DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Des images ou liens vers des images de tri ...
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2808
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par lopapy » 18 févr. 2014 13:01

rvernhes a écrit :Pour ma part, avis mitigé :
1)Peu d’intérêt sur le plan sportif (j’aurais aimé que le documentaire aborde vraiment la préparation).
2)A un moment, un des types explique qu’il s’est entrainé en moyenne 8h par semaine. Un peu light pour Embrun ?
3)J’ai bien aime l’aventure humaine décrite (réaliste par rapport aux shows à l’américaine). J’ai notamment adoré le passage ou le mec marche avec son fils sur 18 km, qui d’habitude est une vraie faignasse et qui le soutient en lui racontant tout et n’importe quoi.
4)J’ai bien aime le côté « inside » Embrun version amateur. La plupart des documentaires se limitent à décrire la course des pros…
En conclusion, documentaire qui mérite d’être vu car sympas mais j’aurais bien aimé que le doc soit en parties : une sur la prépa et une sur la course

1/ Un documentaire abordant vraiment la préparation n'intéresserait que peu de personne.
Jamais, même dans les autres sports, tu as une préparation décortiqué. Quand tu as ce genre de reportage qui le revendique, comme sur les Brownlee, tu te rends compte qu'au final, les tuyaux sont bien gardés sous un label "technologique" et, qu'en fait, l'important pour un spectateur est le "pathos". La différence entre "sport et vie" et "Jogging International" voir "Gala" si le sportif est médiatique. (l'Equipe se situa,nt juste avant "Gala")

2/ Non pas vraiment light car il est tout a fait possible de rentrer sous les 13h avec 5h/6h d'entrainements de moyenne sur l'année et quelques 3000 kms de vélo.
Il faut bien comprendre que plus c'est long, plus on va vers l'ultra, moins le nombre d'heure d'entrainement est important, c'est l'hygiène de vie qui va devenir la priorité. Hygiène de vie et préparation hydrique/alimentation/accessoires car combien, aussi bien à Nice qu'à Embrun, arrive super affuté et casse au moindre rayon de soleil ou pluie froide.
Avec quelques soucis de vomissement important également...

3/ C'est ce genre d'angle de vue qui a rendu si populaire le label Ironman, montrez le Pathos des gens qui font la course, en particulier l'arrière. Ceci en insistant sur leur douleurs à finir en vainqueur cette "terrible" épreuve...
Ce que je peux écrire est qu'actuellement Embrun devient de plus en plus une belle épreuve "courte", de vitesse, qu'avec l'accumulation d'épreuves de plus en plus extrêmes, c'est même une aimable balade.
Pour exemple, il y a 10 ans on supputait de pouvoir enchainer Embrun/UTMB alors qu'aujourd'hui il est faisable de faire Altriman/Embruman/UTMB avec une stratégie de préparation et non d'objectif sur l'Embrunman.
Bien entendu on ne fait pas cela du jour au lendemain, mais quand on fait de la CAP depuis des dizaines d'années, cela ne constitue aucun souci (la CAP car les 2 autres sports n'impactent pas autant physiquement le corps et l'adaptation à une grande course est rapide, alors qu'en CAP il faut au moins 3 ans pour que le corps commence à accepter toute distance endurance déjà...)

4/ Pas les sujet motivation des labels IM.
D'ailleurs beaucoup de quadra se souviennent encore de ces images de warriors sortant de l'eau à Nice en 1983 (? Me semble t il ?) en titubant. Cela avait déclenché un buzz médiatique énorme à l'époque.
Aujourd'hui les mêmes athlètes sont à peine essouflé en sortant de l'eau...
C'est donc pourquoi les label IM vont chercher, sur leur film, le "pathos" chez les derniers ou avec des typologies comme la "team Hoyt".
Tu pourras d'ailleurs en voir le résultat sur le film ou tourne Stephman "De toutes nos forces"...

L'Papy

Kans
Messages : 145
Enregistré le : 25 oct. 2012 22:22

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par Kans » 18 févr. 2014 19:38

lopapy a écrit :...en CAP il faut au moins 3 ans pour que le corps commence à accepter toute distance endurance déjà...
lopapy, j'adore et surtout des conseils comme celui-ci, toujours juste.
Merci pour toutes tes contributions sur ce forum!

flu
Messages : 555
Enregistré le : 11 août 2006 22:52

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par flu » 18 févr. 2014 19:58

lopapy a écrit :[
2/ Non pas vraiment light car il est tout a fait possible de rentrer sous les 13h avec 5h/6h d'entrainements de moyenne sur l'année et quelques 3000 kms de vélo.
Il faut bien comprendre que plus c'est long, plus on va vers l'ultra, moins le nombre d'heure d'entrainement est important, c'est l'hygiène de vie qui va devenir la priorité. Hygiène de vie et préparation hydrique/alimentation/accessoires car combien, aussi bien à Nice qu'à Embrun, arrive super affuté et casse au moindre rayon de soleil ou pluie froide.
Avec quelques soucis de vomissement important également...
L'Papy
5h-6h d'entraînement régulier est peut être suffisant pour être finisher mais pas pour rentrer sous les 13h pour le quidam ou novice. A moins peut être d'avoir un énorme potentiel. Ou d'avoir une très grande expérience sur ce genre d'épreuves ...

homedekromanion
Messages : 109
Enregistré le : 08 sept. 2012 15:21

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par homedekromanion » 18 févr. 2014 21:05

Bonsoir,
Voici mon retour:
Perso je n'ai pas forcément adoré. Je m'attendais à beaucoup mieux (peut être un peu trop) on vois que les gars ne sont pas suffisamment entrainés (a un moment on comprend l'aspect un peu insolite du double entrainement dans la journée du mec), il font la distance mythique pour se sentir mythique mais
le type dit: "ah ouais quand je vais dire que j'ai fait embrun, le mec en face va ce dire que je suis fou..." disons que le mec n'a vraiment pas a ce stade conscience de ce qu'il va faire... Bref.....
D'un autre coté, l''aspect amateur était bien perçu, ainsi que les 4 collègues qui se lancent naïvement dans l'aventure.
Bon quand en plus annoncé programme de 90min sur l'équipe, au final 1h avec les pub... j’imagine aussi que les types vont vendre leurs DVD...
Conclusion, l'idée pour moi est bonne, mais le contenu bof. Merci au journal l'équipe d'avoir revendiquer quand même un peu de triathlon!
zzzzzzz

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2808
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par lopapy » 19 févr. 2014 09:39

flu a écrit :
lopapy a écrit :[
2/ Non pas vraiment light car il est tout a fait possible de rentrer sous les 13h avec 5h/6h d'entrainements de moyenne sur l'année et quelques 3000 kms de vélo.
Il faut bien comprendre que plus c'est long, plus on va vers l'ultra, moins le nombre d'heure d'entrainement est important, c'est l'hygiène de vie qui va devenir la priorité. Hygiène de vie et préparation hydrique/alimentation/accessoires car combien, aussi bien à Nice qu'à Embrun, arrive super affuté et casse au moindre rayon de soleil ou pluie froide.
Avec quelques soucis de vomissement important également...
L'Papy
5h-6h d'entraînement régulier est peut être suffisant pour être finisher mais pas pour rentrer sous les 13h pour le quidam ou novice. A moins peut être d'avoir un énorme potentiel. Ou d'avoir une très grande expérience sur ce genre d'épreuves ...

Enorme potentiel ? Je ne sais pas exactement pour tous les cas que j'ai...
Il est vrai que j'en ai 1 sous les 13h et des dizaines, voire centaines entre 13h et 14h... Un peu marseillais sur ce coup le Papy. :oops:
Mais j'ai, dans ces résultats beaucoup de VO2max de 50/55 qui est loin d'être un potentiel énorme...

Et pour l'expérience, autant ceux qui le font ces dernières années profitent des expériences anciennes et peuvent aborder Embrun décortiqué presque kilomètre par kilomètre, autant au début des années 90 nous étions un peu "bleu bite". C'est aussi par ce chemin que l'apport du vélo pour le CAP fut découvert au début de ces années là.

Maintenant, je me répète, plus c'est long, moins l'entrainement est important (concept du navigateur solitaire).
Plus le niveau monte plus l'entrainement redevient prioritaire...
Et pour Embrun, cette barrière des 13h représente, effectivement, un cap ou si l'on veut finir dessous, faire, p.e., moins de 3000kms de vélo sans montagne peut devenir handicapant. Equivalent à la barrière des 15h à l'Altriman...

MAIS, une grande, TRES TRES grande partie des images "pathos" sorties des IM, que ce soit label ou autre comme Embrunman/Altriman/Chtriman, sont surtout du à une mauvaise hydratation/alimentation sur le long.
Car n'importe qui de bien hydraté est capable de continuer à courir à petite vitesse sur la promenade des anglais.

Jusqu'au milieu des années 2000, je croyais dur comme fer qu'en CAP, à la différence du vélo, une fois le coup de bambou pris, il était impossible de repartir en CAP, malgré une bonne réhydratation.
Depuis mon papier la dessus, j'ai eu nombre de retour confirmant le contraire en ultra ou sur IM (moi même sur un Chtriman, en changeant mon hydratation je suis remonté de 6'30"/kms à 5'/kms pour finir au sprint).
Sous cette lumière, tu te rends compte que la plupart des athlète sur IM qui ont du mal à finir (comme les "trains" de marcheurs à Nice près à vomir) ne sont pas sous entrainé, souvent bien au contraire, mais sous hydraté !

L'Papy_Plus_c'est_long_plus_les_priorités_changent...

L'Papy

Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Enregistré le : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par Kokovich » 19 févr. 2014 15:21

Perso, un peu déçu également car je m'attendais à un peu mieux, voir beaucoup mieux mais je suis extrêmement exigeant :wink:

Je m'attendais à voir un aspect plus profond de la préparation des mecs, un peu plus sur la course, leurs galères, leurs moments de plaisir durant un an ou le temps de la préparation. Il est vrai que la, on a l'impression que les mecs sont un peu à la rue, surtout en vélo. Je comprends que tout le monde n'ait pas 20h par semaine pour préparer une course et Embrun, ce n'est pas un sprint non plus, mais là, c'est plus que limite. Ce n'est pas parce que tu fais une sortie de 5h 2 fois que tu es prêt pour affronter les 188kms du parcours vallonné d'Embrun.

De plus, une nouvelle fois Braziou, tu te trompes sur les températures que l'on peut trouver à Embrun à cette période de l'année
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 1596
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par coleopt » 23 févr. 2014 16:16

voici une autre vidéo :
phpBB [video]

trisensation86
Messages : 332
Enregistré le : 02 mai 2008 20:44
Localisation : poitiers

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par trisensation86 » 24 févr. 2014 14:15

bien aimé cette petite vidéo vendomoise !

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 1596
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par coleopt » 24 févr. 2014 16:10

On y voit un joli vélo bleu en plein effort!!!!!! :D

Pierre.
Messages : 13
Enregistré le : 01 mai 2012 15:47

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par Pierre. » 24 févr. 2014 17:06

J'ai (encore) raté la rediffusion.

Savez-vous si il est possible de le visionner sur Internet ?

Merci d'avance.

Merri
Messages : 774
Enregistré le : 06 févr. 2009 19:45

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par Merri » 24 févr. 2014 17:45

Regarde plutôt la vidéo 3 posts plus haut, c'est sans comparaison. Bravo aux représentants du Loir-et-Cher !!!
Yes, we can't.

Avatar de l’utilisateur
vincent05
Messages : 6750
Enregistré le : 06 août 2004 22:42
Localisation : Embrun (05)

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par vincent05 » 24 févr. 2014 19:53

coleopt a écrit :voici une autre vidéo :
phpBB [video]
Je viens de la regarder, sympa comme film !!'
Vincent...

Avatar de l’utilisateur
-Antoine-
Messages : 4573
Enregistré le : 05 nov. 2004 08:38
Contact :

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par -Antoine- » 24 févr. 2014 20:44

Merci à notre vidéaste Robin Bettolo :-)
Mais vous n'avez pas vu l'itw mytho d'avant course
https://www.youtube.com/watch?v=t3C8RqU9JjU
:mrgreen:
2018... Tours'n Man théâtre du "défi 42" (ans) : boucler un IM en moins de 11H avec 4H par semaine de moyenne

braziou
Messages : 12170
Enregistré le : 16 avr. 2005 02:04
Localisation : Cote d'Azur

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par braziou » 25 févr. 2014 07:22

:D :D

Avatar de l’utilisateur
Ben'
Messages : 256
Enregistré le : 01 févr. 2014 18:31
Contact :

Re: DOCUMENTAIRE "A bout de course" sur embrun

Message non lu par Ben' » 25 févr. 2014 08:18

-Antoine- a écrit :Merci à notre vidéaste Robin Bettolo :-)
Mais vous n'avez pas vu l'itw mytho d'avant course
https://www.youtube.com/watch?v=t3C8RqU9JjU
:mrgreen:
Excellent ! :lol:

Sinon, sympa le reportage, différent de celui avec les bretons, plus accès sur les témoignages des participants mais pas moins intéressants. :D
Blog d'un nouveau triathlète : http://bentriathlon.blogspot.fr/ .

Répondre