barefoot running

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
shika
Messages : 1934
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: barefoot running

Message non lu par shika » 07 sept. 2017 18:19

Muckyb a écrit :
07 sept. 2017 09:09
A une époque pas si lointaine (il y a 2 ans) je mettais 600km à mes DS Trainer.

Augmenter la cadence, réduire l'OV, travailler sur l'ouverture de hanche ou la pose du pied: à mon avis t'as pas besoin de VFF ou d'être pieds nus pour faire ça. En revanche avec des chaussures classiques le pied ne va pas bosser comme il faut. Donc les VFF c'est un bon choix, y'a plus qu'à bosser, en restant très progressif :)

Sinon par rapport à mon retour sur le tri en Fivefingers: ça va toujours pour moi. Jamais eu de problèmes sur les parties CAP des courses, du sprint au half.
Pour info ma dernière sortie longue, check la cadence :
https://mysports.tomtom.com/app/activity/165844510/

Pour la pose du pied je suis assez supinateur, ce qui fait que j’use vachement l’extérieur du pied au niveau du médio-pied. La surface joue peut-être aussi un rôle dans cette usure prématurée, mais c’est simple, il y a une zone de 5 centimètres carrés toute usée, le reste de la chaussure est comme neuf. Je sais pas si je peux corriger cette inclinaison du pied autrement qu’en ayant des semelles.

Par contre je sais que je pilonne pas mal le sol, et j’ai les hanches qui s’affaissent, la faute en partie à un job de bureau où je suis assis toute la journée.

shika
Messages : 1934
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: barefoot running

Message non lu par shika » 07 sept. 2017 21:43


gpbdr13
Messages : 12
Enregistré le : 28 mars 2017 20:02

Re: barefoot running

Message non lu par gpbdr13 » 21 sept. 2017 11:06

Bonjour à tous,

Je cours exclusivement en chaussure minimaliste depuis maintenant 4 ans. Pour me situer un peu, j'ai fait mon premier marathon en 3h38, et un record au 10k en 38'46". Un half-ironman sans douleur aux pieds.

J'ai eu plusieurs rechutes pendant la conversion : douleurs dans la voûte et tofp à plusieurs reprises, mais aujourd'hui je n'ai plus de douleurs lors de footing tant que le volume de CAP reste faible.
Je n'ai cependant jamais fait de séances spécifiques de peur de me blesser, et rarement plus de 2 séances d'une heure par semaines depuis 4 ans. Aujourd'hui que la transition semble toucher à sa fin, j'aimerai intégrer des séances spécifiques et augmenter le volume. Mais dès que j'accélère ou que j'ajoute des séances, mes pieds me font mal dans la voûte les jours suivants. Du coup je suis obligé de m'arrêter 10 jours le temps que ça passe.
À noter que j'essaye d'être très progressif..

Une technique pour passer le cap ?

Solarberg
Messages : 1150
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: barefoot running

Message non lu par Solarberg » 21 sept. 2017 12:02

gpbdr13 a écrit :
21 sept. 2017 11:06

Je cours exclusivement en chaussure minimaliste depuis maintenant 4 ans.
Avec quelle(s) chaussure(s) ?
"Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running" (Editions Thierry Souccar)
Sites:
http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdecourir.blogspot.com

gpbdr13
Messages : 12
Enregistré le : 28 mars 2017 20:02

Re: barefoot running

Message non lu par gpbdr13 » 21 sept. 2017 12:36

Solarberg a écrit :
21 sept. 2017 12:02
Avec quelle(s) chaussure(s) ?
J'ai eu des VFF, mais j'ai peu couru avec. Je me les suis fait voler dans ma voiture !

J'ai couru en merrell trail glove 2, la majeure partie du temps en inov8 road x-trem 138 (tellement dommage qu'ils ne les fassent plus), et la dernière année en vivobarefoot de route (le modèle qui se faisait avant les primus, j'ai acheté une fin de série).
J'ai fait 2 saintélyon complète en inov8 trailroc 245. (Mais ça me flinguait les pieds, c'est trop long 70km en attaque medio pied)

Et finalement, j'ai fais les 3 premiers mois de transition entièrement pieds nus.

Solarberg
Messages : 1150
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: barefoot running

Message non lu par Solarberg » 21 sept. 2017 13:49

Je te suggère deux pistes:

- la première c'est de revenir à une chaussure un peu plus rembourrée pour tes séances rapides ou en intensité;

- autoévaluer ta technique: est-ce que tu ne forces pas trop cette technique médio-pied ? tu n'exerces pas trop de contraintes sur ton pied ? Souvent, si on concentre sur la pose de pied, on passe à côté d'une bonne technique: c'est parce que le geste de la foulée est bien exécutée que le pose se fait naturellement médio-pied. Si on met l'accent sur la pose de pied et on met à côté le geste, on aboutit souvent à une foulée qui en fait sera forcée et déséquilibrée et qui donc exercera trop de contraintes à un endroit ou un autre du corps (le plus souvent le bas de la jambe..pied...mollet....).
"Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running" (Editions Thierry Souccar)
Sites:
http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdecourir.blogspot.com

gpbdr13
Messages : 12
Enregistré le : 28 mars 2017 20:02

Re: barefoot running

Message non lu par gpbdr13 » 21 sept. 2017 13:57

Je pense que quand j'accélère, je propulse trop avec le mollet. D'où de belles courbatures et des douleurs dans les pieds.
J'essaye de ma servir un maximum des fessiers et d'avoir une bonne position de la hanche. Pareil pour le tibia en avant. Je ne pense pas non plus prendre appuis trop en avant.

En fait, quand on envoie bien le tibia en avant, le buste se penche pour pouvoir tenir l'ouverture de la hanche. À ce moment de la foulée, je trouve ça dur de ne pas propulser...

gpbdr13
Messages : 12
Enregistré le : 28 mars 2017 20:02

Re: barefoot running

Message non lu par gpbdr13 » 21 sept. 2017 15:24

Edit : Je pense que même si j'ai l'impression que le tibia est relativement bien placé, en accélérant, j'utilise le quadriceps pour lancer l'appuis vers l'avant. Le choc est alors plus violent pour le pied et le mollet, saccade la course, et implique une propulsion du mollet.
Il y a de quoi travailler de ce coté là.

Solarberg
Messages : 1150
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: barefoot running

Message non lu par Solarberg » 21 sept. 2017 16:24

Il y a sans doute du boulot de ce côté là. La propulsion par le mollet est inefficace biomécanique ment ; la jambe arrière n'est jamais tendue avant que le pied ne décolle du sol. Quand on court vite, il faut mieux chercher à ramener plus vite son genou vers l'avant que vouloir pousser loin derrière.

Il y a aussi une sorte de cercle vicieux à ne courir que 2 fois par semaine car c'est peu pour être bien conditionné : il faudrait pouvoir rajouter 1 ou 2 sorties, quitte à réduire la durée des séances (sous réserve bien sûr de bonnes sensations...).
"Le Guide du Crawl Moderne" et "Courir Léger - Light Feet Running" (Editions Thierry Souccar)
Sites:
http://www.lightfeetrunning.com
http://www.leguideducrawlmoderne.com
http://www.leplaisirdecourir.blogspot.com

gpbdr13
Messages : 12
Enregistré le : 28 mars 2017 20:02

Re: barefoot running

Message non lu par gpbdr13 » 21 sept. 2017 18:39

Donc selon toi, je passe à 4 séances/sem, d'à peine 40~45min histoire de me construire des pieds à toute épreuve ?

En fait, j'étais dans une autre optique depuis un an : Faire tout le volume en vélo et natation, et le stricte minimum en CAP pour éviter à tout prix les blessures. Finalement, je passe encore le semis à moins de 2h sur le half du mont blanc. Rien de sensationnel, mais je perds assez peu de places par rapport au vélo :)

shika
Messages : 1934
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: barefoot running

Message non lu par shika » 23 sept. 2017 20:02

Je sais plus où j'ai lu/vu ça mais un truc qui marche plutôt bien est d'imaginer que tes jambes sont attachées au corps au niveau du thorax et que tu veux les mettre en mouvement de là. De la sorte ça aide à mobiliser toute la jambe et surtout les hanches tout en restant bien gainé au niveau des abdos (un peu comme le battement en natation). Ainsi au moment où ton pied quitte le sol tout le tronc et la jambe tendue sont pratiquement alignés.

[edit] y a un truc qui dit presque la même chose dans light feet running dans le paragraphe "la foulée medio-pied à plus de 15 km/h" du coup je laisse solarberg me corriger, vu que mon problème est précisément l'oscillation verticale contre laquelle il met en garde (sauf que pour ma part ça se manifeste déjà au delà de 13km/h...)

Répondre