Embrun 2014

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).

Re: Embrun 2014

Message non lupar vincent05 » 19 Fév 2014 11:13

Tu peux bien préparer Embrun en habitant en Bretagne, mais faut du volume et de la qualité !!! (cf : Xav LeFloch a gagné en préparant quasi exclu cette année là en Bretagne !).
Après c'est sur qu'il vaut mieux pouvoir monter régulièrement un col en prépa !! :wink:
Vincent...
Avatar de l’utilisateur
vincent05
 
Messages: 6607
Inscription: 06 Aoû 2004 22:42
Localisation: Embrun

Re: Embrun 2014

Message non lupar FAYARD » 19 Fév 2014 13:17

Maxxou a écrit:Bonjour,

je me permets de faire un petit commentaire malgré ma petite expérience.

Avez vous regardé le reportage sur "l' Equipe 21" avant hier ? il traitait justement du sujet abordé .
Je suis également en mode préparation ironman du coup je flâne, ci et la, à la recherche de conseils, de retours d'expérience.....

Quelque chose ne vous a pas marqué dans ce reportage ? aucune critique, je reste admiratif de cette super bande de copains qui avait le même but : EMBRUN.
Bravo à eux, superbe performance, total respect.

Mais, j'ose parler de cette fameuse chose que j'ai remarqué : ils étaient originaires de Bretagne ( plutôt plat comme coin) et ils se sont confrontés à une épreuve de montagne.
Ils avaient apparemment une motivation porté sur le chrono, avec d'ailleurs de superbes temps en natation, puis plutôt a l'aise sur le vélo jusqu’à un certain point, environ le 3eme tiers de la partie vélo, puis ils se sont effondrés tour à tour . Du coup le marathon est devenu un enfer pour quasiment tous.

L'objectif chrono est devenu objectif finir.

Ceci me pousse, comme certains, à penser que le vélo est bien la partie à travailler au maximum lors de votre préparation.
Pendant l'épreuve, une natation légèrement en dessous de ses capacités (histoire de garder un max de glycogène), une partie vélo à son rythme (75 % de sa FCMax) , pour pouvoir aborder le marathon avec une réserve d’énergie suffisante pour finir avec la banane tout au long du parcours CAP. Le vélo en haute montagne ça fait des jambes raides, ce qui est incompatible avec la CAP sur plus de 40 km.....

Ce n'est que mon avis.... mais pour moi, se serait une préparation vélo spécifique, avec chaque semaine une sortie montagne exclusive de 5 à 6 h (alternant puissance et vélocité, avec un coup de cœur pour la vélocité).
Pour la motivation : un col mythique sur chaque sortie (j'ai la chance d'habiter en Isère, ça rend les choses plus simple c'est vrai), suivi immédiatement de 30 min de footing à 60% de ma FCMax histoire de me mettre en condition le plus tôt possible pour le D-DAY.

Voilà voilà, je vois les choses ainsi, ce n'est que mon humble avis.

Bon entrainement à tous et bonne journée.

Maxime.


Tout dépend de ton but : finir ou faire un chrono ???
FAYARD
 
Messages: 9412
Inscription: 18 Juin 2007 08:53

Re: Embrun 2014

Message non lupar Kokovich » 19 Fév 2014 14:12

Fayard, sans vouloir polémiquer, à la vue du reportage, je pense qu'il y a un certain manque de préparation de ces gars pour l'Embrunman. Que tu sois en pays plat ou non, je les trouve bien light ne serait-ce qu'en vélo ?
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
 
Messages: 3875
Inscription: 16 Nov 2004 08:33
Localisation: Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...

Re: Embrun 2014

Message non lupar FAYARD » 19 Fév 2014 14:21

Kokovich a écrit:Fayard, sans vouloir polémiquer, à la vue du reportage, je pense qu'il y a un certain manque de préparation de ces gars pour l'Embrunman. Que tu sois en pays plat ou non, je les trouve bien light ne serait-ce qu'en vélo ?


Je ne l'ai pas vu, mais d'après ce que je lis, il me semble en effet que la préparation était un peu légère...et pour qu'embrun se passe bien, il faut faire beaucoup de vélo...et du vélo en montagne c'est encore mieux.
Quand on voit comment certaines pointures se sont ramassées, il faut faire preuve d'humilité là bas et je ne partage pas tout à fait l'avis de lopapy, c'est un IM difficile qui demande bien plus que 5-6 h par semaine pour faire 13h00. Mon pote, un vieux routard du triathlon, l'a tenté en 2003 avec une dizaine d'heures d'entraînement par semaine, au final un chrono en 12h58. En 2013 il a de nouveau tenté l'expérience mais avec 6-7 h par semaine en moyenne, bilan 1h15 de plus !!!! Y a pas photo, t'es pas à Nice, là, ça grimpe vraiment et y a 185km, pas 172 !!!!
FAYARD
 
Messages: 9412
Inscription: 18 Juin 2007 08:53

Re: Embrun 2014

Message non lupar Kokovich » 19 Fév 2014 14:43

À bon vélo, bon marathon.

Je me souviens de la fois où j'ai fait Embrun, du nombre de mecs qui m'ont passé à vélo durant les 50 premiers kilomètres et du coup de flippe que j'ai eu car j'avais peur d'être hors délai. Du coup, j'ai accéléré entre le rond-point d'Embrun et le début de l'ascension de l'Isoard avec le résultat que l'on connaît, explosage en vol et une énorme fringale. Pourtant, j'étais prêt pour le vélo, prêt à bien finir, pas à rouler en 6h bien entendu.

Embrun ne s'improvise pas, mais alors pas du tout si l'on veut le finir ailleurs que sous la tente des secours. Quand je vois que la moitié des concurrents ont abandonné cette année là, nous sommes en froit de nous poser certaines questions quand à la préparation des mecs
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
 
Messages: 3875
Inscription: 16 Nov 2004 08:33
Localisation: Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...

Re: Embrun 2014

Message non lupar Maxxou » 19 Fév 2014 15:13

Oui oui bien sur,

je suis tout à fait d'accord avec le fait que l'on est pas obligé de vivre à la montagne pour participer à Embrun, heureusement.
Ce que je veux dire par là, histoire de donner mon expérience en ce qui concerne le vélo, c' est que la grimpette des cols hauts perchés est un genre d'effort qui te casse obligatoirement de manière générale, mais surtout les jambes, logique d'ailleurs....
Du coup enchaîner le marathon derrière devient un défi dans le défi, peut être que leur petite erreur fut un léger manque d'expérience, surtout au niveau du feeling, du ressenti de ce genre d'effort particulier.
C'est juste histoire de partager mon expérience, toute petite soit elle, je veux offusquer personne, bien au contraire.

En ce qui concerne le chrono ou le fait de le terminer, je suis bien d'accords également, et chacun son plaisir, quelle satisfaction de passer cette ligne d'arrivée .
Ce que j'entendais par là, c'est que dès le départ, je pense qu'il faut bien se connaitre, ne surtout pas se sur-estimer, ni se mentir.
Vouloir faire un chrono, puis transformer ce souhait très fort en vouloir terminer, peu parfois gâcher une partie du plaisir, d'ailleurs dans le reportage un des gars le dit " Embrun doit se terminer en courant...", je le trouve dur avec lui même, il réussit l'exploit tout de même.
Tout cela pour une simple raison : terminer heureux, satisfait de son effort et ne rien regretter, ce qui ne semblait pas être forcément le cas pour la plupart de cette bande de copains.

Encore bravo à eux, je les ai trouvé admirables, formidables ils se sont battus, m'ont donné des frissons et ça j'adore.
Et si c'est pas dans la tête l'ironman ? :moi j'avais la larme qui menaçait de couler quand j'ai vu marcher le fils d'un des gars à ses côtés pendant 18 km pour l'aider à finir, vous l'avez vu comme moi, il était aussi fatigué que son papa mais il était là.... wouah !!!!!!
Ce qu'il faut en retenir : un petit coup de pouce sur le bord de la piste ça aide, y'a pas à dire...

Voila voilà.
Maxxou
 
Messages: 47
Inscription: 11 Fév 2014 18:29

Re: Embrun 2014

Message non lupar Christian Robin » 19 Fév 2014 15:18

Maxxou a écrit:Bonjour,

je me permets de faire un petit commentaire malgré ma petite expérience.



Mais, j'ose parler de cette fameuse chose que j'ai remarqué : ils étaient originaires de Bretagne ( plutôt plat comme coin) et ils se sont confrontés à une épreuve de montagne.


Ceci me pousse, comme certains, à penser que le vélo est bien la partie à travailler au maximum lors de votre préparation.
Pendant l'épreuve, une natation légèrement en dessous de ses capacités (histoire de garder un max de glycogène), une partie vélo à son rythme (75 % de sa FCMax) , pour pouvoir aborder le marathon avec une réserve d’énergie suffisante pour finir avec la banane tout au long du parcours CAP. Le vélo en haute montagne ça fait des jambes raides, ce qui est incompatible avec la CAP sur plus de 40 km.....

Ce n'est que mon avis.... mais pour moi, se serait une préparation vélo spécifique, avec chaque semaine une sortie montagne exclusive de 5 à 6 h (alternant puissance et vélocité, avec un coup de cœur pour la vélocité).
Pour la motivation : un col mythique sur chaque sortie (j'ai la chance d'habiter en Isère, ça rend les choses plus simple c'est vrai), suivi immédiatement de 30 min de footing à 60% de ma FCMax histoire de me mettre en condition le plus tôt possible pour le D-DAY.

Voilà voilà, je vois les choses ainsi, ce n'est que mon humble avis.

Bon entrainement à tous et bonne journée.

Maxime.

1) Bretagne, pays plat on voit visiblement que tu n'y as jamais mis les pieds !
2) l'histoire de monter un col mythique à chaque sortie, c'est en bois ! comme si tu disais " je vais courir un marathon tous les jours" les marathoniens font du fractionné, que je sache. Tu peux remplacer avantageusement la montagne par du fractionné en côte, fussent-elles plates comme celles de la Bretagne.
Beaucoup de gens brillent à Embrun en n'ayant fait qu'un petit stage en montagne ( à mon sens indispensable pour l'acclimatation), en complément d'une prép' en région "normale"...
Perso, je suis arrivé à Embrun le 10 juillet, j'ai grimpé tout ce qu'il était possible de grimper dans le secteur ( Isoard, Cayolle, Allos, Crévoux, les Orres, Chalvet ( 3 fois) Pontis, le Colombis ( je recommande ! ) Total, je me suis à moitié rincé, avec du fractionné en cap dans la montée vers la station de Réallon, et jamais moins de 3500 m de nat non stop dans le lac...Bref, j'ai fait minablement mon 3ème temps sur 4 participations.....
Le mieux est l'ennemi du bien...AMHA
Ceci dit, tu as raison le vélo, c'est important..mais la cap également ! et si tu nages mal, tu perds du temps que tu ne récupères pas à vléo
le husky
Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
 
Messages: 5968
Inscription: 10 Juin 2005 12:13
Localisation: V5 BEST St Nazaire /La Turballe

Re: Embrun 2014

Message non lupar jcb » 19 Fév 2014 18:04

J'ai vu le reportage sur l'Equipe 21 lundi soir. La conclusion que j'en tire, et que je confirme après 3 embrunman : il faut bouffer et rebouffer du vélo !!! Le kilomètrage avec du dénivelé ne doit pas se faire en juillet, mais plus tôt (fin mai/juin) pour arriver frais en août. A mon avis la petite semaine en montagne en juillet n'est pas indispensable ; il faut mieux lui préférer une progression bien conçue d'avril à juillet. La natation est relativement peu significative sur ce genre d'épreuve (les 4 types avaient de bon chronos en nat); il s'agit simplement de sortir de l'eau.
Je ne crois pas qu'ils avaient sous-évalué l'épreuve, mais tout simplement ils n'ont pas les aptitudes spécifiques pour Embrun, à savoir être bon grimpeur. Un bon cyclosportif dans les cyclos montagnardes peut terminer Embrun en 13h sans expérience dans le triathlon, à condition bien sûr de savoir nager
(nat : 1h20, vélo : 6h45, cap : 4h45).
jcb
 
Messages: 36
Inscription: 18 Juil 2012 21:43

Re: Embrun 2014

Message non lupar FAYARD » 19 Fév 2014 18:56

jcb a écrit:J'ai vu le reportage sur l'Equipe 21 lundi soir. La conclusion que j'en tire, et que je confirme après 3 embrunman : il faut bouffer et rebouffer du vélo !!! Le kilomètrage avec du dénivelé ne doit pas se faire en juillet, mais plus tôt (fin mai/juin) pour arriver frais en août. A mon avis la petite semaine en montagne en juillet n'est pas indispensable ; il faut mieux lui préférer une progression bien conçue d'avril à juillet. La natation est relativement peu significative sur ce genre d'épreuve (les 4 types avaient de bon chronos en nat); il s'agit simplement de sortir de l'eau.
Je ne crois pas qu'ils avaient sous-évalué l'épreuve, mais tout simplement ils n'ont pas les aptitudes spécifiques pour Embrun, à savoir être bon grimpeur. Un bon cyclosportif dans les cyclos montagnardes peut terminer Embrun en 13h sans expérience dans le triathlon, à condition bien sûr de savoir nager
(nat : 1h20, vélo : 6h45, cap : 4h45).


Ouais, sortir un vélo en 6h45, faut déjà être un sacrement bon cyclosportif, pas juste un cycliste du dimanche...
FAYARD
 
Messages: 9412
Inscription: 18 Juin 2007 08:53

Re: Embrun 2014

Message non lupar kent 7 » 19 Fév 2014 19:14

6h45 à vélo sur l'Embrun man pour finir en 13 h pour un débutant :shock: ... recrudescence de mythos sur OT :?:
Avatar de l’utilisateur
kent 7
 
Messages: 1085
Inscription: 05 Mai 2010 14:12

Re: Embrun 2014

Message non lupar vincent05 » 19 Fév 2014 20:03

kent 7 a écrit:6h45 à vélo sur l'Embrun man pour finir en 13 h pour un débutant :shock: ... recrudescence de mythos sur OT :?:

Pour ce que ça sert de rouler comme ça...si c'est pour courir en 4h45...
Vincent...
Avatar de l’utilisateur
vincent05
 
Messages: 6607
Inscription: 06 Aoû 2004 22:42
Localisation: Embrun

Re: Embrun 2014

Message non lupar jcb » 19 Fév 2014 21:19

kent 7 a écrit:6h45 à vélo sur l'Embrun man pour finir en 13 h pour un débutant :shock: ... recrudescence de mythos sur OT :?:


Tu as des difficultés pour comprendre le sens de mes propos !!! Tu emploies le terme de débutant que je n'ai pas employé. J'affirmais qu'à Embrun un bon cyclosportif (ds les 100/150 à la Marmotte) terminait sous les 13h sans avoir une grande expérience du triathlon. Je faisais cette remarque pour réagir suite au documentaire de l'équipe 21 pour lequel on s'interrogeait sur le bilan de la partie vélo des 4 participants !!!
Il est inutile d'employer le terme de "mytho" à chaque fois qu'une prestation te semble meilleure que la tienne !!! Ou alors ta vie est faite de frustration
jcb
 
Messages: 36
Inscription: 18 Juil 2012 21:43

Re: Embrun 2014

Message non lupar débutant » 19 Fév 2014 21:40

jcb a écrit:Tu emploies le terme de débutant

Je vous prie de bien vouloir m'excuser d'intervenir, mais il me semble ne pas être intetvenu pour l'instant.

En revanche vous semblez ne rien comprendre à Embrun. Voilà, vous l'avez cherché, je suis intervenu pour relancer la machine :wink:
débutant
 
Messages: 5810
Inscription: 01 Sep 2009 21:38

Re: Embrun 2014

Message non lupar débutant » 19 Fév 2014 21:47

Christian Robin a écrit:le vélo, c'est important..mais la cap également ! et si tu nages mal, tu perds du temps que tu ne récupères pas à vléo

Vous feriez mieux de suivre les conseils de CR qui précise qu'en triathlon ce qui est important c'est la natation, le vélo, et la course à pied.

On se doutait bien que l'escrime, le curling, le tir à l'arc, le saut à la perche, étaient moins importants, mais si un homme d'expérience ressent le besoin de nous le préciser, c'est qu'il a détecté une bonne raison à cela.

Sachons ainsi écouter les sages, et prendre en compte ce qu'ils ont à nous apprendre.

Rappelons-nous que CR a à son actif une place récente de vice champion de l'ex triathlon distance IRONMAN le plus dur du monde (Embrunman) dans sa catégorie. RESPECT.
débutant
 
Messages: 5810
Inscription: 01 Sep 2009 21:38

Re: Embrun 2014

Message non lupar débutant » 19 Fév 2014 21:53

FAYARD a écrit:Tout dépend de ton but : finir ou faire un chrono ???

Les deux en même temps sont possibles.

Et faire un chrono, sans finir, ... est, ... en fait, si, c'est possible. Tu peux ne pas finir, en terminant en 3h50 par exemple ! ... (et du coup réaliser un chrono sans finir). Fayard, sur ce coup là tu t'en sors pas trop mal, car tu as donc en partie raison dans ta question !
débutant
 
Messages: 5810
Inscription: 01 Sep 2009 21:38

PrécédenteSuivante

Retourner vers Entraînement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: phiphitri76 et 12 invités