Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
FAYARD
Messages : 18518
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par FAYARD » 22 juin 2011 13:29

j'ai fait un GP en D2 de duathlon l'an dernier...hum quand je pose le vélo avec le gros du paquet, je suis quasi le seul avec des chaussures de vélo, les autres ont le systéme avec les baskets de cap (perso je n'aime pas)...bilan je prends 20" dans la courge pour la cap, que je ne comblerai pas sur les 2,5km qu'il reste à faire...bilan je termine 40 éme alors que j'aurai pu atteindre la 20éme place avec le même systéme..Ce jour là je tourne le 1er 5km en 16'40" et bien excuse moi mais gagner 20" sur ce temps là, à part perdre 3kg où passer de 2 à 3 séances de cap / semaine, je ne vois pas comment ça se gagne si facilement...or une séance de plus par semaine ou faire un régime pour perdre 3kg sachant que je pése 72kg pour 1m80, ce n'est ce que j'appelle progresser à peu de frais !!!! et pourtant 16'40" au 5km c'est pas un temps de coureur avec un grand C....
j'ai déjà 14 saisons de tri derriére moi, avec chaque année les mêmes épreuves, comme cela je regarde ma progression...j'ai amélioré mes chronos au fur et à mesure, maintenant ça se joue à quelques dizaines de secondes sur sprint et 1' sur CD au grand max...au final, si je n'augmente pas significativement le volume, je ne progresse plus car je suis arrivé au max de mes possibilité en ne faisant que de la qualité...2 solutions pour encore progresser, investir dans du matériel trés cher en vélo ou augmenter le volume...dans les deux cas c'est pas un investissement à peu de frais, crois moi...et dans les membres de OT tu vas trouver un paquet de types comme moi alors ton explication, il vaut pour un débutant ou un triathléte qui ne cherche que le plaisir dans la participation...
Si tu es si fort, je cherche un type d'entrainement en nat: comment passer sous les 5' au 400m avec deux entrainement par semaine de 3km chacun, je n'y arrive pas ...par contre avec 3X3km, je suis passé sous les 5' l'an dernier...c'est juste une augmentation de 33% de son volume, vraiment une bagatelle....si tu as une solution pour passer de 3'30" à 3'26 au km sur 10 bornes cap avec 2 entrainement par semaine, je suis aussi preneur...j'ai un collégue qui a réussi en 1 an seulement voilà, il est passé de 2-3 à 4-5 entrainements cap / semaine...une broutille, hein :wink:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Vank
Messages : 1822
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par Vank » 22 juin 2011 14:13

@ FAYARD:

Donc je t'explique ce que je voulais dire car si tu as mal compris c'est que je me suis probablement mal exprimé.

Je parlais de CàP puisque je répondais à Greg qui venait d'écrire: "En course à pied il faut un gros travail pour gagner ne serait-ce que 2" par kilo "


Donc en CàP le coureur qui doit faire un gros travail pour gagner 2" au kilo est amha un coureur avec déjà un gros vécu et qui a bien optimisé son potentiel; pour cela il s'appuie depuis longtemps sur quelques points-clé:

1 - il connaît parfaitement et il actualise régulièrement sa VMA et les allures d'entrainement qui en découlent;
2 – sur cette base, il sait parfaitement construire ses séances de travail spécifique à la fois en volume et en intensité ;
3 – il sait non moins parfaitement insérer ces séances dans un plan ou un canevas d’entrainement en fonction de ses objectifs (distance préparée, objectif prioritaire ou pas, etc…..) et aussi en fonction de ses points forts et faibles ;
4 – il a une technique de course irréprochable (donc une foulée énergétiquement économe) qu’il a travaillée et qu’il entretient par la pratique régulière d’éducatifs.

Donc tu peux constater que la grande majorité d’entre nous (j’en fais partie) a encore du boulot avant d’en être au stade du « Coureur avec un grand C » et notamment au niveau des points 2 et 3……………………….il suffit de parcourir ce forum pour en être convaincu.

Voilou. Pardon pour mon style franc et direct mais je ne sais pas faire autrement. :D
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

FAYARD
Messages : 18518
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par FAYARD » 22 juin 2011 14:54

Vank a écrit :@ FAYARD:

Donc je t'explique ce que je voulais dire car si tu as mal compris c'est que je me suis probablement mal exprimé.

Je parlais de CàP puisque je répondais à Greg qui venait d'écrire: "En course à pied il faut un gros travail pour gagner ne serait-ce que 2" par kilo "


Donc en CàP le coureur qui doit faire un gros travail pour gagner 2" au kilo est amha un coureur avec déjà un gros vécu et qui a bien optimisé son potentiel; pour cela il s'appuie depuis longtemps sur quelques points-clé:

1 - il connaît parfaitement et il actualise régulièrement sa VMA et les allures d'entrainement qui en découlent;
2 – sur cette base, il sait parfaitement construire ses séances de travail spécifique à la fois en volume et en intensité ;
3 – il sait non moins parfaitement insérer ces séances dans un plan ou un canevas d’entrainement en fonction de ses objectifs (distance préparée, objectif prioritaire ou pas, etc…..) et aussi en fonction de ses points forts et faibles ;
4 – il a une technique de course irréprochable (donc une foulée énergétiquement économe) qu’il a travaillée et qu’il entretient par la pratique régulière d’éducatifs.

Donc tu peux constater que la grande majorité d’entre nous (j’en fais partie) a encore du boulot avant d’en être au stade du « Coureur avec un grand C » et notamment au niveau des points 2 et 3……………………….il suffit de parcourir ce forum pour en être convaincu.

Voilou. Pardon pour mon style franc et direct mais je ne sais pas faire autrement. :D

pas de soucis mais je ne partage pas ton avis sur le coureur avec un grand C...les sportifs de haut niveau brillent rarement par leur connaissance de l'entrainement et c'est normal, chacun son métier..ils ont à leur disposition des entraineurs, des préparateurs et des kinés qui sont là pour les point 2,3 et 4.... le triathléte amateur n'a pas tout ce staff technique auprés de lui et les connaissances de l'entrainement il les glane sur le net ou s'il a les moyens il prend un entraineur à distance, hors de prix !!!
c'est sûr qu'en insistant sur les points 2,3 et 4 je vais les gagner les 3-4 secondes mais je n'ai pas les connaissances adéquat..cette année j'ai profondément changé ma foulée en cap, je cours sur le plat du pied et non plus sur le talon...bilan j'ai fait des progrés, je suis moins fatigué, j'ai moins de douleur mais j'ai des soucis avec mes disques lombaire depuis 15j que je n'avais jamais eu avant...je n'avais pas effectué les exercices indispensables pour encaisser ce changement ...en gros c'est ton terme "à peu de frais" qui me gêne.. :wink:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Vank
Messages : 1822
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : Villard de Lans, Lausanne

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par Vank » 22 juin 2011 16:31

FAYARD a écrit :
pas de soucis mais je ne partage pas ton avis sur le coureur avec un grand C...les sportifs de haut niveau brillent rarement par leur connaissance de l'entrainement et c'est normal, chacun son métier..ils ont à leur disposition des entraineurs, des préparateurs et des kinés qui sont là pour les point 2,3 et 4.... le triathléte amateur n'a pas tout ce staff technique auprés de lui et les connaissances de l'entrainement il les glane sur le net ou s'il a les moyens il prend un entraineur à distance, hors de prix !!!
c'est sûr qu'en insistant sur les points 2,3 et 4 je vais les gagner les 3-4 secondes mais je n'ai pas les connaissances adéquat..cette année j'ai profondément changé ma foulée en cap, je cours sur le plat du pied et non plus sur le talon...bilan j'ai fait des progrés, je suis moins fatigué, j'ai moins de douleur mais j'ai des soucis avec mes disques lombaire depuis 15j que je n'avais jamais eu avant...je n'avais pas effectué les exercices indispensables pour encaisser ce changement ...en gros c'est ton terme "à peu de frais" qui me gêne.. :wink:
Pas de souci pour moi non plus :D

Juste 4 choses.

1 - Ce que j'appelle "le coureur avec un grand C" n'est pas forcément un sportif de haut niveau; c'est un coureur qui a réussi à optimiser au maximum son potentiel avec les moyens que lui a donnès dame nature. Donc en fonction des dits moyens il peut ne pas atteindre le haut niveau, mais il aura atteint SA pleinitude de coureur.
Dans son ouvrage "jogging et course de fond" (ça nous rajeunit pas :( ) Jeff Galloway place "le Coureur" au sommet de la hiérarchie, au-dessus du "compétiteur".

2 - Les connaissances comme tu le dis si bien elles sont sur le net; c'est à la fois bien et pas bien car il faut savoir sèparer le bon grain de l'ivraie et la difficulté est accrue par l'usage de terminologies différentes pour décrire les mêmes choses. Le mieux est d'être toujours fidèle au même site; par exemple je trouve volodalen très bien fait, complet et facile à comprendre.

3 - Il y a un peu plus d'un an (mai 2010) j'ai du moi aussi modifier ma foulée (trop vieux pour continuer à dérouler ma foulée de miler). Donc raccourcissement et augmentation de la fréquence, passage des fidèles NB aux Newton et donc attaque prononcée par l’avant-pied. Et là miracle : des sensations de folie. Malheureusement ces super sensations font que je néglige la progressivité dans l’apprentissage et………………..ma saison 2010 s’arrête 4 jours après le CD de Paris,10 jours avant Regensburg, tendons d’Achille HS :cry: .
Tout ça pour dire que de tels changements sans progressivité sont néfastes et je te conseille très fortement une consultation d'osthéopathie pour comprendre et traiter tes problèmes lombaires.

4 - Je retire le "à peu de frais" et le remplace par "sans en faire plus mais mieux". :D
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

FAYARD
Messages : 18518
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par FAYARD » 22 juin 2011 16:42

T'inquiéte pas pour mes soucis de lombaires, je viens de voir un docteur spécialiste des vertébres, c'est une discopathie évolutive toute bête...et je préfère ta nouvelle phrase, elle est plus appropriée... :wink:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6079
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par Christian Robin » 22 juin 2011 18:27

Fayard et Vank bonjour
Vos remarques sont intéressantes, mais Fayard, tu perds de vue la question de départ: on parle d'un nageur moyen qui va faire un découverte à Saint Jean de Monts, et tu es rendu à nous parler de 16.45 sur 5000 en cap en GP de duathlon
Je me permets donc de recentrer cette question: vaut il mieux que ce gars nage 7 minutes à poil et gagne le temps qu'il aurait passé à 'ôter sa combar, ou bien qu'il nage en 6.45 et perde 30 secondes à ôter sa combar....
Vu qu'il a un gros 15 bornes de vélo, et 3/4 bornes à pied ensuite...
Est ce que ce garçon ne s'emmerde pas la pine en chiant, est ce qu'il ne devrait pas tout simplement se démerder, c'est à dire 1) chronométrer le temps qu'il met à retirer sa combar, 2 nager 400 mètres à poil puis 400 mètres en pull buoy ( ce qui, chez un nageur moyen, donne un avantage) et en mixant le tout, 3) qu'il se détermine lui même, sachant qu'il n'a pas d'enjeu ni de qualif particulière...
Voilà
Cordialement :wink:
le husky

FAYARD
Messages : 18518
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par FAYARD » 22 juin 2011 19:33

Christian Robin a écrit :Fayard et Vank bonjour
Vos remarques sont intéressantes, mais Fayard, tu perds de vue la question de départ: on parle d'un nageur moyen qui va faire un découverte à Saint Jean de Monts, et tu es rendu à nous parler de 16.45 sur 5000 en cap en GP de duathlon
Je me permets donc de recentrer cette question: vaut il mieux que ce gars nage 7 minutes à poil et gagne le temps qu'il aurait passé à 'ôter sa combar, ou bien qu'il nage en 6.45 et perde 30 secondes à ôter sa combar....
Vu qu'il a un gros 15 bornes de vélo, et 3/4 bornes à pied ensuite...
Est ce que ce garçon ne s'emmerde pas la pine en chiant, est ce qu'il ne devrait pas tout simplement se démerder, c'est à dire 1) chronométrer le temps qu'il met à retirer sa combar, 2 nager 400 mètres à poil puis 400 mètres en pull buoy ( ce qui, chez un nageur moyen, donne un avantage) et en mixant le tout, 3) qu'il se détermine lui même, sachant qu'il n'a pas d'enjeu ni de qualif particulière...
Voilà
Cordialement :wink:
t'as raison, on s' égare...mais comme je le dis précédemment, si à la coupe OX, tous les triathlétes D1 et D2 présent mettent la combi pour un 400m, c'est qu'il faut la mettre pour tout le monde...alors vas y mon gars... :wink:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

onlinegreg
Messages : 51
Enregistré le : 05 déc. 2009 16:07

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par onlinegreg » 23 juin 2011 19:05

Ouais c'est sur j'aurai pu aller à la piscine me chronométrer avec et sans combinaison mais j'ai pas envie de débarquer avec la combi à la piscine et puis en mer et en piscine ca n'a rien à voir
J'aurai pu aussi aller en mer mais avec le temps de merde qu'on a eu...

Alors j'ai pensé à ce forum et je me suis dit doit y avoir des gas qui savent :D

Je sais Christian que t'aimes pas ma question depuis le début mais je m'en fous j'ai eu ma réponse :lol:

Merci msieur Fayard !

Ca c'est une bonne indication le coup des pros qui nagent en combi !
J'aurai pas pensé que les pros couraient sur si petite distance et s'ils le font bah ca prouve que c'est rentable sauf peut-être avec une combi de merde ou pour celui qui met 10 plombes à l'enlever

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6079
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Pour un 400 m en mer : Combi ou pas ?

Message non lu par Christian Robin » 27 juin 2011 22:36

onlinegreg a écrit :
Je sais Christian que t'aimes pas ma question depuis le début mais je m'en fous j'ai eu ma réponse :lol:

Merci msieur Fayard !

Ca c'est une bonne indication le coup des pros qui nagent en combi !
J'aurai pas pensé que les pros couraient sur si petite distance et s'ils le font bah ca prouve que c'est rentable sauf peut-être avec une combi de merde ou pour celui qui met 10 plombes à l'enlever
Onlinegreg, tu es d'une grande injustice avec moi ! mon coeur saigne devant une telle suspicion ! j'adore ta question, au point d'avoir réfléchi à une réponse sensée, celle de tester... j'ajoute:
1) je ne vois pas beaucoup de pro nager sur 400 mètres en tri, parce que cette distance est celle de promo ou de découverte..
2) A l"aquathlon de Vittel, par exemple, tu vois tous les lascars genre Belaubre, Raphaël etc nager à poil....
3) le fait que les pros nagent en combar n'est pas une réponse en soi: en effet, les mecs se marquent à la culotte, et pas un ne va prendre le risque de perdre 10 mètres pour regagner 30 secondes éventuellement: c'est l'effet moutonnier, (sans qu'ici je ne sois péjoratif) exactement comme le francilien de base prend sa bagnole direction la côte d'Azur le samedi 30 juillet pour ne rater aucune journée de location, tout en sachant qu'il va passer une journée d'enfer, alors que s'il attendait peinard en matant quelques films de cul histoire de se tricoter un cinquième lardon, et gagnait son paradis azuréen le dimanche, il aurait zéro km de bouchon... :mrgreen: mais tout le monde fait ainsi....
le husky

Répondre