Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 02 déc. 2017 09:27

Qu'un préparateur physique parle ouvertement de dopage (stéroïde) c'est rare :

phpBB [video]


C'est en anglais sans sous-titrage... désolé.

Très instructif sur le pourquoi & comment le dopage permet de s'entrainer plus de manière efficace et le risque pour les athlètes "naturels" de faire des erreurs dans leur planification d'entrainement en tentant de suivre la même planification ce qui serait contre productif.

Le contexte est ici plus le monde du fitness mais les principes sont généraux dès lors qu'il s'agit de faire un peu muscle (augmenter la force).

Je ferai un petit résumé (traduit) plus tard si cela intéresse du monde,

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 02 déc. 2017 14:26

me revoici, je tente une traduction résumée des points soulevés :

* L'un des dommages collatéral du dopage pour les athlètes naturels est que cela rend plus difficile d'apprendre comment s'entrainer.

* Si un entrainement qui marche pour un athlète "naturel" marchera sans doute encore mieux pour un athlète dopé. Un entrainement pour un athlète dopé risque de ne pas fonctionné du tout voir être contre productif pour un athlète "naturel".

* L'athlète "naturel" ne peut se reposer que sur l'entrainement pour déclencher les processus de construction musculaire alors que l'usage de stéroïdes fait que pour l'athlète "dopé" ce processus est déjà enclenché en permanence.

* L'athlète "naturel" devra éviter à tout prix ce qui peut réduire les mécanismes de construction musculaire en particulier l'impact du cortisol et de l'enzyme "AMPK" lié à la production d'énergie dès que l'on travaille trop en volume (note c'est pour cela que le travail de muscu et travail d'endurance se mixe très mal). Les stéroïdes diminuent voir annulent ces effets délétaires.

* L'entrainement déclenchent le processus de croissance musculaire pour seulement 24 à 36h, l'athlète naturel fera donc des sessions courtes 2 à 3x semaine pour chaque muscle pour un résultat optimal. L'athlète dopé pourra se contenter de faire une session / semaine par muscle le processus étant permanent chez lui.

* Avec le dopage les gains de force seront rapides car le muscle grossira plus vite mais aussi l'athlète aura plus de facilité à recruter toutes les fibres via son système nerveux, cependant les tendons en particulier ne suivront pas forcement. Pour éviter les blessures il faudra donc éviter de travailler trop lourd et plus faire de la gonflette (séries longues et légère) pour augmenter l'irrigation musculaire et les futurs gains. L'athlète naturel aura tout intérêt à privilégier la charge au volume.

Voilà pour les grands points soulevés. J'ai mis ça ici car souvent on entend "peut-être qu'il se dope, mais dans tous les cas il s'entraine dur" comme pour excuser l'athlète et sous-entendre que les autres seraient moins travailleurs. Il est important de comprendre que le dopage n'est pas un substitut à l'entrainement au contraire, il en modifie la nature profonde. Il y a un risque pour l'athlète naturel de suivre les mauvais modèles.

T.

Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 2864
Enregistré le : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par triathlonnature » 02 déc. 2017 17:26

Avant dernier à l'Embrunman 2015 "dopé" aux anti coagulant
Je t'aime Thierry :sm11:
Des centaines de cols gravit
des histoires par centaines
des rencontres
mon blog avec des photos dedans
comme c'est dur autant que ce soit beau
http://triathlonnature.over-blog.com/

FAYARD
Messages : 19021
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par FAYARD » 02 déc. 2017 18:03

Thierry *OnlineTri* a écrit :
02 déc. 2017 14:26
me revoici, je tente une traduction résumée des points soulevés :

* L'un des dommages collatéral du dopage pour les athlètes naturels est que cela rend plus difficile d'apprendre comment s'entrainer.

* Si un entrainement qui marche pour un athlète "naturel" marchera sans doute encore mieux pour un athlète dopé. Un entrainement pour un athlète dopé risque de ne pas fonctionné du tout voir être contre productif pour un athlète "naturel".

* L'athlète "naturel" ne peut se reposer que sur l'entrainement pour déclencher les processus de construction musculaire alors que l'usage de stéroïdes fait que pour l'athlète "dopé" ce processus est déjà enclenché en permanence.

* L'athlète "naturel" devra éviter à tout prix ce qui peut réduire les mécanismes de construction musculaire en particulier l'impact du cortisol et de l'enzyme "AMPK" lié à la production d'énergie dès que l'on travaille trop en volume (note c'est pour cela que le travail de muscu et travail d'endurance se mixe très mal). Les stéroïdes diminuent voir annulent ces effets délétaires.

* L'entrainement déclenchent le processus de croissance musculaire pour seulement 24 à 36h, l'athlète naturel fera donc des sessions courtes 2 à 3x semaine pour chaque muscle pour un résultat optimal. L'athlète dopé pourra se contenter de faire une session / semaine par muscle le processus étant permanent chez lui.

* Avec le dopage les gains de force seront rapides car le muscle grossira plus vite mais aussi l'athlète aura plus de facilité à recruter toutes les fibres via son système nerveux, cependant les tendons en particulier ne suivront pas forcement. Pour éviter les blessures il faudra donc éviter de travailler trop lourd et plus faire de la gonflette (séries longues et légère) pour augmenter l'irrigation musculaire et les futurs gains. L'athlète naturel aura tout intérêt à privilégier la charge au volume.

Voilà pour les grands points soulevés. J'ai mis ça ici car souvent on entend "peut-être qu'il se dope, mais dans tous les cas il s'entraine dur" comme pour excuser l'athlète et sous-entendre que les autres seraient moins travailleurs. Il est important de comprendre que le dopage n'est pas un substitut à l'entrainement au contraire, il en modifie la nature profonde. Il y a un risque pour l'athlète naturel de suivre les mauvais modèles.

T.
C'était d'ailleurs la marque de fabrique de Lance Armstrong et de ses défenseurs. Lui s'entraînait dur alors que les autres, notamment les français, étaient des fainéants (dixit le blaireau). On se souvient tous des fameuses sorties de son équipe dans les cols du TDF à la sortie de l'hiver, avec encore des congères. Il faisait soit disant 6/7 fois l'ascension, mdr...que du pipeau.. :lol:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Gadagne
Messages : 4723
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Gadagne » 02 déc. 2017 18:29

Merci Thierry, on voit que tu baignes dans un milieu où traine le dopage, tu demandes l'avis de spécialistes de l'entrainement, de la médecine.........

Mouais, mais de là à le mettre sur un forum ça banalise le truc, tu vois, c'est comme avec les drogués, faut les blacklister direct, ne pas leur parler ni les fréquenter .

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 03 déc. 2017 00:05

Gadagne a écrit :
02 déc. 2017 18:29
Merci Thierry, on voit que tu baignes dans un milieu où traine le dopage, tu demandes l'avis de spécialistes de l'entrainement, de la médecine.........
Non pas vraiment :? Je m'intéresse plus au sens des choses.
FAYARD a écrit :
02 déc. 2017 18:03
C'était d'ailleurs la marque de fabrique de Lance Armstrong et de ses défenseurs. Lui s'entraînait dur alors que les autres, notamment les français, étaient des fainéants (dixit le blaireau). On se souvient tous des fameuses sorties de son équipe dans les cols du TDF à la sortie de l'hiver, avec encore des congères. Il faisait soit disant 6/7 fois l'ascension, mdr...que du pipeau.. :lol:
:lol: Le secret pour monter des cols la bouche fermée? être passionné et amoureux de son sport au point de se relever pour faire du HT la nuit... C'était ça la séance secrète qui donne plein de watts bonus :D :D

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 03 déc. 2017 13:07

Dans la vidéo, on parle d'athlètes "améliorés" (enhanced) plutôt que "dopés".

Dans le contexte du fitness, hors compétition on peut effectivement penser que personne n'est volé (pas de slot ou podium en jeu) et que finalement c'est l'athlète qui fait un choix qui lui appartient de s'envoyer des stéroïdes. Si l'on fait abstraction de ce qui est légal vs illégal, on note qu'on ne jette pas des cailloux à ceux qui fument, s'alcoolisent, enchaine les McDo ou font du wingsuit au raz des falaises... Chacun est libre de faire ce qu'il veut avec son corps.

Je tique un peu la dessus car le sous-entendu est que l'athlète deviendrait "meilleur" en se dopant alors qu'à travers les explications on comprend qu'en modifiant sa physiologie il devient différent. Si l'athlète choisi la voie "facile" pour la prise de muscles sans même parler des risques pour la santé on constate qu'il n'améliore aucunement sa connaissance de lui et risque de devenir dépendant aux produits pour maintenir et/ou augmenter tjs plus sa masse musculaire. Est-il vraiment "meilleur" au final? Personnellement je ne le pense pas.

On en revient finalement à nos valeurs et aux raisons profondes qui nous font faire du sport. Si l'on associe sa valeur à son tour de biceps, son chrono sur 10k ou sa la place sur un triathlon, ou si on est dans une recherche de bien-être (ça ne veut pas dire qu'on se caresse et qu'on ne recherche pas la performance mais on se limite à optimiser son potentiel "naturel" même si cela ne nous permet pas d'être dans le haut du panier).

T.

Gadagne
Messages : 4723
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Gadagne » 03 déc. 2017 14:45

Thierry *OnlineTri* a écrit :
03 déc. 2017 13:07
Chacun est libre de faire ce qu'il veut avec son corps.
C'est pour ça qu'il faut faire de la l'éducation, de la prévention pour ne plus lire ce genre de débilité .

Faire ce qu'il veut, tu verrais les fumeurs en fin de vie, génial aller on leur passe hypnovel/valium pour abréger leurs souffrances, c'est con il aurait pu vivre 10 ans de plus en bonne santé .

Mourir de ça ou d'autre chose, hein ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 03 déc. 2017 15:41

Gadagne éclaire le "débile" que je suis :

Où places tu la liberté de chacun? le suicide est-il inclus dans cette liberté individuelle?

T.

Gadagne
Messages : 4723
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Gadagne » 03 déc. 2017 17:57

Là on parle des troubles mentaux, état dépressif majeur, perte du discernement de la pensée suite à des chocs émotionnels conduisant aux tentatives de suicide.

La société est là pour protéger les gens alors suite à une ts grâce aux soins à la demande d un tiers afin de recevoir des soins et un suivi psychiatrique .

En FRANCE on laisse pas les gens se ruiner la santé sans au moins les informer, quasiment tous les actes auto-malveillants se font par déni ,manque d information ou de prévention, de pression sociale mais rarement de pleine conscience .

Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 2864
Enregistré le : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par triathlonnature » 03 déc. 2017 20:47

çà vous fascine trop ce sujet
Des centaines de cols gravit
des histoires par centaines
des rencontres
mon blog avec des photos dedans
comme c'est dur autant que ce soit beau
http://triathlonnature.over-blog.com/

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 03 déc. 2017 21:30

Tu ne réponds pas du tout à la première question, et considère des cas particuliers dans la seconde en confondant liberté de faire quelque chose et passage à l'acte.

Etre libre de faire quelque chose ne veut pas dire que c'est une bonne idée :)

T.

yoann-51
Messages : 3623
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par yoann-51 » 03 déc. 2017 22:38

Thierry *OnlineTri* a écrit :
03 déc. 2017 15:41
Gadagne éclaire le "débile" que je suis :

Où places tu la liberté de chacun? le suicide est-il inclus dans cette liberté individuelle?

T.
La liberté d une personne s arrête là où commence celle d une autre.....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Gadagne
Messages : 4723
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Gadagne » 03 déc. 2017 23:17

Thierry *OnlineTri* a écrit :
03 déc. 2017 21:30


Etre libre de faire quelque chose ne veut pas dire que c'est une bonne idée :)

T.
La grande pensée du soir :wink:

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2801
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par lopapy » 04 déc. 2017 11:00

Gadagne a écrit :
03 déc. 2017 17:57
Là on parle des troubles mentaux, état dépressif majeur, perte du discernement de la pensée suite à des chocs émotionnels conduisant aux tentatives de suicide.

La société est là pour protéger les gens alors suite à une ts grâce aux soins à la demande d un tiers afin de recevoir des soins et un suivi psychiatrique .

En FRANCE on laisse pas les gens se ruiner la santé sans au moins les informer, quasiment tous les actes auto-malveillants se font par déni ,manque d information ou de prévention, de pression sociale mais rarement de pleine conscience .
Pour avoir tenter d'aider des drogués à se sortir de l'enfer de la cocaïne puis, plus tard, de "l'enfer" du sucre, je comprends parfaitement ta position, étant immergé dans les processus de médicalisation.

Malheureusement, j'en ai vu des "pleines consciences" continuer à avoir une conduite avilissante et très nocive pour leur avenir.
Ils sont nombreux à vouloir vivre intensément et pas vieux...

L'Papy_Image

Répondre