[natation] Comment mesurer son efficacité?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Seillonaz
Messages : 20
Enregistré le : 18 janv. 2018 22:12

Re: [natation] Comment mesurer son efficacité?

Message non lu par Seillonaz » 19 janv. 2018 19:46

Matt-NPT a écrit :
19 janv. 2018 18:30
J'ai mis un peu plus haut un lien qui contient quelques données que j'avais réunies pour l'écriture de mon premier livre.
Les graphs montrent l'évolution du coût énergétique mais on peut facilement convertir en puissance.

T'aurais pas un truc avec de l'eau, plutôt qu'avec du sable? :wink:
Merci Matt car au tout début j'ai pu me forger une ligne de conduite grâce à ta conclusion finale

Le nageur a bien plus d'intérêt à rechercher :
la diminution de ces résistances par une meilleure position dans l'eau et l'amélioration de son efficacité propulsive par des appuis de meilleure qualité.

Allez oups on va aller bosser un peu les appuis ce soir

Blackstar
Messages : 3505
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: [natation] Comment mesurer son efficacité?

Message non lu par Blackstar » 19 janv. 2018 22:07

Vi
Et comme la 1ère chose pour diminuer les résistances c'est l'horizontalité, tu devrais garder un battement, même équilibrateur.
Même si la combi te gommera l'effet, son avantage est que des que tu appuies, ça part. Donc à l'entraînement, dans tes allures penses à relancer avec tes jambes.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6310
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: [natation] Comment mesurer son efficacité?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 19 janv. 2018 22:15

Matt-NPT a écrit :
19 janv. 2018 18:30
J'ai mis un peu plus haut un lien qui contient quelques données que j'avais réunies pour l'écriture de mon premier livre.
Les graphs montrent l'évolution du coût énergétique mais on peut facilement convertir en puissance.
J'ai vu cela c'est top!
Matt-NPT a écrit :
19 janv. 2018 18:30
T'aurais pas un truc avec de l'eau, plutôt qu'avec du sable? :wink:
Mon analogie a ses limites mais je cherchais une idée qui permette visuellement de représenter le "travail", le sable m'est venu à l'idée car il peut y avoir qq similitudes avec les appuis dans l'eau après on est d'accord l'analogie a ses limites ;) ;) Si qq a une meilleure idée pas de soucis :)

Les curieux en matière de prépa physique peuvent googler ce qui se fait en matière de "velocity based training ou VBT" pour bien comprendre les relations en force, vitesse & puissance, c'est très intéressant mais on dévie un peu du sujet ;)

Je me suis amusé à faire qq recherches après avoir écrit mon post et finalement ma comparaison avec le ballon à envoyer en l'air n'est pas du tout hors de propos, une étude récente à montrer que les nageurs AG pouvaient tirer bénéfice d'un travail d'explosivité à sec -qui incluait du lancer de balle apparemment :lol: - : https://journals.lww.com/nsca-jscr/Abst ... ng.13.aspx. le groupe ayant fait 6 semaines de prépa à sec basé sur l'explosivité suivi de 4 semaines de nat a été plus performant que le groupe ayant fait 10 semaines de nat (comme toujours étude intéressante mais à prendre avec un peu de recul).

T.

Répondre