Progresser en natation 2018

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Nichrome
Messages : 557
Enregistré le : 15 sept. 2015 19:43

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Nichrome » 20 juin 2018 17:25

Silver0l a écrit :
20 juin 2018 16:32
patrick bateman a écrit :
20 juin 2018 15:18
Ce que je trouve intéressant dans l'article, ce n'est pas les résultats de Sam Gyde (1h05 sur Im c'est bof / surtout vu le temps qu'il y passe: 5h/semaine) mais le fait qu'il soit possible de nager correctement en se focalisant sur l'aspect physique.
Je suis convaincu que le secret c'est tout de même d'envoyer un max de flotte vers l’arrière et que l'alignement/glisse viennent après.

C'est (en schématisant ) la thèse de sheila Taormina.
https://www.velopress.com/books/swim-speed-secrets
C'est aussi de la physique de base.
Pour avancer un nageur de masse M à la vitesse V vers l'avant, il faut qu'il balance une masse M' de flotte à la vitesse moyenne V' vers l'arrière, et on a toujours la relation:
MV = M'V'
T'auras beau être hyperprofilé et aussi hydrodynamique que tu veux, avoir un roulis d'enfer et nager comme Mr Smooth, tu n'y coupes pas, c'est de la physique de base, faut balancer de la flotte.

C'est évident, mais beaucoup l'oublient en se focalisant uniquement sur la technique...
Du bon discours de bourrin qui fera plaisir à tout bon triathlete mauvais nageur qui se respecte :mrgreen:

Z_orglub
Messages : 73
Enregistré le : 16 juin 2015 22:52

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Z_orglub » 20 juin 2018 17:35

Silver0l a écrit :
20 juin 2018 16:32
C'est aussi de la physique de base.
Pour avancer un nageur de masse M à la vitesse V vers l'avant, il faut qu'il balance une masse M' de flotte à la vitesse moyenne V' vers l'arrière, et on a toujours la relation:
MV = M'V'
Si je me place dos contre un mur, et que je balance une certaine masse face à moi, est-ce que je vais pour autant traverser le mur ?

Avatar de l’utilisateur
Nichrome
Messages : 557
Enregistré le : 15 sept. 2015 19:43

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Nichrome » 20 juin 2018 18:40

Si c'est pas le cas, c'est que tu n'as juste pas lancé assez fort.

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10145
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par eric d » 20 juin 2018 19:45

je suis retourner au club d'aviron, ils ont au moins une dizaine d'ergometre pour l'entraînement alors que en aviron c'est encore plus technique que la natation.Mais c'est vrai il y a 30 ans il n'ya avait pas d'ergometre dans les clubs d'avirons. c'est juste que les nageurs ont trente années de retard. :arrow:

Avatar de l’utilisateur
patrick bateman
Messages : 378
Enregistré le : 15 avr. 2008 15:25

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par patrick bateman » 20 juin 2018 19:46

Nichrome a écrit :
20 juin 2018 17:25
Silver0l a écrit :
20 juin 2018 16:32
patrick bateman a écrit :
20 juin 2018 15:18
Ce que je trouve intéressant dans l'article, ce n'est pas les résultats de Sam Gyde (1h05 sur Im c'est bof / surtout vu le temps qu'il y passe: 5h/semaine) mais le fait qu'il soit possible de nager correctement en se focalisant sur l'aspect physique.
Je suis convaincu que le secret c'est tout de même d'envoyer un max de flotte vers l’arrière et que l'alignement/glisse viennent après.

C'est (en schématisant ) la thèse de sheila Taormina.
https://www.velopress.com/books/swim-speed-secrets
C'est aussi de la physique de base.
Pour avancer un nageur de masse M à la vitesse V vers l'avant, il faut qu'il balance une masse M' de flotte à la vitesse moyenne V' vers l'arrière, et on a toujours la relation:
MV = M'V'
T'auras beau être hyperprofilé et aussi hydrodynamique que tu veux, avoir un roulis d'enfer et nager comme Mr Smooth, tu n'y coupes pas, c'est de la physique de base, faut balancer de la flotte.

C'est évident, mais beaucoup l'oublient en se focalisant uniquement sur la technique...
Du bon discours de bourrin qui fera plaisir à tout bon triathlete mauvais nageur qui se respecte :mrgreen:
:D :D :D
"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais" O. Wilde

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10145
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par eric d » 20 juin 2018 20:42

en faite les champions du monde de natation s'entrainnent avec ca

http://www.skierg.fr/reviews/2012/06/15 ... europe-et-

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Vank » 20 juin 2018 21:50

eric d a écrit :
20 juin 2018 20:42
en faite les champions du monde de natation s'entrainnent avec ca

http://www.skierg.fr/reviews/2012/06/15 ... europe-et-
Ou ça
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Silver0l
Messages : 6796
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Silver0l » 20 juin 2018 22:22

Z_orglub a écrit :
20 juin 2018 17:35
Silver0l a écrit :
20 juin 2018 16:32
C'est aussi de la physique de base.
Pour avancer un nageur de masse M à la vitesse V vers l'avant, il faut qu'il balance une masse M' de flotte à la vitesse moyenne V' vers l'arrière, et on a toujours la relation:
MV = M'V'
Si je me place dos contre un mur, et que je balance une certaine masse face à moi, est-ce que je vais pour autant traverser le mur ?
Non, et alors?

La Loi de la conservation de la quantité de mouvement s'applique toujours.

Mais ce qui se passe dans ton cas, c'est que ton corps + la terre forme une masse fixe de masse M.

En lançant une masse M' face à toi à la vitesse V', tu va accélérer (ou ralentir, selon que tu lances vers l'Est ou l'Ouest) la rotation de la terre de la vitesse V, et tu auras toujours MV = M'V' (en toute rigueur il faudrait prendre le moment cinétique, mais c'est l'idée...).

Tu vas augmenter donc la vitesse de la Terre de V = M'/M x V', mais comme M est la masse de la Terre + toi, il faut vraiment que tu balances une masse M' énorme (comparable à celle de la Terre) pour ressentir un effet...

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10145
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par eric d » 21 juin 2018 10:01

a combien vous faites vos series sur le skierg au niveau des watts ?
https://www.incept-sport.fr/skierg-conc ... ion-murale

bengamen stradiuss est a 250 w sur 1'30 il abat le 200 m dos en 1'56

Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 2898
Enregistré le : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par triathlonnature » 22 juin 2018 19:48

Jerome.A a écrit :
19 janv. 2018 12:49
Bon j aimais bien le poste mais il est ferme, et je prefere poser plusieures questions sur un poste que un poste par question precise, surtout que je n ai pas le niveau pour savoir ce qui ne va pas...

Hier je ne suis fait un session de 1h non stop en bassin 25m. Je commence en respiration 3 temps puis passe asses vite a 2 temps.(environ après 300m)
Je respire toujours du meme cote de la piscine (vers les fenetre exterieur car de l autre cote il y a la montre et je fais tout pour ne pas la regarder)
Je me concentre bien sur le feeling et mes conclusions au bout de 35-40 minutes, j ai 3 constats:

1-Sensation de perte d appui de la main qd elle passe a la vertical quelque part entre l epaule et la hanche, je perd mon appui et j ai la main qui zigzag. (plus important bras droit que gauche)
2-la flotaison des jambs se degrade et j ai un peu les main qui remonte après l entrée dans l eau, donc l essaye ''d'appuyer/enfoncer'' un peu plus la tete et l epaule mais je ne vois pas de grande difference sur l horizontalite
3-Comme j ai alterne mes respirations a la fin de chaque longeure je constate un truc: le suis plus lent de 1a 2 sec au 25m d un cote (qd je respire cote gauche (peut etre que ca a un lien avec le point 1 et cet appui fuyant plus perceptible a droite)

Par contre sur toute la séance je reste tres regulier, Swolf a 36, relativement constant toute la séance. pour les curieux allure a 1,49/100m.

Avez des idees/piste a explorer pour essayer d ameliorer tout ca?
Merci.
Eric D évidememnt :D et les has been aussi ils font pas mieux que 1,49/100m
Des centaines de cols gravit
des histoires par centaines
des rencontres
mon blog avec des photos dedans
comme c'est dur autant que ce soit beau
http://triathlonnature.over-blog.com/
Merci Gérald

PYC
Messages : 13
Enregistré le : 29 mai 2017 17:57

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par PYC » 24 juin 2018 15:08

Je suis mauvais en natation (30' sur 1500 sans combi), je ne tiens pas le crawl sur la distance mais j'en approche. Mon prochain M, à Mâcon, se nage en rivière avec et contre le courant. Deux questions pour lesquelles il n'y a peut-être pas de vérité.
Vaut-il mieux privilégier la brasse avec ou contre le courant ? Et, selon qu'on est contre ou avec le courant, vaut-il mieux privilégier la glisse ou la vitesse de bras ?

Blackstar
Messages : 3816
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Blackstar » 24 juin 2018 15:43

La nage ou tu es le plus à l'aise.
Si tu peux passer tout en crawl c'est mieux.
La brasse est celle qui généré le plus de résistance.
En crawl, je tourne plus les bras contre le courant, et j'allonge dans le courant. Voire même du dos quand je veux juger ou j'en suis et que la force du courant le permet.

Pour ta course, regarde aussi les zones de contre courant sur les bords. C'est sur les bords.
http://allonzalaventure.pagesperso-oran ... iviere.htm
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Drancis Frake
Messages : 87
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Drancis Frake » 24 juin 2018 22:10

IRONMAN04 a écrit :
28 janv. 2018 09:05
Salut Vank,
Si le gainage est un facilitateur, est il essentiel ou un paramètre primordial, je ne crois pas si je me réfère aux tous jeunes nageurs que j’encadre qui sans être des champions, nagent techniquement bien, avec horizontalité, glisse pour certains et appuis efficaces (2 aspects très difficiles à ressentir et obtenir pour un nageur - triathlete). Et ces jeunes « travaillent » leur gainage par le seul biais (notamment) des exercices de jambes.
Néanmoins, il est vrai que ceux que je peux voir en bassin nager correctement sans présenter l’apparence affûtée, ont souvent nage dans leur enfance, et comme l’a dit un intervenant, peuvent bénéficier d’un gainage des muscles « profonds » sous une petite bouée de graisse, un peu comme moi quoi :(
Comme le vélo, la natation ne s’oublie pas.....
Dans l’eau le relâchement est certainement plus important qu’une tonicité importante, bien au contraire. J’ai l’exemple d’un athlète très très affûté qui rencontre quelques soucis de relâchement pour pouvoir passer un cap dans l’eau et obtenir une glisse en relation avec son gros potentiel.......
Bref, je pense que chaque cas est différent, un éducateur au bord du bassin doit pouvoir faire un diagnostic des éléments à bosser et donc des éducatifs et séances à mettre en œuvre. Et cela passe par la technique, du ressenti dans l’eau (!),,,, qui peut très bien associer des efforts apportant du gainage..... Perso, j’ai tendance à insérer à chaque séance des exercices de jambes, avec ou sans planche pour travailler ce domaine et l’on voit vite qui en a besoin,,, ou pas....
Combien sur ce forum ne trouvent aucun intérêt à faire du travail de jambes et se taper des longueurs et des longueurs de pull boy ???
Voilà mon avis de petit coach amateur..... :wink:
Ciao
Bonsoir
Je propose une piste de réflexion.
Le triathlète ajoute par la course à pied et le vélo des contraintes musculaires qui n'existent pas ou du moins qui sont probablement moindre chez le nageur (Je précise que je ne suis pas un spécialiste en biomécanique d'où un avis nullement tranché à ce sujet) Je pense par exemple aux contraintes au niveau des vertèbres lombaires qui sont dues à la contraction des muscles psoas iliaques pendant la course à pied, ça génère une cambrure. La personne avec qui je suis des cours de yoga a des connaissances très pointues en biomécanique, elle insiste sur le placement lors de chaque exercice pour rééquilibrer les différentes contraintes musculaires. Si du gainage est nécessaire, un travail d'assouplissement est aussi nécessaire pour équilibrer les contraintes entre muscles agonistes et antagonistes. Cette cambrure au niveau lombaire a probablement un impacte sur notre position dans l'eau lorsque nous nageons le crawl. Autre exemple, avec le vélo les muscles quadriceps sont souvent fortement développés, chez moi cela génère une légère rotation interne des genoux qu'il faut que je compense avec un renforcement des muscles petits fessiers.
Je m'intéresse à la course à pied avec prise d'appui "avant-pied", dans son bouquin : " La course à pied : Posture, Biomécanique, Performance" Frédéric Brigaud dresse le même constat, celui de déséquilibres posturaux liés à des contraintes musculaires mal réparties qui nuisent à la réalisation d'une foulée efficace.

Matt-NPT
Messages : 61
Enregistré le : 27 janv. 2009 23:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Matt-NPT » 26 juin 2018 08:56

Je pense que tu as tout à fait raison, notamment pour la cambrure que l'on observe chez beaucoup de personnes qui ont pratiqué des sports terrestres.

En cas de raccourcissement des quadriceps, l'extension de la hanche peut aussi ne pas être suffisante, et dans ce cas, les jambes freinent car elles ne sont pas dans l'alignement du corps. Un pull ou une combinaison permettent de masquer le problème mais on s'expose dans ce cas à des douleurs de dos.
Un site pour tous les nageurs et triathlètes : http://www.natationpourtous.com

Jerome.A
Messages : 1412
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: Progresser en natation 2018

Message non lu par Jerome.A » 11 juil. 2018 07:49

objectif numero1 reussi: la natation IM est ''devenue une formalite'' tout en crawl en 3 temps aucune brasse a un rythme plus rapide que les OD d il y a un an.
Etape2 maintenant j explique mon probleme en natation j'ai vraiment le feeling de n'avoir qu une seule vitesse. Tout mon entrainement cette annee etait base sur l'amelioration du movement/glisse/catch, mais on va dire tout en douceur objectif 3,8km sans etre fatigue.
Donc maintenant il est temps de se rentrer dedans et de faire chauffer les epaules, j aimerai reussir a passer la seconde car je ne vais pas vraiment plus vite sur un OD que sur un IM.
je nage in IM a un rythme de 1,40 au 100m et un half a 1,35 au 100m
Je dois viser quoi comme temps au 50m/100m/400m pour progresser et quel temps je peux esperer faire sur 1500m?
Merci a vous.
By failing to prepare you are preparing to fail

Répondre