barefoot running

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

barefoot running

Message non lu par Silver0l » 06 janv. 2010 15:22

Depuis 2 ans, je souffre de tous les ennuis habituels aux niveau des jambes: tendinites aux tendons d'Achille, contractures, déchirements, claquages divers, arthrose, TFL... Le médecin parle de chaîne postérieure trop tendue. J'ai tout essayé (réduction de la CAP à 1h par semaine, coupures courtes ou longues, stretching, Stanish, omega 3, magnétothérapie, ondes de choc, osthéo, kiné, semelles, AINS, corticoïdes :oops: ...) mais dès que je me mets à recourir, les pb reviennent, et je n'arrive de toute façon plus à me débarasser de mes tendinites.

Avant de tout arrêter en CAP, j'en viens à envisager une approche radicalement différente, visant à réapprendre complètement ma façon de courir: le barefoot running. Voir:

http://en.wikipedia.org/wiki/Barefoot_running

La théorie est assez séduisante, et semble rencontrer un certain succès aux USA. En gros, nos chaussures super amorties/stabilisées/contrôlées... n'ont au final qu'un effet: nous apprendre à mal courir, en nous coupant du feedback sensoriel que nos pieds envoient.

Donc plus on prend ce genre de chaussure, moins bien on court, plus on se blesse, et plus on se blesse, plus on veut de l'amorti (poussé par les fabriquants et les toubibs influencés par l'industrie), ce qui boucle le cercle vicieux.

Pour bien courir, il faudrait donc au contraire courir pieds nus, pour bénéficier du feedback des nombreuses terminaisons nerveuses de nos pieds, et automatiquement adopter une foulée efficace et non traumatisante. Notamment, on profiterait de l'amorti naturel de l'arche du pied, au lieu d'attaquer du talon comme l'autorise les chaussures amorties, mais ce qui est destructeur à terme. Dans nos climats, on pourrait à la limite prendre des chaussures minimalistes, genre Nike Free ou Vibram 5 Fingers.

Tout ceci expliquerait pourquoi les coureurs éthiopiens ou kenyans ou aborigènes restés fidèles aux traditions ancestrales ne connaissent pas les blessures auxquelles les occidentaux drogués aux Asics ou au Mizuno n'arrêtent pas de succomber.

Après une coupure de 2 mois, j'ai commencé aujourd'hui tout doucement (15min à 10km/h) pieds nus sur tapis, et je dois dire qu'après 5 minutes de sensations bizarres, on fini par s'y faire. Maintenant c'est sûr que je n'ai pas essayé de forcer - mais l'idée est de toute façon d'y aller de façon très progressive.

J'aimerai savoir si d'autres on essayé la chose, et si l'on a des retours sur cette méthode, positifs ou négatifs.

matt
Messages : 270
Enregistré le : 23 sept. 2004 23:03

Re: barefoot running

Message non lu par matt » 06 janv. 2010 16:55

vu comme ca on se demande pquoi on dépense pleins de sous dans des chaussures de running voir dans des semelles orthopédiques et tout ca pour souvent se blesser !!

Avatar de l’utilisateur
NIOBI
Messages : 1282
Enregistré le : 05 avr. 2006 08:00
Localisation : Au paradis avec mon chéri

Re: barefoot running

Message non lu par NIOBI » 06 janv. 2010 18:01

Benj'
"c'est de la connerie, la marche ok mais surtout pas la course, encore des préceptes de gourous :?

Ok les hommes d'afrique et préhistoriques courent(aient) pieds nus mais c'était sur de la terre battue pas sur le macadam ou le ciment :idea:
C'est qui Dieu?
Tu sais quand tu fermes les yeux, que tu désires quelque chose très très fort.
Et bien Dieu c'est celui qu'en à rien a foutre.

Avatar de l’utilisateur
gédéon
Messages : 21
Enregistré le : 03 janv. 2010 19:06

Re: barefoot running

Message non lu par gédéon » 06 janv. 2010 18:06

hello,

je trouve que a correspond bien aux américains toujours friands de ce genre de pureté et autres retours aux sources . Plus serieusement, ceux qui ouvrent la voie et effectuent les recherches qui découlent pour nous sur de nouvelles methodes d entrainement, ce sont nos élites. J'en vois pas un courir pieds nus, mis à part quelques atlhletes africains qui representent une minorité.
En outre, il faut reconnaitre les vertus correctrices des chaussures pronatrices ou supinatrices qui apportent une vraie plus value pour les pieds " tordus" lol ( dont je fais parti !!)

La seule utilisation du barefoot que je vois, c'est en récup apres une bonne seance sur piste, en courrant pied sur la pelouse du terrain de foot... hum ... un bon petit massage de la voute plantaire...
@ plus

Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: barefoot running

Message non lu par Silver0l » 06 janv. 2010 18:06

NIOBI a écrit :Benj'
"c'est de la connerie, la marche ok mais surtout pas la course, encore des préceptes de gourous :?

Ok les hommes d'afrique et préhistoriques courent(aient) pieds nus mais c'était sur de la terre battue pas sur le macadam ou le ciment :idea:
D'un autre côté, ça fait longtemps que je ne cours plus sur du dur (à part en compet). Même la piste, j'ai dû arrêter, car je finissais toujours par me claquer qqchose dès que je faisais des 400 ou des 200... Donc: sous-bois et terre battue.

Avatar de l’utilisateur
NIOBI
Messages : 1282
Enregistré le : 05 avr. 2006 08:00
Localisation : Au paradis avec mon chéri

Re: barefoot running

Message non lu par NIOBI » 06 janv. 2010 18:22

Benj'
"oui sauf que la marche se fait toujours sur des sols surs..........

Vous me faites marrez les sportifs vous voyez les traumatismes qu'au sport alors qu'en fait faites le décompte des activités quotidiennes(marche, conduite, courses, ménage,jeux avec les enfants etc............) au final le temps passé à courrir qui plus est pour un triathlète qui court peu est assez faible .

Les trauma ne sont pas causés que par le sport ."
C'est qui Dieu?
Tu sais quand tu fermes les yeux, que tu désires quelque chose très très fort.
Et bien Dieu c'est celui qu'en à rien a foutre.

gg le banner
Messages : 114
Enregistré le : 23 mars 2009 20:36

Re: barefoot running

Message non lu par gg le banner » 06 janv. 2010 18:53

Courrir pieds nus, pourquoi pas mais avant vérifie la position de ton bassin (une jambe plus courte que l'autre peut être), éventuellement fais des abdo pour changer l'inclinaison de ton bassin pour soulager la chaine postérieure, échauffe toi bien, bois de l'eau avant pendant et après, étire toi (trouve les étirements qui te soulage, demande à ton médecin s'il en connait ou alors à un kiné) et surtout vérifie que tu as le bon type de chaussures (supinateur ou pronateur)

tribobo
Messages : 529
Enregistré le : 11 nov. 2006 14:50
Localisation : ch NE

Re: barefoot running

Message non lu par tribobo » 06 janv. 2010 19:03

effectivement, à mettre tjs plus de technologie on masque les prolemes. il y a plein d'études qui ont montré que la qualioté de la chaussur de sport était presque inversément proportionne aux prix... donc, je ne croix pas que ce soit la bonne solution mais tu devrait plustot aller voire une podologue/kinésithérapeuth oui ça existe... pour cerner le problem avec analyse statique et analyse de la foulée video et de trace d'appuis etc. tu auras des exercices appropriés et des semelles qui remplace plus le prix de certaines chaussure..

sinon essaye aussi les nike free....
Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours.
(gandhi)

Pat
Messages : 201
Enregistré le : 09 juil. 2003 11:35
Localisation : marseille

Re: barefoot running

Message non lu par Pat » 06 janv. 2010 19:03

gg le banner a écrit :Courrir pieds nus, pourquoi pas mais avant vérifie la position de ton bassin (une jambe plus courte que l'autre peut être), éventuellement fais des abdo pour changer l'inclinaison de ton bassin pour soulager la chaine postérieure, échauffe toi bien, bois de l'eau avant pendant et après, étire toi (trouve les étirements qui te soulage, demande à ton médecin s'il en connait ou alors à un kiné) et surtout vérifie que tu as le bon type de chaussures (supinateur ou pronateur)
relis bien son 1°§ , il a déjà vu tout le monde pour çà, et à priori rien n'y fait ! Cela explique son désarroi.
L'amour est un feu qui dévore
Mais l'envie de chier est plus forte encore
C'est là que tombent en ruines
Tous les trésors de la cuisine
En ce lieu solitaire
Ou l'on vient pour chier
La bouche doit se taire
Et seul le cul doit parler.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2741
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: barefoot running

Message non lu par lopapy » 06 janv. 2010 19:33

Il y a de l'idée, mais pas le temps de développer...

Je faisais faire de la récup' pieds nus avec bonheur après des VMA longues difficiles dans les années 80/90.
Comme celle ci se réduit...

Sinon, effectivement, en dehors de la CAP, je milite pour des chaussures "difficiles" et surtout sans amortis !

LoPapy_viiiiiiiite

loliviou
Messages : 50
Enregistré le : 19 mars 2008 21:10

Re: barefoot running

Message non lu par loliviou » 06 janv. 2010 20:57

pourquoi pas pieds nus en nature sur terrain souple, voire bitume pour les confirmés.
mais sur tapis roulant NON!!! si tu veux te (re)blesser, t'as trouvé la meilleure solution, les chocs sur tapis roulants sont bien plus importants!
tout n'est toujours qu'une histoire d'habitude et de progression pas trop rapide...

gg le banner
Messages : 114
Enregistré le : 23 mars 2009 20:36

Re: barefoot running

Message non lu par gg le banner » 06 janv. 2010 21:06

Pat a écrit :
gg le banner a écrit :Courrir pieds nus, pourquoi pas mais avant vérifie la position de ton bassin (une jambe plus courte que l'autre peut être), éventuellement fais des abdo pour changer l'inclinaison de ton bassin pour soulager la chaine postérieure, échauffe toi bien, bois de l'eau avant pendant et après, étire toi (trouve les étirements qui te soulage, demande à ton médecin s'il en connait ou alors à un kiné) et surtout vérifie que tu as le bon type de chaussures (supinateur ou pronateur)
relis bien son 1°§ , il a déjà vu tout le monde pour çà, et à priori rien n'y fait ! Cela explique son désarroi.
Tout arrive à qui sait attendre.... pour ma part, ça m'a pris environ 4 ans.

Avatar de l’utilisateur
ufoot
Messages : 297
Enregistré le : 23 déc. 2009 16:04
Localisation : Argenteuil
Contact :

Re: barefoot running

Message non lu par ufoot » 06 janv. 2010 21:21

Silver0l a écrit :j'en viens à envisager une approche radicalement différente, visant à réapprendre complètement ma façon de courir: le barefoot running.
Vu tout ce que tu as essayé, la réaction est compréhensible.
Silver0l a écrit :J'aimerai savoir si d'autres on essayé la chose, et si l'on a des retours sur cette méthode, positifs ou négatifs.
Écoute, j'ai pas une énorme expérience de "barefoot" mais j'ai tout de même quelques séances à mon actif, pas très longues, à peine plus que ce qu'on fait dans un parc à vélo (n'en déplaisent aux moqueurs ;) il nous arrive très souvent de courir pieds nus sur des sols pas très tendres en sortant de l'eau, tous les organisateurs ne déroulant pas le tapis rouge, et personne ne semble en être mort) soit 2 à 3 km, au milieu d'une séance de 10 à 15km. L'idée c'est que je déchaussais à un moment où le trottoir était pas trop hostile, et je portais mes pompes à la main. Faut pas avoir peur du ridicule mais ce dernier ne tue pas. Moi je faisais ça non pas pour "me soigner" mais plutôt pour fortifier le pied, dans l'idée de faire des compétitions longue distance derrière. Je confirme qu'on apprend pas mal de choses à courir pieds nus, on est obligé de revoir un peu ses appuis, surtout au bout de 10 minutes, sur du bitume, ça cogne sec si on attaque sur le talon comme un bourrin. Je trouve que le pli est assez rapide à prendre, c'est très intéressant aussi de reprendre ses chaussures après, on voit en quoi c'est mieux et en quoi c'est moins bien. Faut vraiment essayer, 1/4 d'heure pieds nus, c'est pas ça qui cause un traumatisme, et ça peut donner de bonnes idées.

Je doute que le barefoot running puisse résoudre ton problème au sens "depuis que j'ai enlevé mes chaussures j'ai plus mal" en revanche ça peut très certainement t'apprendre plein de choses sur ta façon de courir. Et ça, c'est très intéressant, je pense.

A+

ufoot.

PS: dans tout ce que t'as essayé pour tes tendinites, j'ai pas vu le dentiste. Fais-y un tour.
Qui veut aller loin ménage sa monture.

Avatar de l’utilisateur
NIOBI
Messages : 1282
Enregistré le : 05 avr. 2006 08:00
Localisation : Au paradis avec mon chéri

Re: barefoot running

Message non lu par NIOBI » 06 janv. 2010 21:23

bENJ'
"et surtout, fais-tu de l'aquajog pour te détendre ?"
C'est qui Dieu?
Tu sais quand tu fermes les yeux, que tu désires quelque chose très très fort.
Et bien Dieu c'est celui qu'en à rien a foutre.

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6067
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 BEST St Nazaire /La Turballe

Re: barefoot running

Message non lu par Christian Robin » 06 janv. 2010 21:24

NIOBI a écrit :Benj'
"c'est de la connerie, la marche ok mais surtout pas la course, encore des préceptes de gourous :?

Ok les hommes d'afrique et préhistoriques courent(aient) pieds nus mais c'était sur de la terre battue pas sur le macadam ou le ciment :idea:
Exact, et ça ne les empêchait pas de se faire bouffer par les lions : alors qu'avec une paire de Nike et un AK47, ils peuvent toujours ramener leurs crocs...

Ceci dit, il m'arrive des fois de faire un footing sur le sable dur, tel un cheval sauvage, la longue queue fouettant les embruns...C'est très net qu'on adopte naturellement une attaque avec l'avant du pied...mais 30 mn de cet exercice, et tu chopes des courbatures aux mollets pour 8 jours: donc j'imagine que si tu es en délicatesse avec quelques fibres musculaires, ça doit dégager sec vers le claquage...

Ceci dit encore, pour faire le djeune, je cours parfois avec des nike zoom air ( celles orange, avec amorti quasi zero, avec un dessin genre idéogramme au talon ) cet été, ça m'a valu un claquage sur un CD...mais je m'en sui refait un avec des Mizuno Fortis...j'ai vaguement l'impression que le claquage n'a rien à voir avec l'amorti de la godasse: il vaudrait mieux chercher du côté de la qualité de la fibre musculaire: peut être des oligo éléments genre sélénium ont ils une importance, oubien l'acidité du muscle, (si cette formule a un sens physiologique....)...car pourquoi tout passe à certaines périodes, et puis on se met à accumuler les petites merdes ?
le husky

Répondre