S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
rombx
Messages : 38
Enregistré le : 23 août 2015 16:55

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par rombx » 26 juil. 2018 10:54

Il faut prendre en compte le facteur aéro également sur le chrono final/watt moyen. Sa position est peut être pourri par rapport à la tienne

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 26 juil. 2018 12:04

rombx a écrit :
26 juil. 2018 10:54
Il faut prendre en compte le facteur aéro également sur le chrono final/watt moyen. Sa position est peut être pourri par rapport à la tienne
En effet mais il est plus petit que moi et velo de chrono avec position bien reglee donc je pense pas que ca vienne de la

matafan
Messages : 3312
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 26 juil. 2018 12:15

T'as p't'être drafté comme un porc :mrgreen:

ELTITO
Messages : 502
Enregistré le : 25 juin 2006 08:04

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ELTITO » 26 juil. 2018 12:55

''La ou j ai encore une interrogation est que normalement la puissance normalisée est sensée refleter ca...alors que la on retrouve le meme ecart entre nos average et normalisée, et meme en calculant les indices de variabilité ca serait en direction d'une variabilité plus faible pour lui 1.066 vs 1.08 )''

Un ratio est ''normal'' dans une fourchette de quel ordre?
Tu vas peut-être me répondre que cela dépends du parcours, mais par exemple l'IM de Nice, qui comprends beaucoup de cotes et de descentes, il serait plus logique qu'il soit vers 1.10/1.15, non?
Marathonien en 2h50 (2017), mais le vrai départ de ma vie sportive 😂 c’est pour 2019: IM Copenhague

Jerome.A
Messages : 1672
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Jerome.A » 26 juil. 2018 13:14

l erreure peut également venir d un des capteur oui sur/sous estime la puissance.
En tout cas Ravioliv tu te donnes du mal pour bien comprendre et utiliser ton capteur.

En gros tu es techniquement plus efficace que lui a Watts donne. et sur ce parcours. Mais je ne comprend pas que son VI soit inférieur au tient.
Tu as le meme temps pour 5kg de plus, tu es plus rapide que lui sur le plat et en descente (normal)
Tu as bcp plus de 0 que lui et bcp moins de Watts "extreme" presque jamais plus que 120%de FTP
et Lui a tendance a attaquer trop fort les cols et le paye ensuite. Tout ca en cumule aura tendance a tirer ses watts moyen et NP a la hausse compare a toi.
Apres si les descentes sont technique et que tu es plus a l aise que lui ca va encore fosser les calculs. Prend l exemple d'une montée du ventoux avec 3minutes d écart au sommet et meme temps final a l'arrivée les deux coureurs n auront pas les meme AVG et NP car ils n ont pas passe le meme temps en cote et le meme temps en descente.

Enfin c'est ce que je comprend avec les capteurs pour le moment.
By failing to prepare you are preparing to fail

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 26 juil. 2018 15:19

matafan a écrit :
26 juil. 2018 12:15
T'as p't'être drafté comme un porc :mrgreen:
Nan t'es fou je vais pas fausser mes datas intentionnellement :mrgreen: :D

Je pense que la clé est vraiment dans la distribution de puissance et que peut etre la NP et donc le VI sont Interressant pour evaluer le “cout” energetique mais pas forcement l efficacité a laquelle on distribute la puissance, pour ca il faudrait créer un nouvel indicateur qui montrerait la distribution de la Gaussienne ( capabilité en statistique )
Sur la courbe strava de la meme course mais sur un tour du parcours on voit bien la ou mon pote prend et perd du temps
Image

shika
Messages : 2104
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par shika » 28 juil. 2018 08:20

L'autre jour j'ai vu une vidéo intéressante de Cameron Wurf qui a un peu chamboulé mes idées reçues sur le bike d'un triathlon.
phpBB [video]


Et notamment les points suivants
- ça sert à rien de lisser son effort au max, vaut mieux trouver où gagner du temps en minimisant la dépense énergétique.
- vu que la position TT limite sa capacité à produire une certaine puissance, il passe 80 % de son temps sur un vélo de course normal

Néo
Messages : 707
Enregistré le : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Néo » 28 juil. 2018 11:22

shika a écrit :
28 juil. 2018 08:20
L'autre jour j'ai vu une vidéo intéressante de Cameron Wurf qui a un peu chamboulé mes idées reçues sur le bike d'un triathlon.
phpBB [video]


Et notamment les points suivants
- ça sert à rien de lisser son effort au max, vaut mieux trouver où gagner du temps en minimisant la dépense énergétique.
- vu que la position TT limite sa capacité à produire une certaine puissance, il passe 80 % de son temps sur un vélo de course normal
Ok pour le premier point.
Pour le deuxième, je suis plus réservé. Et ça contredit son dernier tips où il dit que son entraînement doit le plus ressembler à sa course.

A quoi ça sert de savoir développer xxx watts sur ton vélo de route si tu peux pas les développer sur ton TT ?

J'avais eu un échange avec un entraîneur reconnu qui ne jurait que par la position spécifique.

Mais bon, j'ai pas le record vélo d'Hawaï :mrgreen: :lol:

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 29 juil. 2018 21:58

Hola
Bon poursuite de l'apprentissage des chiffres.
Donc premier test FTP sur CP20 fait fin avril avec 1000kil dans les pattes depuis le debut de l année => CP20 @ 288w soit 275w FTP
Je viens de refaire un test la donc avec 2 mois de plus a rouler plus serieusement donc un peu plus de 3000km ( et plusieurs compet ) => CP20@298w soit grosso modo 280watts FTP.

Sachant que les deux tests n'ont pas été réalisés sur le meme terrain,
Test 1 sur une "rampe" a 5% constante
Test 2 sur une route "ondulée" donc avec des portions descendantes ou il forcément plus dur de maintenir les watts
Donc test2 logiquement plus "defavorable" en terme de production de puissance

Il y a donc une augmentation mesurable certes mais qui je trouve reste assez marginale, sachant que lors du premier test je partais quasi "de rien" donc logiquement s'attendre une plus grosse progression de niveau quand on passe de 1000 a 3000km que de 3000 a 5000....
Par contre en terme de sensations et meme de resultats de course je vois bien que ca avance mieux.

Donc mes conclusions ( a confirmer a la longue ) c'est que mesurer sa FTP sur un CP20 X0.95 est sans doute "faux" si on veut sa vraie FTP ( i.e ce qu on ferait sur 1h ) mais au final on s'en tape a partir du moment ou ca nous donne une valeur de reference qui donne un niveau de forme a un instant donné.
Pour ce qui est du facteur d'intensité pour le pacing de course, les fourchettes données ( notamment par Coggan ) induisent en erreur car :
- dependent de si basée sur une FTP juste ou surestimée. Surestimée par le protocole CP20 mais aussi par le fait qu'en course, du fait des relances et des descentes qui vont tirer la moyenne a la baisse VS un effort constant.
- la progression via l'entrainement aura un effet plus lié a la capacité a maintenir un % de FTP élevé sur la durée de course que faire progresser le chiffre de FTP ( ou de CP20 )
En d'autres termes, passer de 275 a 280w de FTP ca fait sur un half 5watts d'ecart a IF 0.85 ce qui est je pense derisoire.
Par contre la difference en pratique c'est qu avec 1000km dans les pattes il est illusoir de tenir 85% sur 90km ( constat pour moi a Doussard ) alors qu'avec les km et seances specifiques allures course en plus, on se rapprochera des 85% sans compromettre la cap derriere et donc un "plus gros niveau velo" malgré une FTP tres similaire.

Voila pour les reflexions de mi saison :o

matafan
Messages : 3312
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 30 juil. 2018 08:59

Pour te donner une idée, 10 watts de plus ça fait environ 1 seconde au kilomètre de gagné. Donc 5 watts sur un half, c'est de l'ordre de 45 secondes.

ELTITO
Messages : 502
Enregistré le : 25 juin 2006 08:04

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ELTITO » 30 juil. 2018 10:23

matafan a écrit :
30 juil. 2018 08:59
Pour te donner une idée, 10 watts de plus ça fait environ 1 seconde au kilomètre de gagné. Donc 5 watts sur un half, c'est de l'ordre de 45 secondes.
Intéressant ton calcul. Tu as trouvé ca comment?
Marathonien en 2h50 (2017), mais le vrai départ de ma vie sportive 😂 c’est pour 2019: IM Copenhague

matafan
Messages : 3312
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 30 juil. 2018 10:40

Sur le forum Slowtwitch. C'est une "règle" bien connue de ceux qui s'intéressent à ces choses :

10 watts ~= .01 m^2 de CdA ~= 1 seconde au km

ELTITO
Messages : 502
Enregistré le : 25 juin 2006 08:04

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ELTITO » 30 juil. 2018 10:50

matafan a écrit :
30 juil. 2018 10:40
Sur le forum Slowtwitch. C'est une "règle" bien connue de ceux qui s'intéressent à ces choses :

10 watts ~= .01 m^2 de CdA ~= 1 seconde au km
Merci je vais regarder et essayer de comprendre.
Mais 10W pour un gars qui est à 200W et 10w pour un autre qui tourne à 300w, le % étant différent (5% contre 3.3%), le gain en seconde(s) doit être différent entre les 2, non?
Marathonien en 2h50 (2017), mais le vrai départ de ma vie sportive 😂 c’est pour 2019: IM Copenhague

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 30 juil. 2018 12:32

Pareil je pense que c est peut etre une “rule of thumb” pour la moyenne des amateur mais que 10w sur 300w c est pas pareil que 10w sur 200w.
Et que 10w sur un gus de 60kg c est pas 10w sur un autre de 85 ( meme si c est assez plat)
En tous cas, si on s en tient a cette estimation ca me conforte que 45sec sur 90km c est marginal et que le gain en temps viendra plus de la capacite a maintenir un IF eleve que l augmentation de la ftp

Jerome.A
Messages : 1672
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Jerome.A » 30 juil. 2018 13:25

mais ces +10W de FTP vont te permettre de courrir a un IF plus bas et de faire une CAP superieure et certainement gagner plus que 45sec que si tu cours a IF constant.
By failing to prepare you are preparing to fail

Répondre