Et le dopage technologique alors ?

Des infos pas des ragots!
FAYARD
Messages : 21182
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par FAYARD » 20 juin 2016 10:55

IRONMAN04 a écrit :Salut, sur ce sujet, les 2 reportages de Stade 2 sont édifiants non??? Pour moi, tout est dit!!!
Bien sûr que çela existe, et çe depuis quelques années, lorsque je vois le systeme montre dans le reportage par rapport à celui que j'ai vu Voila 2-3 ans, quel progrès en taille et puissance!!! J'imagine même pas les roues :(
C'est la société dans son ensemble qui est vérolée, a l'instar de la politique. Difficile de croire aujourd'hui dans les valeurs humains :x
Allez malgre tout, je continue à croire que le tri est "sain" :D
Ciao
Celui d'hier était encore meilleur, un vrai régal...l'ancien sauteur à ski qui découvre le velo il y a quelques années et qui vient mettre la pile à Spartacus sur un CLM, en changeant de velo juste avant le depart empêchant tout contrôle de l'UCI, c'est énorme...plus c'est gros et plus ça passe...et Silver qui nous faisait des grandes leçons sur l'équipe Sky alors que le fils du patron travaille à l'UCI....mdr....je vais presque finir par avoir pitié de Lance... :roll:
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

nico79
Messages : 398
Enregistré le : 13 janv. 2009 13:36

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par nico79 » 20 juin 2016 11:39

matafan a écrit :
nico79 a écrit :Mais un gars qui prenait 5 min a vélo sur un S en mai 2015 par un athlète régional lambda vient de mettre 4 min à un gars qui fait plusieurs top 10 à hawai et 15min a des gars réputés très solides à vélo sur un half pour enchainer avec le meilleur temps à pied.
Je trouve ça suspect. Suis je le seul ?
Tu veux dire qu'en plus il avait un moteur dans ses chaussures ?
je veux dire qu'il ne s'est pas fatigué à vélo, après courir un semi à 16 c'est pas irréel

Fab74ch
Messages : 2417
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par Fab74ch » 20 juin 2016 12:07

nico79 a écrit :
matafan a écrit :
nico79 a écrit :Mais un gars qui prenait 5 min a vélo sur un S en mai 2015 par un athlète régional lambda vient de mettre 4 min à un gars qui fait plusieurs top 10 à hawai et 15min a des gars réputés très solides à vélo sur un half pour enchainer avec le meilleur temps à pied.
Je trouve ça suspect. Suis je le seul ?
Tu veux dire qu'en plus il avait un moteur dans ses chaussures ?
je veux dire qu'il ne s'est pas fatigué à vélo, après courir un semi à 16 c'est pas irréel
Si le gars a couru un semi à 16 sur half, ce n'est a priori pas une tanche.
Si il a pris 5' à vélo sur un S car il commençait le tri 2 mois avant, et qu'il a ensuite eu une nette progression, c'est plausible.

Si ça fait 15 ans qu'il fait du tri avec un NdM, et que d'un coup il met des roustes à tout le monde, ça devient suspect.

Tout dépend du contexte.

ludo80
Messages : 1
Enregistré le : 20 juin 2016 12:41

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par ludo80 » 20 juin 2016 14:23

Je vois de la course dont tu parles. J ai aussi été bluffé du temps canon en vélo mais je pense plutôt à un problème de puce vu le temps catastrophique affiché en natation.
Je peux me tromper mais bizarre...

nico79
Messages : 398
Enregistré le : 13 janv. 2009 13:36

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par nico79 » 20 juin 2016 14:32

Ah oui, ça peut être ça effectivement mauvais fonctionnement de puce 39 min + 2h01 alors que c'est peut être 28 + 2h12.
Ce serait plus logique.
Mais maintenant, le moindre temps suspect et je me pose des questions

IRONMAN04
Messages : 1168
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par IRONMAN04 » 20 juin 2016 15:41

Salut,
Je pense que dans quelques temps, on risque d'avoir quelques révélations sur ce type de dopage!!!
Et que penser de la décision de la justice espagnole, qui innocente le docteur Fuentes (je crois) dans l'affaire dite Puerto, mais ordonne de remertre à l'UCI toutes les poches de sang saisies chez lui!!! Si elles sont analysées, on va rigoler çar on devrait avoir un etat du cyclisme Voila quelques années (aujourd'hui c'est quasi identique) mais à qui attribuer chaque Piché de sang pour les poursuites??? Et ils vont tous ´sen sortir par une pirouette, courreurs comme instance :x
Ciao

Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 14298
Enregistré le : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : Sûrement pas sur un rond point

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par Kenzo » 25 juin 2016 08:58

Cash investigation Lundi 22h35

phpBB [video]


:twisted:

Gadagne
Messages : 5697
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par Gadagne » 25 juin 2016 09:40

Le titre de post est incorrect, il aurait été plus adapté de dire :

"Aide mécanisée"
"Triche d'un nouveau genre"

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par K1000 » 22 juil. 2016 15:52

Je ne sais pas trop où mettre ça, alors je le colle ici :

http://www.liberation.fr/sports/2016/07 ... te_1467755

Le «brain doping», une nouvelle technique d’amélioration artificielle des performances, devrait bientôt débarquer dans le cyclisme et d’autres sports. A moins qu’elle ne soit déjà en voie d’expérimentation ou d’application puisqu’on en parle déjà ouvertement dans le peloton. Le procédé, «non invasif», consiste à stimuler le cerveau grâce à des électrodes placées sur le crâne et qui délivrent un très faible courant électrique, de 1 à 2 milliampères. La «transcranial current stimulation» (TCS), de son nom scientifique, pourrait améliorer la capacité d’un athlète à se dépasser, selon de récentes études. Sans faire l’objet, pour l’heure, d’une interdiction par l’Agence mondiale antidopage.

David Brailsford, employeur de Christopher Froome, l’actuel maillot jaune du Tour de France, a semé le trouble il y a plus d’un an. Il est le premier acteur du monde du cyclisme à avoir déclaré publiquement son intérêt pour la TCS, le 6 mars 2015, dans une interview au Guardian. Car cette technique «améliore la plasticité du cortex pour favoriser l’apprentissage rapide», déclare-t-il. Ce qui en théorie pourrait permettre à un coureur cycliste de mieux descendre dans les cols ou de mieux contrôler son alimentation. Mais la TCS a également un impact direct sur la performance physique, toujours selon le manager d’équipe : «Quand le cerveau en arrive au stade où il se dit "il vaut mieux lâcher l’affaire et arrêter" [de pratiquer une activité d’endurance, ndlr], la stimulation crânienne surmonte cette réaction et vous permet de vous battre au plus près des capacités de votre corps, ce qui est intéressant.»

Psychotropes

David Brailsford, qui avait découvert la technologie en février 2015 lors d’une visite dans plusieurs entreprises high-tech à San Francisco, a lui-même essayé ce principe avec des électrodes pendant une partie de fléchettes. En mars 2016, le magazine Nature confirmait que le brain doping (le terme ne possède pas encore de traduction officielle en français) pouvait favoriser la performance sportive. La revue scientifique citait une récente étude du laboratoire Halo de San Francisco sur des sauteurs à ski, où les athlètes «stimulés» avaient amélioré leur détente de 70 % et leur coordination motrice de 80 %, par rapport aux athlètes privés de cette technique. D’autres études menées au Royaume-Uni et au Brésil ont démontré que la stimulation transcranienne pouvait réduire «la perception de la fatigue» chez les cyclistes.

La TCS est apparue au milieu des années 60, initialement destinée à remplacer les psychotropes. Ces dernières années, des études cliniques ont démontré que cette méthode pouvait donner des résultats encourageants, notamment dans le traitement des accidents vasculaires-cérébraux, de la douleur, des troubles de la mémoire, de la dépression et des addictions diverses. Ce procédé en est encore au stade de la recherche et, comme le rappelle le professeur Emmanuel Haffen, «ne bénéficie pas d’autorisation pour être appliqué dans le champ de la santé». Toutefois, le directeur de l’équipe de chercheurs en neurosciences à l’université de Bourgogne Franche-Comté estime que «des sportifs pourraient facilement se procurer» un appareil. Le coût varie entre 5 000 et 12 000 euros et le protocole d’utilisation pourrait s’acquérir tout aussi simplement, en quelques heures.

Manque «d’informations»

Est-ce à dire que le Team Sky ou d’autres sont déjà passés au brain doping ? L’an dernier, David Brailsford, féru de méthodes innovantes (les «gains marginaux», dans son vocabulaire), avait fortement laissé entendre qu’il allait conduire ses propres tests. «Ce n’est pas quelque chose qu’on va voir dans les classiques l’année prochaine [les épreuves d’un jour au printemps 2016, ndlr], mais quelque chose à expérimenter», précisait le manager au Guardian. Contactée jeudi par Libération, l’équipe britannique affirme qu’elle n’a toujours «pas utilisé» cette méthode. Sans préciser si elle comptait le faire prochainement. Plusieurs entraîneurs d’équipes concurrentes nous ont indiqué que la technique «n’était peut-être pas encore utilisée dans le Tour de France» mais qu’elle le serait «très prochainement» au vu de l’avancée de la science et des conclusions encourageantes des études. Une source s’interroge cependant sur le fait que la formation de Christopher Froome ait délibérément choisi d’attirer l’attention sur cette nouvelle technique : «Il s’agit peut-être de marketing, comme souvent avec Sky.» Un autre entraîneur s’alarme de «l’efficacité» de la TCS, qui «pourrait fausser la compétition». Les taux de progression avancés par l’étude sur les sauteurs à ski aux Etats-Unis font en effet penser aux conséquences d’un dopant classique.

La stimulation transcranienne n’est pourtant pas encore considérée comme une arme de la fraude sportive. Pour qu’un procédé ou un produit rejoigne la liste des interdits de l’Agence mondiale antidopage, il doit remplir au moins deux des trois critères suivants : il améliore de manière reproductive la performance, il est nocif pour la santé, il est contraire à l’éthique du sport. «Or, nous manquons d’informations pour considérer que cette méthode est dopante», déclare le professeur Xavier Bigard, conseiller technique de l’Agence française de lutte antidopage (AFLD), à Libération. L’AFLD précise qu’elle «suit avec intérêt» les études consacrées aux électrodes sans toutefois financer elle-même des travaux sur le sujet. Mais le détournement de la TCS en brain doping inquiète déjà certains chercheurs. «Nous ne connaissons pas les effets nocifs de la technique de stimulation non invasive à long terme sur un cerveau sain, souligne Emmanuel Haffen. L’utilisation de cette méthode pour permettre à un sportif d’aller au-delà de sa limite à l’effort peut aussi présenter des risques pour la santé. A un moment donné, le corps a besoin d’informations pour dire stop.»
Jamais moins qu'à fond.


débutant
Messages : 9743
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par débutant » 30 janv. 2017 21:26

British Cycling coach insists he did not know contents of Wiggins package

https://www.theguardian.com/sport/2017/ ... se-papiers


Avatar de l’utilisateur
octave
Messages : 2655
Enregistré le : 12 avr. 2007 19:31
Localisation : 92

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par octave » 31 janv. 2017 20:46

Ils sont gentils, mais 800grs par rapport aux autres équipes...! :?

Sans déconner, quand on connait un peu le matériel, c'est que dalle!

Quel matériel d'ailleurs? Sur quelle base de comparaison les journalistes se sont basés?
Capteur de puissance? roue pleine, à baton? et j'en passe...

C'est pas crédible comme approche! :sm1:

Mon CLM fait son 8,8kgs, mon route 7,2...

merde, 1600 grs de plus, j'ai donc certainement un moteur... !!! :lol:

Par contre, si on nous ramène que les Dogma de la sky equipés en DI2 et roues hautes font 8,8kgs, là y'aura de quoi se poser des questions! :sm11:

Bref, que de raccourcis...et c'est bien dommage!

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par K1000 » 05 sept. 2017 06:10

Jamais moins qu'à fond.

Avatar de l’utilisateur
mister dope
Messages : 975
Enregistré le : 08 juil. 2004 09:24

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par mister dope » 05 sept. 2017 08:17

je ne sais quoi penser: la video est troublante certes, mais en même temps, je me dis que s'il y avait eu un moteur en action, Froome serait au courant et ferait un peu plus attention, voire désactiverait la propulsion... enfin, je reste perplexe

Répondre