[natation] pour/contre le pullbuoy

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
francky48
Messages : 2627
Enregistré le : 26 nov. 2008 16:21

Re: [natation] pour/contre le pullbuoy

Message non lu par francky48 » 29 mars 2019 16:43

Oui par exemple. Mais le plus important sera de ne pas croiser devant lors de l'entrée du bras dans l'eau ce qui va avoir pour conséquence de générer cet effet godille. Il faut absolument que ton bras reste dans l'alignement de l'épaule. Ce n'est pas évident de le visualiser dans l'eau. Le mieux serait de faire filmer de face pour que tu vois si ton bras reste dans l'axe ou dépasse.

FAYARD
Messages : 20900
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: [natation] pour/contre le pullbuoy

Message non lu par FAYARD » 29 mars 2019 17:10

PoorSwimmer a écrit :
29 mars 2019 16:16
Solarberg a écrit :
28 mars 2019 16:03
PoorSwimmer a écrit :
28 mars 2019 14:16
Je nage avec cet effet serpent, qui se révèle encore plus prononcé avec le PB ; du coup j'en fais très rarement.

Du coup j'ai 2 questions :
- comment faire pour être plus gainé et éviter cet effet serpent ? Contracter les abdos en nageant ? Renforcer les abdos en faisant des séries hors piscine ?
-à effort égal, j'ai remarqué que mes temps sur 50m sont très proches avec ou sans PB. Que cela traduit-il ? Que mon horizontalité sans PB n'est pas si mauvaise ? Que mes battements de jambes ne servent à rien ?
L'effet serpent peut éventuellement être réduit avec un bon gainage mais la cause principale n'est souvent pas là: elle est liée avant tout au trajet du bras sous l'eau et hors de l'eau. Si le trajet n'est pas rectiligne, le nageur va perdre son alignement et devra se réaligner avec ses jambes qui elles aussi devront alors sortir de la trajectoire idéale (d'où freinage et fatigue). Plutôt que du gainage, il faut plutôt travailler le trajet du bras avec des éducatifs ainsi que la souplesse des épaules (gros point faible des nageurs sur le tard). Même si on est très gainé, si les bras et les mains se placent n'importe comment, le nageur serpentera.

Plutôt que le temps (qui peut aussi être lié à un changement de cadence de bras), pour une analyse technique, il est plus intéressant de comparer son nombre de coups de bras avec et sans pull buoy sur une longueur : si le nombre avec PB est inférieur avec celui avec les jambes, c'est que le nageur a une mauvaise position dans l'eau sans PB et un battement inefficace.
Ok, merci pour ces conseils ! Les éducatifs pour les trajet des bras, c'est par exemple toucher épaule, frôler l'eau ?
Frôler l’eau et le toucher épaule, c’est surtout des exercices pour améliorer le roulis, pas vraiment d’incidence sur le trajet du bras sous l’eau. Nager d’un bras, le rattrapé derrière, sont des exercices pour le trajet sous marin.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

Répondre