Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6413
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 juin 2017 07:45

dispo encore qq jours ici en replay:
http://www.francetvinfo.fr/replay-magaz ... 25109.html

je le regarde je vous dis si c'est bien ;)

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6413
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 juin 2017 09:48

Bon je n'ai pas appris grand chose de nouveau...

Le reportage ouvre avec une belle séquence dans une box de CrossFit pour ne plus du tout en parler après. On passe au bodybuilding (forcement là on enfonce une porte ouverte), un petit clin d'oeil est fait à la force athlétique et l'haltéro en passant par le cyclisme. Le reportage montre a quel point il est facile de se procurer en France des produits que ce soit via Internet ou en pharmacie même sans ordonnance. L'attitude du responsable du conseil de l'ordre des pharmaciens en charge des questions dopage est plus que limite d'ailleurs mais passons. Tentant de remonter la source des produits dopants les journalistes ont été quitte d'un voyage en Malaysie pour rien (fausse adresse sur l'une des boites de médoc, c'était quand un même un peu léger comme indication, ils auraient sans doute mieux pu se renseigner avant), le voyage en Moldavie dans une usine de fabrication de stéroïde est plus payant. C'est clair que l'hypocrisie est partout... mais qui en doutait?

La partie la plus instructive est peut-être l'après reportage avec un témoignage d'un ex-rugbymen et d'un responsable de l'AFLD un peu désabusé.

T.

prechet
Messages : 926
Enregistré le : 31 mars 2011 20:50

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par prechet » 16 juin 2017 14:33

même si l'on apprend rien de nouveau, ce genre de reportage est tjs utile et intéressant pour faire une piqure de rappel ( :mrgreen: ) sur les dangers du dopage et son développement à tous les niveaux de performances.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6413
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 juin 2017 14:59

prechet a écrit :
16 juin 2017 14:33
même si l'on apprend rien de nouveau, ce genre de reportage est tjs utile et intéressant pour faire une piqure de rappel ( :mrgreen: ) sur les dangers du dopage et son développement à tous les niveaux de performances.
Le cas de l'athlète de 60 ans suspendu en haltéro et qui fait de la compet en bodybuilding est édifiant d'ailleurs. "Bien sûr que je suis naturel, je suis prof de sport :shock: :shock: " "ma suspension c'était il y a longtemps genre 3 ou 4 ans " re :shock:


T.

Blooines
Messages : 2
Enregistré le : 15 nov. 2017 10:57

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Blooines » 15 nov. 2017 12:12

On se rend pas toujours compte du nombre de personnes dopées au final.

Même en cyclisme, un pourcentage est toujours dopé - certains se font avoir et d'autres non. Malgré les contrôles, il y aura toujours de nouvelles techniques, de nouveaux produits...

C'est malheureux

vic
Messages : 4116
Enregistré le : 15 avr. 2008 14:23

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par vic » 15 nov. 2017 14:38

Plutôt 2018.
Juste faisons-le.
Mais va pas falloir glander.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2752
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par lopapy » 15 nov. 2017 15:57

Bonjour,

rien que de très classique, l'humain étant ainsi fait, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins.

Même pour être devant les copains le dimanche, en entrainement au sommet des bosses, j'ai vu des cyclistes prendre des produits interdits.

La béquille chimique est inhérente à l’inconscient humain.

Sans ecrire sur le dopage bionique, que Pistorius a inauguré à Londres en 2012 ou le dopage "électronique" qui nous fera générer la bonne hormone au bon moment d'ici peu avec une puce sous la peau (cela existe peut être déjà).

Un bon perturbateur endocrinologique peut, parfois, générer un bon dopant.

Cela ne s'arrètera jamais, c'est une roue sans fin.

L'Papy

Gadagne
Messages : 4395
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Gadagne » 15 nov. 2017 23:53

lopapy a écrit :
15 nov. 2017 15:57


Un bon perturbateur endocrinologique peut, parfois, générer un bon dopant.

J'aime quand tu causes endocrino, développe un peu S'il te plait .
Le bonheur :D


Fab74ch
Messages : 1932
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Fab74ch » 16 nov. 2017 10:31

Silver0l a écrit :
16 nov. 2017 09:47
Pourquoi les sportifs feraient-ils exception quand la majorité des actifs se dope?
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... travailler
Parce que dans le sport c'est interdit?

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2752
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par lopapy » 16 nov. 2017 10:55

Gadagne a écrit :
15 nov. 2017 23:53
lopapy a écrit :
15 nov. 2017 15:57
Un bon perturbateur endocrinologique peut, parfois, générer un bon dopant.
J'aime quand tu causes endocrino, développe un peu S'il te plait .
Je pense que tu dois être aussi capable que moi, voire bien mieux, de développer sur ces molécules agissantes sur l'équilibre hormonal souvent de manières négatives (perturbateur) mais que des apprentis sorciers aimeraient (essaieraient de ?) manipuler.

C'est aussi une thème récurent, voire une tarte à la crême, dans le milieu agricole ou les produits agro-pharmacie en génèrent, mais également les maladies non tuées dans les produits bio, voire l'accumulation des métaux comme le cuivre utilisés dans ces méthodes. Il n'y a pas de vérité ou elle se situe au milieu, terrain mouvant...

Est ce utilisé à tort et a travers ?

Image

Peut être, même pour le QI des enfants il est montré du doigt...

L'Papy_Image

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6413
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 nov. 2017 11:41

Je me permet de noter qu'un très bon article de fond sur le dopage est paru dans l'avant dernier (ou avant-avant dernier) Sport & Vie. L'article n'était pas là pour dire si c'était bien ou mal, sinon de remarqué que le dopage était consubstantiel à la compétition sportive. Imaginer qu'on puisse l'éradiquer est à peut prêt aussi simple que d'empêcher la fraude fiscal, le trafic de drogue ou les excès de vitesse. On peut au mieux mettre qq garde fou, mais il ne faut pas se faire d'illusion. Le salut potentiel viendra du changement de notre système de valeurs, pour celui qui fait du sport pour lui-même et sa santé le dopage n'offre que peu d'attrait... la route est longue :)

T.

Gadagne
Messages : 4395
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Gadagne » 16 nov. 2017 11:45

lopapy a écrit :
16 nov. 2017 10:55
Gadagne a écrit :
15 nov. 2017 23:53
lopapy a écrit :
15 nov. 2017 15:57
Un bon perturbateur endocrinologique peut, parfois, générer un bon dopant.
J'aime quand tu causes endocrino, développe un peu S'il te plait .

On cause pas de moi, ni de mes connaissances et de l'application que j'en fais dans mon travail mais des fabulations que tu viens d'écrire .

Soit tu expliques quel type de perturbateur va agir sur tel organe en "générant" comme tu dis un bon dopant, soit tu dis que tu as voulu faire le connoisseur et finalement, comme sur beaucoup de sujets, tu n'es encore qu'une truffe .

C'est à cause de toi que se trimbalent des légendes et fabulations dans la vulgarisation médicale, oui c'est ça, tu es vulgaire .

Alors ?Peux tu ENFIN m'éclairer mr le Dr en pharmaco ?
Le bonheur :D

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2752
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par lopapy » 16 nov. 2017 15:00

Gadagne a écrit :
16 nov. 2017 11:45
lopapy a écrit :
16 nov. 2017 10:55
Gadagne a écrit :
15 nov. 2017 23:53
J'aime quand tu causes endocrino, développe un peu S'il te plait .

On cause pas de moi, ni de mes connaissances et de l'application que j'en fais dans mon travail mais des fabulations que tu viens d'écrire .

Soit tu expliques quel type de perturbateur va agir sur tel organe en "générant" comme tu dis un bon dopant, soit tu dis que tu as voulu faire le connoisseur et finalement, comme sur beaucoup de sujets, tu n'es encore qu'une truffe .

C'est à cause de toi que se trimbalent des légendes et fabulations dans la vulgarisation médicale, oui c'est ça, tu es vulgaire .

Alors ?Peux tu ENFIN m'éclairer mr le Dr en pharmaco ?
On est toujours la truffe de quelqu'un, si tu veux que je sois la tienne, a ton service...

Maintenant je n'ai pas la prétention de tout connaitre et d'ailleurs la plupart de mes données sont issues de mes référents.
Sur ce sujet ceux sont des A/R, ainsi que des ingénieurs en agro pharmacie travaillant à Bale.

Libre à toi d'écrire que ce sont des légendes et fabulations, si tu es dans l'application, je doute que tu sois dans les laboratoires. :D

Pour le reste, fie toi à ma signature...

Thierry *OnlineTri* a écrit :
16 nov. 2017 11:41
Je me permet de noter qu'un très bon article de fond sur le dopage est paru dans l'avant dernier (ou avant-avant dernier) Sport & Vie. L'article n'était pas là pour dire si c'était bien ou mal, sinon de remarqué que le dopage était consubstantiel à la compétition sportive. Imaginer qu'on puisse l'éradiquer est à peut prêt aussi simple que d'empêcher la fraude fiscal, le trafic de drogue ou les excès de vitesse. On peut au mieux mettre qq garde fou, mais il ne faut pas se faire d'illusion. Le salut potentiel viendra du changement de notre système de valeurs, pour celui qui fait du sport pour lui-même et sa santé le dopage n'offre que peu d'attrait... la route est longue :)

T.

On note, quand même, cette tendance au sport santé si l'on se base sur les statistiques du marathon.
Il y a de plus en plus de coureurs en france (16 millions lors de ma dernière formaton) mais les performances baissent de plus en plus.
Avec mes résultats des années 90 j'étais péniblement dans les 1000 premiers, aujourd'hui je serais dans les 300...

Je le vois dans les clubs aussi, le nombre de coureurs santé monte inexorablement...

L'Papy_Image

Gadagne
Messages : 4395
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Gadagne » 16 nov. 2017 15:50

"Maintenant je n'ai pas la prétention de tout connaitre et d'ailleurs la plupart de mes données sont issues de mes référents."

Alors, si tu fais le perroquet, de quels modificateurs parles-tu qui induirait un dopant ?

Tu as pas donné la réponse, tu es dans le vague, ça m'interesse, tu vois, je t'écoutes .
Le bonheur :D

Répondre