Etude consternante sur le dopage

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4577
Enregistré le : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Kokovich » 21 janv. 2014 15:32

J'ai découvert cette petite étude consternante sur le dopage dans le triathlon et notamment sur IM

http://www.irishtriathlon.com/index.php ... -steroids/

Perso, pour moi qui vait à Francfort cette année, ça me fout la gerbe et me dégoûte car je suis honnête et ces mecs me piquent lamentablement mon rêve. En plus, c'est sans compter ceux qui n'avouent pas, les drafteurs, les mecs qui coupent les parcours, bref, les honnêtes gens sont loin d'arriver à leur fin

Devrais-je me mettre à tricher ? Depuis le temps que je me fais baiser, je pourrais essayer ???? Bin même pas car ça me gacherait le plaisir, je ne savourerais pas de la même façon. Et pour moi, le pire, ce sont ceux qui dédouanent ces tricheurs, qui leur trouvent des excuses
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com

Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49961
Enregistré le : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par ironturtle » 21 janv. 2014 16:03

"Devrais-je me mettre à tricher ? ".
Se poser la question n'est-il pas un début de réponse de ta part ?
Car perso, c'est une question que je ne me pose jamais.
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"

Avatar de l’utilisateur
BART26
Messages : 3394
Enregistré le : 31 oct. 2010 16:28
Localisation : VALENCE

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par BART26 » 21 janv. 2014 16:03

Après il faut relativiser , doper un bourricot n'en fera pas un cheval de course .

Ce sont les conséquences sur la santé qui m'afflige , car un dopage mal suivi est souvent la porte ouverte à d'énormes soucis de santé .

Il y a surement quelques uns qui seront devant toi alors qu'ils ne le méritent pas , mais dans quelques années , quand toi tu continueras à vivre "normalement" , eux seront mal en point ! Ils vont s'auto baiser ... :mrgreen:

N'en fait pas une cause de démotivation , même si ça fait suer .. :D
Avec l'âge ... on fait moins le malin en sport ... quand on l'a fait étant jeune !

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 7792
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Boulegan » 21 janv. 2014 16:14

BART26 a écrit :N'en fait pas une cause de démotivation , même si ça fait suer .. :D
Je dirais même "fais-en une source de motivation supplémentaire" :idea:
Je me souviens de mon époque cycliste où je gagnais devant des chaudières chargées à la coke, aux amphets ou à l'EPO. Putain que c'était bon :sm2: :sm2:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Kayou
Messages : 1053
Enregistré le : 31 juil. 2006 11:15

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Kayou » 21 janv. 2014 16:25

Après dopage et dopage.
EPO en connaissance de cause comparé à un médoc pour faire passer une grippe ou bonne sinusite.
Et ne parlons pas de pas mal de sportifs qui doivent prendre antalgique et/ou anti inflammatoire à cause d'une douleur ponctuelle ou chronique...

Avatar de l’utilisateur
Yo L
Messages : 1921
Enregistré le : 19 nov. 2004 15:56
Localisation : Villeurbanne

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Yo L » 21 janv. 2014 16:31

Je me dis souvent que vu le coût d'un test, tous les qualifiés potentiels de chaque catégories devraient être testé dès l'arrivé .... à Francfort, 100 slots * 500 € = 50 000 € / 3000 inscrits = 16.7 € de plus / inscription soit 3 % du coût total :sm1:
Modifié en dernier par Yo L le 21 janv. 2014 16:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 7792
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Boulegan » 21 janv. 2014 16:34

Yo'dlasvel a écrit :Je me dis souvent que vu le coût d'un test, tous les qualifiés potentiels de chaque catégories devraient être testé dès l'arrivé .... à Francfort, 100 slots * 350 € = 35 000 € / 3000 inscrits = 3.5 € de plus / inscription soit 0.7 % du coût total :sm1:
CQFD :sm6:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Yo L
Messages : 1921
Enregistré le : 19 nov. 2004 15:56
Localisation : Villeurbanne

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Yo L » 21 janv. 2014 16:35

j'ai vérifié, c'est plus 500 € que 350 un test mais ça ne change pas franchement la donne

matafan
Messages : 2992
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par matafan » 21 janv. 2014 17:21

Attention toutefois, les questions posées aux athlètes ne parlent pas de dopage ou de produits dopant (et c'est voulu d'ailleurs). On peut très bien répondre "oui" sans pour autant prendre de produit dopant.

Exemple : j'ai un reste de Ketum (get anti-inflammatoire qu'on ne peut avoir que sur ordonnance) et un début de tendinite. Je peux répondre oui à leur question puisque j'ai bien utilisé un produit qui ne peut être prescrit que par un médecin, dans le but d'améliorer mes performances (pour pourvoir reprendre l’entraînement au plus vite). Pourtant ce n'est pas un produit dopant.

NickTheQuick
Messages : 9399
Enregistré le : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par NickTheQuick » 21 janv. 2014 18:08

matafan a écrit :Attention toutefois, les questions posées aux athlètes ne parlent pas de dopage ou de produits dopant (et c'est voulu d'ailleurs). On peut très bien répondre "oui" sans pour autant prendre de produit dopant.

Exemple : j'ai un reste de Ketum (get anti-inflammatoire qu'on ne peut avoir que sur ordonnance) et un début de tendinite. Je peux répondre oui à leur question puisque j'ai bien utilisé un produit qui ne peut être prescrit que par un médecin, dans le but d'améliorer mes performances (pour pourvoir reprendre l’entraînement au plus vite). Pourtant ce n'est pas un produit dopant.
+1.
Par ailleurs, si l'on prenait le temps de lire l'étude tant sur le protocole et les questions précises que sur le profil des répondants, ça éviterait de ne lire que ce que l'on veut y lire (la première étape qui mène au dopage s'est s'autopersuader que l'on fait simplement comme les autres).
La lecture fainéante et subjective de ces études me paraît au moins aussi consternante et dangereuse que ce qu'elle est censée révéler. La focalisation sur la réalisation d'objectifs pour lesquels on n'est pas maîtres du résultat, il est là le vrai piège et la porte ouverte à toutes les dérives et raccourcis arrangeants.


Nick

Avatar de l’utilisateur
Mikazz
Messages : 46
Enregistré le : 07 juil. 2007 17:05

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Mikazz » 22 janv. 2014 13:28

NickTheQuick a écrit :la première étape qui mène au dopage s'est s'autopersuader que l'on fait simplement comme les autres
+1
C'est sans doute le même principe qui fait qu'on voit en général plus de drafting en fin de parcours vélo.
TriCoachSim.com : Jeu vidéo de triathlon pour smartphones et tablettes
TriCoachSim sur l'App Store
TriCoachSim sur le Play Store

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 7792
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Boulegan » 22 janv. 2014 13:46

NickTheQuick a écrit : Par ailleurs, si l'on prenait le temps de lire l'étude tant sur le protocole et les questions précises que sur le profil des répondants, ça éviterait de ne lire que ce que l'on veut y lire (la première étape qui mène au dopage s'est s'autopersuader que l'on fait simplement comme les autres).
La lecture fainéante et subjective de ces études me paraît au moins aussi consternante et dangereuse que ce qu'elle est censée révéler. La focalisation sur la réalisation d'objectifs pour lesquels on n'est pas maîtres du résultat, il est là le vrai piège et la porte ouverte à toutes les dérives et raccourcis arrangeants.


Nick
J'ai pas tout compris :?: :wink:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

claude
Messages : 2603
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par claude » 22 janv. 2014 17:36

Y a sans doute un effet pervers de l'engouement pour les distances Ironman et en particulier pour le plus célèbre d'entre eux, Hawaii.
En effet, il faut se qualifier pour pouvoir aller s'y aligner, et le niveau nécéssaire pour obtenir une qualif dans au cours des autres IM de la planète n'a cessé d'augmenter. Et une participation à Hawaii fait de plus en plus l'objet d'opérations de comm', de la part de l'intéressé, de son club, de sa société ou de son sponsor s'il en a un... Bref ça devient un "actif" potentiellement négociable y compris si c'est d'une participation et d'un classement en groupe d'âge dont on parle. D'ou sans doute la tentation chez certains de "se donner toutes les chances d'y arriver"... En particulier chez les "overachievers" très répandus aux USA en particulier, qui vont se programmer une carrière en triathlon d'une durée limitée, avec pour but de pouvoir ajouter une participation à Hawaii à leur pedigree, après le Paris Dakar et avant l'Everest...
Dans un tel contexte, et face à la carence des controles en groupes d'âge, je crois qu'il y en a qui cèdent à la tentation pour ce type de raison...
Souvenons nous aussi du blaireau qui avait "couru" je ne sais plus quel marathon en vélo jusqu'à quelques km de l'arrivée, afin de pouvoir terminer sous un temps qui lui ouvrait droit à un "statut de sportif de haut niveau régional" qui,dans son emploi, lui procurait un crédit d'heures à consacrer au sport...
Les motivations peuvent être multiples, la malhonnêteté et la bêtise sont les mêmes.
Claude

Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par Silver0l » 22 janv. 2014 18:11

Je pense qu'il n'y a pas besoin de motivations particulière, financière ou autre, pour se doper.

Honnêtement, en GA, les chances de contrôle sont très faibles et il n'y a pas vraiment de risque pour la santé si c'est bien fait...

La seule barrière est morale.

Et Koko illustre à merveille le phénomène de la barrière morale qui craque, quand il se pose la question:
Devrais-je me mettre à tricher ? Depuis le temps que je me fais baiser, je pourrais essayer ????
Bien sûr, sur ce forum, il répond pour la forme par la négative, mais on voit bien que déjà la tentation le ronge.

Une fois qu'on s'est bien convaincu que "de toute façon tout le monde le fait, et que si on veut y arriver, il faut passer par là", alors la barrière saute et on plonge, comme l'on fait des générations de cyclistes...

Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10708
Enregistré le : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Etude consternante sur le dopage

Message non lu par aurelie.218 » 22 janv. 2014 21:56

Oui..........se poser cette question, c'est déjà y répondre en quelque sorte...

Juste une question concernant cette phrase :

"Honnêtement, en GA, les chances de contrôle sont très faibles et il n'y a pas vraiment de risque pour la santé si c'est bien fait...

La seule barrière est morale."


Ce que je perçois au travers de ces lignes, c'est que d'une part le dopage ne présente pas de risques sanitaires particuliers (notion de "danger") et que d'autre part, le dopage n'est dissuasif que pour des raisons liées à notre éthique perso (notion de "morale")....c'est bien ça ? C'est à quel niveau conceptuel que ces deux notions pourraient donc être comparables ? Tu voulais dire que les gens n'ont pas peur de se doper à cause de la santé ou du risque de se faire pincer, mais à cause de leur conscience personnelle ? Si c'est ça, alors je comprends ton ressenti et le partage.

Mais j'ai quelques doutes à propos du "pas vraiment de risque pour la santé si c'est bien fait"...parce que j'ai un esprit assez "anti-médocs", étant convaincue que les industries pharmas nous font parfois ingérer des trucs inutiles (sirops contre la toux qui ont simplement le même effet qu'une infusion eucalyptus avec du miel, anti-douleurs qui ruinent la flore intestinale, etc.). Je reste prudente parce que certaines molécules peuvent soulager, mais je me dis qu'on abuse parfois de certains médocs qui créent d'autres affections qui appellent à prendre d'autres médocs... J'en connais dans mon entourage qui sont de véritables "toxicos" avec des cachetons divers...
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

Répondre