Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6412
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 déc. 2017 22:05

Je viens de tomber la dessus :shock:
http://www.sport-protect.org/etude-alar ... -sportifs/

l'article est sourcé:
https://www.webmd.com/vitamins-and-supp ... plements#1

:?

Je tourne qu'au miel & café, je me sens pas trop concerné mais ces chiffres sont assez surprenant...

T.

bebenageur
Messages : 202
Enregistré le : 12 oct. 2014 21:17

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par bebenageur » 04 déc. 2017 22:21

pas surpris du tout :evil:
la plus part des sportifs , des sédentaires aussi d'ailleurs , n'ont aucune idée de la nocivité des produits qu'ils peuvent acheter sur le net ou dans des boutiques "spécialisées" pour améliorer leurs nerfs ou perdre du poids .
On ecoute le copain du copain qui a testé je ne sais quoi et sans avis médical on achète ... on utilise un peu n 'importe comment .. et on se bousille la santé :(
c'est encore pire chez les amateurs .

geraud
Messages : 2737
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par geraud » 04 déc. 2017 22:38

pas surpris non plus, et pourtant il faut être bien naïf quand même. Et pour un sportif de haut niveau, c'est même à la limite de la faute professionnelle.

Combien - de bonne foi ou non - se sont déjà fait prendre à un contrôle antidopage après avoir ingurgité des compléments alimentaires, des produits sensés faire perdre du poids, ... alors que la molécule incriminée ne figurait pas sur l'étiquetage?
Celui qui ne sait pas que bon nombre de ces produits - à plus forte raison ceux achetés sur internet, dont la marque n'est pas connue,... - ont une composition et un étiquetage assez aléatoires, suit l'actualité sportive de très loin.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6412
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 déc. 2017 22:48

Il faudrait avoir la liste des produits car c'est assez suspect quand même.

Une idée me vient que celui qui vend ses stéroïdes sur le net à peut-être aussi intérêt à dissimuler le truc et ne pas marquer "Stéroïdes" sur la boite, ça évite des ennuis à bcp de monde ensuite. On songe aux prescriptions "homéopathiques" du Dr Mabuse...

T.

yoann-51
Messages : 3564
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par yoann-51 » 05 déc. 2017 06:31

Encore une fois, ces produits semblent surtout prédisposés pour la muscu. Ou alors je suis naïf, mais en tri pas grand monde ne doit prendre des trucs facilitant la prise de masse ou la perte de poids.
On est loin des "vitamines" censées corriger les erreurs alimentaires. Et enfin cette étude semble être réalisée aux US. Après se faire gauler après avoir acheté des produits sur Internet c'est quand même limite de la faute professionnelle.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin


Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6412
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 05 déc. 2017 10:54

yoann-51 a écrit :
05 déc. 2017 06:31
Encore une fois, ces produits semblent surtout prédisposés pour la muscu. Ou alors je suis naïf, mais en tri pas grand monde ne doit prendre des trucs facilitant la prise de masse ou la perte de poids.
On est loin des "vitamines" censées corriger les erreurs alimentaires. Et enfin cette étude semble être réalisée aux US. Après se faire gauler après avoir acheté des produits sur Internet c'est quand même limite de la faute professionnelle.
Oui, les produits de prise de masse ne sont pas très populaire en triathlon :lol: Pour la perte de poids c'est moins sur. Cela ne veut pas dire que des erreurs ne sont pas commises.

L'"excuse" des compléments alimentaires contaminés revient dans tous les cas souvent à tord ou à raison quand un athlète est pris par la patrouille... (hors triathlon on pensera au cas Mamadou Shako)

En triathlon ça existe aussi, en googlant 2 minutes:
https://www.triathlon.org/news/article/ ... _violation


T.

yoann-51
Messages : 3564
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Suppléments : dopé à l'insu de son plein gré?

Message non lu par yoann-51 » 05 déc. 2017 12:32

Thierry *OnlineTri* a écrit :
05 déc. 2017 10:54
yoann-51 a écrit :
05 déc. 2017 06:31
Encore une fois, ces produits semblent surtout prédisposés pour la muscu. Ou alors je suis naïf, mais en tri pas grand monde ne doit prendre des trucs facilitant la prise de masse ou la perte de poids.
On est loin des "vitamines" censées corriger les erreurs alimentaires. Et enfin cette étude semble être réalisée aux US. Après se faire gauler après avoir acheté des produits sur Internet c'est quand même limite de la faute professionnelle.
Oui, les produits de prise de masse ne sont pas très populaire en triathlon :lol: Pour la perte de poids c'est moins sur. Cela ne veut pas dire que des erreurs ne sont pas commises.

L'"excuse" des compléments alimentaires contaminés revient dans tous les cas souvent à tord ou à raison quand un athlète est pris par la patrouille... (hors triathlon on pensera au cas Mamadou Shako)

En triathlon ça existe aussi, en googlant 2 minutes:
https://www.triathlon.org/news/article/ ... _violation


T.
Sincèrement je ne crois pas à ces dopés à leur insu. Les risques encourus avec les compléments on les connait. Et il existe des compléments certifiés non dopant, pour être susceptible d être contrôlé, pas en tri, je suis vachement vigilant là dessus. Ça m étonne qu'un sportif pro ne soit pas plus vigilant là dessus....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Répondre