Natation: cadence et amplitude

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Solarberg
Messages : 1160
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Solarberg » 20 déc. 2017 12:06

La natation est l'opposé de la course à pied: en course à pied, quand on veut accélérer, on augmente avant tout la longueur de sa foulée (hormis en sprint) ; en natation, c'est l'inverse: quand on accélère, on doit augmenter sa cadence de bras tout en cherchant à ne pas perdre en longueur par coups de bras. A lire sur le sujet:

http://www.nagereneaulibre.fr/conseils/ ... athlon.htm
Ouvrages : "Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running"
Sites : http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdenager.blogspot.com

Blackstar
Messages : 3595
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Blackstar » 20 déc. 2017 13:03

Oui c'est sûr.
Maintenant un Popov lorsqu'il nageait, se concentrait plus sur l'amplitude lorsqu'il accelerait que sur sa cadence.
Le problème avec la cadence c'est qu'il fait avoir une (très) bonne base technique et physique pour jouer avec. Sinon le nageur se met rapidement à passer à travers ses appuis, en se crispant. Il va sacrifier l'économie/efficacité du geste en pensant qu'il va accélérer. Et il en découle juste une dépense énergétique plus grande.
Comme en CAP, en vélo etc. lorsque ça pique, ne pas se focaliser sur la cadence mais la posture/technique en cherchant le relâchement.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

yoann-51
Messages : 3523
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par yoann-51 » 20 déc. 2017 20:50

Solarberg a écrit :
20 déc. 2017 12:06
La natation est l'opposé de la course à pied: en course à pied, quand on veut accélérer, on augmente avant tout la longueur de sa foulée (hormis en sprint) ; en natation, c'est l'inverse: quand on accélère, on doit augmenter sa cadence de bras tout en cherchant à ne pas perdre en longueur par coups de bras. A lire sur le sujet:

http://www.nagereneaulibre.fr/conseils/ ... athlon.htm
Je suis pas d'accord sur la course à pied, c'est la fréquence qui importe même en fond et demi fond, allonger la foulée et bcp trop fatiguant et le temps passé en l air et du temps de perdu
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

bebenageur
Messages : 187
Enregistré le : 12 oct. 2014 21:17

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par bebenageur » 20 déc. 2017 21:31

yoann-51 a écrit :
20 déc. 2017 20:50
Solarberg a écrit :
20 déc. 2017 12:06
La natation est l'opposé de la course à pied: en course à pied, quand on veut accélérer, on augmente avant tout la longueur de sa foulée (hormis en sprint) ; en natation, c'est l'inverse: quand on accélère, on doit augmenter sa cadence de bras tout en cherchant à ne pas perdre en longueur par coups de bras. A lire sur le sujet:

http://www.nagereneaulibre.fr/conseils/ ... athlon.htm
Je suis pas d'accord sur la course à pied, c'est la fréquence qui importe même en fond et demi fond, allonger la foulée et bcp trop fatiguant et le temps passé en l air et du temps de perdu
absolument d'accord avec yoann !
la foulée est quelque chose de très perso et on l'allonge pas pour aller plus vite . Evidement il faut augmenter la fréquence et si possible maintenir la longueur de sa foulée pour aller plus vite .

Solarberg
Messages : 1160
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Solarberg » 20 déc. 2017 23:12

En course, en augmente largement plus sa longueur de foulée que sa cadence (hormis le sprint et l'emballage final du course).
Personnellement je recommande une cadence de 170 foulées/mn même à base allure (pour une foulée légère et dynamique). Si le coureur accélère beaucoup, il montera peut etre sa cadence à 180 (soit un gain de 6%) alors que sa vitesse augmentera de 50% (par exemple de 10km/h footing à 15km/h allure rapide).
Même si on prend un coureur qui fait ses footings à 155 foulées/mn et est à allure rapide à 180, cela ne représente un gain de cadence que de 16%, pour la aussi un gain de vitesse de 50%. Sur la base de ces chiffres (vous en avez peut etre d'autres), on voit bien que la cadence augmente beaucoup moins en proportion que la longueur de la foulée quand un coureur accèlère.
Ouvrages : "Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running"
Sites : http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdenager.blogspot.com

yoann-51
Messages : 3523
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par yoann-51 » 21 déc. 2017 04:56

Solarberg a écrit :
20 déc. 2017 23:12
En course, en augmente largement plus sa longueur de foulée que sa cadence (hormis le sprint et l'emballage final du course).
Personnellement je recommande une cadence de 170 foulées/mn même à base allure (pour une foulée légère et dynamique). Si le coureur accélère beaucoup, il montera peut etre sa cadence à 180 (soit un gain de 6%) alors que sa vitesse augmentera de 50% (par exemple de 10km/h footing à 15km/h allure rapide).
Même si on prend un coureur qui fait ses footings à 155 foulées/mn et est à allure rapide à 180, cela ne représente un gain de cadence que de 16%, pour la aussi un gain de vitesse de 50%. Sur la base de ces chiffres (vous en avez peut etre d'autres), on voit bien que la cadence augmente beaucoup moins en proportion que la longueur de la foulée quand un coureur accèlère.
Désolé solarberg.., reste sur la natation, tu n y connais rien en athle....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Jerome.A
Messages : 981
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt-London

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Jerome.A » 21 déc. 2017 08:38

pour accelerer en course j ai toujours suivi la regle de faire accelerer les bras, la cadence des jambes va augmenter automatiquement, et basculer en avant , et si on pousse plus fort sur ses jambes la distance de deplacement dans les airs sera superieure.
pour augmenter la foulee literalement faut aller chercher plus loin devant et pousser plus loin derriere. J ai essaye une fois qd je commencais a aller sur piste, en meem pas 30mnutes j ai fini avec mon 1er periostite. Hors tu ne va pas aller chercher la foullee en avant du basssin pour accelerer
Cette foullee plus longue est le resultat de l augmentation de la cadence et de la pousse plus forte des jambes.
Quis custodiet ipsos custodes?

Matt-NPT
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2009 23:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Matt-NPT » 21 déc. 2017 09:47

Ne pas perdre en "longueur par coup de bras" quand on accélère en natation n'est pas possible ou souhaitable. Une des raisons est que la distance parcourue par mouvement est le résultat d'un temps propulsif (quand le bras appuie sous l'eau) et d'un temps de glisse. Quand on accélère, on réduit le temps de glisse et c'est tout à fait normal.
Blackstar a écrit :
20 déc. 2017 13:03
Le problème avec la cadence c'est qu'il fait avoir une (très) bonne base technique et physique pour jouer avec. Sinon le nageur se met rapidement à passer à travers ses appuis, en se crispant. Il va sacrifier l'économie/efficacité du geste en pensant qu'il va accélérer. Et il en découle juste une dépense énergétique plus grande.
Effectivement, je trouve qu'il y a un problème quand on utilise les comparaisons avec des nageurs de haut niveau. Ils nagent peut-être à 80 mouvements/minute mais, à cette fréquence, ils réalisent encore plus de 1.1m par mouvement comme le dit l'article, ce qui correspond à peu près à la distance que parcoure la main par rapport au corps dans la phase propulsive. Par contre, si un nageur moyen, qui évolue disons à 1'45 au 100m, nage à une fréquence de 70 mouvements/minute, il tombe à moins de 80 centimètres par mouvement ce qui n'est pas du tout équivalent. C'est plutôt un mauvais appui qui va occasionner une perte d'énergie. Donc donner des fréquences théoriques n'a à mon avis pas beaucoup de sens.
Un site pour tous les nageurs et triathlètes : http://www.natationpourtous.com

Solarberg
Messages : 1160
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Solarberg » 21 déc. 2017 11:46

Matt-NPT a écrit :
21 déc. 2017 09:47
Ne pas perdre en "longueur par coup de bras" quand on accélère en natation n'est pas possible ou souhaitable. Une des raisons est que la distance parcourue par mouvement est le résultat d'un temps propulsif (quand le bras appuie sous l'eau) et d'un temps de glisse. Quand on accélère, on réduit le temps de glisse et c'est tout à fait normal.
Lorsqu'on accélère, on ne fait pas que tourner les bras plus vite: on augmente aussi la puissance en produisant une force plus importante sur l'eau et plus vite : puissance = force x vitesse. Donc pour un temps donné, le nageur couvre plus de distance : il est donc faux de ne prendre que le temps propulsif en compte (sans tenir compte de l'augmentation de vitesse corrélative). Sans parler aussi de la force de propulsion plus importante liée à un battement de jambes la aussi plus puissant.
Quand on accélère, on réduit le temps de glisse mais parallèlement on augmente la puissance. Le but est donc bien quand on accélère de chercher à garder la meilleure amplitude possible tout en augmentant sa cadence.
Ouvrages : "Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running"
Sites : http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdenager.blogspot.com

FAYARD
Messages : 18148
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par FAYARD » 21 déc. 2017 12:47

yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 04:56
Solarberg a écrit :
20 déc. 2017 23:12
En course, en augmente largement plus sa longueur de foulée que sa cadence (hormis le sprint et l'emballage final du course).
Personnellement je recommande une cadence de 170 foulées/mn même à base allure (pour une foulée légère et dynamique). Si le coureur accélère beaucoup, il montera peut etre sa cadence à 180 (soit un gain de 6%) alors que sa vitesse augmentera de 50% (par exemple de 10km/h footing à 15km/h allure rapide).
Même si on prend un coureur qui fait ses footings à 155 foulées/mn et est à allure rapide à 180, cela ne représente un gain de cadence que de 16%, pour la aussi un gain de vitesse de 50%. Sur la base de ces chiffres (vous en avez peut etre d'autres), on voit bien que la cadence augmente beaucoup moins en proportion que la longueur de la foulée quand un coureur accèlère.
Désolé solarberg.., reste sur la natation, tu n y connais rien en athle....
Il a pourtant écrit un excellent ouvrage sur la course minimaliste.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Fafa44
Messages : 116
Enregistré le : 25 sept. 2016 19:28

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Fafa44 » 21 déc. 2017 13:05

C'est finalement technique de mettre un pied devant l'autre :mrgreen:

yoann-51
Messages : 3523
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par yoann-51 » 21 déc. 2017 13:35

FAYARD a écrit :
21 déc. 2017 12:47
yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 04:56
Solarberg a écrit :
20 déc. 2017 23:12
En course, en augmente largement plus sa longueur de foulée que sa cadence (hormis le sprint et l'emballage final du course).
Personnellement je recommande une cadence de 170 foulées/mn même à base allure (pour une foulée légère et dynamique). Si le coureur accélère beaucoup, il montera peut etre sa cadence à 180 (soit un gain de 6%) alors que sa vitesse augmentera de 50% (par exemple de 10km/h footing à 15km/h allure rapide).
Même si on prend un coureur qui fait ses footings à 155 foulées/mn et est à allure rapide à 180, cela ne représente un gain de cadence que de 16%, pour la aussi un gain de vitesse de 50%. Sur la base de ces chiffres (vous en avez peut etre d'autres), on voit bien que la cadence augmente beaucoup moins en proportion que la longueur de la foulée quand un coureur accèlère.
Désolé solarberg.., reste sur la natation, tu n y connais rien en athle....
Il a pourtant écrit un excellent ouvrage sur la course minimaliste.
Tu me rappelleras combien de coureurs minimaliste ont battu des records.... Même les Africains portent des chaussures.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

FAYARD
Messages : 18148
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par FAYARD » 21 déc. 2017 13:38

yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 13:35
FAYARD a écrit :
21 déc. 2017 12:47
yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 04:56

Désolé solarberg.., reste sur la natation, tu n y connais rien en athle....
Il a pourtant écrit un excellent ouvrage sur la course minimaliste.
Tu me rappelleras combien de coureurs minimaliste ont battu des records.... Même les Africains portent des chaussures.
Solarberg n'a jamais dit de courir pieds nus :mrgreen: c'est la foulée qui est décrite dans cet ouvrage.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

yoann-51
Messages : 3523
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par yoann-51 » 21 déc. 2017 14:04

FAYARD a écrit :
21 déc. 2017 13:38
yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 13:35
FAYARD a écrit :
21 déc. 2017 12:47


Il a pourtant écrit un excellent ouvrage sur la course minimaliste.
Tu me rappelleras combien de coureurs minimaliste ont battu des records.... Même les Africains portent des chaussures.
Solarberg n'a jamais dit de courir pieds nus :mrgreen: c'est la foulée qui est décrite dans cet ouvrage.
Tu crois sincèrement que allonger sa foulée est plus efficace qu augmenter sa fréquence ? Franchement aucun spécialiste de la cap ne peut soutenir un tel argument.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Muckyb
Messages : 99
Enregistré le : 12 déc. 2013 16:25

Re: Natation: cadence et amplitude

Message non lu par Muckyb » 21 déc. 2017 14:57

yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 13:35
Tu me rappelleras combien de coureurs minimaliste ont battu des records.... Même les Africains portent des chaussures.
Si j'étais en position pour battre des records je prendrais volontiers les aides technologiques à ma disposition... et l'argent des équipementiers. En attendant je ne suis pas convaincu qu'il faille regarder du côté d'une poignée de coureurs très rapides pour en tirer des conclusions sur la meilleure façon de courir.

Une étude sur le Marathon de Paris 2016, ça parle chaussures, foulées
yoann-51 a écrit :
21 déc. 2017 14:04
Tu crois sincèrement que allonger sa foulée est plus efficace qu augmenter sa fréquence ? Franchement aucun spécialiste de la cap ne peut soutenir un tel argument.
Ça dépend de quel profil de coureur on parle. Le mec qui randonne à 140ppm pour aller plus vite il passe à 160ppm. Le mec qui court déjà à 185ppm il a moins de marge dans l'augmentation de la cadence.

Mais bon, ça parlait de natation à la base :roll:

Répondre