Progresser en natation 2018

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
IRONMAN04
Messages : 874
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par IRONMAN04 » 28 janv. 2018 09:08

Salut,
Souvent, un des problèmes vient que le coude entre dans l’eau en même temps ou même avant la main, à plat sur l’eau, du coup l’appui devient plus difficile à obtenir avec un avant bras parallèle a l’eau.... Des éducatifs peuvent régler ce défaut qui détermine le mouvement aquatique.....
Ciao

FAYARD
Messages : 18526
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par FAYARD » 28 janv. 2018 11:29

Blackstar a écrit :
28 janv. 2018 08:17
FAYARD a écrit :
27 janv. 2018 20:24
, une main qui rentre en plongeant 25 cm sous l'eau et non juste sous la surface,

D'accord avec tout ce qui s'est dit sauf ça: je trouve ça extrême car ça te fait perdre en longueur de trajet moteur.
Et la musculation des épaules, entre autres, une fois un certain niveau technique acquis (pas ici, ou bcp débutent), c'est quasiment obligatoire pour éviter les blessures et renforcer son efficacité dans l'eau.
Bien sûr ça ne doit pas se faire au détriment de la souplesse, qui doit donc être aussi travaillée.
La seule musculation importante en triathlon pour ton épaule c’est celle qui protège la coiffe des rotateurs.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

ManuTLS
Messages : 172
Enregistré le : 13 juil. 2012 10:13

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par ManuTLS » 29 janv. 2018 11:05

Je ne reviendrais pas sur les sujets déjà abordés, gainage, etc.
En revanche, je susi assez intéressé par le "relachement" (concept très lointain pour un debutant qui se bat contre l'élément liquide). En particulier pour les battements. En effet, avoir un battement "relaché" doit être essentiel pour une nage économe et efficace les muscles des jambes étant les plus gros consommateurs d'énergie.
Hors, se relachement me semble impossible sans une bonne souplesse des chevilles et du pied. En effet, meme avec un battement théorique correct (movement qui part de la hanche, horizontalité, etc.), si la cheville n'est pas suffisement souple, garder les pieds "en pointe" engendrera une crispation, voire des crampes au niveau de la voute plantaire et limitera grandement l'efficacité du battement (impossibilité de "fouetter" l'eau).
bref, dans mon cas les battements sont toujours une source de crispation en plus d'être inefficaces...

Tout ça pour dire que la souplesse de la cheville et du pied qui me semble essential n'est pas trop abordé.... évidemment, pour celles et ceux qui ne nage qu'avec le PB ou la combi c'est moins important... :-)

Vank
Messages : 1822
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Vank » 29 janv. 2018 12:35

IRONMAN04 a écrit :
28 janv. 2018 09:05
Salut Vank,
Si le gainage est un facilitateur, est il essentiel ou un paramètre primordial, je ne crois pas
Bonjour.

Tout le monde ne partage pas ton avis:

- Solarberg Séhel dans Le guide du crawl moderne. Il parle du gainage comme de l'un des 4 axes majeurs qui font nager plus vite et permettent d'obtenir rapidement des résultats [sic]:
"Il est tout aussi important de nager en bonne position horizontale que de nager gainé. Il en va de la préservation maximale de l'énergie d'avancement. Un nageur sans gainage va gaspiller une grande partie de son énergie contrairement au nageur gainé."

- Paul Newsome et Adam Young (de Swim Smooth) dans: Improve your Swimming Technique:
"The ‘lower core’ of your hips, lower back and abdominal area is important in swimming to keep you straight in the water and to help rotate your hips and shoulders together as one."

Sur ce je pars rouler et nager :wink:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Silver0l
Messages : 6783
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Silver0l » 29 janv. 2018 12:54

lopapy a écrit :
27 janv. 2018 22:42
Hihi...
Super intéressant et merci a Vank pour ses données.

Gainage ou pas ?
Avec le tabata effectué par mes triathletes CAP, je peux faire la différence en évolution avec ceux exclusivement tri qui ne tabatahise pas...
En particulier sur les enclumes, dont je m'occupe spécifiquement.
Au bout de 6 mois ceux qui gainent sont beaucoup plus rectilignes que les autres, et rentrent plus droit dans l'eau, c'est patent.
Et en plus il arrivent a faire quelques mouvement de papillon qui leur apprend a se servir des avant bras.
Des que le pied ne sera plus en porte manteau et qu'ils ne regarderont plus le plafond pour respirer, les 3,8kms se feront sans impact physique....
Après pour la vitesse, on verra...

L'Papy
Oui, mais le tabata, ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle du gainage...

En vérité, la question n'est pas de savoir si une heure ou deux de muscu en plus par semaine c'est bénéfique, car la réponse est oui, forcément, du tonus musculaire en plus ne peut faire que du bien.

Mais souvent, la question qui se pose au triathlète est plutôt: j'ai 3h par semaine à consacrer à la nat, est-ce qu'il faut faire 2 séances de piscine + 1 séance de muscu, ou 3 séances de nat, et là, la réponse est qu'à 99%, 3 séances de piscines seront plus bénéfiques.

Et enfin, la vraie question est en vérité celle de l'optimisation du rapport temps d'entraînement / performance dans son ensemble, et du respect des contraintes familiales et professionnelles. Souvent, 1h de piscine nécessite en fait 2h (temps d'y aller, de se changer, de se doucher, d'en revenir...), alors qu'on peut avoir accès à une salle de gym proche de son boulot ou de chez soi (voire chez soi), les piscines peuvent fermer, et le calcul devient déjà beaucoup moins évident.

Mais surtout, ce qui est intéressant, c'est la perf globale en triathlon. Or la muscu sera utile non seulement en nat, mais aussi en vélo pour améliorer sa force et même en CAP pour éviter les blessures dans ce sport qui en crée tant.

Dans ce cadre, si on est prêt à consacrer 8 à 10h à son entraînement triathlon total, je pense pas du tout déconnant d'y inclure une séance de muscu. Par contre, au sein de cette séance de muscu, il faut aller à l'essentiel. Honnêtement, je pense que les exercices spécifiques de gainage (planche, planche latérale) n'apporteront pas grand chose à la nat. La seule chose qui peut être vraiment utile, ce sont soit des assouplissements (chevilles, épaules), soit des exercices reproduisant de façon suffisamment exacte le mouvement de la nat, et pour cela, je ne connais que 2 exercices, soit la machinanager type Ericd :wink:, chariot ou autres (Vasa), malheureusement rarissime en salle de gym, soit les élastiques...

FAYARD
Messages : 18526
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par FAYARD » 29 janv. 2018 13:29

Silver0l a écrit :
29 janv. 2018 12:54
lopapy a écrit :
27 janv. 2018 22:42
Hihi...
Super intéressant et merci a Vank pour ses données.

Gainage ou pas ?
Avec le tabata effectué par mes triathletes CAP, je peux faire la différence en évolution avec ceux exclusivement tri qui ne tabatahise pas...
En particulier sur les enclumes, dont je m'occupe spécifiquement.
Au bout de 6 mois ceux qui gainent sont beaucoup plus rectilignes que les autres, et rentrent plus droit dans l'eau, c'est patent.
Et en plus il arrivent a faire quelques mouvement de papillon qui leur apprend a se servir des avant bras.
Des que le pied ne sera plus en porte manteau et qu'ils ne regarderont plus le plafond pour respirer, les 3,8kms se feront sans impact physique....
Après pour la vitesse, on verra...

L'Papy
Oui, mais le tabata, ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle du gainage...

En vérité, la question n'est pas de savoir si une heure ou deux de muscu en plus par semaine c'est bénéfique, car la réponse est oui, forcément, du tonus musculaire en plus ne peut faire que du bien.

Mais souvent, la question qui se pose au triathlète est plutôt: j'ai 3h par semaine à consacrer à la nat, est-ce qu'il faut faire 2 séances de piscine + 1 séance de muscu, ou 3 séances de nat, et là, la réponse est qu'à 99%, 3 séances de piscines seront plus bénéfiques.

Et enfin, la vraie question est en vérité celle de l'optimisation du rapport temps d'entraînement / performance dans son ensemble, et du respect des contraintes familiales et professionnelles. Souvent, 1h de piscine nécessite en fait 2h (temps d'y aller, de se changer, de se doucher, d'en revenir...), alors qu'on peut avoir accès à une salle de gym proche de son boulot ou de chez soi (voire chez soi), les piscines peuvent fermer, et le calcul devient déjà beaucoup moins évident.

Mais surtout, ce qui est intéressant, c'est la perf globale en triathlon. Or la muscu sera utile non seulement en nat, mais aussi en vélo pour améliorer sa force et même en CAP pour éviter les blessures dans ce sport qui en crée tant.

Dans ce cadre, si on est prêt à consacrer 8 à 10h à son entraînement triathlon total, je pense pas du tout déconnant d'y inclure une séance de muscu. Par contre, au sein de cette séance de muscu, il faut aller à l'essentiel. Honnêtement, je pense que les exercices spécifiques de gainage (planche, planche latérale) n'apporteront pas grand chose à la nat. La seule chose qui peut être vraiment utile, ce sont soit des assouplissements (chevilles, épaules), soit des exercices reproduisant de façon suffisamment exacte le mouvement de la nat, et pour cela, je ne connais que 2 exercices, soit la machinanager type Ericd :wink:, chariot ou autres (Vasa), malheureusement rarissime en salle de gym, soit les élastiques...
Si tu prends cette séance de muscu comme une séance de prévention des blessures, il faut privilégier les mouvements qui protègent la coiffe des rotateurs, car elle est soumise à rude épreuve en natation et cette discipline donne trop de laxité à cette articulation fragile.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

IRONMAN04
Messages : 874
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par IRONMAN04 » 29 janv. 2018 14:54

Salut,
+1 silver et FAYARD,

La question n’est pas de savoir s’il faut faire du gainage, la réponse est évidente tellement cet aspect est déterminant dans les 3 disciplines..... mais plutôt si des séances de gainage peuvent remplacer des séances technique en natation, et pour moi c’est non.....
Combien de bon, très bons triathletes ne font aucune séance de ce type,,,,, le gainage se faisant « automatiquement » sur les efforts réalisés et notamment certains éducatifs (en natation par ex). Après il est évident que celui qui va vouloir flirter avec les limites physiques et développer les watts va devoir s’y coller, impératif...
Je crois que chaque cas est géré de plus de 40 ans....
Mais bon, la natation reste pour moi un sport très très technique....... associée à un milieu délicat....... :wink:
Ciao

Vank
Messages : 1822
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Vank » 29 janv. 2018 18:00

IRONMAN04 a écrit :
28 janv. 2018 09:05
Salut Vank,
Si le gainage est un facilitateur, est il essentiel ou un paramètre primordial, je ne crois pas
IRONMAN04 a écrit :
29 janv. 2018 14:54
La question n’est pas de savoir s’il faut faire du gainage, la réponse est évidente tellement cet aspect est déterminant dans les 3 disciplines.....
J'ai énormément de respect pour le côté posé et réfléchi de toutes tes interventions mais sur ce coup j'ai du mal à comprendre ce que tu penses vraiment :wink:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Vank
Messages : 1822
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Vank » 29 janv. 2018 18:53

Silver0l a écrit :
29 janv. 2018 12:54
je ne connais que 2 exercices, soit la machinanager type Ericd :wink:, chariot ou autres (Vasa), malheureusement rarissime en salle de gym, soit les élastiques...
Pas mal aussi: l'Ercolina. Bien connue des skieurs nordiques, utilisée par nombre de nageurs également, elle présente l'avantage d'être presque aussi facile à transporter que des élastiques. Pratique quand on est loin des pistes ou d'un bassin.

Image
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

IRONMAN04
Messages : 874
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par IRONMAN04 » 29 janv. 2018 18:54

Salut Vank,
Effectivement sur le coup, à la relecture, j’ai dérapé... :oops:
Ce que je voulais dire, c’est que je ne crois pas que des séances gainage peuvent remplacer des efforts dans l’eau. Je crois que notamment en triathlon, le fait de faire les 3 disciplines nous permet une certaine harmonie dans les efforts, et donc les résultats sur notre physique.
A partir du moment ou tu nages 2-3 fois / semaine, avec des séances établies par un MNS, selon le type de public (jeune, adulte, débutant, nageur confirmé ou pas,,,,) tu réalises même sans le savoir du gainage (des educs ont été cités plus haut). Perso, a l’automne j’integre (durant 4 semaines) un peu de gainage (planche,,) entre des répétitions de jambes pour insister sur ce sujet, mais une séance de gainage ne remplacera pas (pour moi) une séance dans l’eau.
Si cela suffisait à obtenir (par ex) l’horizontalite, cela serait réglé rapidement, mais dans l’eau ce n’est pas un critère essentiel. Le ressenti dans l’eau, et la maîtrise de l’element Liquide est très important, voire essentiel...
Une fois dit cela, un athlète qui désire « faire le métier » et performer devra nécessairement faire du renforcement musculaire,
pour gagner en puissance et notamment au niveau du pourtour abdominal qui sert de liaison entre les membres inférieurs et supérieurs. Cela fait partie du parcours classique d’un futur champion....
C’est un peu comme ericd (désolé de te citer :wink: ) qui insiste à ne pas intégrer de technique dans ses séances natation pour se concentrer sur une méthode empirique avec des séances en continu. Ça peut marcher sur un individu, la norme est à l’apprentissage technique associé l’effort physique.....
Si j’ai pu te rassurer sur ma cohérence sur le sujet.... :wink:
Ciao

YoB
Messages : 221
Enregistré le : 20 mai 2010 08:44

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par YoB » 29 janv. 2018 23:09

FAYARD a écrit :
28 janv. 2018 11:29
La seule musculation importante en triathlon pour ton épaule c’est celle qui protège la coiffe des rotateurs.
Concretement, Quel type d’exo ?

Blackstar
Messages : 3695
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Blackstar » 30 janv. 2018 01:04

https://tinyurl.com/ycc3d735
:mrgreen:
Pour les nageurs confirmés, vu comme j'ai pris cher en plaquettes ce soir, je confirme que travailler les trapèzes, les deltoides et les grands dorsaux, sont très utiles #playmobil
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10098
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par eric d » 30 janv. 2018 10:04

IRONMAN04 a écrit :
29 janv. 2018 18:54
Salut Vank,
Effectivement sur le coup, à la relecture, j’ai dérapé... :oops:
Ce que je voulais dire, c’est que je ne crois pas que des séances gainage peuvent remplacer des efforts dans l’eau. Je crois que notamment en triathlon, le fait de faire les 3 disciplines nous permet une certaine harmonie dans les efforts, et donc les résultats sur notre physique.
A partir du moment ou tu nages 2-3 fois / semaine, avec des séances établies par un MNS, selon le type de public (jeune, adulte, débutant, nageur confirmé ou pas,,,,) tu réalises même sans le savoir du gainage (des educs ont été cités plus haut). Perso, a l’automne j’integre (durant 4 semaines) un peu de gainage (planche,,) entre des répétitions de jambes pour insister sur ce sujet, mais une séance de gainage ne remplacera pas (pour moi) une séance dans l’eau.
Si cela suffisait à obtenir (par ex) l’horizontalite, cela serait réglé rapidement, mais dans l’eau ce n’est pas un critère essentiel. Le ressenti dans l’eau, et la maîtrise de l’element Liquide est très important, voire essentiel...
Une fois dit cela, un athlète qui désire « faire le métier » et performer devra nécessairement faire du renforcement musculaire,
pour gagner en puissance et notamment au niveau du pourtour abdominal qui sert de liaison entre les membres inférieurs et supérieurs. Cela fait partie du parcours classique d’un futur champion....
C’est un peu comme ericd (désolé de te citer :wink: ) qui insiste à ne pas intégrer de technique dans ses séances natation pour se concentrer sur une méthode empirique avec des séances en continu. Ça peut marcher sur un individu, la norme est à l’apprentissage technique associé l’effort physique.....
Si j’ai pu te rassurer sur ma cohérence sur le sujet.... :wink:
Ciao
tu insistes a penser que je ne travaille pas la technique hors c'est faux. lorsque tu nages 1 h en continue, il suffit de regarder l'horloge a chaque 50 metre et de s'arranger pour aller un peu plus vite en se fatiguant moins et donc d'essayer d'enlevé ce qui freine a chaque aller retour, le résultat se voit a l'horloge. c'est bizarre cette obsession pour la technique , a force de vouloir etre technique vous réfléchissez de trop et vous nager mal, la nage ca doit être naturel.

Tung
Messages : 1739
Enregistré le : 05 sept. 2014 14:54

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Tung » 30 janv. 2018 10:57

Troll has been launched ...

olivemiller
Messages : 616
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par olivemiller » 30 janv. 2018 12:42

La gainage est une conséquence de la manière dont on nage. Il faut inverser la réflexion.

Tout part de la tête et de l'alignement du reste du corps tronc-jambes.

Il faut revoir la base du corps projectile (cf. catteau, begotti,...). Faire des exos de pousser au mur pour aller le plus loin possible et ensuite maintenir la position. Corriger l'entrée dans l'eau, la prise d'appui et la phase propulsive pour éviter de dandiner de l'arrière. Tu auras beau être gainé, ça ne changera rien.

Bien sur le gainage à sec (comme d'autres exercices de muscu ne fait pas de mal).
Tung a écrit :
30 janv. 2018 10:57
Troll has been launched ...
C'est toi qui trolle

Répondre