CLM (épreuve) et triathlon

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
peewai
Messages : 284
Enregistré le : 23 avr. 2012 20:47

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par peewai » 18 nov. 2017 20:56

Par chez nous les triathlètes sont souvent bien représentés dans les 1ères places des CLM, faisant souvent jeu égal avec les FFC1 et juniors elites. Après tout, c’est notre discipline de base, et les triathlètes passent beaucoup de temps sur leur vélo de CLM... contrairement aux cyclistes qui s'entraînent très peu sur CLM car cela représente souvent une portion infime de leur saison.

Gadagne
Messages : 3577
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par Gadagne » 19 nov. 2017 09:19

Un triathlete qui égale un junior élite sur clm est un triathlete de hn.

FAYARD
Messages : 17476
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par FAYARD » 19 nov. 2017 10:16

Gadagne a écrit :
19 nov. 2017 09:19
Un triathlete qui égale un junior élite sur clm est un triathlete de hn.
C’est clair !! Les mecs doivent pas imaginer le niveau d’un élite en vélo !!!!
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

yoann-51
Messages : 3310
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par yoann-51 » 19 nov. 2017 10:31

FAYARD a écrit :
19 nov. 2017 10:16
Gadagne a écrit :
19 nov. 2017 09:19
Un triathlete qui égale un junior élite sur clm est un triathlete de hn.
C’est clair !! Les mecs doivent pas imaginer le niveau d’un élite en vélo !!!!
Tu m étonnes.... Quand tu vois des types sur d autres sujets, se qualifier avec un niveau "pas mal" et que tu vois les perds qu'ils annoncent tu vois bien que bcp sont déconnectés de la réalité...
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
peewai
Messages : 284
Enregistré le : 23 avr. 2012 20:47

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par peewai » 19 nov. 2017 17:04

Gadagne a écrit :
19 nov. 2017 09:19
Un triathlete qui égale un junior élite sur clm est un triathlete de hn.
Oui.

FAYARD a écrit :
19 nov. 2017 10:16
C’est clair !! Les mecs doivent pas imaginer le niveau d’un élite en vélo !!!!
Fayard, je sais pas si cette remarque m'était destinée, mais je vois à peu près le niveau. J'ai d'ailleurs fait quelques CLM dans ton coin (Chappes (5ème en 2017), Saint-Agoulin (3è), Mauzun (1er en 2016), Martres s/ Morge (3è)...)... on s'y est peut-être croisé. Perso je finis derrière les élites junior sur les CLM, mais quand ils sont pas trop nombreux je peux quand même viser les podiums :P (1er des nuls lol)

FAYARD
Messages : 17476
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par FAYARD » 19 nov. 2017 17:30

peewai a écrit :
19 nov. 2017 17:04
Gadagne a écrit :
19 nov. 2017 09:19
Un triathlete qui égale un junior élite sur clm est un triathlete de hn.
Oui.

FAYARD a écrit :
19 nov. 2017 10:16
C’est clair !! Les mecs doivent pas imaginer le niveau d’un élite en vélo !!!!
Fayard, je sais pas si cette remarque m'était destinée, mais je vois à peu près le niveau. J'ai d'ailleurs fait quelques CLM dans ton coin (Chappes (5ème en 2017), Saint-Agoulin (3è), Mauzun (1er en 2016), Martres s/ Morge (3è)...)... on s'y est peut-être croisé. Perso je finis derrière les élites junior sur les CLM, mais quand ils sont pas trop nombreux je peux quand même viser les podiums :P (1er des nuls lol)
Je ne parlais pas de ma région d'origine, mais celle où je vis, en région Rhône-Alpes, où le niveau est clairement au dessus. L'Auvergne c'est le désert en Triathlon et en vélo c'est pas non plus la panacée...
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Mr Motherfucker
Messages : 1664
Enregistré le : 07 juin 2007 10:44
Localisation : Devant le PC

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par Mr Motherfucker » 19 nov. 2017 17:45

shika a écrit :
17 nov. 2017 18:39
FAYARD a écrit :
17 nov. 2017 12:27
Mr Motherfucker a écrit :
17 nov. 2017 12:18
40 de moyenne, tu es à peine dans la 1ere moitié sur un CLM...
En même temps, 40km/h sur 20 bornes de plat avec un bon équipement (velo CLM/roues hautes et casque profilé) c'est pas du gros niveau.
Toujours cet élitisme, j'ai pas parlé de gros niveau, j'ai parlé de niveau "pour pas finir dernier". Finalement USAT a peut-être raison, peut-être que pas mal de triathlètes ne font pas de CLM de peur d'être dans le fond du classement. Pour ma part je m'en fiche pas mal du moment que je suis pas hors délais (et visiblement là question ne se pose pas) et que ça me permet de progresser. Après j'ai aucun repère sur ce type d'effort. Je me base pour mon estimation perso sur les 20 meilleurs kilomètres d'une sortie de 70 avec 350 de D+ (donc assez plat), et c'était clairement pas le but de se mettre minable, et pour les autres sur les chronos des féminines en World Tour (ça tourne en 43 pour les meilleures), je sais pas trop pourquoi mais j'imagine pas trop des gros calibres de niveau World Tour/Continental sur une course à saucisson locale, peut-être que je me trompe.
Il ne s'agit absolument pas d'être élitiste, mais d'être réaliste sur "nos" niveaux de triathlètes.
J'ai vraiment l'impression que beaucoup fantasment énormément sur le niveau des triathlètes par rapport aux cyclistes, en fait. Sur les courses où il y a des vrais cyclistes spécialistes du TT qui sont là, c'est même pas la peine d'imaginer être devant. Le triathlète passe peut être plus de temps sur un vélo de chrono, mais le cycliste passe à la base 2 fois plus de temps sur son vélo tout court. Faut pas chercher midi à 14h, et assumer qu'on est pas des machines à vélo, c'est tout. Et c'est pas grave : on est là pour s'amuser, globalement, et on fait également de la cap et de la nat. Va faire nager un cycliste, tu es bon pour une bonne tranche de rigolade (c'est aussi ce que se disent les nageurs quand il voit un gogol de triathlète en pull plaquettes zerod).

Bref, je te conseille vraiment de prendre le départ de ce type d'épreuve, car ON A PAS L'HABITUDE de faire 20km en se mettant minable, on gère, on optimise pour perdre le moins de jus possible pour arriver à trottiner derrière. C'est pas pareil.
Tu va justement y apprendre ça, également à relativiser sur ton niveau "réel" : pas forcément très bon, mais loin d'être naze non plus. Comme il y a beaucoup de pratiquant, il y a très peu de très forts, quelques bons, beaucoup de moyens (donc de triathlètes) et beaucoup de poireaux (qui n'en ont rien à faire d'ailleurs).

black chamane
Messages : 166
Enregistré le : 11 déc. 2016 14:34

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par black chamane » 19 nov. 2017 17:59

pour dédramatiser, y'a aussi les cyclistes qui roulent pas mal de kms, qui ne font que du vélo, et qui n'ont pas le niveau d'un triathlète "lambda" à vélo

(genre moi :mrgreen: )

Gadagne
Messages : 3577
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par Gadagne » 19 nov. 2017 20:15

:shock: :shock: sérieux ?

matafan
Messages : 2977
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par matafan » 19 nov. 2017 21:31

Personne n'a comparé les triathlètes aux élites en CLM. Ici on parle des courses aux saucisson.

USAT
Messages : 1945
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: CLM (épreuve) et triathlon

Message non lu par USAT » 21 nov. 2017 21:42

être bon est une chose masi le clm est très technique, cela demande bcp de temps, d'affinage et choix du matériel, de la position, de la gestion de l'effort, des trajectoires, c'est une discipline à part, mais normalement un triathlète doit se pencher sur tous ces aspects.

300 Watts effectif c'est 41 de moyenne, route plate, sans vent, position et matériel non optimisés. ( c'est vague je vous l'accorde)
Dans la réalité c'est impossible d'avoir les mêmes conditions mais donc tenir 20' à cette vitesse demande donc une ftp de 300 watts ou une pma comprise entre 350 et 375 watts. Dans les conditions idéales, route plate, pas de virage, pas de vent. sur le terrain il faut une pma encore supérieure. Ce que déjà beaucoup de cyclistes ne peuvent pas faire.

(Ftp = 80 à 85% de pma selon les individus)

Après on joue sur la position, le matos, primordial en clm, et donc en tri.

Répondre