S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 08 juin 2018 08:44

Sinon ca faisait reference a un moyen de fiabiliser le test FTP sur 20' mais j ai pas saisi quoi.
C est faire des PMA avant d'envoyer les 20'? 5 X1' ?

Car bon au final le nerf de la guerre c est d avoir cette valeur juste.
Sinon que penser de se baser sur la CP60 estimée sur des points reelement mesurés ( dispo dans strava avec la courbe ) ?

https://www.cyclingpowerlab.com/MonodCriticalPower.aspx

Jerome.A
Messages : 1428
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Jerome.A » 08 juin 2018 09:09

Ta meilleure estimation de FTP pour une course sera ta puissance sur un DO.
Tout comme ton meilleur referentiel pour un semi sera un PB sur 10km pour le marathon sera ton PB sur semi.
Tu peux extrapoler a partir d un 1km mais ce sera bcp plus difficile. Surtout si tu as des creux dans ta courbe de puissance.

Le protocole de test ds Zwift est le suivant:
Apres un echauffement de 20 minutes
20s 90% FTP / 20s 110% FTP / 20s 110% FTP le tout X3
5min 60% FTP
5min 110% FTP
10 Min 60% FTP
20minute Frre ride la puissance de reference pour ton test
10min cool down.

Good luck pour faire ca en exterieur :)

Pour l histoire de Matches/allumettes ds le livre de Friel en resume:
Une allumette se consomme qd on fait la zone cible d un triathlon + 2 zone.
Donc en half passage de Z3a Z5 ou Z4 a Z6 , et en IM passage de Z2 a Z4
Sur la totalite de l epreuve
Z4 a Z6 une allumette par minutes, ps plus de 5 minutes sur la totalite de l epreuve
Z3 a Z5 une allumette en 2 minutes, pas plus de 10minutes sur la totalite de l epreuve
Z2 a Z4 une allumette en 5 minutes, pas plus de 20 minutes sur toute l epreuve.

En %FTP: Z2: 55-75% / Z3 75-90% / Z4: 90-105% / Z5: 105-120% / Z6 120-150%
By failing to prepare you are preparing to fail

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Vank » 08 juin 2018 09:21

ravioliv a écrit :
08 juin 2018 08:44
Sinon que penser de se baser sur la CP60 estimée sur des points reelement mesurés ( dispo dans strava avec la courbe ) ?

https://www.cyclingpowerlab.com/MonodCriticalPower.aspx
A mon avis la CP60 proposée dans strava n'est pas estimée mais mesurée. C'est ta meilleure perf en W sur 60mn réalisée sur une de tes sorties. Pour valider cette valeur comme FTP tu dois t'assurer qu'elle est récente, qu'elle présente un VI faible et bien sûr que tu étais au max.
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Vank
Messages : 1870
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Vank » 08 juin 2018 09:26

Jerome.A a écrit :
08 juin 2018 09:09
Ta meilleure estimation de FTP pour une course sera ta puissance sur un DO.
Comme dit supra uniquement si VI faible
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 08 juin 2018 09:36

Vank a écrit :
08 juin 2018 09:21
ravioliv a écrit :
08 juin 2018 08:44
Sinon que penser de se baser sur la CP60 estimée sur des points reelement mesurés ( dispo dans strava avec la courbe ) ?

https://www.cyclingpowerlab.com/MonodCriticalPower.aspx
A mon avis la CP60 proposée dans strava n'est pas estimée mais mesurée. C'est ta meilleure perf en W sur 60mn réalisée sur une de tes sorties. Pour valider cette valeur comme FTP tu dois t'assurer qu'elle est récente, qu'elle présente un VI faible et bien sûr que tu étais au max.
oui je pense aussi que la meilleur approx de FTP c est un DO, mais un DO plat alors qui fera pas beaucoup plus de 1h et avec un effort assez stable
Si tu prends un parcours comme Geneve ou lausanne avec 6 boucles et 1 bosse de 1km a chaque boucle puis redescente j aurais tendance a penser que meme en NP ca sera faux....mais a verifier, je fais DO Geneve bientot je verrais bien la NP vs mon test sur CP20.

Sinon pour l'histoire de la courbe strava il est clair que ce sont les valeurs mesurées mais justement dans le modele de cycling powerlab l'idee c est de plot 2 ou 3 points connus et ensuite d en deriver la CP selon le modele de Monod.

Si tu regardes ma courbes de puissance strava que j ai postee plus haut on voit bien que les valeur jusqu a 30' sont lisses et qu'apres ca chute d'un palier, montrant que j ai pas d effort max >30' d'enregistré.
J ai donc pris ma valeur sur 20' et une autre sur 3' que je sais que j ai deja fait a bloc. et ensuite ca te trace la courbe et te donne une CP60.
Je tombe sur 280W pour une CP20*0.95 a 277....

https://www.casimages.com/i/180607103214601.jpg.html

matafan
Messages : 3167
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 08 juin 2018 09:55

Jerome.A a écrit :
08 juin 2018 09:09
Ta meilleure estimation de FTP pour une course sera ta puissance sur un DO.
Si tu fais un DO à 100% de ta FTP, tu es mal barré pour la CàP.

Jerome.A
Messages : 1428
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Jerome.A » 08 juin 2018 10:16

C'est evident mais avec l'IF d une course on peut determiner la NP d un half voyons. J ai fait une coquille dans ma phrase, je ne voulais absolument pas dire que un Do=FTP, mais la NP DO donnera un bon point de reference pour definer une NP Half

par contre un DO serta suremetn plus utilie pour determiner la puissance a voir sur un half qu un test FTP classique.
Toute la literature puissance vient de la course cycliste et s adapte au TRi/Du et autre.
Le coup des matches sur des courses sans draft c'est pareil l interet n'est que pour celui qui joue une qualif et je veux pas lacher le concurrent devant lui ou veut decourager les poursuivants.
By failing to prepare you are preparing to fail

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 08 juin 2018 12:12

Jerome.A a écrit :
08 juin 2018 10:16
C'est evident mais avec l'IF d une course on peut determiner la NP d un half voyons. J ai fait une coquille dans ma phrase, je ne voulais absolument pas dire que un Do=FTP, mais la NP DO donnera un bon point de reference pour definer une NP Half

par contre un DO serta suremetn plus utilie pour determiner la puissance a voir sur un half qu un test FTP classique.
Toute la literature puissance vient de la course cycliste et s adapte au TRi/Du et autre.
Le coup des matches sur des courses sans draft c'est pareil l interet n'est que pour celui qui joue une qualif et je veux pas lacher le concurrent devant lui ou veut decourager les poursuivants.
A voir en pratique ce que ca sort en chiffre mais pour moi sur le velo en DO y a pas de gestion, c'est seuil lactique donc on devrait quasiement matcher le chrono sur le meme parcours effectué a sec sans CAP derriere....

matafan
Messages : 3167
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 08 juin 2018 12:51

ravioliv a écrit :
08 juin 2018 12:12
pour moi sur le velo en DO y a pas de gestion, c'est seuil lactique donc on devrait quasiement matcher le chrono sur le meme parcours effectué a sec sans CAP derriere....
Ca dépend ce que tu entends par "quasiment". Si on va par là ton temps en CàP devrait aussi "quasiment" matcher ton temps sur 10km sec. Le truc c'est qu'on se rend bien compte de la difficulté à gagner 1 minute sur 10 bornes à pied, mais pas de celle à gagner 10 watts sur 1h de vélo.

IRONMAN04
Messages : 951
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 » 08 juin 2018 13:25

Salut,
Faire le vélo d’un M à FTP laisse supposer que tu sacrifies ta CAP.
Perso, je suis plus pour participer à un CLM sec long de 20 à 25kms, soit 20 à 30’ d’effort, puis d’en extrapoler la FTP. Un CLM de 30’ me semble une bonne base de départ, y retirer 5% (Friel) et on obtient une FTP juste,,,, puis a préciser et tester pour extrapoler des allures de courses sur les dìfferentes distances de triathlon.....
C’est ce que je fais lorsque j’ai l’opportunite de faire un CLM correspondant et c’est plutôt juste....
Ciao

ravioliv
Messages : 320
Enregistré le : 22 sept. 2012 22:09

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par ravioliv » 08 juin 2018 14:01

matafan a écrit :
08 juin 2018 12:51
ravioliv a écrit :
08 juin 2018 12:12
pour moi sur le velo en DO y a pas de gestion, c'est seuil lactique donc on devrait quasiement matcher le chrono sur le meme parcours effectué a sec sans CAP derriere....
Ca dépend ce que tu entends par "quasiment". Si on va par là ton temps en CàP devrait aussi "quasiment" matcher ton temps sur 10km sec. Le truc c'est qu'on se rend bien compte de la difficulté à gagner 1 minute sur 10 bornes à pied, mais pas de celle à gagner 10 watts sur 1h de vélo.
C'est possible pour le sacrifice de la cap, c est une question de strategie, mais dans mon approche actuelle des choses, en effet tu vas moins vite que ton 10km sec car tu as 40km de velo " a bloc" avant...
Perso, je suis plus pour participer à un CLM sec long de 20 à 25kms, soit 20 à 30’ d’effort, puis d’en extrapoler la FTP. Un CLM de 30’ me semble une bonne base de départ, y retirer 5% (Friel) et on obtient une FTP juste,,,, puis a préciser et tester pour extrapoler des allures de courses sur les dìfferentes distances de triathlon.....
CLM ou un parcours que tu connais sans interruption de 20 a 30' ca revient au meme pour moi.
j ai fais mes test sur une montée a 4% de 25'. puis retiré 5%.
C'est parfait pour mesurer un niveau a un instant donné et c'est deja bien.
Mais la grande question cest de combien on surestime avec ce type de test partiel....car si tu te gourres de 10W et vise les IF "ideaux" ben tu te plantes...

L'approche inverse qui serait de dire, " je prends cette FTP derivée de CP20 et je vois avec l experience ce que j'arrive a sortir comme IF" me derange un peu car du coup on peut pas savoir quelle est la limite a ne pas depasser....
A part faire des tests empiriques jusqu a se dire "la clairement je suis pas en mesure de courir correctement".......mais ca revient au meme que de se pacer aux sensations sans capteur de puissance.......

Néo
Messages : 673
Enregistré le : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Néo » 08 juin 2018 15:30

Jerome.A a écrit :
08 juin 2018 09:09
Ta meilleure estimation de FTP pour une course sera ta puissance sur un DO.
Tout comme ton meilleur referentiel pour un semi sera un PB sur 10km pour le marathon sera ton PB sur semi.
Tu peux extrapoler a partir d un 1km mais ce sera bcp plus difficile. Surtout si tu as des creux dans ta courbe de puissance.

Le protocole de test ds Zwift est le suivant:
Apres un echauffement de 20 minutes
20s 90% FTP / 20s 110% FTP / 20s 110% FTP le tout X3
5min 60% FTP
5min 110% FTP
10 Min 60% FTP
20minute Frre ride la puissance de reference pour ton test
10min cool down.

Good luck pour faire ca en exterieur :)

Pour l histoire de Matches/allumettes ds le livre de Friel en resume:
Une allumette se consomme qd on fait la zone cible d un triathlon + 2 zone.
Donc en half passage de Z3a Z5 ou Z4 a Z6 , et en IM passage de Z2 a Z4
Sur la totalite de l epreuve
Z4 a Z6 une allumette par minutes, ps plus de 5 minutes sur la totalite de l epreuve
Z3 a Z5 une allumette en 2 minutes, pas plus de 10minutes sur la totalite de l epreuve
Z2 a Z4 une allumette en 5 minutes, pas plus de 20 minutes sur toute l epreuve.

En %FTP: Z2: 55-75% / Z3 75-90% / Z4: 90-105% / Z5: 105-120% / Z6 120-150%
Très intéressant ces allumettes. J'ai le bouquin de Friel mais je le consulte pas assez.
Y a-t-il une option sur le compteur garmin (520) pour afficher le temps passé au-dessus de XXX watts ?

Pour ajouter du grain de sel au débat test/valeur FTP, j'utilise un capteur depuis 6 ans et je me sers des références obtenues en courses et des séries (longues) réalisées à l'entraînement pour estimer ma FTP.
L'avantage : estimation proche du réelle (position CLM, parcours "classique" (ni plat ni montée pure).
Le désavantage : c'est une estimation.

Le test pur n'a jamais donné de bonnes valeurs pour moi. Et sur HT, j'ai des écarts trop importants avec l'extérieur.

IRONMAN04
Messages : 951
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 » 08 juin 2018 15:32

Salut ravioliv,,
Perso, je pars sur des CLM plats, vallonnés, où on est toujours en prise,,,, je ne fais pas mes tests 20’ en montée,,, car non significatif et « plus facile » à faire que sur plat... Après, extrapoler la puissance cible sur half ou IM en utilisant le pourcentage dans la fourchette donnée par Friel ou Cogan,,,, reste à ne pas être trop gourmand. :wink:
Pour moi, ça a fonctionne sur les half mais aussi IM...
ciao

matafan
Messages : 3167
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan » 08 juin 2018 15:35

Tout le monde fait une fixette sur l'estimation de la FTP, mais il faut bien réaliser que ce n'est pas un but en soi. Ce qui compte c'est de savoir de quoi on est capable sur tel ou tel type d'effort, en course comme à l'entrainement, et ça ne peut pas se ramener à un chiffre unique.

IRONMAN04
Messages : 951
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 » 08 juin 2018 18:12

+1 matafan, l’estimation de la FTP, puis l’extrapolation de puissances à respecter selon les distances tri, ne sont rien sans le ressenti du triathlete,,,,,, c’est l’association de ces deux paramètres, l’un « scientifique » l’autre personnel qui conditionne la réussite, la performance....... Un peu d’improvisation, d’initiative, voire de risque fait partie du jeu non???
Ciao

Répondre