1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Silver0l
Messages : 6828
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Silver0l »

yoann-51 a écrit : et l'autre roquet qui vient en rajouter une couche... c'est incroyable ! on a suprimé votre post alors cassez vous !!!
Et toi, à par polémiquer et insulter les gens, tu sers à quelque chose?
Tu crois sérieusement que ce post sort enrichi de tes interventions?

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1636
Inscription : 20 janv. 2015 11:33

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par K1000 »

Silver0l a écrit : Bien sûr il faut aussi nager et courir, mais je pense que ce que Eric veut dire, et à juste titre, c'est que ça se joue avant tout sur le vélo. Non seulement parce que sur IM le vélo est de loin la plus longue partie de l'épreuve, mais aussi parce que la natation joue pas beaucoup dans le résultat final, et que le marathon dépend largement de l'état de fraicheur à la sortie du vélo. Donc la consigne n°1 c'est: pédale!
Tout à fait. Mais j'aime assez l'adage triathlètique voulant que la CAP, bien que représentant une amplitude horaire moindre que le vélo, soit tout aussi importante, car ne dit-on pas : "c'est à pied que l'on franchit la ligne d'arrivée" ?
Jamais moins qu'à fond.

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10369
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par eric d »

Silver0l a écrit :
eric d a écrit :
Ludion a écrit : C'est super sympa ! Mais à choisir, je préfèrerais un investissement participatif dans des super jambes :D
ok pas de problemes.

Pédales.

De rien :D[

Et je rajouterai : nage et cours ! :lol:

En tout cas c'est la méthode à laquelle je m'astreins également, en espérant qu'elle finisse par payer.
Bien sûr il faut aussi nager et courir, mais je pense que ce que Eric veut dire, et à juste titre, c'est que ça se joue avant tout sur le vélo. Non seulement parce que sur IM le vélo est de loin la plus longue partie de l'épreuve, mais aussi parce que la natation joue pas beaucoup dans le résultat final, et que le marathon dépend largement de l'état de fraicheur à la sortie du vélo. Donc la consigne n°1 c'est: pédale!
oui tout a fait , en velo cela demande de l'endurance musculaire difficile a obtenir autrement que par des efforts longs, entre autre c'est savoir souffrir un tout petit peu pendant longtemps a chaque entrainnement. et c'est cette souffrance qu'il faut savoir canaliser. beaucoup vont la transformer en agressivité sur un concurent ou sur un forum , mais c'est pas la meilleur solution car elle a ses limites: le retour de baton :D
non il faut la canaliser vers quelque chose de plus grand.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

Silver0l
Messages : 6828
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Silver0l »

K1000 a écrit :
Silver0l a écrit : Bien sûr il faut aussi nager et courir, mais je pense que ce que Eric veut dire, et à juste titre, c'est que ça se joue avant tout sur le vélo. Non seulement parce que sur IM le vélo est de loin la plus longue partie de l'épreuve, mais aussi parce que la natation joue pas beaucoup dans le résultat final, et que le marathon dépend largement de l'état de fraicheur à la sortie du vélo. Donc la consigne n°1 c'est: pédale!
Tout à fait. Mais j'aime assez l'adage triathlètique voulant que la CAP, bien que représentant une amplitude horaire moindre que le vélo, soit tout aussi importante, car ne dit-on pas : "c'est à pied que l'on franchit la ligne d'arrivée" ?
Oui, c'est vrai, on voit plein de gens exploser complètement sur le marathon, mais je pense que bien souvent, et paradoxalement, c'est leur manque d'entraînement en vélo, et non pas en CAP, qui est en cause... plein de très bons coureurs qui explosent complètement simplement parce qu'ils n'ont pas du tout encaissé les 180 bornes à vélo.

Choupix
Messages : 1089
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Choupix »

Enorme, le mec utilise deux pseudos et en plus il dialogue avec lui-même ! :lol:

FAYARD
Messages : 22583
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par FAYARD »

Caillette a écrit :Vous le dites vous-mêmes, l'important c'est le plaisir... et mon avis reflète le faite que je comprends pas le plaisir à se lancer dans un défis inconnu si grand, SEUL!
Faire un ironman est tellement exigent... le réparer comme tu sembles le faire on risque l'isolement, la fatigue nerveuse, le doute... pour un plaisir final, si tu arrives à finir ton ironman, à peine plus grand que si tu finissais ton 1er sprint!!
Aller, la bises quant même et bon courage!
L'IM et le Sprint sont pourtant des épreuves de triathlon mais c'est tout sauf le même sport. C'est comme faire du 400m en athlétisme et du marathon. Ce n'est pas choquant de voir des débutants sur un IM surtout quand cela correspond parfaitement à leur pratique sportive. Le type qui fait des courses de vélo ou des 5km-10km cap je lui conseillerais de faire du court mais celui qui fait des cyclos ou des trails , ce sera l'IM pour lui.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

FAYARD
Messages : 22583
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par FAYARD »

eric d a écrit :
Ludion a écrit :
eric d a écrit :t'inquiete pas on va se cotiser pour te payer un super bike :D
C'est super sympa ! Mais à choisir, je préfèrerais un investissement participatif dans des super jambes :D
ok pas de problemes.
Pédales.
De rien :D
Allez oust !!!! Va coucher dans ta niche... :sm11:
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

Silver0l
Messages : 6828
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Silver0l »

Choupix a écrit :Enorme, le mec utilise deux pseudos et en plus il dialogue avec lui-même ! :lol:
:roll:

NANGATRI
Messages : 1977
Inscription : 13 déc. 2012 22:12

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par NANGATRI »

""""oui tout a fait , en velo cela demande de l'endurance musculaire difficile a obtenir autrement que par des efforts longs, entre autre c'est savoir souffrir un tout petit peu pendant longtemps a chaque entrainnement. et c'est cette souffrance qu'il faut savoir canaliser. beaucoup vont la transformer en agressivité sur un concurent ou sur un forum , mais c'est pas la meilleur solution car elle a ses limites: le retour de baton :D
non il faut la canaliser vers quelque chose de plus grand.""""


C'est le monde à l'envers. Tu dis exactement le contraire de ce que tu fais! Incroyable!
Mais tu continues à faire ce que tu sais faire de mieux, squatter une discussion et amener tes arguments (avec ton inusable démagogue qu'est sylver)

Impressionnant!
Avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transformeront en robe de soie.
Mais,
Y penser sans cesse ne labourera pas le champ.

vic
Messages : 4184
Inscription : 15 avr. 2008 14:23

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par vic »

NANGATRI a écrit :""""oui tout a fait , en velo cela demande de l'endurance musculaire difficile a obtenir autrement que par des efforts longs, entre autre c'est savoir souffrir un tout petit peu pendant longtemps a chaque entrainnement. et c'est cette souffrance qu'il faut savoir canaliser. beaucoup vont la transformer en agressivité sur un concurent ou sur un forum , mais c'est pas la meilleur solution car elle a ses limites: le retour de baton :D
non il faut la canaliser vers quelque chose de plus grand.""""


C'est le monde à l'envers. Tu dis exactement le contraire de ce que tu fais! Incroyable!
Mais tu continues à faire ce que tu sais faire de mieux, squatter une discussion et amener tes arguments (avec ton inusable démagogue qu'est sylver)

Impressionnant!
FAYARD a écrit :
eric d a écrit :
Ludion a écrit : C'est super sympa ! Mais à choisir, je préfèrerais un investissement participatif dans des super jambes :D
ok pas de problemes.
Pédales.
De rien :D
Allez oust !!!! Va coucher dans ta niche... :sm11:
:sm1: :sm1: :sm1: :sm1: :sm1: :sm1:

Maintenant les mecs pour revenir en lousdé, ils ne prennent plus un nouveau pseudo mais détournent un autre post : du coup ça enchaine comme en 40.
Le nouveau EricD, c'est ici :wink:
Enorme !!!

:sm16: :sm16: :sm16: :sm16:
:sm21:
Dans un an, top number one en nombre de vues.
Manneken de retour, quelle colle........! Au d'ssus, c'est l'soleil !

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1636
Inscription : 20 janv. 2015 11:33

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par K1000 »

Silver0l a écrit :Oui, c'est vrai, on voit plein de gens exploser complètement sur le marathon, mais je pense que bien souvent, et paradoxalement, c'est leur manque d'entraînement en vélo, et non pas en CAP, qui est en cause... plein de très bons coureurs qui explosent complètement simplement parce qu'ils n'ont pas du tout encaissé les 180 bornes à vélo.
Ça me paraît sensé.
En ce moment je prépare un M, donc j'axe pas mal ma prépa sur la CAP.
Mais c'est sans doute un conseil que j'appliquerai lorsqu'il s'agira de préparer l'IM.
Jamais moins qu'à fond.

Vank
Messages : 2021
Inscription : 01 avr. 2010 20:40

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Vank »

Silver0l a écrit : Oui, c'est vrai, on voit plein de gens exploser complètement sur le marathon, mais je pense que bien souvent, et paradoxalement, c'est leur manque d'entraînement en vélo, et non pas en CAP, qui est en cause... plein de très bons coureurs qui explosent complètement simplement parce qu'ils n'ont pas du tout encaissé les 180 bornes à vélo.
Non pas forcément!

Beaucoup d'athlètes sont paradoxalement assez bien entraînés en vélo mais explosent sur le marathon car ils se trompent dans leur allure de course à vélo (les tristes adeptes du swimm, overbike, walk) et/ou ne sont pas assez entraînés à pied. Les séances CàP allure IM c'est certes nécessaire mais pas du tout suffisant.

Perso les séances les plus difficiles infligées par mon coach sont les séances pédestres (et je suis coureur à pied à la base). Mais il est vrai qu'il lui arrive aussi de me coller 2 Gimenez en 72h :sm1: :sm1:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

NANGATRI
Messages : 1977
Inscription : 13 déc. 2012 22:12

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par NANGATRI »

Vank a écrit :
Silver0l a écrit : Oui, c'est vrai, on voit plein de gens exploser complètement sur le marathon, mais je pense que bien souvent, et paradoxalement, c'est leur manque d'entraînement en vélo, et non pas en CAP, qui est en cause... plein de très bons coureurs qui explosent complètement simplement parce qu'ils n'ont pas du tout encaissé les 180 bornes à vélo.
Non pas forcément!

Beaucoup d'athlètes sont paradoxalement assez bien entraînés en vélo mais explosent sur le marathon car ils se trompent dans leur allure de course à vélo (les tristes adeptes du swimm, overbike, walk) et/ou ne sont pas assez entraînés à pied. Les séances CàP allure IM c'est certes nécessaire mais pas du tout suffisant.

Perso les séances les plus difficiles infligées par mon coach sont les séances pédestres (et je suis coureur à pied à la base). Mais il est vrai qu'il lui arrive aussi de me coller 2 Gimenez en 72h :sm1: :sm1:
Mêmes remarques. Quand je vois avec quelles réticences certains enchainent, (quand ils le font) et que je vois dans quelle galère ils se mettent après T2, c'est pas forcément la distance à vélo qui les tuent, mais la méconnaissance du rythme optimal pour bien caper ensuite. Il n'y a pâs que sur IM que j'ai constaté ce problème. Arriver à T2 dans le 1er quart et finir dans le 3ème, j'en connais.
Avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transformeront en robe de soie.
Mais,
Y penser sans cesse ne labourera pas le champ.

Ludion
Messages : 82
Inscription : 15 avr. 2015 17:24

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Ludion »

Caillette a écrit : Ma réponse négative n'est pas une excellente attitude pour accueillir un débutant effectivement.
Mais ici, il me semble que Ludion a malgré lui lancé une parfaite illustration du nivellement par le bas du tri et du forum que tu évoques.

Et je n'ai pas vu comment lui répondre différemment à ses questions... Il est déjà bien avancé dans sa prépa et ses interrogations relèvent à la fois du détail inutile et de sujets essentiels à la réussite d'un tel projet.
La meilleurs réponse est normalement: va t'inscrire dans un club! Mais le forum est aujourd'hui majoritairement non-licencié avec beaucoup d'anti FD. J'aurais alors reçu pas mal de critiques qui auraient dévalorisé ma réponse pourtant pleine de bon sens.
J'aurais pu aussi répondre d'une autre façon très concise: regarde dans les précédents topics, cela a déjà été traité 100 fois en 15 ans de forum! C'est encore brutal et ce serait encore pisser dans un violon.
J'aurais aussi pu naïvement apporter une généreuse réponse aussi incomplète que la question: ludion, je te recommande de tester à l'entrainement tes besoins alimentaires pour maintenir un effort au-delà de 5h et check si les ravito seront donc suffisant. Auquel cas tu devras peut être nagnagnagna...
Enfin, j'aurais pu fermer ma gueule et laisser Ludion tranquille...

Ben non, j'en ai quelque fois marre des sujets redondant ou démontrant une faible utilité pour la communauté triathletique et ne servant qu'un individu égoïste dans son effort de recherche d'information. Donc j'interviens parfois avec un peu d'acide. Rien de gratuit. Je veux juste agacer ce qu'il faut pour que le posteur développe, précise et se dévoile suffisament pour que nous puissions répondre intelligemment et sans perdre du temps pour un n ième tocard!

Vive le tri. Du découverte au deca.

Salut à tous,

Félicitations Caillette, je vois que tu n'as jamais été débutant dans un aucun domaine ! Oui, quand tu es débutant, tu as 10 000 questions qui te viennent en tête, et comme bien sûr tu débutes, tu ne peux pas savoir lesquelles relèvent du détail inutile, car tout alors te paraît essentiel car tu ne sais pas comment hiérarchiser les choses.

Bref, pour parler du club, j'habite dans un trou paumé et le premier club de tri est à 35 bornes. Je me vois mal me taper 70 bornes plusieurs fois par semaine pour m'entrainer en groupe.
Donc je m'entraine seul : point de lassitude pour moi, la solitude ne me dérange pas, je dirais même que je la préfère pour de multiples raisons (aller à mon rythme, suivre le plan d'entrainement que je me suis fixé ou au contraire pouvoir relâcher quand j'en ai envie). Certes les sorties longues à vélo toujours seules peuvent être monotones, mais le MP3 et la radio sont mes alliés... Et puis au moins le jour J je ne serai pas déstabilisé par le manque d'aspiration !

Pour info, j'ai déjà lu des posts sur les mecs qui commencent l'IM, mais je ne me suis pas tapé tout l'historique non plus. Et puis, chacun a ses questions, et les réponses qui vont avec ne collent pas forcément à mes interrogations. Donc c'est pour cela que je crée un nouveau post : pour avoir des réponses à mes questions (c'est pas le but-même d'un forum d'ailleurs ?). Si tu trouves cette démarche égoïste comme tu le dis, je ne partage pas du tout ton opinion ! Excuse-moi de poser des questions qui me concernent...
Et grâce à vos réponses, j'ai pas mal d'éléments nouveaux qui vont m'aider dans mes dernières semaines de pratique, j'en remercie encore tous les membres qui ont essayé de m'éclairer un peu !

Bon, pour finir dans l'égoïsme (ou pour ceux que ça intéresse), je reviens du 1er marathon nocturne de Bordeaux, c'était hier soir. Comme prévu je l'ai couru à l'allure d'un sénateur après sa pause déjeuner (4H40), et j'ai bien pu profiter du spectacle sans me cramer les jambes pour la fin de ma prépa. C'était le tout 1er marathon à Bordeaux donc quelques soucis dans l'organisation : parcours peu éclairé et très boueux à certains endroits), ravitos pas au top, gobelets plastiques rigides qui ne s'écrasent pas et difficiles à voir dans la nuit (spécial entorse), les coureurs du marathon et du relais sur le même parcours, les derniers devant slalomer sans cesse pour pouvoir doubler la foule des premiers...
Mais ça va se roder c'est sûr ! C'était vraiment une super expérience. C'était tellement sympa de courir dans cette belle ville de nuit, plein de monde qui encourageait les coureurs, malgré le plus gros problème : une pluie ininterrompue et gelée jusqu'à la 1ère heure de course. L'attente du départ dans le sas, sous la pluie, a été dantesque. Mais bon, ça forge le mental aussi, non ? Je ne sais pas quelles conditions m'attendront le 30 mai.

Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: 1er Ironman... et 1er triathlon, des conseils à un modeste débutant !

Message non lu par Jaginho »

@Ludion, évite le MP3 en vélo pour des questions de sécurité... suis aux aguets notamment qd tu as un poids lourds qui te double :shock:

Perso, suis dans ton cas c-a-d club impossible car loin et horaires incompatibles donc je m'entraine seul en étant suivi par un coach à distance. Le très gros avantage est que tu t'entraines pour toi, faire 120 km en bike seul ou en groupe, cela n'a rien à voir (draft = 30% économie non ?). Durant mes sorties (y compris les longues), je pense soit au boulot (et oui, j'aime mon taffe;-)), soit à l'IM, la course, mes ravitos... Mais il est vrai que le Jour J, suis habitué à être seul, j'ai souvent la bonne surprise d'avoir du monde devant ou derrière, c'est intéressant.

Par contre, j'ai lu en diagonale le post, je rejoins ceux qui disent que la CaP se prépare, se travaille notamment courir avec les jambes entamées. Comme je le disais plus haut, j'en connais pas mal qui sont meilleurs que moi sport par sport, mais les 3 enchainés, c'est autre chose. D'où l'intéret de bosser régulièrement le CaP àprès le vélo en allure IM.

Sur ton choix de course, l'Ironmédoc est tot dans la saison, le parcours semble "facile" en terme de dénivelation mais le vent (!!!), j'aurais peut etre opté pour un tri un peu plus loin dans la saison histoire de manger des kms.

J'ai gardé dans un lieu où je lis le mag Triathlète (de janvier ?) où un coach parle des entrainements, les efforts à produire... très intéressant.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

Répondre