Dopage : une lutte impossible par design?

Des infos pas des ragots!
Fab74ch
Messages : 1732
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Fab74ch » 01 juil. 2016 12:17

Silver0l a écrit : Tu ne comprends toujours pas ce que je dis.

Ce que je dis, c'est qu'on ne peut en aucun cas admettre la logique simpliste contrôle positif -> sanction à vie.

Il y a plein de cas où des athlètes ont été contrôlés positivement, alors qu'ils ne voulaient absolument pas se doper, à la suite d'une négligence, d'un supplément alimentaire contaminé, d'un steak ayant pour origine un élevage douteux...

Par contre, ils n'ont souvent pas été condamnés, et c'est bien heureux, conformément à la règlementation. Donc tu ne peux pas dire "contrôle positif, et donc sportif sanctionné à tort". Il y a plein de contrôles positifs sans sanction, et c'est tout à fait normal.

En fait, ce que dit la règlementation, c'est en gros:
  • - tu es contrôlé positif, et tu ne peux pas expliquer d'où vient le produit détecté -> condamnation (cas classique - des centaines de cas comme ça)

    - tu es contrôlé positif, tu peux expliquer d'où vient le produit détecté, mais tu aurais dû faire attention (négligence) -> condamnation, et le code ne fait pas vraiment de différence entre la négligence (dopage involontaire "à l'insu de son plein gré") et la faute (dopage volontaire) en terme de sanction, ce sont les instances qui décident de la gravité des faits et de la peine à appliquer (cas Bousquet, Contador)

    - tu es contrôlé positif, tu peux expliquer d'où vient le produit détecté, tu as fais attention, mais tu ne pouvais raisonnablement pas te prémunir contre ce risque (exemple: consommation de viande contaminée au clembuterol) -> pas de peine, et c'est tout à fait normal, et on a aussi plein de cas comme ça
Je le dis et je le répètes: promettre la suspension à vie pour tout coureur contrôlé positif serait une absurdité totale, contraire à toutes les règles de l'état de droit (et qui ne tiendrait pas la route une seconde face à une cour constitutionnelle). Appliquons la règlementation actuelle, donnons-nous les moyens de faire les contrôles, et ce sera déjà très bien.
Complètement absurde?
Avec des effets du dopage qui durent plus longtemps que la duére de la suspension?
La réponse devient donc évidente... Forcéement qu'il faut se doper si on veut gagner... :roll:

Ok, alors dit différemment, pour aller devant la cour constitutionnelle : la durée de la peine devrait être a minima la durée des effets positifs du dopage ==> suspension à vie, CQFD :mrgreen: (à la rigueur, comme déjà évoqué, suspension à vie, après récidive, et black-listage pendant 1 an)

Et encore heureux qu'ils ne font pas de différence entre négligence et la faute : si je devais me doper, en tant qu'amateur et sans docteur faisant ça à ma place, je prendrai la liste de tous les produits dopants dispo dans des produits vendus sans ordonnance, pour avoir un alibi au cas ou...

Et Bousquet a été suspendu... 2mois! Non définitivement, les sanctions ne sont pas assez dures pour être vraiment dissuasives. D'autant que l'aspect "danger sanitaire" n'étant pas prouvé (si tant est qu'il y en ait un), un pro n'a aucune raison valable pour ne pas se doper à l'heure actuelle.

Fab74ch
Messages : 1732
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Fab74ch » 01 juil. 2016 12:21

FAYARD a écrit : Il n'y a pas de suspension à vie pour le permis de conduire, juste quelques années tout au plus, et personne ne va pointer au commissariat pour vérifier qu'il ne boit plus. Le contrevenant fait un contrôle sanguin avant de récupérer son permis ou de le repasser mais c'est tout.
http://www.legipermis.com/retrait-permis/

"Combien de temps dure l'annulation de permis ?

La durée de l'annulation du permis de conduire varie en fonction de la gravité de l'infraction. Classiquement de jusqu'à 3 ans maximum pour certaines infractions à 10 ans pour les récidives voire même à vie pour des délits très graves."

FAYARD
Messages : 17610
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par FAYARD » 01 juil. 2016 12:21

Silver0l a écrit :
Fab74ch a écrit : Ho tu peux dénigrer, mais donnes moi un cas de contrôle positif, et donc sportif sanctionné à tort, sur des quantité infinitésimale retrouvée sans une histoire à dormir debout attestant de la "bonne foi" de l'athlète? (ce qui exclu donc les cas de Contador et de Bousquet :lol: ).
Tu ne comprends toujours pas ce que je dis.

Ce que je dis, c'est qu'on ne peut en aucun cas admettre la logique simpliste contrôle positif -> sanction à vie.

Il y a plein de cas où des athlètes ont été contrôlés positivement, alors qu'ils ne voulaient absolument pas se doper, à la suite d'une négligence, d'un supplément alimentaire contaminé, d'un steak ayant pour origine un élevage douteux...

Par contre, ils n'ont souvent pas été condamnés, et c'est bien heureux, conformément à la règlementation. Donc tu ne peux pas dire "contrôle positif, et donc sportif sanctionné à tort". Il y a plein de contrôles positifs sans sanction, et c'est tout à fait normal.

En fait, ce que dit la règlementation, c'est en gros:
  • - tu es contrôlé positif, et tu ne peux pas expliquer d'où vient le produit détecté -> condamnation (cas classique - des centaines de cas comme ça)

    - tu es contrôlé positif, tu peux expliquer d'où vient le produit détecté, mais tu aurais dû faire attention (négligence) -> condamnation, et le code ne fait pas vraiment de différence entre la négligence (dopage involontaire "à l'insu de son plein gré") et la faute (dopage volontaire) en terme de sanction, ce sont les instances qui décident de la gravité des faits et de la peine à appliquer (cas Bousquet, Contador)

    - tu es contrôlé positif, tu peux expliquer d'où vient le produit détecté, tu as fais attention, mais tu ne pouvais raisonnablement pas te prémunir contre ce risque (exemple: consommation de viande contaminée au clembuterol) -> pas de peine, et c'est tout à fait normal, et on a aussi plein de cas comme ça
Je le dis et je le répètes: promettre la suspension à vie pour tout coureur contrôlé positif serait une absurdité totale, contraire à toutes les règles de l'état de droit (et qui ne tiendrait pas la route une seconde face à une cour constitutionnelle). Appliquons la règlementation actuelle, donnons-nous les moyens de faire les contrôles, et ce sera déjà très bien.
Arrête avec Contatdor, ce type est une chaudière notoire. Lance a soudoyé les instances du cyclisme pendant des années, alors je n'ai aucune confiance dans les jugements concernant ces mêmes instances. Nos nageurs raflent tout depuis plusieurs années, ils ont permis un développement exponentiel de cette discipline, l'état n'a aucun intérêt à se tirer une balle dans le pied...pareil pour le foot, 98 fallait pas toucher, on a dit à Buffet de se taire...Lance était un ami de NS, il incarnait le rêve américain si cher à notre ancien président, interdiction pour les policiers de s'en approcher durant son come back...alors ta bonne morale.... :sm2:
Qui peut croire qu'aucun footballeur ne soit contrôlé positif durant l'Euro... :sm11:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

FAYARD
Messages : 17610
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par FAYARD » 01 juil. 2016 12:23

Fab74ch a écrit :
FAYARD a écrit : Il n'y a pas de suspension à vie pour le permis de conduire, juste quelques années tout au plus, et personne ne va pointer au commissariat pour vérifier qu'il ne boit plus. Le contrevenant fait un contrôle sanguin avant de récupérer son permis ou de le repasser mais c'est tout.
http://www.legipermis.com/retrait-permis/

"Combien de temps dure l'annulation de permis ?

La durée de l'annulation du permis de conduire varie en fonction de la gravité de l'infraction. Classiquement de jusqu'à 3 ans maximum pour certaines infractions à 10 ans pour les récidives voire même à vie pour des délits très graves."
Dans les faits cela n'arrivent jamais.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 7792
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Boulegan » 01 juil. 2016 12:41

FAYARD a écrit :
Fab74ch a écrit :
FAYARD a écrit : Il n'y a pas de suspension à vie pour le permis de conduire, juste quelques années tout au plus, et personne ne va pointer au commissariat pour vérifier qu'il ne boit plus. Le contrevenant fait un contrôle sanguin avant de récupérer son permis ou de le repasser mais c'est tout.
http://www.legipermis.com/retrait-permis/

"Combien de temps dure l'annulation de permis ?

La durée de l'annulation du permis de conduire varie en fonction de la gravité de l'infraction. Classiquement de jusqu'à 3 ans maximum pour certaines infractions à 10 ans pour les récidives voire même à vie pour des délits très graves."
Dans les faits cela n'arrivent jamais.
J'en connais un.
Multi-récidiviste, plusieurs accidents graves à son "palmarès". :evil:
Il boit toujours autant et conduit toujours... une voiturette.
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

FAYARD
Messages : 17610
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par FAYARD » 01 juil. 2016 17:47

Boulegan a écrit :
FAYARD a écrit :
Fab74ch a écrit :
http://www.legipermis.com/retrait-permis/

"Combien de temps dure l'annulation de permis ?

La durée de l'annulation du permis de conduire varie en fonction de la gravité de l'infraction. Classiquement de jusqu'à 3 ans maximum pour certaines infractions à 10 ans pour les récidives voire même à vie pour des délits très graves."
Dans les faits cela n'arrivent jamais.
J'en connais un.
Multi-récidiviste, plusieurs accidents graves à son "palmarès". :evil:
Il boit toujours autant et conduit toujours... une voiturette.
C'est qu'à chaque fois qu'il fait faire les examens sanguins pour récupérer son permis, les résultats ne sont pas bons. Y a que de cette manière que la justice empêche un alcoolique de récupérer son permis mais j'ai jamais entendu parler d'une peine d'annulation à vie.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Gadagne
Messages : 3827
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Gadagne » 02 juil. 2016 06:41

Peut être qu on recherche alors les gamma-gt plus révélateurs d une consommation alcoolique importante à long terme :idea:

FAYARD
Messages : 17610
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par FAYARD » 02 juil. 2016 11:27

Gadagne a écrit :Peut être qu on recherche alors les gamma-gt plus révélateurs d une consommation alcoolique importante à long terme :idea:
Gamma-gt entre autres.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6271
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2016 11:23

un peu de lecture mes amis :)

Dopage : 30 choses stupéfiantes lues dans le rapport du Sénat sur la lutte contre le dopage

http://www.eurosport.fr/omnisport/dopag ... tory.shtml

(article de 2013 mais je doute que bcp de choses aient changé depuis)

T.

Gadagne
Messages : 3827
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Gadagne » 04 juil. 2016 11:38

J ai pas compris ça veut dire quoi "design "?

Fab74ch
Messages : 1732
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Fab74ch » 04 juil. 2016 13:08

"11. En France, le rugby en tête

Même en ôtant le cannabis des résultats d’analyse pratiqués par l’AMA en 2012, le rugby est arrivé en tête de liste des sports ayant fait l’objet de résultats anormaux devant l’athlétisme et le triathlon, puis le cyclisme. "

:sm10: :sm10: :sm10:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6271
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 04 juil. 2016 16:27

Fab74ch a écrit :"11. En France, le rugby en tête

Même en ôtant le cannabis des résultats d’analyse pratiqués par l’AMA en 2012, le rugby est arrivé en tête de liste des sports ayant fait l’objet de résultats anormaux devant l’athlétisme et le triathlon, puis le cyclisme. "

:sm10: :sm10: :sm10:
Attention ce classement ne repose sur... Rien et il est même contre productif. On montre du doigt ceux qui trouvent c'est un peu cynique ;)

Pour arriver à qq chose de pertinents il faudrait le même taux de contrôle et la même rigueur dans toutes les disciplines ce qui est très loin d'être là cas.

T.

Fab74ch
Messages : 1732
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Dopage : une lutte impossible par design?

Message non lu par Fab74ch » 04 juil. 2016 16:32

Thierry *OnlineTri* a écrit :
Fab74ch a écrit :"11. En France, le rugby en tête

Même en ôtant le cannabis des résultats d’analyse pratiqués par l’AMA en 2012, le rugby est arrivé en tête de liste des sports ayant fait l’objet de résultats anormaux devant l’athlétisme et le triathlon, puis le cyclisme. "

:sm10: :sm10: :sm10:
Attention ce classement ne repose sur... Rien et il est même contre productif. On montre du doigt ceux qui trouvent c'est un peu cynique ;)

Pour arriver à qq chose de pertinents il faudrait le même taux de contrôle et la même rigueur dans toutes les disciplines ce qui est très loin d'être là cas.

T.
Pas faux, pas faux... :?

Répondre