[avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

[avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 22 janv. 2018 20:46

Image

Tout ce qui nous tue pas
nov 2017 de Scott Carney
Découvrez votre formidable potentiel !

Nos ancêtres ont traversé des déserts, des montagnes et des océans sans le moindre confort. Ces exploits semblent impossibles à une époque où nous sommes assistés par une technologie toujours plus moderne. Et si nous pouvions reconquérir une partie de notre force évolutionniste perdue en simulant les conditions environnementales de nos ancêtres ?

Chaque année, des millions de sportifs s'adonnent aux exigences élevées du Crossfit, relèvent des défis à l'occasion de courses à obstacles, repoussent leurs limites physiques et mentales. Ces athlètes ont en commun, sans parfois même en avoir conscience, un lien très fort avec leur environnement qui leur permet d'exploiter pleinement leur potentiel primaire.

Personne n'incarne mieux que WIM HOF les ressources inépuisables du corps humain.
En effet, la capacité de celui-ci à réguler sa température corporelle dans des situations de froid extrême a provoqué un véritable séisme dans le monde scientifique et suscité de nombreuses études. À travers ses exploits, nous commençons à peine à comprendre comment l'adaptation au froid pourrait combattre les maladies auto-immunes, les douleurs chroniques et même guérir l'un des maux les plus meurtriers de notre époque, le diabète.

Scott Carney, journaliste récompensé à plusieurs reprises pour ses travaux, explore le monde fascinant des transformations que peut déclencher le corps humain dans des situations extrêmes et tente de répondre à cette question : pouvons-nous contrôler notre corps et utiliser l environnement pour stimuler notre biologie enfouie ?
Lorsqu'il rencontre pour la première fois Wim Hof, il ne doute pas un instant qu'il va pouvoir révéler la supercherie de celui qui s'est acquis une solide réputation dans le monde du fitness.
Mais après une semaine de pratique de sa méthode, Scott Carney n'a d'autre choix que d'accepter l évidence : il parvient lui-même aux mêmes exploits que Wim Hof. Sa propre expérience culmine dans un record à la hauteur de ses découvertes : l'ascension du Mont Kilimandjaro avec pour tout vêtement un short et une paire de chaussures de running.

Un mélange ambitieux de reportages d investigation et de journalisme participatif, Tout ce qui ne nous tue pas explore la vraie connexion entre le corps et l esprit, et révèle la science qui nous permet de voir plus loin que nos limites apparentes.

Un document exceptionnel qui se dévore comme un roman !
Mon avis pour ce qu'il vaut ;)

Un fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu CE livre mais sa version anglaise j'espère que la traduction est fidèle.

Pour ceux qui ne connaitrait pas Wim Hof, c'est un néerlandais surnomé "Iceman" qui depuis une quinzaine d'années a tout une série d'exploits défiant l'imaginaire à son actif comme courir un marathon au dela du cercle polaire en simple short, rester quasiment 2h immobile dans la glace, nager en simple slip de bain plus de 50m en apnée sous la glace ou influencer volontairement son propre système immunitaire(!).

Je vous laisse googler son nom pour découvrir les vidéos... Si au départ on a pu le prendre pour quelqu'un ayant un don particulier le fait qu'il puisse enseigner sa méthode basée sur la respiration, la méditation & l'exposition au froid à d'autres y compris des personnes malades qui ont pu avec lui gravir le Kilimanjaro en temps record pour des "non-sportifs" ne peut qu'éveiller la curiosité.

J'avoue que Wim Hof n'était pas sur mon radar jusqu'à récemment, mais un de mes amis Facebook ayant fait un stage avec lui, a commencer à poster ses propres photos de baignade dans des lacs gélés et avec le sourire au lèvre en plus!!! Vision totalement incongrue pour moi pour qui aucune douche n'est assez chaude et qui trouve l'eau à Kona parfois froide... A partir de là j'ai commencé à me documenter sur le pourquoi et comment de la chose à travers des vidéos sur YouTube et des 3 livres directements inspirés (et parfois co-écrit) par Wim Hof.

Cet ouvrage est de loin le meilleur par la mise en perspective et l'esprit critique qu'il apporte sur la "Méthode Wim Hof" que ce soit de la gestion du froid par l'homme au cours des ages que l'état des recherches actuelles, les maladies auto-immunes, la perte de poids, etc... L'endurance est brièvement évoquée via sa rencontre avec Brian MacKenzie (CrossFit Endurance) là je suis moins fan, car j'ai pu lire de lui montre surtout une capacité à surfer sur tout ce qui est à la mode et faire sa promo qu'une réelle compétence en prépa physique (à vérifier mais je crois qu'il y a même des doutes sur certaines de ses résultats sportifs sur ultra-trail), mais c'est anecdotique.

Vous allez me dire que vous ne comptez pas forcement aller vous trimbaler presque à poil dans la neige et que l'intérêt du livre sera limité pour vous du coup... Partant du principe que qui peut le plus peu le mins je pense qu'un certains nombre d'éléments peuvent être intéressants pour simplement ne plus craindre les eaux froides en triathlon ou ne plus subir le froid en général (en montagne on ne décide pas toujours du climat...), améliorer sa circulation sanguine et vasoconstriction (l'utilisation du froid après entrainement n'est pas nouveau), les techniques de préparation mentale peuvent être inspirantes aussi,... je pense qu'on peut (re)-trouver là bien des voies d'exploration pas forcement très couteuse en temps.

Je serais curieux de savoir si certains d'entre vous ce sont déjà penchés sur la méthode Wim Hof et de connaître ce que vous avez adopter et les bénéfices que vous en avez tiré pour l'instant.

Une lecture que je vous conseille donc.... froidement ;) ;)

Si vous l'avez lu, aimé ou pas aimé votre avis vaut au moins autant que le mien n'hésitez donc pas à le partager :)

T.

bebenageur
Messages : 231
Enregistré le : 12 oct. 2014 21:17

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par bebenageur » 22 janv. 2018 22:11

je suis entrain de le lire ... certaines parties pseudo scientifiques un peu longues mais intéressant tout de meme !!

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 22 janv. 2018 23:38

bebenageur a écrit :
22 janv. 2018 22:11
je suis entrain de le lire ... certaines parties pseudo scientifiques un peu longues mais intéressant tout de meme !!
Cool si tu veux faire un retour + complet quand tu l'auras fini n'hésite pas!

Concernant les 2 autres livres :

Le premier à être sorti est becoming the Iceman, 2011. Un livre co-écrit par Wim Hof et l'un de ses tous premiers stagiaires, Justin Rosales. Wim y décrit ses exploits et Justin son aventure pour suivre Wim, ce dernier fait parfois preuve d'une grande naïveté... Une anecdote qui m'a bien fait sourire c'est quand il raconte avec force de détails son stress pour faire une photo d'identité pour son passeport allant jusqu'à faire plusieurs heures de route pour retourner chez ses parents pour ça :roll: :roll: Là où c'est amusant par contre c'est qu'on s'aperçoit au travers du récit que le biz de la "méthode Wim Hof" était encore très rock & roll il n'y a pas si longtemps que ça...

Le second de Wim Hof et Koen De Jong "The Way of the Iceman", 2017 est de meilleure facture. Les phénomènes "physiques" y sont plus clairement décrits mais pas forcement avec beaucoup de recul.

A noter que chacun de ses "disciples" semble avoir une "méthode Wim Hof" un peu différente ;) Il semble que ça soit un travail en cours et que beaucoup finissent par faire à leur sauce au final : ce qui n'est pas forcement anormal vu qu'on est tous différent.

Après dès qu'on touche à l'humain c'est dur d'être 100% scientifique : on ne peut pas dire que le "mental" soit sans influence sur notre physique (ex le plus connu avec l'effet placebo/nocebo), mais comment caractériser de manière objective les pensées? A un moment faut juste croire et se jeter à l'eau (froide? 😜).

T.

Venner192
Messages : 863
Enregistré le : 24 juin 2017 17:45

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Venner192 » 22 janv. 2018 23:58

Sport ou muscu, la douleur dans l'effort paroxystique devient ton ami, ta drogue.
En vacances, je faisais des 40-45h hebdo d'entraînement, que manger, dormir et s'entraîner.
Ma période salle en plus du boulot, 2h de muscu/jour tout le corps, avec 2 entraînements dont un rpm ou fractionné cap.
Bref violenter son corps, repousser ses limites, devenir inhumain pour le commun des mortels, c'est juste tester les limites du corps et du mental, son entraînement à la résistance au froid en vaut d'autres, apnée, brûlures, coups, etc...
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 23 janv. 2018 15:45

Venner192 a écrit :
22 janv. 2018 23:58
Sport ou muscu, la douleur dans l'effort paroxystique devient ton ami, ta drogue.
En vacances, je faisais des 40-45h hebdo d'entraînement, que manger, dormir et s'entraîner.
Ma période salle en plus du boulot, 2h de muscu/jour tout le corps, avec 2 entraînements dont un rpm ou fractionné cap.
Bref violenter son corps, repousser ses limites, devenir inhumain pour le commun des mortels, c'est juste tester les limites du corps et du mental, son entraînement à la résistance au froid en vaut d'autres, apnée, brûlures, coups, etc...
Je suis d'accord en bon sportif on se retrouve vite shooter aux endorphines ;) et dépasser ses limites quelque soit le sujet nous fait toujours "grandir". On retrouve de cela dans l'ouvrage, la section sur les parcours d'obstacles par exemple (qui a titre perso ne m'attire pas du tout) pourra être mis en parallèle avec le fait d'être finisher d'un triathlon, d'un marathon ou d'un trail. On en retire un sentiment d'accomplissement, j'avoue que ce n'est pas ce coté qui m'intéresse, ça serait ici un peu prêcher à la chorale car je pense que nous sommes tous familier avec le fait de nous fixer des objectifs sportifs qui nous challengent.

Là où la méthode Wim Hof me titille plus c'est sur un plan "hygiène de vie globale" si je puis dire avec quelques applications concrètes peut-être dans les sports d'endurance. Un peu comme se déplacer à pied par rapport à utiliser constamment sa voiture aura ses bénéfices sans chercher à faire un marathon.

Les exercices de respiration sont une bonne occasion de se (re)pencher sur le "bien respirer". Le fait que nous ayons le pouvoir de modifier consciemment notre taux d'O2 et de CO2 dans le sang et le ph de ce dernier. Ce n'est pas sans implication physiologique. Si les techniques d'hyperventilation ont permis une montée rapide du Kilimanjaro sans acclimatation préalable au groupe, on peut aussi se demander si le fait d'avoir pratiquer hyperventilation + apnée pendant plusieurs mois avant à aussi contribuer à leur succès. Si oui, un sportif d'endurance ne pourrait-il pas tirer bénéfice de la technique en stimulant sa production de globules rouges?

La seconde composante de la méthode le froid n'est pas moins intéressant. Il est vrai qu'aujourd'hui on cherche à l'éviter souvent dès le plus jeune age ("met ton manteau sinon tu vas avoir froid!!"). On vend aux sportifs tout un tas d'équipement high tech (Gore Tex et cie) pour être toujours au chaud et dans le même temps on fait la promotion de l'hyper froid (cryothérapie). Mine de rien il y a peut-être un juste milieu, il y a sans doute des vertues santé à apprivoiser le climat de nos régions et comprendre comment le froid agit sur notre organisme plus que de le fuir - Idem pour le chaud d'ailleurs ;) -

La partie méditation/préparation mentale est aussi intéressante car elle engage vers plus de maitrise de soi. Là encore il peut y avoir matière à mener ses propres expérimentations vis du froid, des crampes ou des blessures par exemple.

Je ne vois pas ce type d'ouvrage comme une invitation à copier ce qu'a fait Wim Hof ou l'auteur mais plutôt comme une source d'inspiration pour trouver des solutions dans mes propres challenges.

T.

Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 2975
Enregistré le : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par triathlonnature » 23 janv. 2018 20:45

Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 janv. 2018 20:46
Image

Tout ce qui nous tue pas
nov 2017 de Scott Carney
Découvrez votre formidable potentiel !

Nos ancêtres ont traversé des déserts, des montagnes et des océans sans le moindre confort. Ces exploits semblent impossibles à une époque où nous sommes assistés par une technologie toujours plus moderne. Et si nous pouvions reconquérir une partie de notre force évolutionniste perdue en simulant les conditions environnementales de nos ancêtres ?

Chaque année, des millions de sportifs s'adonnent aux exigences élevées du Crossfit, relèvent des défis à l'occasion de courses à obstacles, repoussent leurs limites physiques et mentales. Ces athlètes ont en commun, sans parfois même en avoir conscience, un lien très fort avec leur environnement qui leur permet d'exploiter pleinement leur potentiel primaire.

Personne n'incarne mieux que WIM HOF les ressources inépuisables du corps humain.
En effet, la capacité de celui-ci à réguler sa température corporelle dans des situations de froid extrême a provoqué un véritable séisme dans le monde scientifique et suscité de nombreuses études. À travers ses exploits, nous commençons à peine à comprendre comment l'adaptation au froid pourrait combattre les maladies auto-immunes, les douleurs chroniques et même guérir l'un des maux les plus meurtriers de notre époque, le diabète.

Scott Carney, journaliste récompensé à plusieurs reprises pour ses travaux, explore le monde fascinant des transformations que peut déclencher le corps humain dans des situations extrêmes et tente de répondre à cette question : pouvons-nous contrôler notre corps et utiliser l environnement pour stimuler notre biologie enfouie ?
Lorsqu'il rencontre pour la première fois Wim Hof, il ne doute pas un instant qu'il va pouvoir révéler la supercherie de celui qui s'est acquis une solide réputation dans le monde du fitness.
Mais après une semaine de pratique de sa méthode, Scott Carney n'a d'autre choix que d'accepter l évidence : il parvient lui-même aux mêmes exploits que Wim Hof. Sa propre expérience culmine dans un record à la hauteur de ses découvertes : l'ascension du Mont Kilimandjaro avec pour tout vêtement un short et une paire de chaussures de running.

Un mélange ambitieux de reportages d investigation et de journalisme participatif, Tout ce qui ne nous tue pas explore la vraie connexion entre le corps et l esprit, et révèle la science qui nous permet de voir plus loin que nos limites apparentes.

Un document exceptionnel qui se dévore comme un roman !
Mon avis pour ce qu'il vaut ;)

Un fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu CE livre mais sa version anglaise j'espère que la traduction est fidèle.

Pour ceux qui ne connaitrait pas Wim Hof, c'est un néerlandais surnomé "Iceman" qui depuis une quinzaine d'années a tout une série d'exploits défiant l'imaginaire à son actif comme courir un marathon au dela du cercle polaire en simple short, rester quasiment 2h immobile dans la glace, nager en simple slip de bain plus de 50m en apnée sous la glace ou influencer volontairement son propre système immunitaire(!).

Je vous laisse googler son nom pour découvrir les vidéos... Si au départ on a pu le prendre pour quelqu'un ayant un don particulier le fait qu'il puisse enseigner sa méthode basée sur la respiration, la méditation & l'exposition au froid à d'autres y compris des personnes malades qui ont pu avec lui gravir le Kilimanjaro en temps record pour des "non-sportifs" ne peut qu'éveiller la curiosité.

J'avoue que Wim Hof n'était pas sur mon radar jusqu'à récemment, mais un de mes amis Facebook ayant fait un stage avec lui, a commencer à poster ses propres photos de baignade dans des lacs gélés et avec le sourire au lèvre en plus!!! Vision totalement incongrue pour moi pour qui aucune douche n'est assez chaude et qui trouve l'eau à Kona parfois froide... A partir de là j'ai commencé à me documenter sur le pourquoi et comment de la chose à travers des vidéos sur YouTube et des 3 livres directements inspirés (et parfois co-écrit) par Wim Hof.

Cet ouvrage est de loin le meilleur par la mise en perspective et l'esprit critique qu'il apporte sur la "Méthode Wim Hof" que ce soit de la gestion du froid par l'homme au cours des ages que l'état des recherches actuelles, les maladies auto-immunes, la perte de poids, etc... L'endurance est brièvement évoquée via sa rencontre avec Brian MacKenzie (CrossFit Endurance) là je suis moins fan, car j'ai pu lire de lui montre surtout une capacité à surfer sur tout ce qui est à la mode et faire sa promo qu'une réelle compétence en prépa physique (à vérifier mais je crois qu'il y a même des doutes sur certaines de ses résultats sportifs sur ultra-trail), mais c'est anecdotique.

Vous allez me dire que vous ne comptez pas forcement aller vous trimbaler presque à poil dans la neige et que l'intérêt du livre sera limité pour vous du coup... Partant du principe que qui peut le plus peu le mins je pense qu'un certains nombre d'éléments peuvent être intéressants pour simplement ne plus craindre les eaux froides en triathlon ou ne plus subir le froid en général (en montagne on ne décide pas toujours du climat...), améliorer sa circulation sanguine et vasoconstriction (l'utilisation du froid après entrainement n'est pas nouveau), les techniques de préparation mentale peuvent être inspirantes aussi,... je pense qu'on peut (re)-trouver là bien des voies d'exploration pas forcement très couteuse en temps.

Je serais curieux de savoir si certains d'entre vous ce sont déjà penchés sur la méthode Wim Hof et de connaître ce que vous avez adopter et les bénéfices que vous en avez tiré pour l'instant.

Une lecture que je vous conseille donc.... froidement ;) ;)

Si vous l'avez lu, aimé ou pas aimé votre avis vaut au moins autant que le mien n'hésitez donc pas à le partager :)

T.
Merci Thierry, j'avais pas exploré cette méthode mais ton récit est très intéressant, donc je pense que je vais lire froidement cet ouvrage
Des centaines de cols gravit
des rencontres
comme c'est dur autant que ce soit beau
Merci Gérald
http://triathlonnature.over-blog.com/
Les petites escapades du dimanche
http://triathlonnature.over-blog.com/20 ... anche.html

Gadagne
Messages : 5344
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Gadagne » 23 janv. 2018 20:46

:sm2: vas-y ,plonge dans la glace nature, plonge :sm2:

Avatar de l’utilisateur
YannH
Messages : 367
Enregistré le : 05 juil. 2013 07:55

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par YannH » 24 janv. 2018 11:42

Hiber-nature ! :lol: :arrow:
"Il vaux mieux se perdre dans la passion que perdre la passion" St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 29 janv. 2018 14:05

Visiblement cet ouvrage est victime de sa popularité et devient introuvable dans pas mal de librairies (1 exemplaire seulement de dispo sur amazon chez un vendeur tiers). A priori il est encore dispo sur le site de l'éditeur : https://ed-amphora.fr/

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par 100km » 29 janv. 2018 21:55

Venner192 a écrit :
22 janv. 2018 23:58
Sport ou muscu, la douleur dans l'effort paroxystique devient ton ami, ta drogue.
En vacances, je faisais des 40-45h hebdo d'entraînement, que manger, dormir et s'entraîner.
Ma période salle en plus du boulot, 2h de muscu/jour tout le corps, avec 2 entraînements dont un rpm ou fractionné cap.
Bref violenter son corps, repousser ses limites, devenir inhumain pour le commun des mortels, c'est juste tester les limites du corps et du mental, son entraînement à la résistance au froid en vaut d'autres, apnée, brûlures, coups, etc...
Je crois qu'on est un peu tous dans cette addiction. Ca s'appelle la bigorexie.

Mais il ne faut pas oublier que ça peut mal finir de pousser la machine aux limites constamment.
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Avatar de l’utilisateur
reymondfr
Messages : 866
Enregistré le : 14 mai 2004 10:40

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par reymondfr » 11 mars 2018 10:29

bon j'ai lu livre c'est nul ca explique pas grand chose de pratique concret par contre j'ai fait ca https://www.icemind.fr/stages/ !
OBJECTIF : LA MANCHE A LA NAGE

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 11 mars 2018 13:13

reymondfr a écrit :
11 mars 2018 10:29
bon j'ai lu livre c'est nul ca explique pas grand chose de pratique concret par contre j'ai fait ca https://www.icemind.fr/stages/ !
:? peut être n'as tu pas compris le bouquin alors... car concrètement cela te montre qu'il n'y a pas UNE méthode mais que chacun aura sa variante et que finalement Wim Hof s'inscrit dans un schéma bien plus large.

Suivre un stage a un coté "sécurisant" et l'effet de groupe va décupler la confiance que tu auras en toi (comme une course d'obstacle ou un premier triathlon...). Il ne faut pas se cacher que la "Méthode Wim Hof®" est devenue un vrai business aujourd'hui... (le lien le montre bien :lol: ). A quand le petit certificat/médaille pour avoir tenu "1 minute dans l'eau glacée" ou "a retenu sa respiration pendant 2 minutes"? C'est qu'une question de temps AMHA.

T.

Avatar de l’utilisateur
reymondfr
Messages : 866
Enregistré le : 14 mai 2004 10:40

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par reymondfr » 11 mars 2018 13:40

Thierry *OnlineTri* a écrit :
11 mars 2018 13:13
reymondfr a écrit :
11 mars 2018 10:29
bon j'ai lu livre c'est nul ca explique pas grand chose de pratique concret par contre j'ai fait ca https://www.icemind.fr/stages/ !

Suivre un stage a un coté "sécurisant" et l'effet de groupe va décupler la confiance que tu auras en toi (comme une course d'obstacle ou un premier triathlon...). Il ne faut pas se cacher que la "Méthode Wim Hof®" est devenue un vrai business aujourd'hui... (le lien le montre bien :lol: ). A quand le petit certificat/médaille pour avoir tenu "1 minute dans l'eau glacée" ou "a retenu sa respiration pendant 2 minutes"? C'est qu'une question de temps AMHA.

T.
juste que j'ai suivi coaching perso :wink: mais bientot suis d'accord avec toi y'aura diplome super pimpim :sm2:
OBJECTIF : LA MANCHE A LA NAGE

AurelF
Messages : 343
Enregistré le : 27 oct. 2015 22:40

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par AurelF » 12 mars 2018 10:01

Mon avis, pour ce qu'il vaut :

- dans les + : c'est rédigé de façon fluide, ca se lit très bien et très vite. C'est assez clair, ca semble objectif, et ca donne envie.
- dans les - : les explications scientifiques sont à mon sens très mal foutues. A part 3 ou 4 exercices assez spectaculaires, on sait pas trop comment s'y prendre concrètement.


Ce livre est, pour moi, (et juste à titre perso) une petite révolution. Avec des exercices de respirations quotidiens d'environ 5 à 10 minutes, je suis capable de me réchauffer assez facilement. J'ai été très étonné une semaine après avoir tenté ces exercices de constater que j'avais globalement souvent beaucoup plus chaud.
Je ne supportais pas les douches froides. Aujourd'hui je rentre de chaque entraînement en prenant une douche froide (voire gelée en ce moment vu la température) avec plaisir.
J'ai remisé au placard mon legging de course à pied pour prendre mon short, car en 2 minutes j'ai trop chaud (j'ai gardé les gants et bonnet en revanche)

Je pense qu'un scientifique rigoureux s'étrangle en voyant les pseudo-explications. Ceci étant, je ne dis pas du tout que l'auteur raconte des bêtises, mais c'est pas très étayé. Je critique la forme, pas le fond.

De même, on pourrait rapidement trouver sa technique manipulatoire : il se présente dès le début comme un journaliste critique de la méthode, voulant démonter le mythe Wim Hof, qui est conquis très vite, donc pourquoi pas vous ?! Si le procédé était une escroquerie, il s'y prendrait pareil et pourrait conquérir le monde :)
La seule critique qu'il fait, c'est la commercialisation de la méthode par le fils de wim hof.

Ceci étant, le procédé est assez bluffant, et je suis conquis.

De même, en échangeant avec des médecins, des kinés ou des ostéos, ils sont ultra étonnés qu'un type puisse contrôler son système sympathique et parasympathique. Ce gars a juste remis en cause un des plus grands poncifs, un truc accepté par tous...

Mon avis peut donc sembler paradoxal, mais je suis assez conquis, et par le livre et par la méthode.
Je suis plus circonspect sur la forme du livre, qui cherche à prouver l'efficacité de la méthode, et qui a mon sens pourrait être mieux tournée.
Ceci étant, je suis convaincu, et visiblement je ne suis pas le seul s'il est en rupture...

Je serai même très enthousiaste à l'idée de suivre un stage pour aller plus loin. Je me laisse un peu de temps mais ca me brancherait bien !
S'il y a des retours je suis preneur :)

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [avis livre] Tout ce qui ne vous tue pas

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 12 mars 2018 21:53

Pour avoir lu les autres livres j'ai trouvé que justement celui là était celui qui était le plus distant et critique par rapport à Wim Hof.

Les autres donnent plus l'impression d'être écrit par des "fans" (l'un d'eux "The way of the Iceman" devrait sortir en français dans les prochains mois chez le même éditeur).

Pour le coté scientifique je te rejoins à 100%!

Cet échange m'a semblé bien plus intéressant par exemple:
phpBB [video]

(si vous ne comprenez pas l'anglais, youtube vous permet de mettre des sous-titres traduit automatiquement...bidouillez un peu dans le menu).

En googlant un peu, il y a pas mal de ressources annexes si l'on cherche un peu.

T.

Répondre