Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Des infos pas des ragots!
shika
Messages : 1959
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par shika » 21 avr. 2016 21:36

Allez, je suis sympa, pour FAYARD et Pelvoux, je lance ce topic.

Je rappelle juste les règles du forum pour éviter que ça dérape :

Le but de ce forum est débattre et échanger des informations sur la lutte anti-dopage.

Cela concerne:
- La nature et la qualité des tests
- L'aspect jurique de la lutte anti-dopage
- Les cas avérés par un controle positif
- Le problème du dopage comme phénomène de socièté
- Les nouveaux produits qui viennent poluer le sport
- etc..

Sont explicement "out" en particulier:
- D'accuser de dopage des athlètes sur de simples présomptions

- La promotion de produits dopants


T.

Donc, on commence avec Alberto Contador, qui s’est fait prendre au clenbutérol et s’est retrouvé destitué de 2 titres sur des grands tours. Il a dominé le contre-la-montre du tour du pays basque il y a peu. Est-ce bien normal de le voir coller 1 minute à Thibaut Pinot sur 6 km d’ascension.

Et hier, Sergio Henao se fait suspendre de la Sky pour des anomalies sur son passeport biologique.

Je vous laisse continuer avec l’actualité brûlante des derniers vainqueurs de classiques :wink:

Gadagne
Messages : 3827
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par Gadagne » 22 avr. 2016 05:48

Oui c est normal au niveau physiologique ,par contre l éthique :|

Avatar de l’utilisateur
peewai
Messages : 291
Enregistré le : 23 avr. 2012 20:47

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par peewai » 22 avr. 2016 05:59

Justement puisque tu parles de Valverde, ce qui me dégoûte le plus c'est qu'il n'a jamais été contrôlé positif... C'est pas vraiment rassurant........

kestrel
Messages : 622
Enregistré le : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par kestrel » 22 avr. 2016 08:52

Bonjour,

la, les réponses sont dans votre titre: après leur suspension, normal ou pas?

- suspension=> donc peine effectuée
- normal=> oui si il est le plus fort
- ou pas=> non si il continu de se doper

Le problème ne se situe pas qu'au niveau du sport, on est dans le pas vu pas pris.
Je milité pour qu'un athlète convaincu de dopage, ne puisse plus être accepté dans aucune fédération sportive et ne puisse prendre le départ d'aucune compétition fusse t elle le cross du quartier sous peine d'encourir une condamnation au pénal.
Il en va de même pour le dopage moderne, moteur électrique.

Mais bon quand un gouvernement veut lâcher du lest sur la consommation du cannabis alors qu'il est prouvé scientifiquement que l'on est bien en face d'une drogue néfaste pour la santé, je me dis que le bout du tunnel n'est pas encore atteint.
Aux partisans des drogues douces qui me diront que l'alcool s'est pareil, je leur répondrais que je suis en phase, donc pas la peine de me chatouiller sur le sujet.

Thierry

Jean-Charles
Messages : 305
Enregistré le : 07 mai 2013 07:25

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par Jean-Charles » 22 avr. 2016 08:59

Physiologiquement les effets du dopage ne s'arrêtent pas quand on stoppe la prise de produits. Pour certains l'effet se prolonge plusieurs années voir à vie. (stéroïdes, hormone de croissance etc...)

Donc suspension à vie ! Point barre... :twisted:

jhr
Messages : 1664
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par jhr » 22 avr. 2016 09:12

Jean-Charles a écrit :Physiologiquement les effets du dopage ne s'arrêtent pas quand on stoppe la prise de produits. Pour certains l'effet se prolonge plusieurs années voir à vie. (stéroïdes, hormone de croissance etc...)

Donc suspension à vie ! Point barre... :twisted:
Pareil pour Obelix hop hop hop radié de la BD :lol:

kestrel
Messages : 622
Enregistré le : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par kestrel » 22 avr. 2016 10:57

Gadagne a écrit :Oui c est normal au niveau physiologique ,par contre l éthique :|
Bonjour,

pas certains que chacun d'entre nous accorde la même importance au mot éthique, l'habit de lumière passe souvent devant, donc radiation de toutes les fédérations sportives

Thierry

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 905
Enregistré le : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par abdo_kassou » 22 avr. 2016 11:18

Supprimez l'argent dans le sport, et il y aura moins de triches en tout genre.

Sachez aussi qu'il faut 300 000€ (1% de positifs et 2000€ le contrôle) et que c'est nous qui payons
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

Boubou Balboa
Messages : 2939
Enregistré le : 24 juin 2011 21:43

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par Boubou Balboa » 22 avr. 2016 11:20

les organisations n'ont jamais cherché des athlètes dopés (le tour de france est un business pour aso..), même les fédérations (fifa, uci, itf, nba).

les top athlètes ne sont pas souvent attrapés et contrôlés positifs, et même là, hop, l'organisation et/ou la fédération se font complice du dopé en ne révélant pas le controle positif, donc en ne sanctionnant pas l'athlète!
2 athlètes en ont bénéficié au début de leur 'superbe' carrière: carl lewis et lance armstrong.

après, si les effets des produits continuent des années après, la suspension doit être de 4 ans, puis si récidive, interdiction à vie?

@abdo-kassou: même chez les amateurs il y a du dopage..

IRONMAN04
Messages : 778
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par IRONMAN04 » 22 avr. 2016 12:50

Salit, +1 avec Kestrel,

Je suis pour une première suspension de 5 ans (toutes fédérations confondues) pour dopage avéré et à vie en cas de récidive...
Je milite egalement et surtout pour jne procéder qui doit se dérouler dans un délai bref, 2 à 3 mois pour que la sanction soit d'actualité et sa portée en phase avec "l'actualité" de la discipline (répétition je sais :( )
Je ne comprends pas qu'avec les moyens actuels les dossiers, lorsqu'ils sortent, entraînent une sanction des années Apres!!! Faites vous chopper avec de l'alcool au volant, én 24h00 c'est réglé!!!
5 ans pour un sportif, c'est quasi la fin du rêve de gloire, çela devrait en calmer quelqu'uns!!!
S'agissant du dopage mécanique, exclusion de l'ensemble d'équipe, star, dirigeant, mécanos car la, expliquez moi comment des teams ignorent qu’un de leur courreur (euse) utilise une aide à 200000€ la paire de roues???
Le malheur, c'est qu'au visionnage des images de épreuves avec les exploits de certains champions, s'expliquent maintenant avec la tricherie, dommage pour notre sport......
Pour finprès les années, Mapei, Festina, Us Postal,,,,, et j'en passe, nous avons d'autres teams aujourd'hui Sky, Astana, Katucha,,,,, qui perpétuent le mythe :evil:
On n'en finira jamais, ciao

Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 13096
Enregistré le : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : Le Grand Est.... lol !

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par Kenzo » 22 avr. 2016 13:16

Un peu de lecture ?

Image

Qui sortira le 26 avril

Di Luca, 2e du Triptyque ardennais en 1998, avoue également avoir commencé à se doper en 2001, après avoir été battu par un amateur qu’il estimait moins fort que lui et qui avait eu recours à des substances prohibées. "Les médecins ne peuvent pas te prescrire ce dont tu as besoin. Cortisone, EPO, Testostérone,... Tu dois tout trouver tout seul, dans des salles de sport ou sur le web. Dans le peloton, tout le monde est au courant, cela fait partie du boulot. Si tu te fais avoir, c’est que tu t’es gouré dans tes calculs car tout le monde sait combien de temps les traces restent dans le corps et donc décelables lors des contrôles."
Ce qui n'est pas interdit est autorisé. C'est pour cela que la plupart des sportifs sont convaincus qu'ils sont propres tant qu'ils respectent cette règle sauf que.... quand les règles ne sont plus respectées :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2242
Enregistré le : 14 nov. 2009 11:29

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par Jaginho » 22 avr. 2016 14:31

kestrel a écrit :Bonjour,

la, les réponses sont dans votre titre: après leur suspension, normal ou pas?

- suspension=> donc peine effectuée
- normal=> oui si il est le plus fort
- ou pas=> non si il continu de se doper

Le problème ne se situe pas qu'au niveau du sport, on est dans le pas vu pas pris.
Je milité pour qu'un athlète convaincu de dopage, ne puisse plus être accepté dans aucune fédération sportive et ne puisse prendre le départ d'aucune compétition fusse t elle le cross du quartier sous peine d'encourir une condamnation au pénal.
Il en va de même pour le dopage moderne, moteur électrique.

Mais bon quand un gouvernement veut lâcher du lest sur la consommation du cannabis alors qu'il est prouvé scientifiquement que l'on est bien en face d'une drogue néfaste pour la santé, je me dis que le bout du tunnel n'est pas encore atteint.
Aux partisans des drogues douces qui me diront que l'alcool s'est pareil, je leur répondrais que je suis en phase, donc pas la peine de me chatouiller sur le sujet.

Thierry
Lol du pénal pour du dopage... P'tete pas pousser. Une radiation auprès de la fede internationale et nationale suffira. Sans gagné pain, le mec est mal.

Pr éradiquer dopage, faut taper où ça fait mal: PORTEFEUILLE. Crois moi, si les gains sur 2 dernières années sont à rembourser (gain = prime et salaire) + amende allant jusqu'à doubler les gains, tu en freineras plus d'un.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

geraud
Messages : 2589
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par geraud » 22 avr. 2016 16:24

Jaginho a écrit :Lol du pénal pour du dopage... P'tete pas pousser.
Si tu considères que le sport n'est qu'un jeu, effectivement, faut p'tete pas pousser.

Sauf qu'on en est bien loin, et qu'il ne s'agit pas juste de tricher à une partie de monopoli. Pour compléter le message de Kenzo, il y avait d'autres extraits dans l'equipe.fr
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rout ... ien/654598

Les deux passages que je trouve intéressant, c'est :«Si je ne m'étais pas dopé, je n'aurai jamais gagné, dit-il notamment. (...) Je n'ai pas de regrets. J'ai menti. J'ai triché. J'ai fait tout ce qu'il fallait pour finir premier» puis « Le dopage n'est pas une dépendance mais un instrument de pouvoir. Celui qui gagne attire l'argent, pour lui-même, son équipe, les sponsors.»

Des gens avec cette mentalité la ne se placent clairement pas dans un contexte de compétitivité sportive (au sens noble du terme), et ne sont même pas comparables à des accros au jeu, soumis à la soif de victoire.
Mais ils se placent ni plus ni moins que dans un esprit (avec des méthodes vérolées) de business, de rentabilité,...
A partir de la, quand Di Luca se dope, ou quand un autre achète ou vend sa victoire, tu n'es ni plus ni moins que dans le contexte du chef d'entreprise qui va frauder dans un appel d'offre, ou qui va contourner des règles financières,... afin de gagner plus.

Si les fraudes de l'un (le chef d'entreprise) peuvent le conduire en prison, pourquoi celles de l'autre ne le pourraient elles pas?

Les cyclistes sont aujourd'hui très bien payés, et surtout le différentiel entre un équipier et un leader de premier plan est gigantesque. Un Di Luca qui se dope et est leader dans une équipe World Tour, par rapport à un Di Luca qui ne se serait pas dopé et aurait été équipier dans une équipe de continentale, ce sont des millions d'euro acquis frauduleusement. S'il était dans la finance au lieu d'être sportif, il serait probablement en prison.

Surtout que quelle part, la notoriété, c'est comme le dopage; les effets se ressentent à vie. Aujourd'hui, tu peux bien vider tous les comptes bancaires d'Armstrong par exemple. Rien que sur sa notoriété, et parce qu'il y aura bien des gens pour le faire tourner dans un film, le faire participer à une conférence... dans quelques années, il sera probablement plus riche qu'il ne le serait s'il était resté équipier toute sa vie. Et je ne parle même pas de tous ceux qui se retrouvent consultants, managers d'équipes,...
A la frontière entre business (vérolé) et sport (vérolé aussi...) tu as Bernard Tapie. Il y a quelques années, il s'est retrouvé en slip, mais pouvait encore se voir proposer un rôle clé comme acteur dans un film de Lelouch. Même avec tout ce qu'il a perdu depuis, est ce qu'il est plus à plaindre financièrement aujourd'hui, que s'il n'avait pas eu ce parcours frauduleux?

Quelle que soit la sanction financière (à moins de sanctions à la Kerviel, mais qui pour le coup me semblent encore plus disproportionnées que de la prison), je ne crois pas qu'un coureur ayant atteint le top niveau en trichant et ayant été sanctionné, se retrouvera plus bas financièrement que s'il avait mené une honnête carrière d'équipier.

claude
Messages : 2638
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par claude » 22 avr. 2016 17:06

Tapie a même joué le rôle d'un... commissaire de police, dans une série télé !
:mrgreen:
Claude

kestrel
Messages : 622
Enregistré le : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Les dopés convaincus qui continuent à gagner après leur suspension, normal ou pas ?

Message non lu par kestrel » 22 avr. 2016 17:15

Jaginho a écrit :
kestrel a écrit :Bonjour,

la, les réponses sont dans votre titre: après leur suspension, normal ou pas?

- suspension=> donc peine effectuée
- normal=> oui si il est le plus fort
- ou pas=> non si il continu de se doper

Le problème ne se situe pas qu'au niveau du sport, on est dans le pas vu pas pris.
Je milité pour qu'un athlète convaincu de dopage, ne puisse plus être accepté dans aucune fédération sportive et ne puisse prendre le départ d'aucune compétition fusse t elle le cross du quartier sous peine d'encourir une condamnation au pénal.
Il en va de même pour le dopage moderne, moteur électrique.

Mais bon quand un gouvernement veut lâcher du lest sur la consommation du cannabis alors qu'il est prouvé scientifiquement que l'on est bien en face d'une drogue néfaste pour la santé, je me dis que le bout du tunnel n'est pas encore atteint.
Aux partisans des drogues douces qui me diront que l'alcool s'est pareil, je leur répondrais que je suis en phase, donc pas la peine de me chatouiller sur le sujet.

Thierry
Lol du pénal pour du dopage... P'tete pas pousser. Une radiation auprès de la fede internationale et nationale suffira. Sans gagné pain, le mec est mal.

Pr éradiquer dopage, faut taper où ça fait mal: PORTEFEUILLE. Crois moi, si les gains sur 2 dernières années sont à rembourser (gain = prime et salaire) + amende allant jusqu'à doubler les gains, tu en freineras plus d'un.
Malheureusement mon expérience me laisse à penser que lorsque on laisse le moindre filet d'une porte entre ouverte, on a tendance à vouloir l'ouvrir

Thierry

Répondre