secondes entrecoupés de 3min de repos. Le reste en allure tranquille.
6 Juin : 30km/400D+ avec une séance de 10*30/30 au milieu. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 20min de force et 20min de vélocité, le reste tranquille
7 juin : 30km/400D+ avec concentration sur la technique de pédalage (c'est pas facile en fait de se concentrer là dessus!) et 5min en danseuse (ce qui n'est pas dans mes habitudes). Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 2*10min à PMA et le reste tranquille.
8 Juin : 30km/400D+ en récup donc allure tranquille et moulinage
9 Juin : sortie "choc" avec 136km / 4300D+ allure 'comme on peut' : Ventoux par les 3 faces. Seillonaz conseillait un week-end choc avec 130km/3000D+ le samedi et 180km/4000D+ le dimanche.. ne pouvant pas rouler les deux jours, j'ai fait un mix avec 4300D+ sur seulement 130km : je confirme que c'était choquant pour mon corps :mrgreen:
10 Juin : repos bien mérité.

Au total, 394km / 7500D+ et pas mal de qualitatif, donc une très bonne semaine.

Cinquième semaine :
11 Juin : 30km /400D+ en mode récup
12 Juin : 30km/400D+ dont 10min à fond. Deuxième sortie de 30km/400D+ avec 5min de force et 5min à PMA, le reste tranquille
13 Juin : 30km/400D+ avec 10 sprints de 10 secondes entrecoupés de 3min de relâche.
14 Juin : 177km/3300D+ dont 10min à PMA, +/-1h30 à fond (dans le Ventoux, encore une fois...) et 2 fois 10min à fond (enfin... a fond de ce que je pouvais encore à ce moment).
15 Juin (aujourd'hui) : 30km/400D+ en moulinant pour récupérer.

Rien de prévu pour ce week-end, éventuellement une sortie VTT allure balade du dimanche, donc on peut considérer que la semaine est terminée : 340km / 5500D+. Je suis content d'avoir pu enchainer 2 grosses semaines, ça veut dire que les jambes reviennent.

J'entre ensuite dans les 2 dernières semaines, ou je vais sévèrement lever le pied : quelques sorties tranquilles (30km/400D+, évidemment :D ) avec un peu de qualitatif, environ 200km la semaine prochaine et 100km la suivante. Je ferai une sortie déblocage d'une heure le jeudi (l'épreuve est le samedi) avec baffrage de glucides pour optimiser le carb loading des derniers jours.

Ensuite, je reviendrai vous dire si tout ça a marché :sm2:. Mais dans tous les cas, merci pour vos conseils, j'ai l'impression que ça marche plutôt bien jusqu'ici !
Très intéressant comme retour, je vais m'en inspirer pour ces prochaines semaines (les distances courtes avec de l'intensif).

Crois moi, ton résultat m'intéresse à double titre, d'abord parce que Je souhaite que tu réussisses ton objectif et parce que je me nourris des expériences des gens pour me transcender au moment opportun.

Pour ce qui est du forum, je n'en fais pas grand cas car les motivations des uns et des autres ne sont pas les mêmes.Pour ma part je suis là pour partager tout simplement. Le principal c'est que tu as eu l'intelligence de prendre ce qui te correspondait et d'en avoir fait un plan d'entrainement.

Gregouz
Messages : 9
Enregistré le : 07 mars 2017 11:07

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Gregouz » 02 juil. 2018 13:25

Bonjour à tous,

alors Mopimoi comment s'est passé cette petite cyclo de 260 km avec un peu dénivelé :D ? ton retour d’expérience sera très intéressant pour tout le monde.

Mopimoi
Messages : 21
Enregistré le : 06 janv. 2015 16:57

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Mopimoi » 03 juil. 2018 16:16

Comme promis, je viens donner des nouvelles !

Alors comme prévu, j'ai levé le pied sur les deux dernière semaines, mais les voici quand même en détail :

Sixième semaine :
18 Juin : 30km /400D+ avec 10min de force et 10min de vélocité
19 Juin : 30km /400D+ avec 3 accélérations de 30 secondes (pas très motivé ce matin là :D ). Deuxième sortie de 30km / 400D+ en moulinant (90-100 rpm pendant une bonne demi-heure)
20 Juin : 30km / 400D+ allure tranquille. Deuxième sortie de 30km / 400 D+ à bonne allure (+/- 85-90% FCMax)
21 Juin : 30km / 400D+ avec 5 accélérations de 30". Deuxième sortie de 30km / 400D+ allure tranquille.
22 Juin : 30km / 400D+ allure tranquille sauf 10min à PMA

Donc 260km et 3200D+ pour cette sixième semaine, j'ai pas mal réduit la charge globale tout en gardant un peu de qualitatif sur les sorties.

Septième semaine :
26 Juin : 30km / 400D+, allure tranquille. Deuxième sortie de 30km / 400D+ allure tranquille avec deux fois 8min "rapide mais pas à fond".
27 Juin : 30km / 400D+ avec deux fois 7min à fond de chez à fond pour un bon déblocage des familles. Pâtes et œufs dès mon arrivé pour optimiser la récup et la prise de glycogène.
Ensuite, repos et repas principalement glucidiques (en alternant riz, pâtes, pommes de terre et lentilles) et toujours des protéines (+/- 2 œufs et un laitage par repas, rien de bien foufou... juste histoire de refaire les fibres)

30 Juin : le jour J ! Le premier col me met quelques doutes, je ne sens pas les jambes des grands jours et je sens même quelques 'contractures involontaires' dans les quadriceps :shock: . Je soupçonne que c'est un peu la pression et le fait que je ne sois pas du matin (enfin, pas 5h30 quoi... :mrgreen: ).
Ensuite tout s'est très bien passé, j'ai la chance d'avoir des amis moins rapides donc j'ai passé la journée à un rythme très tranquille pour moi en roulant avec eux, et plus la journée avançait plus je trouvais que j'avais de bonnes jambes (allez comprendre). On avait décidé de rester ensemble pour se soutenir dans les moments difficiles, sauf dans la dernière montée ou c'était quartier libre.
J'ai donc pu me faire plaisir dans cette dernière ascension, que je passe étonnamment bien en faisant du 15.5km/h de moyenne sur 9km à 6.5%, sans me mettre dans le rouge (pointe à 170bpm et moyenne à 160bpm pour une FCMax de 195bpm). Très content de cette montée, et limite déçu de ne pas m'être donné à fond pour voir ce que ça aurait donné ^^ (crampes ? vomi ? autre ? :mrgreen: )


Niveau nutrition solide :
- Du riz au petit déj (avec un café... pas très ragoutant, mais il faut ce qu'il faut :mrgreen: )
- 4 ou 5 barres (powerbar banane, principalement) et 2 poignées d'amandes sur le vélo.
- Aux ravitos 3-4 quartiers d'orange, 3-4 quartiers de poire, 3 petits morceaux de pain avec du saucisson, quelques amandes et quelques chips (quel bonheur de manger salé!)... le tout réparti sur la journée.
- Une assiette de pâtes et une banane à midi, au ravito principal.

Niveau liquide :
- 5.5 litres de potion magique (30g de malto + 15g de fructose dans 750mL de flotte)
- +/- 3 ou 4 litres d'eau pur
- un verre de coca en haut de chaque col.

Le tout en 17h dont 13h30 de vélo (50min de pause à midi et une dizaine de minutes en haut des cols et aux ravitos)

Je trouve que ça fait pas énorme en bouffe, mais
1) comme je le disais, j’étais sur un rythme vraiment cool pour moi
2) quasiment tous mes entrainements ont été fait a jeun (du moins, 80% des sorties de 30km/400D+)

Je pense donc pour ces deux raisons que j'ai principalement travaillé sur la lipolyse (favorisé par le rythme cool, et bien entrainée par les sorties à jeun) et que je n'avais donc pas d'énormes besoins nutritionnels sur le vélo. Au final c'est pas plus mal, car j'ai eu aucun problème de digestion sur le vélo ou après. Et aucun problème de manque de force / d'énergie non plus.

En conclusion, le bilan est tout à fait positif... Entrainement très efficace pour ce type d'épreuve, le ratio temps d'entrainement / résultat est vraiment satisfaisant car je n'ai pas eu besoin de faire beaucoup de sorties longues (et c'est toujours plus facile de caser des sorties courtes de ci de là) et j'ai pu arriver à un niveau plus que correct en un mois et demi.

Reste à savoir si le bilan aurait été le même si j'avais voulu aller plus vite... j'ai fini tellement bien que j'ai l'impression que oui, mais je ne peux pas le confirmer.

Et pour couronner le tout, on arrive au complet, partis à 7 arrivés à 7 malgré des envies d'abandon pour certains dans les 4ème et 5ème cols. Mais le soutien collectif a fait son travail, on ne laisse pas un soldat derrière ! :wink:

Mopimoi
Messages : 21
Enregistré le : 06 janv. 2015 16:57

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Mopimoi » 04 juil. 2018 09:37

J'ai failli oublier le principal : merci à tous ceux qui ont donné des (bons) conseils ici. Je lorgnais depuis quelques temps sur cette histoire d'entrainement en haute intensité pour améliorer l'endurance, je suis maintenant un convaincu.

Donc voilà, merci m'sieurs dames :wink:

Seillonaz
Messages : 128
Enregistré le : 18 janv. 2018 22:12

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Seillonaz » 04 juil. 2018 10:50

super :)
Au moins tu as eu le temps d'apprécier le paysage et d'apprécier la cohésion de groupe.
C'est une randonnée permanente bref du cyclotourisme pas une course donc pas de raison d'y aller à donf.

Tu viens de te faire une sacré caisse en l'espace d'un mois et demi. Entraînement efficient. Chapeau

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2808
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par lopapy » 04 juil. 2018 16:42

Bravo pour ce DFU, il y a fait chaud et je crois voir que tu t'en sors pas mal, même en hydratation. (C'est quelle Malto ?)

As tu des billes sur ce monsieur Gibala ou Duck duck go me les donnera ? Avec "Gibala Ep2I" ?

Merci aussi Seillonaz pour ce rappel des normes de Vayer. C'est un référentiel comme un autre, mais certains athlètes y sont attachés.

L'Papy_ :)

Gregouz
Messages : 9
Enregistré le : 07 mars 2017 11:07

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Gregouz » 05 juil. 2018 10:36

Bonjour,

voici un article simple expliquant la methode Gibala :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/1 ... rees_30370

et un autre article sur les adaptations physiologique à l'entrainement par intervalles à faible volume et haute intensité écrit par Martin Gibala :

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q ... _WOB3ub2Yn

Mopimoi
Messages : 21
Enregistré le : 06 janv. 2015 16:57

Re: Préparation rapide cyclo

Message non lu par Mopimoi » 06 juil. 2018 12:01

@lopapy Energy Source (gout agrume, pour être précis) de chez High5. 2/3 malto, 1/3 fructose et pour la première fois j'ai enfin trouvé une boisson qui ne fini pas par m’écœurer, même après 17h à en boire. Et pour ne rien gâcher, à 20€ les 2.2kg, c'est pas la plus chère.
Sur les 4 dernière semaines j'en buvais une gourde de 750mL par jour sur le vélo, la moitié le matin et l'autre moitié le soir... période d'adaptation que je ne suis pas d'habitude, donc ça a surement joué dans ma tolérance au produit le jour J.

Concernant le Mr Gibala, j'ai lu des articles et des papiers sans en garder les références, mais c'est de l'ordre de ce que Gregouz propose dans son deuxième lien.

Je me suis inspiré des résultats sans essayer d'en tirer une méthode millimétrée. C'est d'ailleurs un conseil que je donne car j'ai pu adapter mes séances en fonction de l'envie/la motivation/la forme du moment : les jours de flemme, je me contentais de mettre 5-6 pignons de moins et travailler la force, ce qui ne demande pas beaucoup d'effort mental. Les jours de motivation sans bonnes jambes, je travaillais plutôt la vélocité. Les jours avec motivation et forme, je travaillais l'intensité avec de la PMA, du fractionné ou des sprints, selon l'envie. Et les jours sans rien, une heure tranquille pour la récup active.

Bref, aucun plan prévu à l'avance, tout au jour le jour en suivant simplement une ligne de conduite générale... ça permet d'être toujours efficace !

Répondre