Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Des infos pas des ragots!
Drancis Frake
Messages : 183
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par Drancis Frake » 14 févr. 2019 23:44

coleopt a écrit :
04 févr. 2019 22:37
En raison de classements. Pour te suivre une des idées consisterait à supprimer les classements, les puces, et proposer un départ dans une plage horaire d'une à deux heures au choix libre de chacun (pas de vagues de départ structurées.
Ce n’est pas ma pensée . Je dis juste que l’on peut se présenter à une épreuve, finir dernier au classement et être épanoui. Il n’y a pas que le triathlon dans la vie sportive. Tu peux très bien pratiquer du tire à l’arc en compétition, ne pas en mettre une dans la cible et être super heureux d’avoir participer à la compétition. Pourquoi le dernier , en ayant conscience d’etre dernier,
ne pourrait pas être heureux de sa performance . Même s’il ne progressera pas , il peut tout de même continuer à participer et être heureux.
Ou même sur un tri , le règlement etabli des barrières horaires , si tu passes tu continues, si tu es trop lent tu ne passes pas, c’est le règlement , mais rien que le fait de t’être présenté à l’epreuve et déjà une victoire pour certain. C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite.
La réussite est la récompense de l'effort fourni. On fournit un effort pour atteindre un but mais le plaisir n'est pas uniquement dans le fait d'avoir atteint ce but, il est dans la prise de conscience du chemin parcouru, avec ses difficultés, ses embûches et l'énergie que l'on a dépensé (l'effort fourni) pour les surmonter. Cela implique donc aussi le plaisir d'apprendre et de se sentir progresser car dès que l'on se fixe un objectif, un but, on est obligé de passer par une phase d'apprentissage et donc de progrès de ses aptitudes, de ses compétences et de son savoir.

Il a ceux et celles qui se contentent d'apprendre à allumer leur TV et à utiliser sa télécommande pour regarder Hanouna et d'autres qui vont lire tous les bouquins sur la théorie de la relativité d'Einstein pour la comprendre et l'utiliser. Dans les deux cas il y a obligatoirement un apprentissage et un effort à fournir, la nuance est dans l'échelle de la difficulté, et donc de l'effort à fournir, pour parvenir au but.

USAT
Messages : 2579
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Différence entrainement athlète naturel vs dopé...

Message non lu par USAT » 10 mars 2019 11:19

coleopt a écrit :
04 févr. 2019 22:37
En raison de classements. Pour te suivre une des idées consisterait à supprimer les classements, les puces, et proposer un départ dans une plage horaire d'une à deux heures au choix libre de chacun (pas de vagues de départ structurées.
Ce n’est pas ma pensée . Je dis juste que l’on peut se présenter à une épreuve, finir dernier au classement et être épanoui. Il n’y a pas que le triathlon dans la vie sportive. Tu peux très bien pratiquer du tire à l’arc en compétition, ne pas en mettre une dans la cible et être super heureux d’avoir participer à la compétition. Pourquoi le dernier , en ayant conscience d’etre dernier,
ne pourrait pas être heureux de sa performance . Même s’il ne progressera pas , il peut tout de même continuer à participer et être heureux.
Ou même sur un tri , le règlement etabli des barrières horaires , si tu passes tu continues, si tu es trop lent tu ne passes pas, c’est le règlement , mais rien que le fait de t’être présenté à l’epreuve et déjà une victoire pour certain. C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite.
C'est vrai. En badminton, sport que j'adorais, et ben j'étais une quiche, vraiment. Juste content de taper dans le volant quand j'arrivais à l'avoir. J'en ai quand même fais mon option sport à la fac ou la note a pas été mirobolante :D

Répondre