Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Des infos pas des ragots!
Gadagne
Messages : 4526
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Gadagne » 23 nov. 2017 19:52

J ai rien compris aux écrits de yaourtnature :lol:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 23 nov. 2017 21:46

Belle capacité à élever les débats Yoann-51...

Sinon pour en revenir au sujet initial :

Vu que le dopage est par nature contraire à la déontologie médicale, aucun médecin sérieux et honnête n'ira dans cette voie et il n'y a pas franchement d'études sur le sujet. Les protocoles ne peuvent être qu'expérimentaux et ne sont pas le fruits d'une démarche scientifique (à moins qu'il n'y ai un équivalent de PubMed sur le darknet)... cela ne peut donc qu'être le champs des "gourous" et autres "experts" auto-proclamés avec pour seul garde fou les (rares) contrôles anti-dopages.

Ecrire que l'on peut "se doper sans compromettre sa santé" fait preuve à mon avis d'un manque de clairvoyance car la réalité est qu'on n'en sait simplement rien. Déjà qu'en science on assiste à de beaux aller-retour sur ce qui est bon/mauvais, alors quand les choses se font sous le manteau ou même via des forums (exemple ici, avertissement : Bisounours s'abstenir ça ne philosophe pas sur ce site, l'usage de bien des produits cités est illicite en France... ) :roll: :roll: :roll:

Le débat est-il vraiment là? Après tout chacun prend les risques qu'il veut avec sa santé (clope et alcool sont légaux) et il y aura toujours quelqu'un pour prétendre qu'il n'y a pas risques. Il n'en reste pas moins que dangereux ou pas, tricher reste tricher et c'est pour l'amateur une bien piètre façon de flatter son égo qui n'est qu'une fuite en avant. Ce n'est pas ma conception de ce que doit apporter le sport ou la pratique sportive (déjà que ça me fait chier de prendre des gels...).

T.

yoann-51
Messages : 3590
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 » 23 nov. 2017 22:17

Thierry *OnlineTri* a écrit :
23 nov. 2017 21:46
Belle capacité à élever les débats Yoann-51...

Parce que sincèrement ce prendre pour maître Yoda de l entrainement, faire croire que tu es un expert de l entrainement, presque sous entendre que tu entraines des stars alors que tout au plus tu croises les mecs au CREPS de Reims ? Inonder le forum de pseudos théories alors que tu n as rien prouvé c'est élever le débat ? Papy a réussi dans les affaires, mais franchement dans le sport ....Tu peux taper le nom du monsieur dans Google il ne sort rien....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

bebenageur
Messages : 209
Enregistré le : 12 oct. 2014 21:17

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par bebenageur » 23 nov. 2017 22:17

Thierry *OnlineTri* a écrit :
23 nov. 2017 21:46
Belle capacité à élever les débats Yoann-51...

Sinon pour en revenir au sujet initial :

Vu que le dopage est par nature contraire à la déontologie médicale, aucun médecin sérieux et honnête n'ira dans cette voie et il n'y a pas franchement d'études sur le sujet. Les protocoles ne peuvent être qu'expérimentaux et ne sont pas le fruits d'une démarche scientifique (à moins qu'il n'y ai un équivalent de PubMed sur le darknet)... cela ne peut donc qu'être le champs des "gourous" et autres "experts" auto-proclamés avec pour seul garde fou les (rares) contrôles anti-dopages.

Ecrire que l'on peut "se doper sans compromettre sa santé" fait preuve à mon avis d'un manque de clairvoyance car la réalité est qu'on n'en sait simplement rien. Déjà qu'en science on assiste à de beaux aller-retour sur ce qui est bon/mauvais, alors quand les choses se font sous le manteau ou même via des forums (exemple ici, avertissement : Bisounours s'abstenir ça ne philosophe pas sur ce site, l'usage de bien des produits cités est illicite en France... ) :roll: :roll: :roll:

Le débat est-il vraiment là? Après tout chacun prend les risques qu'il veut avec sa santé (clope et alcool sont légaux) et il y aura toujours quelqu'un pour prétendre qu'il n'y a pas risques. Il n'en reste pas moins que dangereux ou pas, tricher reste tricher et c'est pour l'amateur une bien piètre façon de flatter son égo qui n'est qu'une fuite en avant. Ce n'est pas ma conception de ce que doit apporter le sport ou la pratique sportive (déjà que ça me fait chier de prendre des gels...).

T.
100 fois d'accord !!

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 23 nov. 2017 22:53

yoann-51 a écrit :
23 nov. 2017 22:17
Thierry *OnlineTri* a écrit :
23 nov. 2017 21:46
Belle capacité à élever les débats Yoann-51...

Parce que sincèrement ce prendre pour maître Yoda de l entrainement, faire croire que tu es un expert de l entrainement, presque sous entendre que tu entraines des stars alors que tout au plus tu croises les mecs au CREPS de Reims ? Inonder le forum de pseudos théories alors que tu n as rien prouvé c'est élever le débat ? Papy a réussi dans les affaires, mais franchement dans le sport ....Tu peux taper le nom du monsieur dans Google il ne sort rien....
Débattons sur les idées pas sur les personnes. Un "con" pourra être chanceux parfois et avancer des idées qui ne le sont pas & inversement.

T.

yoann-51
Messages : 3590
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 » 23 nov. 2017 23:03

Grâce au dopage mécanique, je peux affirmer que dorénavant on peut se doper sans compromettre sa santé.....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 23 nov. 2017 23:14

yoann-51 a écrit :
23 nov. 2017 23:03
Grâce au dopage mécanique, je peux affirmer que dorénavant on peut se doper sans compromettre sa santé.....
T'es sûr que ça n'augmente pas le risque et la gravité des chutes?

Grâce au moteur la difficulté des montées est amoindrie, faut par contre savoir gérer la descente -- je pense à tous ceux qui s'aventurent en VTT électrique en montagne en particulier ;)

T.

yoann-51
Messages : 3590
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 » 24 nov. 2017 07:24

Thierry *OnlineTri* a écrit :
23 nov. 2017 23:14
yoann-51 a écrit :
23 nov. 2017 23:03
Grâce au dopage mécanique, je peux affirmer que dorénavant on peut se doper sans compromettre sa santé.....
T'es sûr que ça n'augmente pas le risque et la gravité des chutes?

Grâce au moteur la difficulté des montées est amoindrie, faut par contre savoir gérer la descente -- je pense à tous ceux qui s'aventurent en VTT électrique en montagne en particulier ;)

T.
La tu vas chercher la petite bête, mais clairement le dopage mécanique supprime les risques pour la santé. Après quel est la différence de coût avec le dopage chimique ça je ne sais pas......
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

yoann-51
Messages : 3590
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 » 24 nov. 2017 08:17

Après concernant les risques pour la santé, je ne fais pas l apologie du dopage, mais s entrainer de façon intensive, s entrainer en altitude n est peut être pas forcément bien pour la santé non plus.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 24 nov. 2017 09:53

yoann-51 a écrit :
24 nov. 2017 07:24
La tu vas chercher la petite bête, mais clairement le dopage mécanique supprime les risques pour la santé. Après quel est la différence de coût avec le dopage chimique ça je ne sais pas......
Je te titillais :) Je considère le "dopage mécanique" aussi comme de la triche tout comme drafter, "oublier" un tour ou couper le circuit, faire porter ta puce à un autre athlète (populaire sur les courses sur route), ... mais je ne l'inclus pas dans cependant dans ma définition du "dopage". Je ne suis pas le seul d'ailleurs, je doute que l'AMA ou l'AFLD se saisissent d'affaire concernant du "dopage mécanique".
yoann-51 a écrit :
24 nov. 2017 08:17
Après concernant les risques pour la santé, je ne fais pas l apologie du dopage, mais s entrainer de façon intensive, s entrainer en altitude n est peut être pas forcément bien pour la santé non plus.
Oui, je suis totalement en ligne avec ça. Je le précise d'ailleurs. Si la notion de Dopage c'est que la course à l'armement conduirait à un grand n'importe quoi en terme sanitaire. Il a donc fallu créer des règles sur ce qui n'était pas ok de faire, mais c'est artificiel et fluctuant (ex. le cas du Melodium). A partir de là, se doper s'est enfreindre la règle et tricher indépendamment que l'on estime que ça soit dangereux ou pas pour la santé.

D'ailleurs l'argument "santé" est d'autant plus mauvais qu'il peut-être utilisé à l'envers. Certains pourront prétendre que le dopage aide justement à supporter la charge d'entrainement et maintenir au moins temporairement l'athlète dans une "bonne" santé. L'athlète estimera qu'il se dope juste pour "compenser" une faiblesse naturelle qu'il a.

T.

noof
Messages : 60
Enregistré le : 04 juil. 2016 13:06

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par noof » 24 nov. 2017 10:12

Thierry a écrit, en 1ère page de ce fil, que le dopage est consubstantiel à la compétition sportive.
En vérité, il est consubstantiel à l'être humain, donc on ne peut lutter contre, c'est un combat perdu d'avance.
Qu'il soit présent chez les champions, chez les amateurs, ce ne sont que des catégories...
Il est présent partout.

Je me sens fatigué, j'ai moins la forme, je me prends de la vitamine C et des compléments en sels minéraux : dopage ?
J'ai mal aux tendons, mes genous grincent quand je cours, je prends un anti-inflammatoire : dopage ?
Je commence à avoir un coup de mou sur une sortie, je me prends un gel (moi ça ne me fait pas chier de prendre un gel :-)) : dopage ?
Je passe 3 semaines à Font-Romeu, en altitude, avant de me présenter à une épreuve sportive : dopage ?

Je prends des exemples de monsieur tout le monde, anodins (aucun produit interdit), sans même forcément une compétition à l'horizon. Ai-je une pratique dopante ?
Où place-t-on le curseur du dopage ?
C'est un référentiel "personnel".
Il est personnel à tel point que certains dopés se sont étonnés de se faire choper, arguant du fait que tout le monde le faisait... et que donc ils n'étaient pas dopés... enfin pas plus que les autres !
Ingénuité ou hypocrisie, mais certains semblent sincères quand ils disent ça, car je pense qu'ils n'ont plus de "boussole", de référentiel de valeurs.

Au final, c'est dans la nature humaine de faire plus, mieux.
Et de tricher...
Et avec les promesses de l'homme "augmenté", on va changer d'échelle.
Alors, tous dopés ?? :-)

matafan
Messages : 3104
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par matafan » 24 nov. 2017 10:23

noof a écrit :
24 nov. 2017 10:12
Où place-t-on le curseur du dopage ?
J'ai du mal à comprendre que certains aient autant de mal à comprendre. Le curseur est placé pour toi par les autorités compétentes, reconnues par les fédérations qui sanctionnent les courses auxquelles tu participes. En prenant ta licence ou en t'inscrivant à une épreuve, tu acceptes de te soumettes à ces règles. Le curseur évolue avec le temps, mais à chaque instant il est parfaitement défini. C'est tout sauf un "référentiel personnel".

noof
Messages : 60
Enregistré le : 04 juil. 2016 13:06

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par noof » 24 nov. 2017 11:02

J'estime que c'est un référentiel personnel, parce que c'est une démarche personnelle visant à améliorer ses performances.
Prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien n'est pas du dopage, en ce sens que le produit en question ne figure pas sur les listes de l'Agence Mondiale Antidopage.
C'est pourtant notoirement une démarche dopante, loin du fameux "j'ai fait l'épreuve à l'eau claire".

On a rien inventé : dans l'Antiquité existait déjà la démarche dopante, les sauteurs mangeant de la viande de chèvre, les lutteurs de la viande de taureau.
Ca fait sourire aujourd'hui, ces "produits" ne figurant pas sur une liste de produits dopants.
Pourtant, la démarche derrière était - et reste - la volonté éternelle de faire plus, mieux... ce qui ouvre la porte aux pratiques dopantes.
Avec donc, de surcroît, le curseur chimique / technologique qui évolue avec le temps.

IRONMAN04
Messages : 884
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par IRONMAN04 » 24 nov. 2017 13:45

Salut,
Perso, plus que le curseur sur l’aide médicale-dopage, donné par les instances sportives et donc notre société, je place l’essentiel sur l’equite..... pas l’egalite car malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux « génétiquement », mais aussi sur la faculté ou la motivation à s’entrainer.... Alors pour moi, j’espere et je parie sur le fait que mes adversaires (groupe d’age pour ma part), plus que le potentiel physique, respeçtent les règles originelles du sport..... Naïf peut être, mais si l’on ne croit en rien,,,, que faire ???
Et puis, il va bien falloir que les instances sportives sanctionnent lourdement et rapidement les tricheurs,,,, sur la route au volant d’une voiture ça sanctionne grave et personne ne dit rien !!!
Ciao

yoann-51
Messages : 3590
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 » 24 nov. 2017 14:57

Perso je fais tout ce qui est légal, je m entraîne dure, je prends des compléments si besoin, habitant à 1500 m, je fais aussi des stages en altitude, j optimise le matos.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Répondre