Page 1 sur 12

Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 11:30
par Akunamatata
Deux points d'informations pour le swimrun en France

1- groupe fermé Facebook SWIMRUN FRANCE (mais il suffit de demander et on est inscrit)
c'est plus un forum, d'entraide entre swimrunner
c'est la Team Belove qui l'a lancé (Tom et Elfie qu'on voit sur le reportage d'intérieur sport)

2- page Facebook Swimrun France
plus site d'information, d'actualité sur le swimrun, de conseils
C'est moi (Akuna) et Fix qui l'avons lancé (avec un site à venir + tweeter / instagram / Flickr), et on est aussi dans le reportage les exilés de canal +

Image

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 11:31
par Akunamatata
un petit swimrun de l'été dernier 8)
raaaah fait du bien de s'y replonger

phpBB [video]

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 13:03
par Frank
Bonjour! Très belles images, ça donne envie.
A+!

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 15:34
par rideau2viande
Après la mode de la zumba, du mud-day et du cross-fit je crois que là on approche du "seuil charlie" et du #jesuiskevadams dans la débilité du loisir sportif.

Non mais sérieusement les mecs en pull/plaquettes MDR.
A quand la légalisation des batteries-moteurs lors des cyclo et des tri ou des mini-palmes aux interclub de nat?

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 16:15
par Frank
rideau2viande a écrit :Après la mode de la zumba, du mud-day et du cross-fit je crois que là on approche du "seuil charlie" et du #jesuiskevadams dans la débilité du loisir sportif.

Non mais sérieusement les mecs en pull/plaquettes MDR.
A quand la légalisation des batteries-moteurs lors des cyclo et des tri ou des mini-palmes aux interclub de nat?


Bonjour!
Pour n'avoir jamais nagé en chaussures (dans un cadre sportif, j'entends), le pull, je peux comprendre. cette aide à la flottaison est peut-être nécessaire du fait de conserver ses pompes, je pense qu'il faut essayer.
Mais ayant la chance d'avoir appris à nager, je n'irai pas me faire chier avec des paddles, pour deux raisons:
-- elles doivent gêner si on a besoin de ses mains pour sortir de l'eau, prendre appui ou s'accrocher
-- elles sont interdites en compètes de tri ou de natation, car ce sont des aides à la propulsion
Néanmoins, cette vidéo est celle d'une sortie entre potes sur un spot superbe, donc paddles, matelas pneumatique ou bouée canard ne sont pas un problème. Mais en compète de swimrun, effectivement, le fait que les paddles soient autorisées pose un problème: un gars en pull avec des bras monstrueux et des plaquettes format A3 déposera des gars mains nues qui, eux, savent nager. Sportivement, il y a matière à discuter.
Maintenant, c'était peut-être aux clubs ou aux fédés de se bouger pour organiser de telles courses dès leur apparition, avec des règles imposant accessoirisation et aide minimales. Au lieu de ça, comme souvent, les instances dont la mission est de favoriser et promouvoir le sport (elles touchent des subventions pour ça, issues de nos impôts, notamment) ont juste regardé se développer des organisations sympas, mais sauvages de manière anarchique. Pas étonnant qu'en terme de règlementattion on voit des choses qui interpellent quelque peu.
Dommage, car ce principe de multi-enchaînement en autonomie sur des sites naturels et superbes est, je trouve, formidable, et gagnerait à se développer en mode randonnée.
A+!

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 17:42
par Akunamatata
Les paddles sont vraiment un plus pour les personnes qui ne sont pas des vrais nageurs
évidemment le pull buoy permet un peu de rétablir l'horizontalité à cause du poids des chaussures
il y en a même qui portent des manchons et y insèrent du polystyrène pour mieux flotter.

Les créateurs du Swimrun en mode compétitif laissent volontairement une marge de manœuvre importante dans le règlement afin de favoriser l'innovation. Bon il n'y a pas que des touristes comme moi dans le :mrgreen: , il y a les championnats du monde à Stockholm et ce ne sont pas les triathlètes les plus forts on dirait...

Re: Le Swimrun en France

Posté : 27 nov. 2015 23:34
par Remito
Je suis justement tombé sur ce reportage d'interieur sport cette semaine:
http://www.canalplus.fr/c-sport/pid2708-c-interieur-sport.html?vid=1330058

Re: Le Swimrun en France

Posté : 28 nov. 2015 10:37
par jmboma
Frank a écrit :
rideau2viande a écrit :Après la mode de la zumba, du mud-day et du cross-fit je crois que là on approche du "seuil charlie" et du #jesuiskevadams dans la débilité du loisir sportif.

Non mais sérieusement les mecs en pull/plaquettes MDR.
A quand la légalisation des batteries-moteurs lors des cyclo et des tri ou des mini-palmes aux interclub de nat?


Bonjour!
Pour n'avoir jamais nagé en chaussures (dans un cadre sportif, j'entends), le pull, je peux comprendre. cette aide à la flottaison est peut-être nécessaire du fait de conserver ses pompes, je pense qu'il faut essayer.
Mais ayant la chance d'avoir appris à nager, je n'irai pas me faire chier avec des paddles, pour deux raisons:
-- elles doivent gêner si on a besoin de ses mains pour sortir de l'eau, prendre appui ou s'accrocher
-- elles sont interdites en compètes de tri ou de natation, car ce sont des aides à la propulsion
Néanmoins, cette vidéo est celle d'une sortie entre potes sur un spot superbe, donc paddles, matelas pneumatique ou bouée canard ne sont pas un problème. Mais en compète de swimrun, effectivement, le fait que les paddles soient autorisées pose un problème: un gars en pull avec des bras monstrueux et des plaquettes format A3 déposera des gars mains nues qui, eux, savent nager. Sportivement, il y a matière à discuter.
Maintenant, c'était peut-être aux clubs ou aux fédés de se bouger pour organiser de telles courses dès leur apparition, avec des règles imposant accessoirisation et aide minimales. Au lieu de ça, comme souvent, les instances dont la mission est de favoriser et promouvoir le sport (elles touchent des subventions pour ça, issues de nos impôts, notamment) ont juste regardé se développer des organisations sympas, mais sauvages de manière anarchique. Pas étonnant qu'en terme de règlementattion on voit des choses qui interpellent quelque peu.
Dommage, car ce principe de multi-enchaînement en autonomie sur des sites naturels et superbes est, je trouve, formidable, et gagnerait à se développer en mode randonnée.
A+!

Le swimrun c'est justement l'esprit de liberté complète. Dans l'esprit des organisateurs il n'est pas question de limiter les concurrents. Vous pouvez si vous les souhaitez nager avec des palmes, mais il faudra se les coltiner sur les sections de CAP. Lors de l'Engadin SwR j'ai vu un duo en utiliser. Ils nous déposaient en natation, d'autant plus qu'avec mon collègue nous avions fait le choix de nager de manière minimaliste, pas de pull, pas de plaquette. Si je refaisais un SwR, je mettrais un pull car il faut bien comprendre que ce sont des épreuves extrêmement usantes, par leur longueur et par le nombre impressionnant de multi enchainements. Sur l'épreuve originelle, O Till O vous nagez 10km dans la Baltique. Vous êtes donc soumis au courant et aux vagues. Les aides matériels sont donc fortement recommandés.
Il est sûr que sur ces épreuves vous ne pouvez envisager un bon classement sans matériel.

Re: Le Swimrun en France

Posté : 29 nov. 2015 10:48
par Akunamatata
http://www.worldtriathlonstore.com/coll ... descending

une combi swimrun Huub en promo à 300 $ au lieu de 600 $

Re: Le Swimrun en France

Posté : 03 déc. 2015 09:50
par Akunamatata
Une toute nouvelle course qualificative pour l'ÖtillÖ race de Suède aura lieu en Angleterre le 18 juin dans les iles de Scilly
http://www.ultramag.fr/news/2015-11-27- ... ly-swimrun

la vidéo de la Reco de Roland Kelly (traceur de l'épreuve) l'été dernier
https://www.facebook.com/roland.kelly.7 ... 813992196/

Re: Le Swimrun en France

Posté : 06 déc. 2015 11:37
par Corsaire
Hello,

Bien envie de tester.. manque tout de même le ou la partenaire..

++
Cédric

Re: Le Swimrun en France

Posté : 06 déc. 2015 19:54
par Akunamatata
Corsaire a écrit :Hello,

Bien envie de tester.. manque tout de même le ou la partenaire..

++
Cédric


on trouve de tout :

Le swimrun a enfin son site en français 8)
Notre site internet est maintenant en ligne. Vous y trouverez des articles de fond sur le swimrun, la liste des courses, comptes rendus de course, des conseils, essais matériels etc

http://swimrunfrance.fr/

Re: Le Swimrun en France

Posté : 06 déc. 2015 20:42
par jmboma
Akunamatata a écrit :
Corsaire a écrit :Hello,

Bien envie de tester.. manque tout de même le ou la partenaire..

++
Cédric


on trouve de tout :

Le swimrun a enfin son site en français 8)
Notre site internet est maintenant en ligne. Vous y trouverez des articles de fond sur le swimrun, la liste des courses, comptes rendus de course, des conseils, essais matériels etc

http://swimrunfrance.fr/

Joli travail :sm6:

Re: Le Swimrun en France

Posté : 07 déc. 2015 12:02
par Kokovich
Perso, étant un athlète moyen mais de défi, je serais vraiment tenté de prendre le départ d'un swimrun. Pour le matosse, oui je pense que les plaquettes et les pulls peuvent être utiles mais il faudrait définir une taille maxi pour les plaquettes.

Perso, j'ai une paire de plaquettes speedo biofuse qui sont hyper facile à enfiler et à retirer donc aucun soucis de ce point de vue.

Moi, le principe me plaît énormément et je trouve cela super fun bien que balaise.

Re: Le Swimrun en France

Posté : 07 déc. 2015 14:33
par jmboma
Kokovich a écrit :Perso, étant un athlète moyen mais de défi, je serais vraiment tenté de prendre le départ d'un swimrun. Pour le matosse, oui je pense que les plaquettes et les pulls peuvent être utiles mais il faudrait définir une taille maxi pour les plaquettes.

Perso, j'ai une paire de plaquettes speedo biofuse qui sont hyper facile à enfiler et à retirer donc aucun soucis de ce point de vue.

Moi, le principe me plaît énormément et je trouve cela super fun bien que balaise.

L'essayer c'est l'adopter.
C'est sûr que si tu veux être performant, il faut passer par le pull et les plaquettes.
Avec mon binome l'an dernier, nous avions opté pour le confort et nous avions nagé sans ces outils mais on s'est bouffer dans l'eau alors qu'on se débrouille en natation sur un triathlon classique.